stefan haag - architecte dplg

  • • Date de livraison : 2011
    • Ville : Domancy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : Privé
    • SHON : 468 m²
    • Nature de la mission : permis de construire - construction d’un collectif d'habitations

    Le projet, situé au lieu-dit de « letraz », au début de la route du chef lieu, s’implante sur une parcelle rectangulaire en légère pente, orientée nord-est.

    Description du paysage et de l’environnement :

    A) Topographie du site et du terrain : le contexte est marqué par un terrain en faible pente en partie nord-est, qui devient plus pentu à partir de l’ancienne scierie en partie sud-ouest. Le terrain est délimité par le cours d’eau le Nant d’Arbon au sud. Le site propose un panorama cadré sur les aiguilles de Warens et sur la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : la végétation présente sur la parcelle est représentative de la végétation présente sur les parcelles voisines, à savoir quelques arbres fruitiers en délimitation nord-est et des arbres type résineux et feuillus le long du ruisseau en orée du bois.

    C) Caractéristiques du bâti existant : le site est implanté dans un cadre bâti à dominance rurale, voire anciennement agricole en ce qui concerne l’environnement proche. Le site comprend des bâtiments déjà existants tels qu’un four à pain et une ancienne scierie, laissée en inactivité depuis des années, qui ne font pas l’objet de modifications dans ce projet, ainsi qu’une ancienne remise en bois en entrée de site, qui va être démontée.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : le projet d’habitation s’intègre au mieux au terrain naturel et au verger existant. Le bâtiment s’implante en partie à l’emplacement de l’ancienne remise, en dialogue avec la scierie et est orienté au maximum en rapport avec les vues et l’ensoleillement disponibles. Ce petit collectif se développe sur trois niveaux comprenant chacun deux appartements de surface comprise entre 55 m² et 88 m². Deux abris voitures sont implantés sur le terrain, l’un à côté du four à pain, en parallèle au chemin d’accès, l’autre est construit en partie haute du terrain, devant le bâtiment de la scierie (le bois de structure de la remise démontée est récupéré et réutilisé pour la structure de ces abris voitures).

    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est en grande partie conservée.

    C) Prise en compte du bâti existant : le projet porte sur la construction d’un petit collectif d’habitations entièrement accessible à des personnes à mobilité réduite, qui reprend les dimensions structurelles de l’environnement bâti proche de l’ancienne scierie. Le bâtiment utilise le langage architectural traditionnel retravaillé en langage plus contemporain et emploie les matériaux présents dans les constructions avoisinantes du centre village :

    • Sous-bassement minéral pour reprendre le sous-bassement pierre de l’ancienne scierie
    • Façade en douglas non traité, pour faire lien avec l’ossature bois des anciennes fermes. L’emploi du douglas non traité permet outre ses qualités naturelles et écologiques d’avoir un traitement extérieur de bâtiment qui vieillit dans le temps et qui va donc s’accorder avec l’aspect extérieur des anciennes fermes alentours.

    Matériaux et couleurs employés :

     bardage : bardage en douglas non traité
     menuiseries extérieures : la teinte des menuiseries porte sur une couleur anthracite (gris foncé) pour avoir une uniformité entre menuiseries et vitrage.
     couverture : tavaillons à structure mixte
     partie maçonnée : enduit traditionnel à la chaux dans les tons de gris

  • • Date de livraison : 2011
    • Ville : Domancy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : Privé
    • SHON : 468 m²
    • Nature de la mission : permis de construire - construction d’un collectif d'habitations

    Le projet, situé au lieu-dit de « letraz », au début de la route du chef lieu, s’implante sur une parcelle rectangulaire en légère pente, orientée nord-est.

    Description du paysage et de l’environnement :

    A) Topographie du site et du terrain : le contexte est marqué par un terrain en faible pente en partie nord-est, qui devient plus pentu à partir de l’ancienne scierie en partie sud-ouest. Le terrain est délimité par le cours d’eau le Nant d’Arbon au sud. Le site propose un panorama cadré sur les aiguilles de Warens et sur la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : la végétation présente sur la parcelle est représentative de la végétation présente sur les parcelles voisines, à savoir quelques arbres fruitiers en délimitation nord-est et des arbres type résineux et feuillus le long du ruisseau en orée du bois.

