S+M ARCHITECTES

  • Une façade opaque aux bruits et vis à vis
    Une façade opaque aux bruits et vis à vis
    Neuf 
    Janvier 2011
    (33 - Gironde)
    33000 Bordeaux
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Pour ce projet, notre agence a conçu, sur un terrain nu, une maison individuelle. La parcelle étant orientée au sud sur une voie bruyante et la réglementation imposant la construction en limites mitoyennes, l’enjeu était de faire pénétrer la lumière dans l’habitation tout en la protégeant du bruit et des regards extérieurs. Ainsi, la façade sud se ferme au maximum, dégageant une simple porte d’entrée et une fenêtre pour la cuisine. Elle dissimule à l’étage un patio qui permet aux rayons du soleil d’entrer dans les chambres et dans l’espace de vie en second jour. Au rez-de-chaussée, l’espace de vie s’ouvre largement sur le jardin, au nord. Une large terrasse, à mi-niveau entre le salon et le jardin, surplombe la piscine et marque le seuil entre l’intérieur et l’extérieur. Au sous-sol, 3 stationnements et un atelier mécanique ont été aménagés.

    Le système constructif de la maison est mixte. En effet, la charpente bois s’appuie sur les murs latéraux maçonnés et l’enveloppe est travaillée à partir de bardage bois. Pour conserver le caractère minimaliste des façades, la toiture à deux pentes (en zinc quartz à joint debout), les chéneaux et les descentes d’eau pluviale sont encastrés derrière les façades.
  • Un lieu de vie simple mais raffiné
    Un lieu de vie simple mais raffiné
    Neuf 
    Janvier 2011
    (33 - Gironde)
    33000 Bordeaux
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Pour ce projet, notre agence a conçu, sur un terrain nu, une maison individuelle. La parcelle étant orientée au sud sur une voie bruyante et la réglementation imposant la construction en limites mitoyennes, l’enjeu était de faire pénétrer la lumière dans l’habitation tout en la protégeant du bruit et des regards extérieurs. Ainsi, la façade sud se ferme au maximum, dégageant une simple porte d’entrée et une fenêtre pour la cuisine. Elle dissimule à l’étage un patio qui permet aux rayons du soleil d’entrer dans les chambres et dans l’espace de vie en second jour. Au rez-de-chaussée, l’espace de vie s’ouvre largement sur le jardin, au nord. Une large terrasse, à mi-niveau entre le salon et le jardin, surplombe la piscine et marque le seuil entre l’intérieur et l’extérieur. Au sous-sol, 3 stationnements et un atelier mécanique ont été aménagés.

    Le système constructif de la maison est mixte. En effet, la charpente bois s’appuie sur les murs latéraux maçonnés et l’enveloppe est travaillée à partir de bardage bois. Pour conserver le caractère minimaliste des façades, la toiture à deux pentes (en zinc quartz à joint debout), les chéneaux et les descentes d’eau pluviale sont encastrés derrière les façades.
  • Un jardin comme un cloître
    Un jardin comme un cloître
    Neuf 
    Janvier 2011
    (33 - Gironde)
    33000 Bordeaux
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Pour ce projet, notre agence a conçu, sur un terrain nu, une maison individuelle. La parcelle étant orientée au sud sur une voie bruyante et la réglementation imposant la construction en limites mitoyennes, l’enjeu était de faire pénétrer la lumière dans l’habitation tout en la protégeant du bruit et des regards extérieurs. Ainsi, la façade sud se ferme au maximum, dégageant une simple porte d’entrée et une fenêtre pour la cuisine. Elle dissimule à l’étage un patio qui permet aux rayons du soleil d’entrer dans les chambres et dans l’espace de vie en second jour. Au rez-de-chaussée, l’espace de vie s’ouvre largement sur le jardin, au nord. Une large terrasse, à mi-niveau entre le salon et le jardin, surplombe la piscine et marque le seuil entre l’intérieur et l’extérieur. Au sous-sol, 3 stationnements et un atelier mécanique ont été aménagés.

    Le système constructif de la maison est mixte. En effet, la charpente bois s’appuie sur les murs latéraux maçonnés et l’enveloppe est travaillée à partir de bardage bois. Pour conserver le caractère minimaliste des façades, la toiture à deux pentes (en zinc quartz à joint debout), les chéneaux et les descentes d’eau pluviale sont encastrés derrière les façades.
  • Intimité dans la piscine
    Intimité dans la piscine
    Neuf 
    Janvier 2011
    (33 - Gironde)
    33000 Bordeaux
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Pour ce projet, notre agence a conçu, sur un terrain nu, une maison individuelle. La parcelle étant orientée au sud sur une voie bruyante et la réglementation imposant la construction en limites mitoyennes, l’enjeu était de faire pénétrer la lumière dans l’habitation tout en la protégeant du bruit et des regards extérieurs. Ainsi, la façade sud se ferme au maximum, dégageant une simple porte d’entrée et une fenêtre pour la cuisine. Elle dissimule à l’étage un patio qui permet aux rayons du soleil d’entrer dans les chambres et dans l’espace de vie en second jour. Au rez-de-chaussée, l’espace de vie s’ouvre largement sur le jardin, au nord. Une large terrasse, à mi-niveau entre le salon et le jardin, surplombe la piscine et marque le seuil entre l’intérieur et l’extérieur. Au sous-sol, 3 stationnements et un atelier mécanique ont été aménagés.

