EXTENSION BOIS & ZINC

  • Neuf
    L’Extension, OBBB Mr Mme BRIAND m’ont contacté pour un projet d’EXTENSION. Leur motivation a révélé qu’étant néophyte dans ce domaine qu’est le bâtiment, ils ont tout de suite décidé aprés un relevé diagnostic et esquisse, de me confier une mission complète études avec chantier. L’extension est un projet qui suscite l’intérêt, s’agissant d’un existant avec 1/2 niveaux. Car dans ce cas, se posait d’emblée la communication des volumes Déjà abordée par le Maître d’ouvrage, mais restait flou pour la partie étage. Au cours des débats, nous en sommes arrivés à intégrer l’escalier au niveau de La partie existante. Ce choix répond à une demande d’agrandissement de l’existant pour diverses raisons dont la principale étant d’avoir des espaces compémentaires réliés sur la vie existante. Dans cette demande s’inclue également des désirs d’Architectures qui n’ont pas trouvé place dans la construction initiale, ou bien des souhaits de transformer l’existant. Dés le départ conscient de la vie de famille qui évolue avec le temps le Maître d’ouvrage s’est positionné non seulement comme usagers Mais aussi sur la complexité des enjeux de la réglementation RT2012 liés à l’extension Et à l’existant. Une étroite colaboration s’est mise en place tout de suite et maintenue tout au long du chantier Par un dialogue nourri par les questionnements et les réflexions. Cet échange constant a permis d’atteindre un résultat satisfaisant non seulement au niveau De l’aménagement des espaces et du rendu Architectural, Avec le choix du concept ossature bois et bardage bois, mais aussi dans le cadre du fonctionnement et de la performance du bâti. L’étanchéité à l’air et son contrôle technique a permis d’atteindre un niveau Q de 0,45, ce qui Pour le contexte extension/existant est un trés bon résultat compte tenu des contraintes révélées. Ce qui a permis de mettre en évidence les choix conceptuels du bâti, les prescriptions Et études Techniques, cadrant le projet. Cette colaboration participative, Maitre d’ouvrage/Architecte/Bet/Entreprises Dans une cohésion d’échange maintenu est la clef d’un projet partagé et mené à bout, Dans un ensemble cohérent d’une Architecture Bois réussie et intégrée. Aussi bien par sa facture, son déssin, sa composition que par le projet développé dans son usage.
    Neuf
    LA SALIAIS
    35310 CHAVAGNE
    France métropolitaine
    JANVIER 2016
    35 - Ille-et-Vilaine
  • Neuf
    L’Extension, OBBB Mr Mme BRIAND m’ont contacté pour un projet d’EXTENSION. Leur motivation a révélé qu’étant néophyte dans ce domaine qu’est le bâtiment, ils ont tout de suite décidé aprés un relevé diagnostic et esquisse, de me confier une mission complète études avec chantier. L’extension est un projet qui suscite l’intérêt, s’agissant d’un existant avec 1/2 niveaux. Car dans ce cas, se posait d’emblée la communication des volumes Déjà abordée par le Maître d’ouvrage, mais restait flou pour la partie étage. Au cours des débats, nous en sommes arrivés à intégrer l’escalier au niveau de La partie existante. Ce choix répond à une demande d’agrandissement de l’existant pour diverses raisons dont la principale étant d’avoir des espaces compémentaires réliés sur la vie existante. Dans cette demande s’inclue également des désirs d’Architectures qui n’ont pas trouvé place dans la construction initiale, ou bien des souhaits de transformer l’existant. Dés le départ conscient de la vie de famille qui évolue avec le temps le Maître d’ouvrage s’est positionné non seulement comme usagers Mais aussi sur la complexité des enjeux de la réglementation RT2012 liés à l’extension Et à l’existant. Une étroite colaboration s’est mise en place tout de suite et maintenue tout au long du chantier Par un dialogue nourri par les questionnements et les réflexions. Cet échange constant a permis d’atteindre un résultat satisfaisant non seulement au niveau De l’aménagement des espaces et du rendu Architectural, Avec le choix du concept ossature bois et bardage bois, mais aussi dans le cadre du fonctionnement et de la performance du bâti. L’étanchéité à l’air et son contrôle technique a permis d’atteindre un niveau Q de 0,45, ce qui Pour le contexte extension/existant est un trés bon résultat compte tenu des contraintes révélées. Ce qui a permis de mettre en évidence les choix conceptuels du bâti, les prescriptions Et études Techniques, cadrant le projet. Cette colaboration participative, Maitre d’ouvrage/Architecte/Bet/Entreprises Dans une cohésion d’échange maintenu est la clef d’un projet partagé et mené à bout, Dans un ensemble cohérent d’une Architecture Bois réussie et intégrée. Aussi bien par sa facture, son déssin, sa composition que par le projet développé dans son usage.