    C) Caractéristiques du bâti existant : le site est implanté dans un cadre bâti à dominance rurale, voire anciennement agricole en ce qui concerne l’environnement proche. Le site comprend des bâtiments déjà existants tels qu’un four à pain et une ancienne scierie, laissée en inactivité depuis des années, qui ne font pas l’objet de modifications dans ce projet, ainsi qu’une ancienne remise en bois en entrée de site, qui va être démontée.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : le projet d’habitation s’intègre au mieux au terrain naturel et au verger existant. Le bâtiment s’implante en partie à l’emplacement de l’ancienne remise, en dialogue avec la scierie et est orienté au maximum en rapport avec les vues et l’ensoleillement disponibles. Ce petit collectif se développe sur trois niveaux comprenant chacun deux appartements de surface comprise entre 55 m² et 88 m². Deux abris voitures sont implantés sur le terrain, l’un à côté du four à pain, en parallèle au chemin d’accès, l’autre est construit en partie haute du terrain, devant le bâtiment de la scierie (le bois de structure de la remise démontée est récupéré et réutilisé pour la structure de ces abris voitures).

    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est en grande partie conservée.

    C) Prise en compte du bâti existant : le projet porte sur la construction d’un petit collectif d’habitations entièrement accessible à des personnes à mobilité réduite, qui reprend les dimensions structurelles de l’environnement bâti proche de l’ancienne scierie. Le bâtiment utilise le langage architectural traditionnel retravaillé en langage plus contemporain et emploie les matériaux présents dans les constructions avoisinantes du centre village :

    • Sous-bassement minéral pour reprendre le sous-bassement pierre de l’ancienne scierie
    • Façade en douglas non traité, pour faire lien avec l’ossature bois des anciennes fermes. L’emploi du douglas non traité permet outre ses qualités naturelles et écologiques d’avoir un traitement extérieur de bâtiment qui vieillit dans le temps et qui va donc s’accorder avec l’aspect extérieur des anciennes fermes alentours.

    Matériaux et couleurs employés :

     bardage : bardage en douglas non traité
     menuiseries extérieures : la teinte des menuiseries porte sur une couleur anthracite (gris foncé) pour avoir une uniformité entre menuiseries et vitrage.
     couverture : tavaillons à structure mixte
     partie maçonnée : enduit traditionnel à la chaux dans les tons de gris

  • • Date de livraison : 2011
    • Ville : Domancy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : Privé
    • SHON : 468 m²
    • Nature de la mission : permis de construire - construction d’un collectif d'habitations

    Le projet, situé au lieu-dit de « letraz », au début de la route du chef lieu, s’implante sur une parcelle rectangulaire en légère pente, orientée nord-est.

    Description du paysage et de l’environnement :

    A) Topographie du site et du terrain : le contexte est marqué par un terrain en faible pente en partie nord-est, qui devient plus pentu à partir de l’ancienne scierie en partie sud-ouest. Le terrain est délimité par le cours d’eau le Nant d’Arbon au sud. Le site propose un panorama cadré sur les aiguilles de Warens et sur la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : la végétation présente sur la parcelle est représentative de la végétation présente sur les parcelles voisines, à savoir quelques arbres fruitiers en délimitation nord-est et des arbres type résineux et feuillus le long du ruisseau en orée du bois.

