THIBAUDEAU ARCHITECTE

  • Habitat 
    14/02/2019
    (17 - Charente-Maritime)
    Esnandes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Atlantic Aménagement
    OU ? Pour cette « maison pour tous », dans cette commune de 2507 habitants, il faut un volume très unitaire, sobre et performant énergétiquement qui répond a l’échelle de l’espace public : un volume représentatif de l’environnement pavillonnaire.

    QUOI ? Nous avons imaginé un volume qui reprend les codes de la « maison iconique ».
    Et parce qu’une « maison individuelle » doit accueillir un foyer, être gage de la confidentialité et le mode de vie de chacun. De part la disposition cardinale, nous avons travaillé sur une dichotomie entre les façades rue qui sont très peu ouvertes et sur des façades côté jardins, sur une projection vers la nature du lieu.
    La diversification des hauteurs et typologies permet de casser la monotonie des paysages pavillonnaires où chacun a la même maison et perd le visiteur.
    Nous avons également voulu asseoir une opposition entre le minéral et le végétal.
    Une volumétrie symbolique : Cette forme, ce volume revisité représente l’ambition de ces habitants et de leurs élus, de vivre mieux, ici à Esnandes ! La maison pavillonnaire revisitée en maison pour tous, moderne et consciente des enjeux écologiques.
    Ce lieu de petite copropriété qui partage une voirie commune, est créé comme une « agora » revisitée qui pourrait être un lieu de rassemblement intergénérationnel dans ce nouvel îlot d’habitations.
    Un espace d’échanges, de partages et divertissements pour les générations plus âgées.

    COMMENT ? Nous avons privilégié des façades fermées vers le nord et a contrario ouvertes au sud. De ce fait, les ouvertures des maisons s’orientent vers un îlot de végétation (visible sur le plan masse) avec cette opposition minéral végétal.
    L’intégration paysagère des 12 logements se doit d’être remarquable afin d’offrir la meilleur implantation entre les habitations et garantir une proximité valorisée.
    Gage aux habitants de planter, préserver leur jardin et favoriser la prolifération d’un écosystème propre à eux.
  • Habitat 
    14/02/2019
    (17 - Charente-Maritime)
    Esnandes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Atlantic Aménagement
    OU ? Pour cette « maison pour tous », dans cette commune de 2507 habitants, il faut un volume très unitaire, sobre et performant énergétiquement qui répond a l’échelle de l’espace public : un volume représentatif de l’environnement pavillonnaire.

    QUOI ? Nous avons imaginé un volume qui reprend les codes de la « maison iconique ».
    Et parce qu’une « maison individuelle » doit accueillir un foyer, être gage de la confidentialité et le mode de vie de chacun. De part la disposition cardinale, nous avons travaillé sur une dichotomie entre les façades rue qui sont très peu ouvertes et sur des façades côté jardins, sur une projection vers la nature du lieu.
    La diversification des hauteurs et typologies permet de casser la monotonie des paysages pavillonnaires où chacun a la même maison et perd le visiteur.
    Nous avons également voulu asseoir une opposition entre le minéral et le végétal.
    Une volumétrie symbolique : Cette forme, ce volume revisité représente l’ambition de ces habitants et de leurs élus, de vivre mieux, ici à Esnandes ! La maison pavillonnaire revisitée en maison pour tous, moderne et consciente des enjeux écologiques.
    Ce lieu de petite copropriété qui partage une voirie commune, est créé comme une « agora » revisitée qui pourrait être un lieu de rassemblement intergénérationnel dans ce nouvel îlot d’habitations.
    Un espace d’échanges, de partages et divertissements pour les générations plus âgées.

    COMMENT ? Nous avons privilégié des façades fermées vers le nord et a contrario ouvertes au sud. De ce fait, les ouvertures des maisons s’orientent vers un îlot de végétation (visible sur le plan masse) avec cette opposition minéral végétal.
    L’intégration paysagère des 12 logements se doit d’être remarquable afin d’offrir la meilleur implantation entre les habitations et garantir une proximité valorisée.
    Gage aux habitants de planter, préserver leur jardin et favoriser la prolifération d’un écosystème propre à eux.
  • Habitat 
    14/02/2019
    (17 - Charente-Maritime)
    Esnandes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Atlantic Aménagement
    OU ? Pour cette « maison pour tous », dans cette commune de 2507 habitants, il faut un volume très unitaire, sobre et performant énergétiquement qui répond a l’échelle de l’espace public : un volume représentatif de l’environnement pavillonnaire.

