THOMAS LANDEMAINE ARCHITECTES

  • établissement public 
    octobre 2015
    (34 - Hérault)
    150 Avenue Paul Bringuier
    34080 Montpellier
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Montpellier Méditerranée Métropole
    Située dans quartier des Cévennes à Montpellier, la médiathèque William SHAKESPEARE créée en 2005 est devenu un lieu fédérateur d’animations et de rencontres.

    Le hall d’acceuil , positionné au centre apparaît comme le point névralgique de l’équipement.
    D’abord passage, il permet la desserte des différents pôles. Un tantinet magicien, très vite il se transforme et devient un lieu d’information, de communication et de représentation. C’est un espace vivant qui doit permettre la cohabitation de ces nombreux usages. Ainsi, un tel endroit se doit d’être agencé et hiérarchisé pour gérer correctement les flux .

    Pour réussir ce pari, les architectes ont imaginé puis dessiné un ensemble de meubles qui partitionneront et organiseront les diverses fonctions. Ces éléments composés de différents modules en médium laqué blanc qui s’assemblent et se déclinent pour répondre aux besoins.Pratique et flexible, ponctué de notes colorées, il n’en est pas moins chic avec son grand plan de travail en corian! Enfin pour le coté fruité, de nouvelles assises pop et colorées viennent faire le lien entre l’ancien et le nouveau.

    Sous nos pieds, un revêtement en gomme dessine un sol gris clair qui offre une vision d’ensemble en unifiant les différents espaces de la médiathèques autour d’une teinte et d’une matière.

    Au dessus de nos têtes de grandes lames blanches positionnées sur la tranche semblent fendre l’air et rythme la sous-face.Elles absorbent les raisonnances sonores et soulignent le puit de lumière existant qui irrigue la pièce de rayons naturels.
  • établissement public 
    octobre 2015
    (34 - Hérault)
    150 Avenue Paul Bringuier
    34080 Montpellier
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Montpellier Méditerranée Métropole
    Située dans quartier des Cévennes à Montpellier, la médiathèque William SHAKESPEARE créée en 2005 est devenu un lieu fédérateur d’animations et de rencontres.

    Le hall d’acceuil , positionné au centre apparaît comme le point névralgique de l’équipement.
    D’abord passage, il permet la desserte des différents pôles. Un tantinet magicien, très vite il se transforme et devient un lieu d’information, de communication et de représentation. C’est un espace vivant qui doit permettre la cohabitation de ces nombreux usages. Ainsi, un tel endroit se doit d’être agencé et hiérarchisé pour gérer correctement les flux .

    Pour réussir ce pari, les architectes ont imaginé puis dessiné un ensemble de meubles qui partitionneront et organiseront les diverses fonctions. Ces éléments composés de différents modules en médium laqué blanc qui s’assemblent et se déclinent pour répondre aux besoins.Pratique et flexible, ponctué de notes colorées, il n’en est pas moins chic avec son grand plan de travail en corian! Enfin pour le coté fruité, de nouvelles assises pop et colorées viennent faire le lien entre l’ancien et le nouveau.

    Sous nos pieds, un revêtement en gomme dessine un sol gris clair qui offre une vision d’ensemble en unifiant les différents espaces de la médiathèques autour d’une teinte et d’une matière.

    Au dessus de nos têtes de grandes lames blanches positionnées sur la tranche semblent fendre l’air et rythme la sous-face.Elles absorbent les raisonnances sonores et soulignent le puit de lumière existant qui irrigue la pièce de rayons naturels.
  • établissement public 
    octobre 2015
    (34 - Hérault)
    150 Avenue Paul Bringuier
    34080 Montpellier
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Montpellier Méditerranée Métropole
    Située dans quartier des Cévennes à Montpellier, la médiathèque William SHAKESPEARE créée en 2005 est devenu un lieu fédérateur d’animations et de rencontres.