    C) Caractéristiques du bâti existant : le site est implanté dans un cadre bâti à dominance rurale, voire anciennement agricole en ce qui concerne l’environnement proche. Le site comprend des bâtiments déjà existants tels qu’un four à pain et une ancienne scierie, laissée en inactivité depuis des années, qui ne font pas l’objet de modifications dans ce projet, ainsi qu’une ancienne remise en bois en entrée de site, qui va être démontée.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : le projet d’habitation s’intègre au mieux au terrain naturel et au verger existant. Le bâtiment s’implante en partie à l’emplacement de l’ancienne remise, en dialogue avec la scierie et est orienté au maximum en rapport avec les vues et l’ensoleillement disponibles. Ce petit collectif se développe sur trois niveaux comprenant chacun deux appartements de surface comprise entre 55 m² et 88 m². Deux abris voitures sont implantés sur le terrain, l’un à côté du four à pain, en parallèle au chemin d’accès, l’autre est construit en partie haute du terrain, devant le bâtiment de la scierie (le bois de structure de la remise démontée est récupéré et réutilisé pour la structure de ces abris voitures).

    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est en grande partie conservée.

    C) Prise en compte du bâti existant : le projet porte sur la construction d’un petit collectif d’habitations entièrement accessible à des personnes à mobilité réduite, qui reprend les dimensions structurelles de l’environnement bâti proche de l’ancienne scierie. Le bâtiment utilise le langage architectural traditionnel retravaillé en langage plus contemporain et emploie les matériaux présents dans les constructions avoisinantes du centre village :

    • Sous-bassement minéral pour reprendre le sous-bassement pierre de l’ancienne scierie
    • Façade en douglas non traité, pour faire lien avec l’ossature bois des anciennes fermes. L’emploi du douglas non traité permet outre ses qualités naturelles et écologiques d’avoir un traitement extérieur de bâtiment qui vieillit dans le temps et qui va donc s’accorder avec l’aspect extérieur des anciennes fermes alentours.

    Matériaux et couleurs employés :

     bardage : bardage en douglas non traité
     menuiseries extérieures : la teinte des menuiseries porte sur une couleur anthracite (gris foncé) pour avoir une uniformité entre menuiseries et vitrage.
     couverture : tavaillons à structure mixte
     partie maçonnée : enduit traditionnel à la chaux dans les tons de gris

  • • Date de livraison : 2011
    • Ville : Domancy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : Privé
    • SHON : 468 m²
    • Nature de la mission : permis de construire - construction d’un collectif d'habitations

    Le projet, situé au lieu-dit de « letraz », au début de la route du chef lieu, s’implante sur une parcelle rectangulaire en légère pente, orientée nord-est.

    Description du paysage et de l’environnement :

    A) Topographie du site et du terrain : le contexte est marqué par un terrain en faible pente en partie nord-est, qui devient plus pentu à partir de l’ancienne scierie en partie sud-ouest. Le terrain est délimité par le cours d’eau le Nant d’Arbon au sud. Le site propose un panorama cadré sur les aiguilles de Warens et sur la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : la végétation présente sur la parcelle est représentative de la végétation présente sur les parcelles voisines, à savoir quelques arbres fruitiers en délimitation nord-est et des arbres type résineux et feuillus le long du ruisseau en orée du bois.

    C) Caractéristiques du bâti existant : le site est implanté dans un cadre bâti à dominance rurale, voire anciennement agricole en ce qui concerne l’environnement proche. Le site comprend des bâtiments déjà existants tels qu’un four à pain et une ancienne scierie, laissée en inactivité depuis des années, qui ne font pas l’objet de modifications dans ce projet, ainsi qu’une ancienne remise en bois en entrée de site, qui va être démontée.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : le projet d’habitation s’intègre au mieux au terrain naturel et au verger existant. Le bâtiment s’implante en partie à l’emplacement de l’ancienne remise, en dialogue avec la scierie et est orienté au maximum en rapport avec les vues et l’ensoleillement disponibles. Ce petit collectif se développe sur trois niveaux comprenant chacun deux appartements de surface comprise entre 55 m² et 88 m². Deux abris voitures sont implantés sur le terrain, l’un à côté du four à pain, en parallèle au chemin d’accès, l’autre est construit en partie haute du terrain, devant le bâtiment de la scierie (le bois de structure de la remise démontée est récupéré et réutilisé pour la structure de ces abris voitures).

    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est en grande partie conservée.

