DVN Architectes

  • Neuf 
    Juillet 2013
    (14 - Calvados)
    14400 BAYEUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Maîtrise d'ouvrage privée
    Ce projet de maison individuelle se situe dans le centre ville de Bayeux, dans le secteur Nord-Est. La parcelle concernée est axée Nord/Sud, elle est entièrement close de murs pierre. Un dénivelé important (3.00 m) se situe entre le niveau de la rue et celui du terrain. Ainsi la parcelle se situe en hauteur, et offre une certaine tranquillité par rapport à la rue.

    L’accès à la parcelle se fait par une cour basse offrant deux places de stationnement. Cette nouvelle habitation s’accroche sur le mur mitoyen en façades Nord & Est, et dégage ainsi un maximum de terrain pour le jardin et les terrasses. L’habitation s’organise sur deux niveaux en plan en L. Un premier corps de bâtiment sur rue s’adosse au mitoyen, ce volume haut et étroit est traité en maçonnerie enduite de teinte sombre. Ce volume s’ancre dans le sol (+/- 3.00 m), et sert de mur de soutènement à l’escalier pour l’accès à la maison et au jardin.

    La façade Nord sur rue, de forme allongée, est ponctuée de quelques percements de type « meurtrière ». Ces ouvertures apportent un éclairage minimum, et viennent animer cette façade haute et étroite. Quand à la façade Ouest, elle est composée d’un jeu de volumes et de matériaux. Le soubassement maçonné porte un volume en saillie bardé de panneau Eternit de teinte claire. La jonction de ces deux volumes est marquée par une faille vitrée toute hauteur. Cette ouverture de 6.00 m de haut marque l’entrée de la maison, et offre un ensoleillement très généreux au cœur de l’habitation. Cette verticalité de verre se prolonge par une verrière en toiture terrasse. Cette faille est aussi présente dans l’organisation même de la maison, par une découpe totale du plancher sur cette même largeur. Le jeu de volume et de matériaux se retrouve aussi en façade Sud. La paroi maçonnée du rez-de-chaussée, très largement ouverte, supporte à nouveau le volume en saillie de l’étage. Celui-ci est caractérisé par une coursive couverte filant sur la totalité de la longueur de la façade. Ce volume en creux est caractérisé par un bardage bois naturel en mélèze. Cette circulation extérieur à l’étage offre une vue imprenable sur les toits de Bayeux & les flèches de la cathédrale. Le débord de l’étage offre une protection solaire très efficace pour les pièces de vie du rez-de-chaussée.

    L’organisation même de la maison est conditionnée par la faille. Au rez-de-chaussée, cet axe sépare les espaces techniques (cuisine, cellier, WC…) de la pièce à vivre, et à l’étage elle délimite l’espace parental des espaces enfants. A l’étage, la coursive baignée de lumière donne accès aux différentes chambres. Au Sud les trois chambres d’enfants avec leur salle d’eau, et au Nord l’espace parental. Les trois chambres d’enfants ont un accès direct à la coursive extérieure. La découpe dans le plancher sur toute la longueur de l’habitation offre l’ensoleillement du matin et du soir au cœur de la maison.
  • Neuf 
    Juillet 2013
    (14 - Calvados)
    14400 BAYEUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Maîtrise d'ouvrage privée
    Ce projet de maison individuelle se situe dans le centre ville de Bayeux, dans le secteur Nord-Est. La parcelle concernée est axée Nord/Sud, elle est entièrement close de murs pierre. Un dénivelé important (3.00 m) se situe entre le niveau de la rue et celui du terrain. Ainsi la parcelle se situe en hauteur, et offre une certaine tranquillité par rapport à la rue.

    L’accès à la parcelle se fait par une cour basse offrant deux places de stationnement. Cette nouvelle habitation s’accroche sur le mur mitoyen en façades Nord & Est, et dégage ainsi un maximum de terrain pour le jardin et les terrasses. L’habitation s’organise sur deux niveaux en plan en L. Un premier corps de bâtiment sur rue s’adosse au mitoyen, ce volume haut et étroit est traité en maçonnerie enduite de teinte sombre. Ce volume s’ancre dans le sol (+/- 3.00 m), et sert de mur de soutènement à l’escalier pour l’accès à la maison et au jardin.