    Le hall d’acceuil , positionné au centre apparaît comme le point névralgique de l’équipement.
    D’abord passage, il permet la desserte des différents pôles. Un tantinet magicien, très vite il se transforme et devient un lieu d’information, de communication et de représentation. C’est un espace vivant qui doit permettre la cohabitation de ces nombreux usages. Ainsi, un tel endroit se doit d’être agencé et hiérarchisé pour gérer correctement les flux .

    Pour réussir ce pari, les architectes ont imaginé puis dessiné un ensemble de meubles qui partitionneront et organiseront les diverses fonctions. Ces éléments composés de différents modules en médium laqué blanc qui s’assemblent et se déclinent pour répondre aux besoins.Pratique et flexible, ponctué de notes colorées, il n’en est pas moins chic avec son grand plan de travail en corian! Enfin pour le coté fruité, de nouvelles assises pop et colorées viennent faire le lien entre l’ancien et le nouveau.

    Sous nos pieds, un revêtement en gomme dessine un sol gris clair qui offre une vision d’ensemble en unifiant les différents espaces de la médiathèques autour d’une teinte et d’une matière.

    Au dessus de nos têtes de grandes lames blanches positionnées sur la tranche semblent fendre l’air et rythme la sous-face.Elles absorbent les raisonnances sonores et soulignent le puit de lumière existant qui irrigue la pièce de rayons naturels.
  • établissement public 
    octobre 2015
    (34 - Hérault)
    150 Avenue Paul Bringuier
    34080 Montpellier
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Montpellier Méditerranée Métropole
    Située dans quartier des Cévennes à Montpellier, la médiathèque William SHAKESPEARE créée en 2005 est devenu un lieu fédérateur d’animations et de rencontres.

    Le hall d’acceuil , positionné au centre apparaît comme le point névralgique de l’équipement.
    D’abord passage, il permet la desserte des différents pôles. Un tantinet magicien, très vite il se transforme et devient un lieu d’information, de communication et de représentation. C’est un espace vivant qui doit permettre la cohabitation de ces nombreux usages. Ainsi, un tel endroit se doit d’être agencé et hiérarchisé pour gérer correctement les flux .

    Pour réussir ce pari, les architectes ont imaginé puis dessiné un ensemble de meubles qui partitionneront et organiseront les diverses fonctions. Ces éléments composés de différents modules en médium laqué blanc qui s’assemblent et se déclinent pour répondre aux besoins.Pratique et flexible, ponctué de notes colorées, il n’en est pas moins chic avec son grand plan de travail en corian! Enfin pour le coté fruité, de nouvelles assises pop et colorées viennent faire le lien entre l’ancien et le nouveau.

    Sous nos pieds, un revêtement en gomme dessine un sol gris clair qui offre une vision d’ensemble en unifiant les différents espaces de la médiathèques autour d’une teinte et d’une matière.

    Au dessus de nos têtes de grandes lames blanches positionnées sur la tranche semblent fendre l’air et rythme la sous-face.Elles absorbent les raisonnances sonores et soulignent le puit de lumière existant qui irrigue la pièce de rayons naturels.
  • établissement public 
    octobre 2015
    (34 - Hérault)
    150 Avenue Paul Bringuier
    34080 Montpellier
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Montpellier Méditerranée Métropole
    Située dans quartier des Cévennes à Montpellier, la médiathèque William SHAKESPEARE créée en 2005 est devenu un lieu fédérateur d’animations et de rencontres.

    Le hall d’acceuil , positionné au centre apparaît comme le point névralgique de l’équipement.
    D’abord passage, il permet la desserte des différents pôles. Un tantinet magicien, très vite il se transforme et devient un lieu d’information, de communication et de représentation. C’est un espace vivant qui doit permettre la cohabitation de ces nombreux usages. Ainsi, un tel endroit se doit d’être agencé et hiérarchisé pour gérer correctement les flux .

    Pour réussir ce pari, les architectes ont imaginé puis dessiné un ensemble de meubles qui partitionneront et organiseront les diverses fonctions. Ces éléments composés de différents modules en médium laqué blanc qui s’assemblent et se déclinent pour répondre aux besoins.Pratique et flexible, ponctué de notes colorées, il n’en est pas moins chic avec son grand plan de travail en corian! Enfin pour le coté fruité, de nouvelles assises pop et colorées viennent faire le lien entre l’ancien et le nouveau.