    Neuf
    LA SALIAIS
    35310 CHAVAGNE
    France métropolitaine
    JANVIER 2016
    35 - Ille-et-Vilaine
  • Neuf
    L’Extension, OBBB Mr Mme BRIAND m’ont contacté pour un projet d’EXTENSION. Leur motivation a révélé qu’étant néophyte dans ce domaine qu’est le bâtiment, ils ont tout de suite décidé aprés un relevé diagnostic et esquisse, de me confier une mission complète études avec chantier. L’extension est un projet qui suscite l’intérêt, s’agissant d’un existant avec 1/2 niveaux. Car dans ce cas, se posait d’emblée la communication des volumes Déjà abordée par le Maître d’ouvrage, mais restait flou pour la partie étage. Au cours des débats, nous en sommes arrivés à intégrer l’escalier au niveau de La partie existante. Ce choix répond à une demande d’agrandissement de l’existant pour diverses raisons dont la principale étant d’avoir des espaces compémentaires réliés sur la vie existante. Dans cette demande s’inclue également des désirs d’Architectures qui n’ont pas trouvé place dans la construction initiale, ou bien des souhaits de transformer l’existant. Dés le départ conscient de la vie de famille qui évolue avec le temps le Maître d’ouvrage s’est positionné non seulement comme usagers Mais aussi sur la complexité des enjeux de la réglementation RT2012 liés à l’extension Et à l’existant. Une étroite colaboration s’est mise en place tout de suite et maintenue tout au long du chantier Par un dialogue nourri par les questionnements et les réflexions. Cet échange constant a permis d’atteindre un résultat satisfaisant non seulement au niveau De l’aménagement des espaces et du rendu Architectural, Avec le choix du concept ossature bois et bardage bois, mais aussi dans le cadre du fonctionnement et de la performance du bâti. L’étanchéité à l’air et son contrôle technique a permis d’atteindre un niveau Q de 0,45, ce qui Pour le contexte extension/existant est un trés bon résultat compte tenu des contraintes révélées. Ce qui a permis de mettre en évidence les choix conceptuels du bâti, les prescriptions Et études Techniques, cadrant le projet. Cette colaboration participative, Maitre d’ouvrage/Architecte/Bet/Entreprises Dans une cohésion d’échange maintenu est la clef d’un projet partagé et mené à bout, Dans un ensemble cohérent d’une Architecture Bois réussie et intégrée. Aussi bien par sa facture, son déssin, sa composition que par le projet développé dans son usage.
    Neuf
    LA SALIAIS
    35310 CHAVAGNE
    France métropolitaine
    JANVIER 2016
    35 - Ille-et-Vilaine
  • Neuf
    L’Extension, OBBB Mr Mme BRIAND m’ont contacté pour un projet d’EXTENSION. Leur motivation a révélé qu’étant néophyte dans ce domaine qu’est le bâtiment, ils ont tout de suite décidé aprés un relevé diagnostic et esquisse, de me confier une mission complète études avec chantier. L’extension est un projet qui suscite l’intérêt, s’agissant d’un existant avec 1/2 niveaux. Car dans ce cas, se posait d’emblée la communication des volumes Déjà abordée par le Maître d’ouvrage, mais restait flou pour la partie étage. Au cours des débats, nous en sommes arrivés à intégrer l’escalier au niveau de La partie existante. Ce choix répond à une demande d’agrandissement de l’existant pour diverses raisons dont la principale étant d’avoir des espaces compémentaires réliés sur la vie existante. Dans cette demande s’inclue également des désirs d’Architectures qui n’ont pas trouvé place dans la construction initiale, ou bien des souhaits de transformer l’existant. Dés le départ conscient de la vie de famille qui évolue avec le temps le Maître d’ouvrage s’est positionné non seulement comme usagers Mais aussi sur la complexité des enjeux de la réglementation RT2012 liés à l’extension Et à l’existant. Une étroite colaboration s’est mise en place tout de suite et maintenue tout au long du chantier Par un dialogue nourri par les questionnements et les réflexions. Cet échange constant a permis d’atteindre un résultat satisfaisant non seulement au niveau De l’aménagement des espaces et du rendu Architectural, Avec le choix du concept ossature bois et bardage bois, mais aussi dans le cadre du fonctionnement et de la performance du bâti. L’étanchéité à l’air et son contrôle technique a permis d’atteindre un niveau Q de 0,45, ce qui Pour le contexte extension/existant est un trés bon résultat compte tenu des contraintes révélées. Ce qui a permis de mettre en évidence les choix conceptuels du bâti, les prescriptions Et études Techniques, cadrant le projet. Cette colaboration participative, Maitre d’ouvrage/Architecte/Bet/Entreprises Dans une cohésion d’échange maintenu est la clef d’un projet partagé et mené à bout, Dans un ensemble cohérent d’une Architecture Bois réussie et intégrée. Aussi bien par sa facture, son déssin, sa composition que par le projet développé dans son usage.
    Neuf
    LA SALIAIS
    35310 CHAVAGNE
    France métropolitaine
    JANVIER 2016
    35 - Ille-et-Vilaine