TERRENEUVE architectes

  • établissement public 
    2010
    (75 - Paris)
    55-59 rue des Haies
    75020 PARIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Ville de Paris, Direction des Affaires Culturelles
    Dans un quartier en pleine mutation qui voit peu à peu disparaître les traces d’un tissu urbain caractérisé par ses parcelles en « lanières » et ses impasses, la bibliothèque Louise Michel s’inscrit dans un tissu urbain hétérogène où se côtoient différentes échelles de constructions. La bibliothèque joue sur le fractionnement pour suggérer la verticalité dans une volumétrie nettement horizontale. Malgré la densité du programme, elle invite le visiteur à entrer en ménageant des transparences sur le jardin et la salle de lecture.
  • établissement public 
    2010
    (75 - Paris)
    55-59 rue des Haies
    75020 PARIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Ville de Paris, Direction des Affaires Culturelles
    Dans un quartier en pleine mutation qui voit peu à peu disparaître les traces d’un tissu urbain caractérisé par ses parcelles en « lanières » et ses impasses, la bibliothèque Louise Michel s’inscrit dans un tissu urbain hétérogène où se côtoient différentes échelles de constructions. La bibliothèque joue sur le fractionnement pour suggérer la verticalité dans une volumétrie nettement horizontale. Malgré la densité du programme, elle invite le visiteur à entrer en ménageant des transparences sur le jardin et la salle de lecture.
  • établissement public 
    2010
    (75 - Paris)
    55-59 rue des Haies
    75020 PARIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Ville de Paris, Direction des Affaires Culturelles
    Dans un quartier en pleine mutation qui voit peu à peu disparaître les traces d’un tissu urbain caractérisé par ses parcelles en « lanières » et ses impasses, la bibliothèque Louise Michel s’inscrit dans un tissu urbain hétérogène où se côtoient différentes échelles de constructions. La bibliothèque joue sur le fractionnement pour suggérer la verticalité dans une volumétrie nettement horizontale. Malgré la densité du programme, elle invite le visiteur à entrer en ménageant des transparences sur le jardin et la salle de lecture.
  • établissement public 
    2010
    (75 - Paris)
    55-59 rue des Haies
    75020 PARIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Ville de Paris, Direction des Affaires Culturelles
    Dans un quartier en pleine mutation qui voit peu à peu disparaître les traces d’un tissu urbain caractérisé par ses parcelles en « lanières » et ses impasses, la bibliothèque Louise Michel s’inscrit dans un tissu urbain hétérogène où se côtoient différentes échelles de constructions. La bibliothèque joue sur le fractionnement pour suggérer la verticalité dans une volumétrie nettement horizontale. Malgré la densité du programme, elle invite le visiteur à entrer en ménageant des transparences sur le jardin et la salle de lecture.
  • établissement public 
    2010
    (75 - Paris)
    55-59 rue des Haies
    75020 PARIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Ville de Paris, Direction des Affaires Culturelles
    Dans un quartier en pleine mutation qui voit peu à peu disparaître les traces d’un tissu urbain caractérisé par ses parcelles en « lanières » et ses impasses, la bibliothèque Louise Michel s’inscrit dans un tissu urbain hétérogène où se côtoient différentes échelles de constructions. La bibliothèque joue sur le fractionnement pour suggérer la verticalité dans une volumétrie nettement horizontale. Malgré la densité du programme, elle invite le visiteur à entrer en ménageant des transparences sur le jardin et la salle de lecture.
  • établissement public 
    2010
    (75 - Paris)
    55-59 rue des Haies
    75020 PARIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Ville de Paris, Direction des Affaires Culturelles
    Dans un quartier en pleine mutation qui voit peu à peu disparaître les traces d’un tissu urbain caractérisé par ses parcelles en « lanières » et ses impasses, la bibliothèque Louise Michel s’inscrit dans un tissu urbain hétérogène où se côtoient différentes échelles de constructions. La bibliothèque joue sur le fractionnement pour suggérer la verticalité dans une volumétrie nettement horizontale. Malgré la densité du programme, elle invite le visiteur à entrer en ménageant des transparences sur le jardin et la salle de lecture.
  • établissement public 
    2010
    (75 - Paris)
    55-59 rue des Haies
    75020 PARIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Ville de Paris, Direction des Affaires Culturelles
    Dans un quartier en pleine mutation qui voit peu à peu disparaître les traces d’un tissu urbain caractérisé par ses parcelles en « lanières » et ses impasses, la bibliothèque Louise Michel s’inscrit dans un tissu urbain hétérogène où se côtoient différentes échelles de constructions. La bibliothèque joue sur le fractionnement pour suggérer la verticalité dans une volumétrie nettement horizontale. Malgré la densité du programme, elle invite le visiteur à entrer en ménageant des transparences sur le jardin et la salle de lecture.