    Le système constructif de la maison est mixte. En effet, la charpente bois s’appuie sur les murs latéraux maçonnés et l’enveloppe est travaillée à partir de bardage bois. Pour conserver le caractère minimaliste des façades, la toiture à deux pentes (en zinc quartz à joint debout), les chéneaux et les descentes d’eau pluviale sont encastrés derrière les façades.
  • Une large terrasse marque le seuil entre le salon et le jardin
    Une large terrasse marque le seuil entre le salon et le jardin
    Neuf 
    Janvier 2011
    (33 - Gironde)
    33000 Bordeaux
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Pour ce projet, notre agence a conçu, sur un terrain nu, une maison individuelle. La parcelle étant orientée au sud sur une voie bruyante et la réglementation imposant la construction en limites mitoyennes, l’enjeu était de faire pénétrer la lumière dans l’habitation tout en la protégeant du bruit et des regards extérieurs. Ainsi, la façade sud se ferme au maximum, dégageant une simple porte d’entrée et une fenêtre pour la cuisine. Elle dissimule à l’étage un patio qui permet aux rayons du soleil d’entrer dans les chambres et dans l’espace de vie en second jour. Au rez-de-chaussée, l’espace de vie s’ouvre largement sur le jardin, au nord. Une large terrasse, à mi-niveau entre le salon et le jardin, surplombe la piscine et marque le seuil entre l’intérieur et l’extérieur. Au sous-sol, 3 stationnements et un atelier mécanique ont été aménagés.

    Le système constructif de la maison est mixte. En effet, la charpente bois s’appuie sur les murs latéraux maçonnés et l’enveloppe est travaillée à partir de bardage bois. Pour conserver le caractère minimaliste des façades, la toiture à deux pentes (en zinc quartz à joint debout), les chéneaux et les descentes d’eau pluviale sont encastrés derrière les façades.
  • Un espace de préparation des repas ouvert sur la rue
    Un espace de préparation des repas ouvert sur la rue
    Neuf 
    Janvier 2011
    (33 - Gironde)
    33000 Bordeaux
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Pour ce projet, notre agence a conçu, sur un terrain nu, une maison individuelle. La parcelle étant orientée au sud sur une voie bruyante et la réglementation imposant la construction en limites mitoyennes, l’enjeu était de faire pénétrer la lumière dans l’habitation tout en la protégeant du bruit et des regards extérieurs. Ainsi, la façade sud se ferme au maximum, dégageant une simple porte d’entrée et une fenêtre pour la cuisine. Elle dissimule à l’étage un patio qui permet aux rayons du soleil d’entrer dans les chambres et dans l’espace de vie en second jour. Au rez-de-chaussée, l’espace de vie s’ouvre largement sur le jardin, au nord. Une large terrasse, à mi-niveau entre le salon et le jardin, surplombe la piscine et marque le seuil entre l’intérieur et l’extérieur. Au sous-sol, 3 stationnements et un atelier mécanique ont été aménagés.

    Le système constructif de la maison est mixte. En effet, la charpente bois s’appuie sur les murs latéraux maçonnés et l’enveloppe est travaillée à partir de bardage bois. Pour conserver le caractère minimaliste des façades, la toiture à deux pentes (en zinc quartz à joint debout), les chéneaux et les descentes d’eau pluviale sont encastrés derrière les façades.
  • Un espace de préparation des repas attenant au salon
    Un espace de préparation des repas attenant au salon
    Neuf 
    Janvier 2011
    (33 - Gironde)
    33000 Bordeaux
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Pour ce projet, notre agence a conçu, sur un terrain nu, une maison individuelle. La parcelle étant orientée au sud sur une voie bruyante et la réglementation imposant la construction en limites mitoyennes, l’enjeu était de faire pénétrer la lumière dans l’habitation tout en la protégeant du bruit et des regards extérieurs. Ainsi, la façade sud se ferme au maximum, dégageant une simple porte d’entrée et une fenêtre pour la cuisine. Elle dissimule à l’étage un patio qui permet aux rayons du soleil d’entrer dans les chambres et dans l’espace de vie en second jour. Au rez-de-chaussée, l’espace de vie s’ouvre largement sur le jardin, au nord. Une large terrasse, à mi-niveau entre le salon et le jardin, surplombe la piscine et marque le seuil entre l’intérieur et l’extérieur. Au sous-sol, 3 stationnements et un atelier mécanique ont été aménagés.

