TOPÔME architecture

  • Lampadaire amovible en bois de récupération

    Dessiné et réalisé par : S. Poupeau
    Coût : à définir
    Calendrier : réalisé en 2013

    La conception de « lampe pas d’air » se base sur la récupération et la réutilisation d’éléments en bois et sur la recherche d’une simplicité de mise en oeuvre réduisant l’apport de matières chimiques.

    Ses trois bras articulés et sa légèreté lui permettent de multiples positions et orientations de la source lumineuse, et malgré l’origine de ses matériaux, ses finitions n’ont rien à envier aux objets standards !.
  • Lampadaire amovible en bois de récupération

    Dessiné et réalisé par : S. Poupeau
    Coût : à définir
    Calendrier : réalisé en 2013

    La conception de « lampe pas d’air » se base sur la récupération et la réutilisation d’éléments en bois et sur la recherche d’une simplicité de mise en oeuvre réduisant l’apport de matières chimiques.

    Ses trois bras articulés et sa légèreté lui permettent de multiples positions et orientations de la source lumineuse, et malgré l’origine de ses matériaux, ses finitions n’ont rien à envier aux objets standards !.
  • Lampadaire amovible en bois de récupération

    Dessiné et réalisé par : S. Poupeau
    Coût : à définir
    Calendrier : réalisé en 2013

    La conception de « lampe pas d’air » se base sur la récupération et la réutilisation d’éléments en bois et sur la recherche d’une simplicité de mise en oeuvre réduisant l’apport de matières chimiques.

    Ses trois bras articulés et sa légèreté lui permettent de multiples positions et orientations de la source lumineuse, et malgré l’origine de ses matériaux, ses finitions n’ont rien à envier aux objets standards !.
  • Lampadaire amovible en bois de récupération

    Dessiné et réalisé par : S. Poupeau
    Coût : à définir
    Calendrier : réalisé en 2013

    La conception de « lampe pas d’air » se base sur la récupération et la réutilisation d’éléments en bois et sur la recherche d’une simplicité de mise en oeuvre réduisant l’apport de matières chimiques.

    Ses trois bras articulés et sa légèreté lui permettent de multiples positions et orientations de la source lumineuse, et malgré l’origine de ses matériaux, ses finitions n’ont rien à envier aux objets standards !.