    C) Prise en compte du bâti existant : le projet porte sur la construction d’un petit collectif d’habitations entièrement accessible à des personnes à mobilité réduite, qui reprend les dimensions structurelles de l’environnement bâti proche de l’ancienne scierie. Le bâtiment utilise le langage architectural traditionnel retravaillé en langage plus contemporain et emploie les matériaux présents dans les constructions avoisinantes du centre village :

    • Sous-bassement minéral pour reprendre le sous-bassement pierre de l’ancienne scierie
    • Façade en douglas non traité, pour faire lien avec l’ossature bois des anciennes fermes. L’emploi du douglas non traité permet outre ses qualités naturelles et écologiques d’avoir un traitement extérieur de bâtiment qui vieillit dans le temps et qui va donc s’accorder avec l’aspect extérieur des anciennes fermes alentours.

    Matériaux et couleurs employés :

     bardage : bardage en douglas non traité
     menuiseries extérieures : la teinte des menuiseries porte sur une couleur anthracite (gris foncé) pour avoir une uniformité entre menuiseries et vitrage.
     couverture : tavaillons à structure mixte
     partie maçonnée : enduit traditionnel à la chaux dans les tons de gris

  • • Date de livraison : 2011
    • Ville : Domancy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : Privé
    • SHON : 468 m²
    • Nature de la mission : permis de construire - construction d’un collectif d'habitations

    Le projet, situé au lieu-dit de « letraz », au début de la route du chef lieu, s’implante sur une parcelle rectangulaire en légère pente, orientée nord-est.

    Description du paysage et de l’environnement :

    A) Topographie du site et du terrain : le contexte est marqué par un terrain en faible pente en partie nord-est, qui devient plus pentu à partir de l’ancienne scierie en partie sud-ouest. Le terrain est délimité par le cours d’eau le Nant d’Arbon au sud. Le site propose un panorama cadré sur les aiguilles de Warens et sur la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : la végétation présente sur la parcelle est représentative de la végétation présente sur les parcelles voisines, à savoir quelques arbres fruitiers en délimitation nord-est et des arbres type résineux et feuillus le long du ruisseau en orée du bois.

    C) Caractéristiques du bâti existant : le site est implanté dans un cadre bâti à dominance rurale, voire anciennement agricole en ce qui concerne l’environnement proche. Le site comprend des bâtiments déjà existants tels qu’un four à pain et une ancienne scierie, laissée en inactivité depuis des années, qui ne font pas l’objet de modifications dans ce projet, ainsi qu’une ancienne remise en bois en entrée de site, qui va être démontée.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : le projet d’habitation s’intègre au mieux au terrain naturel et au verger existant. Le bâtiment s’implante en partie à l’emplacement de l’ancienne remise, en dialogue avec la scierie et est orienté au maximum en rapport avec les vues et l’ensoleillement disponibles. Ce petit collectif se développe sur trois niveaux comprenant chacun deux appartements de surface comprise entre 55 m² et 88 m². Deux abris voitures sont implantés sur le terrain, l’un à côté du four à pain, en parallèle au chemin d’accès, l’autre est construit en partie haute du terrain, devant le bâtiment de la scierie (le bois de structure de la remise démontée est récupéré et réutilisé pour la structure de ces abris voitures).

    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est en grande partie conservée.

    C) Prise en compte du bâti existant : le projet porte sur la construction d’un petit collectif d’habitations entièrement accessible à des personnes à mobilité réduite, qui reprend les dimensions structurelles de l’environnement bâti proche de l’ancienne scierie. Le bâtiment utilise le langage architectural traditionnel retravaillé en langage plus contemporain et emploie les matériaux présents dans les constructions avoisinantes du centre village :

    • Sous-bassement minéral pour reprendre le sous-bassement pierre de l’ancienne scierie
    • Façade en douglas non traité, pour faire lien avec l’ossature bois des anciennes fermes. L’emploi du douglas non traité permet outre ses qualités naturelles et écologiques d’avoir un traitement extérieur de bâtiment qui vieillit dans le temps et qui va donc s’accorder avec l’aspect extérieur des anciennes fermes alentours.