    La façade Nord sur rue, de forme allongée, est ponctuée de quelques percements de type « meurtrière ». Ces ouvertures apportent un éclairage minimum, et viennent animer cette façade haute et étroite. Quand à la façade Ouest, elle est composée d’un jeu de volumes et de matériaux. Le soubassement maçonné porte un volume en saillie bardé de panneau Eternit de teinte claire. La jonction de ces deux volumes est marquée par une faille vitrée toute hauteur. Cette ouverture de 6.00 m de haut marque l’entrée de la maison, et offre un ensoleillement très généreux au cœur de l’habitation. Cette verticalité de verre se prolonge par une verrière en toiture terrasse. Cette faille est aussi présente dans l’organisation même de la maison, par une découpe totale du plancher sur cette même largeur. Le jeu de volume et de matériaux se retrouve aussi en façade Sud. La paroi maçonnée du rez-de-chaussée, très largement ouverte, supporte à nouveau le volume en saillie de l’étage. Celui-ci est caractérisé par une coursive couverte filant sur la totalité de la longueur de la façade. Ce volume en creux est caractérisé par un bardage bois naturel en mélèze. Cette circulation extérieur à l’étage offre une vue imprenable sur les toits de Bayeux & les flèches de la cathédrale. Le débord de l’étage offre une protection solaire très efficace pour les pièces de vie du rez-de-chaussée.

    L’organisation même de la maison est conditionnée par la faille. Au rez-de-chaussée, cet axe sépare les espaces techniques (cuisine, cellier, WC…) de la pièce à vivre, et à l’étage elle délimite l’espace parental des espaces enfants. A l’étage, la coursive baignée de lumière donne accès aux différentes chambres. Au Sud les trois chambres d’enfants avec leur salle d’eau, et au Nord l’espace parental. Les trois chambres d’enfants ont un accès direct à la coursive extérieure. La découpe dans le plancher sur toute la longueur de l’habitation offre l’ensoleillement du matin et du soir au cœur de la maison.
  • Neuf 
    Juillet 2013
    (14 - Calvados)
    14400 BAYEUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Maîtrise d'ouvrage privée
    Ce projet de maison individuelle se situe dans le centre ville de Bayeux, dans le secteur Nord-Est. La parcelle concernée est axée Nord/Sud, elle est entièrement close de murs pierre. Un dénivelé important (3.00 m) se situe entre le niveau de la rue et celui du terrain. Ainsi la parcelle se situe en hauteur, et offre une certaine tranquillité par rapport à la rue.

    L’accès à la parcelle se fait par une cour basse offrant deux places de stationnement. Cette nouvelle habitation s’accroche sur le mur mitoyen en façades Nord & Est, et dégage ainsi un maximum de terrain pour le jardin et les terrasses. L’habitation s’organise sur deux niveaux en plan en L. Un premier corps de bâtiment sur rue s’adosse au mitoyen, ce volume haut et étroit est traité en maçonnerie enduite de teinte sombre. Ce volume s’ancre dans le sol (+/- 3.00 m), et sert de mur de soutènement à l’escalier pour l’accès à la maison et au jardin.

    La façade Nord sur rue, de forme allongée, est ponctuée de quelques percements de type « meurtrière ». Ces ouvertures apportent un éclairage minimum, et viennent animer cette façade haute et étroite. Quand à la façade Ouest, elle est composée d’un jeu de volumes et de matériaux. Le soubassement maçonné porte un volume en saillie bardé de panneau Eternit de teinte claire. La jonction de ces deux volumes est marquée par une faille vitrée toute hauteur. Cette ouverture de 6.00 m de haut marque l’entrée de la maison, et offre un ensoleillement très généreux au cœur de l’habitation. Cette verticalité de verre se prolonge par une verrière en toiture terrasse. Cette faille est aussi présente dans l’organisation même de la maison, par une découpe totale du plancher sur cette même largeur. Le jeu de volume et de matériaux se retrouve aussi en façade Sud. La paroi maçonnée du rez-de-chaussée, très largement ouverte, supporte à nouveau le volume en saillie de l’étage. Celui-ci est caractérisé par une coursive couverte filant sur la totalité de la longueur de la façade. Ce volume en creux est caractérisé par un bardage bois naturel en mélèze. Cette circulation extérieur à l’étage offre une vue imprenable sur les toits de Bayeux & les flèches de la cathédrale. Le débord de l’étage offre une protection solaire très efficace pour les pièces de vie du rez-de-chaussée.

    L’organisation même de la maison est conditionnée par la faille. Au rez-de-chaussée, cet axe sépare les espaces techniques (cuisine, cellier, WC…) de la pièce à vivre, et à l’étage elle délimite l’espace parental des espaces enfants. A l’étage, la coursive baignée de lumière donne accès aux différentes chambres. Au Sud les trois chambres d’enfants avec leur salle d’eau, et au Nord l’espace parental. Les trois chambres d’enfants ont un accès direct à la coursive extérieure. La découpe dans le plancher sur toute la longueur de l’habitation offre l’ensoleillement du matin et du soir au cœur de la maison.
  • Neuf 
    Juillet 2013
    (14 - Calvados)
    14400 BAYEUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Maîtrise d'ouvrage privée
    Ce projet de maison individuelle se situe dans le centre ville de Bayeux, dans le secteur Nord-Est. La parcelle concernée est axée Nord/Sud, elle est entièrement close de murs pierre. Un dénivelé important (3.00 m) se situe entre le niveau de la rue et celui du terrain. Ainsi la parcelle se situe en hauteur, et offre une certaine tranquillité par rapport à la rue.