    QUOI ? Nous avons imaginé un volume qui reprend les codes de la « maison iconique ».
    Et parce qu’une « maison individuelle » doit accueillir un foyer, être gage de la confidentialité et le mode de vie de chacun. De part la disposition cardinale, nous avons travaillé sur une dichotomie entre les façades rue qui sont très peu ouvertes et sur des façades côté jardins, sur une projection vers la nature du lieu.
    La diversification des hauteurs et typologies permet de casser la monotonie des paysages pavillonnaires où chacun a la même maison et perd le visiteur.
    Nous avons également voulu asseoir une opposition entre le minéral et le végétal.
    Une volumétrie symbolique : Cette forme, ce volume revisité représente l’ambition de ces habitants et de leurs élus, de vivre mieux, ici à Esnandes ! La maison pavillonnaire revisitée en maison pour tous, moderne et consciente des enjeux écologiques.
    Ce lieu de petite copropriété qui partage une voirie commune, est créé comme une « agora » revisitée qui pourrait être un lieu de rassemblement intergénérationnel dans ce nouvel îlot d’habitations.
    Un espace d’échanges, de partages et divertissements pour les générations plus âgées.

    COMMENT ? Nous avons privilégié des façades fermées vers le nord et a contrario ouvertes au sud. De ce fait, les ouvertures des maisons s’orientent vers un îlot de végétation (visible sur le plan masse) avec cette opposition minéral végétal.
    L’intégration paysagère des 12 logements se doit d’être remarquable afin d’offrir la meilleur implantation entre les habitations et garantir une proximité valorisée.
    Gage aux habitants de planter, préserver leur jardin et favoriser la prolifération d’un écosystème propre à eux.
  • Habitat 
    14/02/2019
    (17 - Charente-Maritime)
    Esnandes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Atlantic Aménagement
    OU ? Pour cette « maison pour tous », dans cette commune de 2507 habitants, il faut un volume très unitaire, sobre et performant énergétiquement qui répond a l’échelle de l’espace public : un volume représentatif de l’environnement pavillonnaire.

    QUOI ? Nous avons imaginé un volume qui reprend les codes de la « maison iconique ».
    Et parce qu’une « maison individuelle » doit accueillir un foyer, être gage de la confidentialité et le mode de vie de chacun. De part la disposition cardinale, nous avons travaillé sur une dichotomie entre les façades rue qui sont très peu ouvertes et sur des façades côté jardins, sur une projection vers la nature du lieu.
    La diversification des hauteurs et typologies permet de casser la monotonie des paysages pavillonnaires où chacun a la même maison et perd le visiteur.
    Nous avons également voulu asseoir une opposition entre le minéral et le végétal.
    Une volumétrie symbolique : Cette forme, ce volume revisité représente l’ambition de ces habitants et de leurs élus, de vivre mieux, ici à Esnandes ! La maison pavillonnaire revisitée en maison pour tous, moderne et consciente des enjeux écologiques.
    Ce lieu de petite copropriété qui partage une voirie commune, est créé comme une « agora » revisitée qui pourrait être un lieu de rassemblement intergénérationnel dans ce nouvel îlot d’habitations.
    Un espace d’échanges, de partages et divertissements pour les générations plus âgées.

    COMMENT ? Nous avons privilégié des façades fermées vers le nord et a contrario ouvertes au sud. De ce fait, les ouvertures des maisons s’orientent vers un îlot de végétation (visible sur le plan masse) avec cette opposition minéral végétal.
    L’intégration paysagère des 12 logements se doit d’être remarquable afin d’offrir la meilleur implantation entre les habitations et garantir une proximité valorisée.
    Gage aux habitants de planter, préserver leur jardin et favoriser la prolifération d’un écosystème propre à eux.
  • Habitat 
    14/02/2019
    (17 - Charente-Maritime)
    Esnandes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Atlantic Aménagement
    OU ? Pour cette « maison pour tous », dans cette commune de 2507 habitants, il faut un volume très unitaire, sobre et performant énergétiquement qui répond a l’échelle de l’espace public : un volume représentatif de l’environnement pavillonnaire.

