THOMAS HUS ARCHITECTE

  • Thomas Hus Architecte - Extension Lacanau Océan
    Façade d'entrée
    Neuf 
    2014
    (33 - Gironde)
    Lotissement les hauts des green
    33680 Lacanau Océan
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet d’extension se situe à l’entrée du lotissement « les hauts des green » de Lacanau. Le terrain est situé dans un environnement pavillonnaire. La propriété de 1987 m² se développe sur la déclivité de la dune. Accessible en partie haute, la maison existante surplombe la parcelle. Elle se développe sur plusieurs demi-niveaux, depuis lesquels on distingue, à travers la forêt de pins, le golfe de Lacanau en contrebas.
    Un garage était associé à la maison. Le projet d’extension concerne cet élément. L’objectif du projet est de démolir l’ossature bois du garage et de reconstruire sur la dalle existante un logement complémentaire à l’habitation principale.
    La construction envisagée s’élève sur deux niveaux, un niveau séjour terrasse, et un niveau chambre à l’étage. La déclivité du terrain, compte tenu des attentes en hauteur du règlement d’urbanisme, a conduit à décaler les volumes d’habitations du rez-de-chaussée et de l’étage. Ainsi, l’étage crée une avancée sur l’espace d’entrée au nord, tandis que le décalage dégage des terrasses belvédères sur le terrain au sud. Le projet s’est efforcé à valoriser le site en s’inscrivant dans l’esprit du lieu. Cela aboutit à l’orientation et l’association des espaces de l’extension avec la vue, dans la continuité de la déclivité.
    Le mode constructif retenu pour l’extension est une ossature bois. Cela permet d’appuyer une analogie de matière avec la maison principale, et par ailleurs de réduire les charges permanentes de la construction sur la dalle existante. Pour affirmer la filiation de l’extension avec la maison, le modèle de la toiture à quatre pentes en tuiles est repris, ainsi que le garde corps bois en croix de saint André.
    Pour le reste, elle est vêtue d’un bardage bois semblable à l’existant, bien que nuancé. A l’image de la maison existante, il s’agit d’affirmer les volumes en les caractérisant. Le bardage horizontal est associé au volume du rez-de-chaussée, accompagnant ainsi les cadrages des vues en appuyant les fuyantes, tandis que le volume de l’étage, perché tout en haut de la composition, prend plus de hauteur avec le bardage vertical.
  • Thomas Hus Architecte - Extension Lacanau Océan
    Façade sur le golf
    Neuf 
    2014
    (33 - Gironde)
    Lotissement les hauts des green
    33680 Lacanau Océan
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet d’extension se situe à l’entrée du lotissement « les hauts des green » de Lacanau. Le terrain est situé dans un environnement pavillonnaire. La propriété de 1987 m² se développe sur la déclivité de la dune. Accessible en partie haute, la maison existante surplombe la parcelle. Elle se développe sur plusieurs demi-niveaux, depuis lesquels on distingue, à travers la forêt de pins, le golfe de Lacanau en contrebas.
    Un garage était associé à la maison. Le projet d’extension concerne cet élément. L’objectif du projet est de démolir l’ossature bois du garage et de reconstruire sur la dalle existante un logement complémentaire à l’habitation principale.
    La construction envisagée s’élève sur deux niveaux, un niveau séjour terrasse, et un niveau chambre à l’étage. La déclivité du terrain, compte tenu des attentes en hauteur du règlement d’urbanisme, a conduit à décaler les volumes d’habitations du rez-de-chaussée et de l’étage. Ainsi, l’étage crée une avancée sur l’espace d’entrée au nord, tandis que le décalage dégage des terrasses belvédères sur le terrain au sud. Le projet s’est efforcé à valoriser le site en s’inscrivant dans l’esprit du lieu. Cela aboutit à l’orientation et l’association des espaces de l’extension avec la vue, dans la continuité de la déclivité.