    Matériaux et couleurs employés :

     bardage : bardage en douglas non traité
     menuiseries extérieures : la teinte des menuiseries porte sur une couleur anthracite (gris foncé) pour avoir une uniformité entre menuiseries et vitrage.
     couverture : tavaillons à structure mixte
     partie maçonnée : enduit traditionnel à la chaux dans les tons de gris

  • • Date de livraison : 2011
    • Ville : Domancy
    • Département : Haute-Savoie
    • Maitre d'ouvrage : Privé
    • SHON : 468 m²
    • Nature de la mission : permis de construire - construction d’un collectif d'habitations

    Le projet, situé au lieu-dit de « letraz », au début de la route du chef lieu, s’implante sur une parcelle rectangulaire en légère pente, orientée nord-est.

    Description du paysage et de l’environnement :

    A) Topographie du site et du terrain : le contexte est marqué par un terrain en faible pente en partie nord-est, qui devient plus pentu à partir de l’ancienne scierie en partie sud-ouest. Le terrain est délimité par le cours d’eau le Nant d’Arbon au sud. Le site propose un panorama cadré sur les aiguilles de Warens et sur la chaîne des Aravis.

    B) Caractéristiques de la végétation existante : la végétation présente sur la parcelle est représentative de la végétation présente sur les parcelles voisines, à savoir quelques arbres fruitiers en délimitation nord-est et des arbres type résineux et feuillus le long du ruisseau en orée du bois.

    C) Caractéristiques du bâti existant : le site est implanté dans un cadre bâti à dominance rurale, voire anciennement agricole en ce qui concerne l’environnement proche. Le site comprend des bâtiments déjà existants tels qu’un four à pain et une ancienne scierie, laissée en inactivité depuis des années, qui ne font pas l’objet de modifications dans ce projet, ainsi qu’une ancienne remise en bois en entrée de site, qui va être démontée.

    Justification de la façon dont le projet prend en compte le paysage et l’environnement existant :

    A) Prise en compte du relief du terrain (talus, soutènement, ..) : le projet d’habitation s’intègre au mieux au terrain naturel et au verger existant. Le bâtiment s’implante en partie à l’emplacement de l’ancienne remise, en dialogue avec la scierie et est orienté au maximum en rapport avec les vues et l’ensoleillement disponibles. Ce petit collectif se développe sur trois niveaux comprenant chacun deux appartements de surface comprise entre 55 m² et 88 m². Deux abris voitures sont implantés sur le terrain, l’un à côté du four à pain, en parallèle au chemin d’accès, l’autre est construit en partie haute du terrain, devant le bâtiment de la scierie (le bois de structure de la remise démontée est récupéré et réutilisé pour la structure de ces abris voitures).

    B) Prise en compte de la végétation existante : la végétation existante est en grande partie conservée.

    C) Prise en compte du bâti existant : le projet porte sur la construction d’un petit collectif d’habitations entièrement accessible à des personnes à mobilité réduite, qui reprend les dimensions structurelles de l’environnement bâti proche de l’ancienne scierie. Le bâtiment utilise le langage architectural traditionnel retravaillé en langage plus contemporain et emploie les matériaux présents dans les constructions avoisinantes du centre village :

    • Sous-bassement minéral pour reprendre le sous-bassement pierre de l’ancienne scierie
    • Façade en douglas non traité, pour faire lien avec l’ossature bois des anciennes fermes. L’emploi du douglas non traité permet outre ses qualités naturelles et écologiques d’avoir un traitement extérieur de bâtiment qui vieillit dans le temps et qui va donc s’accorder avec l’aspect extérieur des anciennes fermes alentours.

    Matériaux et couleurs employés :

     bardage : bardage en douglas non traité
     menuiseries extérieures : la teinte des menuiseries porte sur une couleur anthracite (gris foncé) pour avoir une uniformité entre menuiseries et vitrage.
     couverture : tavaillons à structure mixte
     partie maçonnée : enduit traditionnel à la chaux dans les tons de gris