Yves Lemoine, architecte de la ville de Rennes (1935-1958)

  • • Date de livraison : 1929, 1932, 1948, et 1952
    • Ville : RENNES
    • Département : Ille et Vilaine
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Rennes
    • Adresse : rue Francisco-Ferrer et 96 rue de Vern

    En 1929, l'architecte communal Emmanuel Le Ray, chez qui travaille Yves Lemoine, est chargé de dessiner les plans du groupe scolaire Carle-Bahon. Un permis est accordé, en 1952, pour la construction de trois classes en surélévation et en extension du préau existant, sur les plans de l'architecte communal Yves Lemoine.

    Une nouvelle extension est construite, au sud, sur le terrain Baillard, perpendiculairement à la rue Francisco-Ferrer, visible sur le plan de la ville de 1958, qui montre également un bâtiment, situé à l´arrière de l´école au fond de la cour au bout d´une impasse aujourd'hui disparu.
  • • Date de livraison : 1929, 1932, 1948, et 1952
    • Ville : RENNES
    • Département : Ille et Vilaine
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Rennes
    • Adresse : rue Francisco-Ferrer et 96 rue de Vern

    En 1929, l'architecte communal Emmanuel Le Ray, chez qui travaille Yves Lemoine, est chargé de dessiner les plans du groupe scolaire Carle-Bahon. Un permis est accordé, en 1952, pour la construction de trois classes en surélévation et en extension du préau existant, sur les plans de l'architecte communal Yves Lemoine.

    Une nouvelle extension est construite, au sud, sur le terrain Baillard, perpendiculairement à la rue Francisco-Ferrer, visible sur le plan de la ville de 1958, qui montre également un bâtiment, situé à l´arrière de l´école au fond de la cour au bout d´une impasse aujourd'hui disparu.
  • • Date de livraison : 1929, 1932, 1948, et 1952
    • Ville : RENNES
    • Département : Ille et Vilaine
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Rennes
    • Adresse : rue Francisco-Ferrer et 96 rue de Vern

    En 1929, l'architecte communal Emmanuel Le Ray, chez qui travaille Yves Lemoine, est chargé de dessiner les plans du groupe scolaire Carle-Bahon. Un permis est accordé, en 1952, pour la construction de trois classes en surélévation et en extension du préau existant, sur les plans de l'architecte communal Yves Lemoine.

    Une nouvelle extension est construite, au sud, sur le terrain Baillard, perpendiculairement à la rue Francisco-Ferrer, visible sur le plan de la ville de 1958, qui montre également un bâtiment, situé à l´arrière de l´école au fond de la cour au bout d´une impasse aujourd'hui disparu.
  • • Date de livraison : 1929, 1932, 1948, et 1952
    • Ville : RENNES
    • Département : Ille et Vilaine
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Rennes
    • Adresse : rue Francisco-Ferrer et 96 rue de Vern

    En 1929, l'architecte communal Emmanuel Le Ray, chez qui travaille Yves Lemoine, est chargé de dessiner les plans du groupe scolaire Carle-Bahon. Un permis est accordé, en 1952, pour la construction de trois classes en surélévation et en extension du préau existant, sur les plans de l'architecte communal Yves Lemoine.

    Une nouvelle extension est construite, au sud, sur le terrain Baillard, perpendiculairement à la rue Francisco-Ferrer, visible sur le plan de la ville de 1958, qui montre également un bâtiment, situé à l´arrière de l´école au fond de la cour au bout d´une impasse aujourd'hui disparu.
  • • Date de livraison : 1929, 1932, 1948, et 1952
    • Ville : RENNES
    • Département : Ille et Vilaine
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Rennes
    • Adresse : rue Francisco-Ferrer et 96 rue de Vern

    En 1929, l'architecte communal Emmanuel Le Ray, chez qui travaille Yves Lemoine, est chargé de dessiner les plans du groupe scolaire Carle-Bahon. Un permis est accordé, en 1952, pour la construction de trois classes en surélévation et en extension du préau existant, sur les plans de l'architecte communal Yves Lemoine.

    Une nouvelle extension est construite, au sud, sur le terrain Baillard, perpendiculairement à la rue Francisco-Ferrer, visible sur le plan de la ville de 1958, qui montre également un bâtiment, situé à l´arrière de l´école au fond de la cour au bout d´une impasse aujourd'hui disparu.