sophie popot

  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Bailleau l'Evêque
    • Département : 28
    • Maitre d'ouvrage : Bailleau-l'Evêque
    • Mandataires : A Kawatmi architecte / A Roussille paysage / S Popot architecte
    • Rôle équipe : Architecte-urbaniste / Développement durable / Lecture bâti ancien
    • Coût : 20 000€, part Sophie Popot 1/3
    • Nature de la mission : Schéma directeur d'aménagement des espaces publics du centre du village intégrant une réflexion sur l'implantation d'une salle polyvalente en sortie de bourg

    Demande
    La commune de Bailleau l’évêque est confrontée à une forte demande d’ouverture de nouveaux espaces à bâtir due à sa proximité de Chartres et la qualité de son paysage. Concomitamment, la salle des fêtes se révèle obsolète et se pose la question de son nouvel emplacement.

    Proposition
    Analyse historique, socio-démographique, historique, paysagère et naturelle, identification des enjeux et des atouts; scénarii d’implantation de la salle polyvalente et de maîtrise du paysage de la commune; conception d’un document directeur à trois échelles: la commune, le centre bourg dans la commune, les centralités du centre bourg et 3 propositions détaillées, chiffrées et planifiées:
    1. la future salle polyvalente à l’orée du Parc;
    2. le pôle de services;
    3. la Place de l’église et l’entrée du Parc.

    Déroulement
    Le travail s’est déroulé pendant 6 mois en réunions régulières avec l’assistance d’un architecte du CAUE d’Eure et Loir. Le travail a consisté d’abord à montrer les enjeux de l’évolution du paysage de Bailleau, ses atouts et ses contraintes avec les principaux membres de l’équipe municipale. La méthode itérative des scénarios a permis de mener un débat fructueux.
    La commune a priori réticente à l’idée de voir se couvrir son territoire de lotissements s’est peu à peu laissée convaincre de l’utilité d’un schéma global de compréhension du territoire et du paysage pour aménager de nouveaux espaces qui ne déséquilibre pas ses lignes de forces.
    L’équipe des concepteurs a eu à coeur de démontrer que nouvelle architecture et plan d’aménagement
    ne rime pas toujours avec pauvreté formelle.

    Résultat
    Au delà de l’aspect pédagogique de l’intervention des concepteurs en direction des l’équipe municipale, un véritable travail d’équipe, de co-élaboration a été mis en place sous l’égide de l’architecte conseil du CAUE, assistant du maître d’ouvrage. Une suite a été donnée sous la forme d’une étude de faisabilité du réaménagement d’un nouvel espace “découvert” lors de l’étude en pôle médical
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Bailleau l'Evêque
    • Département : 28
    • Maitre d'ouvrage : Bailleau-l'Evêque
    • Mandataires : A Kawatmi architecte / A Roussille paysage / S Popot architecte
    • Rôle équipe : Architecte-urbaniste / Développement durable / Lecture bâti ancien
    • Coût : 20 000€, part Sophie Popot 1/3
    • Nature de la mission : Schéma directeur d'aménagement des espaces publics du centre du village intégrant une réflexion sur l'implantation d'une salle polyvalente en sortie de bourg

    Demande
    La commune de Bailleau l’évêque est confrontée à une forte demande d’ouverture de nouveaux espaces à bâtir due à sa proximité de Chartres et la qualité de son paysage. Concomitamment, la salle des fêtes se révèle obsolète et se pose la question de son nouvel emplacement.

    Proposition
    Analyse historique, socio-démographique, historique, paysagère et naturelle, identification des enjeux et des atouts; scénarii d’implantation de la salle polyvalente et de maîtrise du paysage de la commune; conception d’un document directeur à trois échelles: la commune, le centre bourg dans la commune, les centralités du centre bourg et 3 propositions détaillées, chiffrées et planifiées:
    1. la future salle polyvalente à l’orée du Parc;
    2. le pôle de services;
    3. la Place de l’église et l’entrée du Parc.

