TAUTEM ARCHITECTURE

  • Neuf 
    Mai 1999
    (2A - Corse-du-Sud)
    Valle longa, la Testa
    20144 Sainte-Lucie de Porto-Vecchio
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Programme
    Une maison de vacances à géométrie variable : l’été pour famille et amis, hors saison pour un couple sans enfant.

    Parti
    Ce pan de maquis parsemé de chênes lièges (qui ont tous été conservés) offrait, en partie haute, une vue exceptionnelle à la fois sur la baie de Pinarellu et sur les aiguilles de Bavella. La maison est posée sur une très étroite plateforme, ourlée par un massif rocheux dont elle reprend la couleur rouge brique.
    Sur cette crête exposée à tous les vents elle s’installe à l’abri d’un mur/écran quasi «théatral» en pierres appareillées.
    Les ensembles jour/nuit constituent deux corps de bâtiment distincts encadrant un espace central protégé par une ombrière. Deux terrasses latérales offrent d’autres lieux de séjour reliés entre eux par un axe longitudinal Est/Ouest qui met en relation visuelle tous les espaces entre eux. Au niveau supérieur, deux autres terrasses se glissent sous l’ombrière, elles offrent des espaces plus intimes pour le repos et la contemplation du paysage.

    Matériaux
    • Terrasses en bois Cumaru
    • Menuiseries alu Sepalumic
    • Pâte de verre Opio
    • Brise-soleil orientables Llambi
    • Enduit monocouche Weber & Broutin
  • Neuf 
    Mai 1999
    (2A - Corse-du-Sud)
    Valle longa, la Testa
    20144 Sainte-Lucie de Porto-Vecchio
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Programme
    Une maison de vacances à géométrie variable : l’été pour famille et amis, hors saison pour un couple sans enfant.

    Parti
    Ce pan de maquis parsemé de chênes lièges (qui ont tous été conservés) offrait, en partie haute, une vue exceptionnelle à la fois sur la baie de Pinarellu et sur les aiguilles de Bavella. La maison est posée sur une très étroite plateforme, ourlée par un massif rocheux dont elle reprend la couleur rouge brique.
    Sur cette crête exposée à tous les vents elle s’installe à l’abri d’un mur/écran quasi «théatral» en pierres appareillées.
    Les ensembles jour/nuit constituent deux corps de bâtiment distincts encadrant un espace central protégé par une ombrière. Deux terrasses latérales offrent d’autres lieux de séjour reliés entre eux par un axe longitudinal Est/Ouest qui met en relation visuelle tous les espaces entre eux. Au niveau supérieur, deux autres terrasses se glissent sous l’ombrière, elles offrent des espaces plus intimes pour le repos et la contemplation du paysage.

    Matériaux
    • Terrasses en bois Cumaru
    • Menuiseries alu Sepalumic
    • Pâte de verre Opio
    • Brise-soleil orientables Llambi
    • Enduit monocouche Weber & Broutin
  • Neuf 
    Mai 1999
    (2A - Corse-du-Sud)
    Valle longa, la Testa
    20144 Sainte-Lucie de Porto-Vecchio
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Programme
    Une maison de vacances à géométrie variable : l’été pour famille et amis, hors saison pour un couple sans enfant.

    Parti
    Ce pan de maquis parsemé de chênes lièges (qui ont tous été conservés) offrait, en partie haute, une vue exceptionnelle à la fois sur la baie de Pinarellu et sur les aiguilles de Bavella. La maison est posée sur une très étroite plateforme, ourlée par un massif rocheux dont elle reprend la couleur rouge brique.
    Sur cette crête exposée à tous les vents elle s’installe à l’abri d’un mur/écran quasi «théatral» en pierres appareillées.
    Les ensembles jour/nuit constituent deux corps de bâtiment distincts encadrant un espace central protégé par une ombrière. Deux terrasses latérales offrent d’autres lieux de séjour reliés entre eux par un axe longitudinal Est/Ouest qui met en relation visuelle tous les espaces entre eux. Au niveau supérieur, deux autres terrasses se glissent sous l’ombrière, elles offrent des espaces plus intimes pour le repos et la contemplation du paysage.

    Matériaux
    • Terrasses en bois Cumaru
    • Menuiseries alu Sepalumic
    • Pâte de verre Opio
    • Brise-soleil orientables Llambi
    • Enduit monocouche Weber & Broutin
  • Neuf 
    Mai 1999
    (2A - Corse-du-Sud)
    Valle longa, la Testa
    20144 Sainte-Lucie de Porto-Vecchio
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Programme
    Une maison de vacances à géométrie variable : l’été pour famille et amis, hors saison pour un couple sans enfant.

    Parti
    Ce pan de maquis parsemé de chênes lièges (qui ont tous été conservés) offrait, en partie haute, une vue exceptionnelle à la fois sur la baie de Pinarellu et sur les aiguilles de Bavella. La maison est posée sur une très étroite plateforme, ourlée par un massif rocheux dont elle reprend la couleur rouge brique.
    Sur cette crête exposée à tous les vents elle s’installe à l’abri d’un mur/écran quasi «théatral» en pierres appareillées.
    Les ensembles jour/nuit constituent deux corps de bâtiment distincts encadrant un espace central protégé par une ombrière. Deux terrasses latérales offrent d’autres lieux de séjour reliés entre eux par un axe longitudinal Est/Ouest qui met en relation visuelle tous les espaces entre eux. Au niveau supérieur, deux autres terrasses se glissent sous l’ombrière, elles offrent des espaces plus intimes pour le repos et la contemplation du paysage.

    Matériaux
    • Terrasses en bois Cumaru
    • Menuiseries alu Sepalumic
    • Pâte de verre Opio
    • Brise-soleil orientables Llambi
    • Enduit monocouche Weber & Broutin
  • Neuf 
    Mai 1999
    (2A - Corse-du-Sud)
    Valle longa, la Testa
    20144 Sainte-Lucie de Porto-Vecchio
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Programme
    Une maison de vacances à géométrie variable : l’été pour famille et amis, hors saison pour un couple sans enfant.

    Parti
    Ce pan de maquis parsemé de chênes lièges (qui ont tous été conservés) offrait, en partie haute, une vue exceptionnelle à la fois sur la baie de Pinarellu et sur les aiguilles de Bavella. La maison est posée sur une très étroite plateforme, ourlée par un massif rocheux dont elle reprend la couleur rouge brique.
    Sur cette crête exposée à tous les vents elle s’installe à l’abri d’un mur/écran quasi «théatral» en pierres appareillées.
    Les ensembles jour/nuit constituent deux corps de bâtiment distincts encadrant un espace central protégé par une ombrière. Deux terrasses latérales offrent d’autres lieux de séjour reliés entre eux par un axe longitudinal Est/Ouest qui met en relation visuelle tous les espaces entre eux. Au niveau supérieur, deux autres terrasses se glissent sous l’ombrière, elles offrent des espaces plus intimes pour le repos et la contemplation du paysage.

    Matériaux
    • Terrasses en bois Cumaru
    • Menuiseries alu Sepalumic
    • Pâte de verre Opio
    • Brise-soleil orientables Llambi
    • Enduit monocouche Weber & Broutin