VIRTUEL

  • • Date de livraison : 2000
    • Ville : 75012
    • Département : 93
    • Maitre d'ouvrage : SEM le Logement dionysien
    • Coût : 762000
    • SHON : 1200
    • Nature de la mission : M1

    CONTEXTE
    Profitant de la couverture de l'Autoroute A1, cette réhabilitation lourde de 13 logements se situe sur une parcelle de l'axe Paris/St-Denis au sein du programme de Réaménagement "Plaine-Renaissance".
    Le long de cette longue perspective où se cotoient tissu industriel et trame clairsemée de logements , le 92 av. Wilson affiche une façade blanche et lisse à l'identique des bâtiments contigus , mais cette fois ponctuée par des encadrements de baies saillants en bois qui affirment le rythme régulier des fenêtres et transforment la vue depuis l'intérieur sur l'extérieur en tableau . La façade Sud sur la Rue Proudhon est aléatoirement percée pour faire jouer la clarté du Soleil dans les logements.


    TRAVERSES
    L'étage-type présente deux logements(2/3P et 4/5P).
    Laissant le 2/3P et le 4/5P traverser le bâtiment dans toute sa longueur, ils bénéficient tant de l'orientation Est-Ouest, que de la vue sur le futur jardin situé au-dessus de la couverture de l'Autoroute. Pour le plus grand logement, cet effet est prolongé par la courette, au coeur du batiment,qui autorise perpectives , "coups d'oeil", et angles de vue intérieurs au logement.
    Les 2 derniers niveaux en Duplex , bénéficient de la vue sur Paris à travers de grands Chien-Assis en Zinc .
    De l'extérieur , ils animent la toiture créant un Sky-line ponctué de Trou de Souffleur .

    UNE REHABILITATION“SOFT”
    Ont été sauvegardés l’essentiel de la structure, les parties communes et les parquets, ont été rénovés combles et toiture tandis que les végétaux faisaient leur apparition dans la cour et toit-terrasse. Un faux-plafond général, des revêtements de sol, des pâvés de verre, des chaudières individuelles au gaz , toutes ces prestations ont apportées des éléments de confort en terme d’acoustique, d’usage, d’éclairement et de thermique.
    L’ensemble des travaux se sont faits en milieu occupé par les locataires (dont l’exploitant du café-restaurant)
  • • Date de livraison : 2000
    • Ville : 75012
    • Département : 93
    • Maitre d'ouvrage : SEM le Logement dionysien
    • Coût : 762000
    • SHON : 1200
    • Nature de la mission : M1

    CONTEXTE
    Profitant de la couverture de l'Autoroute A1, cette réhabilitation lourde de 13 logements se situe sur une parcelle de l'axe Paris/St-Denis au sein du programme de Réaménagement "Plaine-Renaissance".
    Le long de cette longue perspective où se cotoient tissu industriel et trame clairsemée de logements , le 92 av. Wilson affiche une façade blanche et lisse à l'identique des bâtiments contigus , mais cette fois ponctuée par des encadrements de baies saillants en bois qui affirment le rythme régulier des fenêtres et transforment la vue depuis l'intérieur sur l'extérieur en tableau . La façade Sud sur la Rue Proudhon est aléatoirement percée pour faire jouer la clarté du Soleil dans les logements.


    TRAVERSES
    L'étage-type présente deux logements(2/3P et 4/5P).
    Laissant le 2/3P et le 4/5P traverser le bâtiment dans toute sa longueur, ils bénéficient tant de l'orientation Est-Ouest, que de la vue sur le futur jardin situé au-dessus de la couverture de l'Autoroute. Pour le plus grand logement, cet effet est prolongé par la courette, au coeur du batiment,qui autorise perpectives , "coups d'oeil", et angles de vue intérieurs au logement.
    Les 2 derniers niveaux en Duplex , bénéficient de la vue sur Paris à travers de grands Chien-Assis en Zinc .
    De l'extérieur , ils animent la toiture créant un Sky-line ponctué de Trou de Souffleur .

    UNE REHABILITATION“SOFT”
    Ont été sauvegardés l’essentiel de la structure, les parties communes et les parquets, ont été rénovés combles et toiture tandis que les végétaux faisaient leur apparition dans la cour et toit-terrasse. Un faux-plafond général, des revêtements de sol, des pâvés de verre, des chaudières individuelles au gaz , toutes ces prestations ont apportées des éléments de confort en terme d’acoustique, d’usage, d’éclairement et de thermique.
    L’ensemble des travaux se sont faits en milieu occupé par les locataires (dont l’exploitant du café-restaurant)
  • • Date de livraison : 2000
    • Ville : 75012
    • Département : 93
    • Maitre d'ouvrage : SEM le Logement dionysien
    • Coût : 762000
    • SHON : 1200
    • Nature de la mission : M1

    CONTEXTE
    Profitant de la couverture de l'Autoroute A1, cette réhabilitation lourde de 13 logements se situe sur une parcelle de l'axe Paris/St-Denis au sein du programme de Réaménagement "Plaine-Renaissance".
    Le long de cette longue perspective où se cotoient tissu industriel et trame clairsemée de logements , le 92 av. Wilson affiche une façade blanche et lisse à l'identique des bâtiments contigus , mais cette fois ponctuée par des encadrements de baies saillants en bois qui affirment le rythme régulier des fenêtres et transforment la vue depuis l'intérieur sur l'extérieur en tableau . La façade Sud sur la Rue Proudhon est aléatoirement percée pour faire jouer la clarté du Soleil dans les logements.


    TRAVERSES
    L'étage-type présente deux logements(2/3P et 4/5P).
    Laissant le 2/3P et le 4/5P traverser le bâtiment dans toute sa longueur, ils bénéficient tant de l'orientation Est-Ouest, que de la vue sur le futur jardin situé au-dessus de la couverture de l'Autoroute. Pour le plus grand logement, cet effet est prolongé par la courette, au coeur du batiment,qui autorise perpectives , "coups d'oeil", et angles de vue intérieurs au logement.
    Les 2 derniers niveaux en Duplex , bénéficient de la vue sur Paris à travers de grands Chien-Assis en Zinc .
    De l'extérieur , ils animent la toiture créant un Sky-line ponctué de Trou de Souffleur .

    UNE REHABILITATION“SOFT”
    Ont été sauvegardés l’essentiel de la structure, les parties communes et les parquets, ont été rénovés combles et toiture tandis que les végétaux faisaient leur apparition dans la cour et toit-terrasse. Un faux-plafond général, des revêtements de sol, des pâvés de verre, des chaudières individuelles au gaz , toutes ces prestations ont apportées des éléments de confort en terme d’acoustique, d’usage, d’éclairement et de thermique.
    L’ensemble des travaux se sont faits en milieu occupé par les locataires (dont l’exploitant du café-restaurant)