    Déroulement
    Le travail s’est déroulé pendant 6 mois en réunions régulières avec l’assistance d’un architecte du CAUE d’Eure et Loir. Le travail a consisté d’abord à montrer les enjeux de l’évolution du paysage de Bailleau, ses atouts et ses contraintes avec les principaux membres de l’équipe municipale. La méthode itérative des scénarios a permis de mener un débat fructueux.
    La commune a priori réticente à l’idée de voir se couvrir son territoire de lotissements s’est peu à peu laissée convaincre de l’utilité d’un schéma global de compréhension du territoire et du paysage pour aménager de nouveaux espaces qui ne déséquilibre pas ses lignes de forces.
    L’équipe des concepteurs a eu à coeur de démontrer que nouvelle architecture et plan d’aménagement
    ne rime pas toujours avec pauvreté formelle.

    Résultat
    Au delà de l’aspect pédagogique de l’intervention des concepteurs en direction des l’équipe municipale, un véritable travail d’équipe, de co-élaboration a été mis en place sous l’égide de l’architecte conseil du CAUE, assistant du maître d’ouvrage. Une suite a été donnée sous la forme d’une étude de faisabilité du réaménagement d’un nouvel espace “découvert” lors de l’étude en pôle médical
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Bailleau l'Evêque
    • Département : 28
    • Maitre d'ouvrage : Bailleau-l'Evêque
    • Mandataires : A Kawatmi architecte / A Roussille paysage / S Popot architecte
    • Rôle équipe : Architecte-urbaniste / Développement durable / Lecture bâti ancien
    • Coût : 20 000€, part Sophie Popot 1/3
    • Nature de la mission : Schéma directeur d'aménagement des espaces publics du centre du village intégrant une réflexion sur l'implantation d'une salle polyvalente en sortie de bourg

    Demande
    La commune de Bailleau l’évêque est confrontée à une forte demande d’ouverture de nouveaux espaces à bâtir due à sa proximité de Chartres et la qualité de son paysage. Concomitamment, la salle des fêtes se révèle obsolète et se pose la question de son nouvel emplacement.

    Proposition
    Analyse historique, socio-démographique, historique, paysagère et naturelle, identification des enjeux et des atouts; scénarii d’implantation de la salle polyvalente et de maîtrise du paysage de la commune; conception d’un document directeur à trois échelles: la commune, le centre bourg dans la commune, les centralités du centre bourg et 3 propositions détaillées, chiffrées et planifiées:
    1. la future salle polyvalente à l’orée du Parc;
    2. le pôle de services;
    3. la Place de l’église et l’entrée du Parc.

    Déroulement
    Le travail s’est déroulé pendant 6 mois en réunions régulières avec l’assistance d’un architecte du CAUE d’Eure et Loir. Le travail a consisté d’abord à montrer les enjeux de l’évolution du paysage de Bailleau, ses atouts et ses contraintes avec les principaux membres de l’équipe municipale. La méthode itérative des scénarios a permis de mener un débat fructueux.
    La commune a priori réticente à l’idée de voir se couvrir son territoire de lotissements s’est peu à peu laissée convaincre de l’utilité d’un schéma global de compréhension du territoire et du paysage pour aménager de nouveaux espaces qui ne déséquilibre pas ses lignes de forces.
    L’équipe des concepteurs a eu à coeur de démontrer que nouvelle architecture et plan d’aménagement
    ne rime pas toujours avec pauvreté formelle.

    Résultat
    Au delà de l’aspect pédagogique de l’intervention des concepteurs en direction des l’équipe municipale, un véritable travail d’équipe, de co-élaboration a été mis en place sous l’égide de l’architecte conseil du CAUE, assistant du maître d’ouvrage. Une suite a été donnée sous la forme d’une étude de faisabilité du réaménagement d’un nouvel espace “découvert” lors de l’étude en pôle médical
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Bailleau l'Evêque
    • Département : 28
    • Maitre d'ouvrage : Bailleau-l'Evêque
    • Mandataires : A Kawatmi architecte / A Roussille paysage / S Popot architecte
    • Rôle équipe : Architecte-urbaniste / Développement durable / Lecture bâti ancien
    • Coût : 20 000€, part Sophie Popot 1/3
    • Nature de la mission : Schéma directeur d'aménagement des espaces publics du centre du village intégrant une réflexion sur l'implantation d'une salle polyvalente en sortie de bourg

    Demande
    La commune de Bailleau l’évêque est confrontée à une forte demande d’ouverture de nouveaux espaces à bâtir due à sa proximité de Chartres et la qualité de son paysage. Concomitamment, la salle des fêtes se révèle obsolète et se pose la question de son nouvel emplacement.