    QUOI ? Nous avons imaginé un volume qui reprend les codes de la « maison iconique ».
    Et parce qu’une « maison individuelle » doit accueillir un foyer, être gage de la confidentialité et le mode de vie de chacun. De part la disposition cardinale, nous avons travaillé sur une dichotomie entre les façades rue qui sont très peu ouvertes et sur des façades côté jardins, sur une projection vers la nature du lieu.
    La diversification des hauteurs et typologies permet de casser la monotonie des paysages pavillonnaires où chacun a la même maison et perd le visiteur.
    Nous avons également voulu asseoir une opposition entre le minéral et le végétal.
    Une volumétrie symbolique : Cette forme, ce volume revisité représente l’ambition de ces habitants et de leurs élus, de vivre mieux, ici à Esnandes ! La maison pavillonnaire revisitée en maison pour tous, moderne et consciente des enjeux écologiques.
    Ce lieu de petite copropriété qui partage une voirie commune, est créé comme une « agora » revisitée qui pourrait être un lieu de rassemblement intergénérationnel dans ce nouvel îlot d’habitations.
    Un espace d’échanges, de partages et divertissements pour les générations plus âgées.

    COMMENT ? Nous avons privilégié des façades fermées vers le nord et a contrario ouvertes au sud. De ce fait, les ouvertures des maisons s’orientent vers un îlot de végétation (visible sur le plan masse) avec cette opposition minéral végétal.
    L’intégration paysagère des 12 logements se doit d’être remarquable afin d’offrir la meilleur implantation entre les habitations et garantir une proximité valorisée.
    Gage aux habitants de planter, préserver leur jardin et favoriser la prolifération d’un écosystème propre à eux.
  • Habitat 
    14/02/2019
    (17 - Charente-Maritime)
    Esnandes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Atlantic Aménagement
    OU ? Pour cette « maison pour tous », dans cette commune de 2507 habitants, il faut un volume très unitaire, sobre et performant énergétiquement qui répond a l’échelle de l’espace public : un volume représentatif de l’environnement pavillonnaire.

    QUOI ? Nous avons imaginé un volume qui reprend les codes de la « maison iconique ».
    Et parce qu’une « maison individuelle » doit accueillir un foyer, être gage de la confidentialité et le mode de vie de chacun. De part la disposition cardinale, nous avons travaillé sur une dichotomie entre les façades rue qui sont très peu ouvertes et sur des façades côté jardins, sur une projection vers la nature du lieu.
    La diversification des hauteurs et typologies permet de casser la monotonie des paysages pavillonnaires où chacun a la même maison et perd le visiteur.
    Nous avons également voulu asseoir une opposition entre le minéral et le végétal.
    Une volumétrie symbolique : Cette forme, ce volume revisité représente l’ambition de ces habitants et de leurs élus, de vivre mieux, ici à Esnandes ! La maison pavillonnaire revisitée en maison pour tous, moderne et consciente des enjeux écologiques.
    Ce lieu de petite copropriété qui partage une voirie commune, est créé comme une « agora » revisitée qui pourrait être un lieu de rassemblement intergénérationnel dans ce nouvel îlot d’habitations.
    Un espace d’échanges, de partages et divertissements pour les générations plus âgées.

    COMMENT ? Nous avons privilégié des façades fermées vers le nord et a contrario ouvertes au sud. De ce fait, les ouvertures des maisons s’orientent vers un îlot de végétation (visible sur le plan masse) avec cette opposition minéral végétal.
    L’intégration paysagère des 12 logements se doit d’être remarquable afin d’offrir la meilleur implantation entre les habitations et garantir une proximité valorisée.
    Gage aux habitants de planter, préserver leur jardin et favoriser la prolifération d’un écosystème propre à eux.