stefan haag - architecte dplg

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).

  • • Date de livraison : 2010
    • Ville : Passy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • SHON : 196m²
    • Nature de la mission : mission globale - rénovation d'une maison indiviuelle

    Le projet, situé dans un quartier à dominance résidentielle, lieu-dit « l’île de Champlan-Est », s’implante sur une parcelle en pente, orientée nord-sud.

    Description du paysage et de l’environnement :


    A) Topographie du site et du terrain : le terrain présente une forte déclivité et s’inscrit dans un contexte globalement pentu. La limite Sud est délimitée par la route de Louis Aragon et la limite Nord est définie par un grand mur de soutènement, la pente se développant du nord au sud. Le site offre un panorama largement ouvert sur le massif du Mont-Blanc le Mont-Joly et la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : La parcelle est marquée par la présence de végétation (haie d’arbres, arbres fruitiers, plantations de fleurs…).

    C) Caractéristiques du bâti existant : le terrain est situé d’un lotissement à usage exclusivement résidentiel. Les bâtiments du secteur sont des maisons individuelles inspirées du style « chalet » avec deux orientations de faitage – perpendiculaire ou parallèle à la pente.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : l’intervention se limite à l’aménagement des abords proches de la maison (aménagement des accès de la maison), soit peu de modifications des talus et des soutènements existants.

    B) Prise en compte de la végétation existante : sans objet

    C) Prise en compte du bâti existant : Le projet porte sur une restructuration et une réorganisation de la maison existante au niveau des points suivants :

    a. Création et modification des ouvertures et création de fenêtres rampantes
    b. Réorganisation de l’accès à la maison : modification de la porte de l’entrée et du garage (création d’une entrée en façade sud), ajout d’un encadrement qui servira d’avant toit
    c. Reprise du garde corps du balcon par un élément en claires-voies lequel descend jusqu’au niveau rez-de-jardin et défini un volume propre
    d. Ravalement des façades en utilisant les mêmes matériaux et couleurs que l’existant
    Ces interventions permettent de rendre les différentes pièces de la maison plus lumineuses et de profiter d’avantage de la vue exceptionnelle depuis l’emplacement de la maison. Le déplacement de l’entrée de la façade nord vers la façade sud simplifie l’accès à la maison. Les deux nouveaux éléments sur la façade sud – abri de l’entrée et élément en claires-voies donnent à la maison un nouvel équilibre en supprimant les « non-lieux » (surface abrité sous escalier).