    Proposition
    Analyse historique, socio-démographique, historique, paysagère et naturelle, identification des enjeux et des atouts; scénarii d’implantation de la salle polyvalente et de maîtrise du paysage de la commune; conception d’un document directeur à trois échelles: la commune, le centre bourg dans la commune, les centralités du centre bourg et 3 propositions détaillées, chiffrées et planifiées:
    1. la future salle polyvalente à l’orée du Parc;
    2. le pôle de services;
    3. la Place de l’église et l’entrée du Parc.

    Déroulement
    Le travail s’est déroulé pendant 6 mois en réunions régulières avec l’assistance d’un architecte du CAUE d’Eure et Loir. Le travail a consisté d’abord à montrer les enjeux de l’évolution du paysage de Bailleau, ses atouts et ses contraintes avec les principaux membres de l’équipe municipale. La méthode itérative des scénarios a permis de mener un débat fructueux.
    La commune a priori réticente à l’idée de voir se couvrir son territoire de lotissements s’est peu à peu laissée convaincre de l’utilité d’un schéma global de compréhension du territoire et du paysage pour aménager de nouveaux espaces qui ne déséquilibre pas ses lignes de forces.
    L’équipe des concepteurs a eu à coeur de démontrer que nouvelle architecture et plan d’aménagement
    ne rime pas toujours avec pauvreté formelle.

    Résultat
    Au delà de l’aspect pédagogique de l’intervention des concepteurs en direction des l’équipe municipale, un véritable travail d’équipe, de co-élaboration a été mis en place sous l’égide de l’architecte conseil du CAUE, assistant du maître d’ouvrage. Une suite a été donnée sous la forme d’une étude de faisabilité du réaménagement d’un nouvel espace “découvert” lors de l’étude en pôle médical
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Bailleau l'Evêque
    • Département : 28
    • Maitre d'ouvrage : Bailleau-l'Evêque
    • Mandataires : A Kawatmi architecte / A Roussille paysage / S Popot architecte
    • Rôle équipe : Architecte-urbaniste / Développement durable / Lecture bâti ancien
    • Coût : 20 000€, part Sophie Popot 1/3
    • Nature de la mission : Schéma directeur d'aménagement des espaces publics du centre du village intégrant une réflexion sur l'implantation d'une salle polyvalente en sortie de bourg

    Demande
    La commune de Bailleau l’évêque est confrontée à une forte demande d’ouverture de nouveaux espaces à bâtir due à sa proximité de Chartres et la qualité de son paysage. Concomitamment, la salle des fêtes se révèle obsolète et se pose la question de son nouvel emplacement.

    Proposition
    Analyse historique, socio-démographique, historique, paysagère et naturelle, identification des enjeux et des atouts; scénarii d’implantation de la salle polyvalente et de maîtrise du paysage de la commune; conception d’un document directeur à trois échelles: la commune, le centre bourg dans la commune, les centralités du centre bourg et 3 propositions détaillées, chiffrées et planifiées:
    1. la future salle polyvalente à l’orée du Parc;
    2. le pôle de services;
    3. la Place de l’église et l’entrée du Parc.

    Déroulement
    Le travail s’est déroulé pendant 6 mois en réunions régulières avec l’assistance d’un architecte du CAUE d’Eure et Loir. Le travail a consisté d’abord à montrer les enjeux de l’évolution du paysage de Bailleau, ses atouts et ses contraintes avec les principaux membres de l’équipe municipale. La méthode itérative des scénarios a permis de mener un débat fructueux.
    La commune a priori réticente à l’idée de voir se couvrir son territoire de lotissements s’est peu à peu laissée convaincre de l’utilité d’un schéma global de compréhension du territoire et du paysage pour aménager de nouveaux espaces qui ne déséquilibre pas ses lignes de forces.
    L’équipe des concepteurs a eu à coeur de démontrer que nouvelle architecture et plan d’aménagement
    ne rime pas toujours avec pauvreté formelle.

    Résultat
    Au delà de l’aspect pédagogique de l’intervention des concepteurs en direction des l’équipe municipale, un véritable travail d’équipe, de co-élaboration a été mis en place sous l’égide de l’architecte conseil du CAUE, assistant du maître d’ouvrage. Une suite a été donnée sous la forme d’une étude de faisabilité du réaménagement d’un nouvel espace “découvert” lors de l’étude en pôle médical