URUMQI - architecture & urbanisme

  • Vue sur les logements depuis le jardin. La brique présente l’opportunité de jouer avec la lumière naturelle par des dispositifs de moucharabiehs.
    Vue sur les logements depuis le jardin. La brique présente l’opportunité de jouer avec la lumière naturelle par des dispositifs de moucharabiehs.
    Habitat 
    -
    (94 - Val-de-Marne)
    Avenue Joffre
    94700 Maisons-Alfort
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Agnès Cantin Architecture
    Maître d’ouvrage :
    Maisons-Alfort Habitat
    Pour affirmer les typologies observées dans le quartier de Charentonneau, mais également pour accentuer la ligne des toits qui façonnent le paysage de l’avenue Joffre, nous avons choisi d’affirmer l’équation suivante: 5 logements = 5 toits = 5 jardins.
    Ce jeu formel, nous l’entendons comme une affirmation identitaire du paysage local, tableau d’une succession de hauteurs discrètes, mais variées. Le sentiment d’intimité est alors accompagné par un sentiment de logement personnalisé.
  • Vue depuis la rue. Les façades sur rue sont composées comme des dialogues avec les bâtiments voisins : fenêtres simples de la maison individuelle d’un côté, triple baie de l’im- meuble de logements de l’autre.
    Vue depuis la rue. Les façades sur rue sont composées comme des dialogues avec les bâtiments voisins : fenêtres simples de la maison individuelle d’un côté, triple baie de l’im- meuble de logements de l’autre.
    Habitat 
    -
    (94 - Val-de-Marne)
    Avenue Joffre
    94700 Maisons-Alfort
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Agnès Cantin Architecture
    Maître d’ouvrage :
    Maisons-Alfort Habitat
    Pour affirmer les typologies observées dans le quartier de Charentonneau, mais également pour accentuer la ligne des toits qui façonnent le paysage de l’avenue Joffre, nous avons choisi d’affirmer l’équation suivante: 5 logements = 5 toits = 5 jardins.
    Ce jeu formel, nous l’entendons comme une affirmation identitaire du paysage local, tableau d’une succession de hauteurs discrètes, mais variées. Le sentiment d’intimité est alors accompagné par un sentiment de logement personnalisé.