stefan haag - architecte dplg

  • • Ville : Sallanches
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • SHON : 159m²
    • Nature de la mission : étude de faisabilité - construction d'une maison individuelle - étude de faisabilité

    Le terrain est situé au lieu-dit « les Clodras » à Saint Martin.

    Description du paysage et de l’environnement :

    A) Topographie du site et du terrain : le terrain est en légère pente ascendante de l’angle nord-ouest jusqu’à sa limite sud-est. Il est séparé de la route de méribel, à l’est et au sud, et de l’ancienne route impériale, à l’ouest, par des talus. La limite avec les propriétés voisines, au nord, est marquée par un muret. La parcelle offre des vues dégagées à l’ouest sur « Croisse Baulet », les « Quatre Têtes » et la « Pointe d’Areu », et à l’est vers les « Aiguilles de Warens ».

    B) Caractéristiques de la végétation existante : un ensemble des quatre arbres à feuilles caduques est situé à l’est de la parcelle. Un dernier arbre isolé est situé en bordure nord -ouest.

    C) Caractéristiques du bâti existant : La caractéristique essentielle du site est son homogénéité, un quartier de Saint Martin réservé à l’habitat individuel. L’ensemble des maisons environnantes est construit en maçonnerie, certaines avec du bardage bois en partie haute. Sur le terrain, un garage existant est situé au nord-ouest.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte des caractéristiques morphologiques du terrain est l’élément essentiel de l’organisation du projet. La topographie du terrain a définit l’organisation en demi niveaux, permettant une insertion sensible au terrain naturel et la réduction des déblais et remblais. La forme triangulaire du terrain et son orientation ont induit la forme linéaire de la maison et son accolement à la limite nord de manière à libérer un maximum d’espace au sud.

    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante sera au mieux préservée afin de favoriser l’intégration du projet dans son site.

    C) Prise en compte du bâti existant : La maison se développe donc de façon linéaire, parallèlement aux maisons environnantes. Celle-ci s’ouvre largement à l’est, à l’ouest pour profiter des vues, et au sud pour bénéficier d’un maximum d’ensoleillement. Les matériaux utilisés, le bois, le béton enduit et le bac acier sont en parfaite adéquation avec les matériaux des constructions environnantes, toujours dans un souci d’intégration de la nouvelle construction dans son site.
  • • Ville : Sallanches
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • SHON : 159m²
    • Nature de la mission : étude de faisabilité - construction d'une maison individuelle - étude de faisabilité

    Le terrain est situé au lieu-dit « les Clodras » à Saint Martin.

    Description du paysage et de l’environnement :

    A) Topographie du site et du terrain : le terrain est en légère pente ascendante de l’angle nord-ouest jusqu’à sa limite sud-est. Il est séparé de la route de méribel, à l’est et au sud, et de l’ancienne route impériale, à l’ouest, par des talus. La limite avec les propriétés voisines, au nord, est marquée par un muret. La parcelle offre des vues dégagées à l’ouest sur « Croisse Baulet », les « Quatre Têtes » et la « Pointe d’Areu », et à l’est vers les « Aiguilles de Warens ».

    B) Caractéristiques de la végétation existante : un ensemble des quatre arbres à feuilles caduques est situé à l’est de la parcelle. Un dernier arbre isolé est situé en bordure nord -ouest.

    C) Caractéristiques du bâti existant : La caractéristique essentielle du site est son homogénéité, un quartier de Saint Martin réservé à l’habitat individuel. L’ensemble des maisons environnantes est construit en maçonnerie, certaines avec du bardage bois en partie haute. Sur le terrain, un garage existant est situé au nord-ouest.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte des caractéristiques morphologiques du terrain est l’élément essentiel de l’organisation du projet. La topographie du terrain a définit l’organisation en demi niveaux, permettant une insertion sensible au terrain naturel et la réduction des déblais et remblais. La forme triangulaire du terrain et son orientation ont induit la forme linéaire de la maison et son accolement à la limite nord de manière à libérer un maximum d’espace au sud.

    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante sera au mieux préservée afin de favoriser l’intégration du projet dans son site.

    C) Prise en compte du bâti existant : La maison se développe donc de façon linéaire, parallèlement aux maisons environnantes. Celle-ci s’ouvre largement à l’est, à l’ouest pour profiter des vues, et au sud pour bénéficier d’un maximum d’ensoleillement. Les matériaux utilisés, le bois, le béton enduit et le bac acier sont en parfaite adéquation avec les matériaux des constructions environnantes, toujours dans un souci d’intégration de la nouvelle construction dans son site.
  • • Ville : Sallanches
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • SHON : 159m²
    • Nature de la mission : étude de faisabilité - construction d'une maison individuelle - étude de faisabilité

    Le terrain est situé au lieu-dit « les Clodras » à Saint Martin.

    Description du paysage et de l’environnement :

    A) Topographie du site et du terrain : le terrain est en légère pente ascendante de l’angle nord-ouest jusqu’à sa limite sud-est. Il est séparé de la route de méribel, à l’est et au sud, et de l’ancienne route impériale, à l’ouest, par des talus. La limite avec les propriétés voisines, au nord, est marquée par un muret. La parcelle offre des vues dégagées à l’ouest sur « Croisse Baulet », les « Quatre Têtes » et la « Pointe d’Areu », et à l’est vers les « Aiguilles de Warens ».

    B) Caractéristiques de la végétation existante : un ensemble des quatre arbres à feuilles caduques est situé à l’est de la parcelle. Un dernier arbre isolé est situé en bordure nord -ouest.

    C) Caractéristiques du bâti existant : La caractéristique essentielle du site est son homogénéité, un quartier de Saint Martin réservé à l’habitat individuel. L’ensemble des maisons environnantes est construit en maçonnerie, certaines avec du bardage bois en partie haute. Sur le terrain, un garage existant est situé au nord-ouest.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte des caractéristiques morphologiques du terrain est l’élément essentiel de l’organisation du projet. La topographie du terrain a définit l’organisation en demi niveaux, permettant une insertion sensible au terrain naturel et la réduction des déblais et remblais. La forme triangulaire du terrain et son orientation ont induit la forme linéaire de la maison et son accolement à la limite nord de manière à libérer un maximum d’espace au sud.

    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante sera au mieux préservée afin de favoriser l’intégration du projet dans son site.

    C) Prise en compte du bâti existant : La maison se développe donc de façon linéaire, parallèlement aux maisons environnantes. Celle-ci s’ouvre largement à l’est, à l’ouest pour profiter des vues, et au sud pour bénéficier d’un maximum d’ensoleillement. Les matériaux utilisés, le bois, le béton enduit et le bac acier sont en parfaite adéquation avec les matériaux des constructions environnantes, toujours dans un souci d’intégration de la nouvelle construction dans son site.