    Le mode constructif retenu pour l’extension est une ossature bois. Cela permet d’appuyer une analogie de matière avec la maison principale, et par ailleurs de réduire les charges permanentes de la construction sur la dalle existante. Pour affirmer la filiation de l’extension avec la maison, le modèle de la toiture à quatre pentes en tuiles est repris, ainsi que le garde corps bois en croix de saint André.
    Pour le reste, elle est vêtue d’un bardage bois semblable à l’existant, bien que nuancé. A l’image de la maison existante, il s’agit d’affirmer les volumes en les caractérisant. Le bardage horizontal est associé au volume du rez-de-chaussée, accompagnant ainsi les cadrages des vues en appuyant les fuyantes, tandis que le volume de l’étage, perché tout en haut de la composition, prend plus de hauteur avec le bardage vertical.
  • Thomas Hus Architecte - Extension Lacanau Océan
    Façade sur le golf
    Neuf 
    2014
    (33 - Gironde)
    Lotissement les hauts des green
    33680 Lacanau Océan
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet d’extension se situe à l’entrée du lotissement « les hauts des green » de Lacanau. Le terrain est situé dans un environnement pavillonnaire. La propriété de 1987 m² se développe sur la déclivité de la dune. Accessible en partie haute, la maison existante surplombe la parcelle. Elle se développe sur plusieurs demi-niveaux, depuis lesquels on distingue, à travers la forêt de pins, le golfe de Lacanau en contrebas.
    Un garage était associé à la maison. Le projet d’extension concerne cet élément. L’objectif du projet est de démolir l’ossature bois du garage et de reconstruire sur la dalle existante un logement complémentaire à l’habitation principale.
    La construction envisagée s’élève sur deux niveaux, un niveau séjour terrasse, et un niveau chambre à l’étage. La déclivité du terrain, compte tenu des attentes en hauteur du règlement d’urbanisme, a conduit à décaler les volumes d’habitations du rez-de-chaussée et de l’étage. Ainsi, l’étage crée une avancée sur l’espace d’entrée au nord, tandis que le décalage dégage des terrasses belvédères sur le terrain au sud. Le projet s’est efforcé à valoriser le site en s’inscrivant dans l’esprit du lieu. Cela aboutit à l’orientation et l’association des espaces de l’extension avec la vue, dans la continuité de la déclivité.
    Le mode constructif retenu pour l’extension est une ossature bois. Cela permet d’appuyer une analogie de matière avec la maison principale, et par ailleurs de réduire les charges permanentes de la construction sur la dalle existante. Pour affirmer la filiation de l’extension avec la maison, le modèle de la toiture à quatre pentes en tuiles est repris, ainsi que le garde corps bois en croix de saint André.
    Pour le reste, elle est vêtue d’un bardage bois semblable à l’existant, bien que nuancé. A l’image de la maison existante, il s’agit d’affirmer les volumes en les caractérisant. Le bardage horizontal est associé au volume du rez-de-chaussée, accompagnant ainsi les cadrages des vues en appuyant les fuyantes, tandis que le volume de l’étage, perché tout en haut de la composition, prend plus de hauteur avec le bardage vertical.
  • Thomas Hus Architecte - Extension Lacanau Océan
    Accès terrasse de l'étage
    Neuf 
    2014
    (33 - Gironde)
    Lotissement les hauts des green
    33680 Lacanau Océan
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet d’extension se situe à l’entrée du lotissement « les hauts des green » de Lacanau. Le terrain est situé dans un environnement pavillonnaire. La propriété de 1987 m² se développe sur la déclivité de la dune. Accessible en partie haute, la maison existante surplombe la parcelle. Elle se développe sur plusieurs demi-niveaux, depuis lesquels on distingue, à travers la forêt de pins, le golfe de Lacanau en contrebas.
    Un garage était associé à la maison. Le projet d’extension concerne cet élément. L’objectif du projet est de démolir l’ossature bois du garage et de reconstruire sur la dalle existante un logement complémentaire à l’habitation principale.