    Sous nos pieds, un revêtement en gomme dessine un sol gris clair qui offre une vision d’ensemble en unifiant les différents espaces de la médiathèques autour d’une teinte et d’une matière.

    Au dessus de nos têtes de grandes lames blanches positionnées sur la tranche semblent fendre l’air et rythme la sous-face.Elles absorbent les raisonnances sonores et soulignent le puit de lumière existant qui irrigue la pièce de rayons naturels.
  • établissement public 
    octobre 2015
    (34 - Hérault)
    150 Avenue Paul Bringuier
    34080 Montpellier
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Montpellier Méditerranée Métropole
    Située dans quartier des Cévennes à Montpellier, la médiathèque William SHAKESPEARE créée en 2005 est devenu un lieu fédérateur d’animations et de rencontres.

    Le hall d’acceuil , positionné au centre apparaît comme le point névralgique de l’équipement.
    D’abord passage, il permet la desserte des différents pôles. Un tantinet magicien, très vite il se transforme et devient un lieu d’information, de communication et de représentation. C’est un espace vivant qui doit permettre la cohabitation de ces nombreux usages. Ainsi, un tel endroit se doit d’être agencé et hiérarchisé pour gérer correctement les flux .

    Pour réussir ce pari, les architectes ont imaginé puis dessiné un ensemble de meubles qui partitionneront et organiseront les diverses fonctions. Ces éléments composés de différents modules en médium laqué blanc qui s’assemblent et se déclinent pour répondre aux besoins.Pratique et flexible, ponctué de notes colorées, il n’en est pas moins chic avec son grand plan de travail en corian! Enfin pour le coté fruité, de nouvelles assises pop et colorées viennent faire le lien entre l’ancien et le nouveau.

    Sous nos pieds, un revêtement en gomme dessine un sol gris clair qui offre une vision d’ensemble en unifiant les différents espaces de la médiathèques autour d’une teinte et d’une matière.

    Au dessus de nos têtes de grandes lames blanches positionnées sur la tranche semblent fendre l’air et rythme la sous-face.Elles absorbent les raisonnances sonores et soulignent le puit de lumière existant qui irrigue la pièce de rayons naturels.
  • établissement public 
    octobre 2015
    (34 - Hérault)
    150 Avenue Paul Bringuier
    34080 Montpellier
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Montpellier Méditerranée Métropole
    Située dans quartier des Cévennes à Montpellier, la médiathèque William SHAKESPEARE créée en 2005 est devenu un lieu fédérateur d’animations et de rencontres.

    Le hall d’acceuil , positionné au centre apparaît comme le point névralgique de l’équipement.
    D’abord passage, il permet la desserte des différents pôles. Un tantinet magicien, très vite il se transforme et devient un lieu d’information, de communication et de représentation. C’est un espace vivant qui doit permettre la cohabitation de ces nombreux usages. Ainsi, un tel endroit se doit d’être agencé et hiérarchisé pour gérer correctement les flux .

    Pour réussir ce pari, les architectes ont imaginé puis dessiné un ensemble de meubles qui partitionneront et organiseront les diverses fonctions. Ces éléments composés de différents modules en médium laqué blanc qui s’assemblent et se déclinent pour répondre aux besoins.Pratique et flexible, ponctué de notes colorées, il n’en est pas moins chic avec son grand plan de travail en corian! Enfin pour le coté fruité, de nouvelles assises pop et colorées viennent faire le lien entre l’ancien et le nouveau.

    Sous nos pieds, un revêtement en gomme dessine un sol gris clair qui offre une vision d’ensemble en unifiant les différents espaces de la médiathèques autour d’une teinte et d’une matière.

    Au dessus de nos têtes de grandes lames blanches positionnées sur la tranche semblent fendre l’air et rythme la sous-face.Elles absorbent les raisonnances sonores et soulignent le puit de lumière existant qui irrigue la pièce de rayons naturels.