    Le système constructif de la maison est mixte. En effet, la charpente bois s’appuie sur les murs latéraux maçonnés et l’enveloppe est travaillée à partir de bardage bois. Pour conserver le caractère minimaliste des façades, la toiture à deux pentes (en zinc quartz à joint debout), les chéneaux et les descentes d’eau pluviale sont encastrés derrière les façades.
  • Un espace de vie entièrement ouvert sur l'extérieur
    Un espace de vie entièrement ouvert sur l'extérieur
    Neuf 
    Janvier 2011
    (33 - Gironde)
    33000 Bordeaux
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Pour ce projet, notre agence a conçu, sur un terrain nu, une maison individuelle. La parcelle étant orientée au sud sur une voie bruyante et la réglementation imposant la construction en limites mitoyennes, l’enjeu était de faire pénétrer la lumière dans l’habitation tout en la protégeant du bruit et des regards extérieurs. Ainsi, la façade sud se ferme au maximum, dégageant une simple porte d’entrée et une fenêtre pour la cuisine. Elle dissimule à l’étage un patio qui permet aux rayons du soleil d’entrer dans les chambres et dans l’espace de vie en second jour. Au rez-de-chaussée, l’espace de vie s’ouvre largement sur le jardin, au nord. Une large terrasse, à mi-niveau entre le salon et le jardin, surplombe la piscine et marque le seuil entre l’intérieur et l’extérieur. Au sous-sol, 3 stationnements et un atelier mécanique ont été aménagés.

    Le système constructif de la maison est mixte. En effet, la charpente bois s’appuie sur les murs latéraux maçonnés et l’enveloppe est travaillée à partir de bardage bois. Pour conserver le caractère minimaliste des façades, la toiture à deux pentes (en zinc quartz à joint debout), les chéneaux et les descentes d’eau pluviale sont encastrés derrière les façades.
  • Le patio dissimulé derrière la façade sud pour éclairer les chambres
    Le patio dissimulé derrière la façade sud pour éclairer les chambres
    Neuf 
    Janvier 2011
    (33 - Gironde)
    33000 Bordeaux
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Pour ce projet, notre agence a conçu, sur un terrain nu, une maison individuelle. La parcelle étant orientée au sud sur une voie bruyante et la réglementation imposant la construction en limites mitoyennes, l’enjeu était de faire pénétrer la lumière dans l’habitation tout en la protégeant du bruit et des regards extérieurs. Ainsi, la façade sud se ferme au maximum, dégageant une simple porte d’entrée et une fenêtre pour la cuisine. Elle dissimule à l’étage un patio qui permet aux rayons du soleil d’entrer dans les chambres et dans l’espace de vie en second jour. Au rez-de-chaussée, l’espace de vie s’ouvre largement sur le jardin, au nord. Une large terrasse, à mi-niveau entre le salon et le jardin, surplombe la piscine et marque le seuil entre l’intérieur et l’extérieur. Au sous-sol, 3 stationnements et un atelier mécanique ont été aménagés.

    Le système constructif de la maison est mixte. En effet, la charpente bois s’appuie sur les murs latéraux maçonnés et l’enveloppe est travaillée à partir de bardage bois. Pour conserver le caractère minimaliste des façades, la toiture à deux pentes (en zinc quartz à joint debout), les chéneaux et les descentes d’eau pluviale sont encastrés derrière les façades.
  • Un jardin comme un cloître
    Un jardin comme un cloître
    Neuf 
    Janvier 2011
    (33 - Gironde)
    33000 Bordeaux
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Pour ce projet, notre agence a conçu, sur un terrain nu, une maison individuelle. La parcelle étant orientée au sud sur une voie bruyante et la réglementation imposant la construction en limites mitoyennes, l’enjeu était de faire pénétrer la lumière dans l’habitation tout en la protégeant du bruit et des regards extérieurs. Ainsi, la façade sud se ferme au maximum, dégageant une simple porte d’entrée et une fenêtre pour la cuisine. Elle dissimule à l’étage un patio qui permet aux rayons du soleil d’entrer dans les chambres et dans l’espace de vie en second jour. Au rez-de-chaussée, l’espace de vie s’ouvre largement sur le jardin, au nord. Une large terrasse, à mi-niveau entre le salon et le jardin, surplombe la piscine et marque le seuil entre l’intérieur et l’extérieur. Au sous-sol, 3 stationnements et un atelier mécanique ont été aménagés.

    Le système constructif de la maison est mixte. En effet, la charpente bois s’appuie sur les murs latéraux maçonnés et l’enveloppe est travaillée à partir de bardage bois. Pour conserver le caractère minimaliste des façades, la toiture à deux pentes (en zinc quartz à joint debout), les chéneaux et les descentes d’eau pluviale sont encastrés derrière les façades.