    La construction envisagée s’élève sur deux niveaux, un niveau séjour terrasse, et un niveau chambre à l’étage. La déclivité du terrain, compte tenu des attentes en hauteur du règlement d’urbanisme, a conduit à décaler les volumes d’habitations du rez-de-chaussée et de l’étage. Ainsi, l’étage crée une avancée sur l’espace d’entrée au nord, tandis que le décalage dégage des terrasses belvédères sur le terrain au sud. Le projet s’est efforcé à valoriser le site en s’inscrivant dans l’esprit du lieu. Cela aboutit à l’orientation et l’association des espaces de l’extension avec la vue, dans la continuité de la déclivité.
    Le mode constructif retenu pour l’extension est une ossature bois. Cela permet d’appuyer une analogie de matière avec la maison principale, et par ailleurs de réduire les charges permanentes de la construction sur la dalle existante. Pour affirmer la filiation de l’extension avec la maison, le modèle de la toiture à quatre pentes en tuiles est repris, ainsi que le garde corps bois en croix de saint André.
    Pour le reste, elle est vêtue d’un bardage bois semblable à l’existant, bien que nuancé. A l’image de la maison existante, il s’agit d’affirmer les volumes en les caractérisant. Le bardage horizontal est associé au volume du rez-de-chaussée, accompagnant ainsi les cadrages des vues en appuyant les fuyantes, tandis que le volume de l’étage, perché tout en haut de la composition, prend plus de hauteur avec le bardage vertical.
  • Thomas Hus Architecte - Extension Lacanau Océan
    Solarium de la chambre
    Neuf 
    2014
    (33 - Gironde)
    Lotissement les hauts des green
    33680 Lacanau Océan
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet d’extension se situe à l’entrée du lotissement « les hauts des green » de Lacanau. Le terrain est situé dans un environnement pavillonnaire. La propriété de 1987 m² se développe sur la déclivité de la dune. Accessible en partie haute, la maison existante surplombe la parcelle. Elle se développe sur plusieurs demi-niveaux, depuis lesquels on distingue, à travers la forêt de pins, le golfe de Lacanau en contrebas.
    Un garage était associé à la maison. Le projet d’extension concerne cet élément. L’objectif du projet est de démolir l’ossature bois du garage et de reconstruire sur la dalle existante un logement complémentaire à l’habitation principale.
    La construction envisagée s’élève sur deux niveaux, un niveau séjour terrasse, et un niveau chambre à l’étage. La déclivité du terrain, compte tenu des attentes en hauteur du règlement d’urbanisme, a conduit à décaler les volumes d’habitations du rez-de-chaussée et de l’étage. Ainsi, l’étage crée une avancée sur l’espace d’entrée au nord, tandis que le décalage dégage des terrasses belvédères sur le terrain au sud. Le projet s’est efforcé à valoriser le site en s’inscrivant dans l’esprit du lieu. Cela aboutit à l’orientation et l’association des espaces de l’extension avec la vue, dans la continuité de la déclivité.
    Le mode constructif retenu pour l’extension est une ossature bois. Cela permet d’appuyer une analogie de matière avec la maison principale, et par ailleurs de réduire les charges permanentes de la construction sur la dalle existante. Pour affirmer la filiation de l’extension avec la maison, le modèle de la toiture à quatre pentes en tuiles est repris, ainsi que le garde corps bois en croix de saint André.
    Pour le reste, elle est vêtue d’un bardage bois semblable à l’existant, bien que nuancé. A l’image de la maison existante, il s’agit d’affirmer les volumes en les caractérisant. Le bardage horizontal est associé au volume du rez-de-chaussée, accompagnant ainsi les cadrages des vues en appuyant les fuyantes, tandis que le volume de l’étage, perché tout en haut de la composition, prend plus de hauteur avec le bardage vertical.