stefan haag - architecte dplg

  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Combloux
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés : Nathalie Puissant
    • Nature de la mission : mission permis de construire et projet - construction d'une maison individuelle

    Le terrain est situé au lieu dit la Plommaz, Combloux.


    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain s’inscrit dans un contexte global pentu. Sa limite sud est marquée par une butte, caractéristique du terrain et de sa configuration. La pente se développe vers la route de la Cry au nord. Cette parcelle offre un panorama grandiose sur la chaîne du Mont-Blanc au sud-est, sur l’Aiguille Verte et les Aiguilles de Warens au nord est.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : les parcelles avoisinantes, au sud, sont réservées à un usage agricole, conférant ainsi au lieu un fort caractère rural. Un rideau d’arbres à feuilles caduques se développe au nord le long de la route de la Cry. Des conifères en formation compacte définissent clairement la limite Ouest du terrain.


    C) Caractéristiques du bâti existant : la caractéristique essentielle du site est son hétérogénéïté. Le bâti environnant est constitué si bien de maisons individuelles que d’immeubles de logements collectifs. L’ensemble des constructions présente un aspect de chalet, favorisant l’utilisation du bois et de la pierre.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement ...) : la prise en compte de la topographie du terrain est un élément essentiel de l’organisation du projet. La pente naturelle du terrain depuis la route d’accès conduit aux stationnements, lesquels constituent le niveau inférieur de la maison. Les pièces de vie se développent à l’étage supérieur, permettant au sud la connexion au terrain naturel et le développement d’une terrasse de plain-pied. Les larges ouvertures ménagées en façade est permettent de profiter pleinement de la vue exceptionnelle sur les massifs montagneux.
    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est préservée favorisant l’intégration du projet dans son site. Les arbres le long de la route créent un écran protecteur naturel.
    C) Prise en compte du bâti existant : le projet utilise les matériaux présents dans les constructions environnantes, le bois et la pierre. Les volumes développés sont simples. De nombreux éléments architecturaux sont caractéristiques de l’architecture traditionnelle tels que l’entrée en renfoncement ou cortna, les galeries et leurs garde corps à barreaux verticaux, les murs et leur fruit. La toiture reprend également des éléments locaux : les souches en boeurnes et la couverture en tavaillons.