    L’accès à la parcelle se fait par une cour basse offrant deux places de stationnement. Cette nouvelle habitation s’accroche sur le mur mitoyen en façades Nord & Est, et dégage ainsi un maximum de terrain pour le jardin et les terrasses. L’habitation s’organise sur deux niveaux en plan en L. Un premier corps de bâtiment sur rue s’adosse au mitoyen, ce volume haut et étroit est traité en maçonnerie enduite de teinte sombre. Ce volume s’ancre dans le sol (+/- 3.00 m), et sert de mur de soutènement à l’escalier pour l’accès à la maison et au jardin.

    La façade Nord sur rue, de forme allongée, est ponctuée de quelques percements de type « meurtrière ». Ces ouvertures apportent un éclairage minimum, et viennent animer cette façade haute et étroite. Quand à la façade Ouest, elle est composée d’un jeu de volumes et de matériaux. Le soubassement maçonné porte un volume en saillie bardé de panneau Eternit de teinte claire. La jonction de ces deux volumes est marquée par une faille vitrée toute hauteur. Cette ouverture de 6.00 m de haut marque l’entrée de la maison, et offre un ensoleillement très généreux au cœur de l’habitation. Cette verticalité de verre se prolonge par une verrière en toiture terrasse. Cette faille est aussi présente dans l’organisation même de la maison, par une découpe totale du plancher sur cette même largeur. Le jeu de volume et de matériaux se retrouve aussi en façade Sud. La paroi maçonnée du rez-de-chaussée, très largement ouverte, supporte à nouveau le volume en saillie de l’étage. Celui-ci est caractérisé par une coursive couverte filant sur la totalité de la longueur de la façade. Ce volume en creux est caractérisé par un bardage bois naturel en mélèze. Cette circulation extérieur à l’étage offre une vue imprenable sur les toits de Bayeux & les flèches de la cathédrale. Le débord de l’étage offre une protection solaire très efficace pour les pièces de vie du rez-de-chaussée.

    L’organisation même de la maison est conditionnée par la faille. Au rez-de-chaussée, cet axe sépare les espaces techniques (cuisine, cellier, WC…) de la pièce à vivre, et à l’étage elle délimite l’espace parental des espaces enfants. A l’étage, la coursive baignée de lumière donne accès aux différentes chambres. Au Sud les trois chambres d’enfants avec leur salle d’eau, et au Nord l’espace parental. Les trois chambres d’enfants ont un accès direct à la coursive extérieure. La découpe dans le plancher sur toute la longueur de l’habitation offre l’ensoleillement du matin et du soir au cœur de la maison.
  • Neuf 
    Juillet 2013
    (14 - Calvados)
    14400 BAYEUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Maîtrise d'ouvrage privée
    Ce projet de maison individuelle se situe dans le centre ville de Bayeux, dans le secteur Nord-Est. La parcelle concernée est axée Nord/Sud, elle est entièrement close de murs pierre. Un dénivelé important (3.00 m) se situe entre le niveau de la rue et celui du terrain. Ainsi la parcelle se situe en hauteur, et offre une certaine tranquillité par rapport à la rue.

    L’accès à la parcelle se fait par une cour basse offrant deux places de stationnement. Cette nouvelle habitation s’accroche sur le mur mitoyen en façades Nord & Est, et dégage ainsi un maximum de terrain pour le jardin et les terrasses. L’habitation s’organise sur deux niveaux en plan en L. Un premier corps de bâtiment sur rue s’adosse au mitoyen, ce volume haut et étroit est traité en maçonnerie enduite de teinte sombre. Ce volume s’ancre dans le sol (+/- 3.00 m), et sert de mur de soutènement à l’escalier pour l’accès à la maison et au jardin.

    La façade Nord sur rue, de forme allongée, est ponctuée de quelques percements de type « meurtrière ». Ces ouvertures apportent un éclairage minimum, et viennent animer cette façade haute et étroite. Quand à la façade Ouest, elle est composée d’un jeu de volumes et de matériaux. Le soubassement maçonné porte un volume en saillie bardé de panneau Eternit de teinte claire. La jonction de ces deux volumes est marquée par une faille vitrée toute hauteur. Cette ouverture de 6.00 m de haut marque l’entrée de la maison, et offre un ensoleillement très généreux au cœur de l’habitation. Cette verticalité de verre se prolonge par une verrière en toiture terrasse. Cette faille est aussi présente dans l’organisation même de la maison, par une découpe totale du plancher sur cette même largeur. Le jeu de volume et de matériaux se retrouve aussi en façade Sud. La paroi maçonnée du rez-de-chaussée, très largement ouverte, supporte à nouveau le volume en saillie de l’étage. Celui-ci est caractérisé par une coursive couverte filant sur la totalité de la longueur de la façade. Ce volume en creux est caractérisé par un bardage bois naturel en mélèze. Cette circulation extérieur à l’étage offre une vue imprenable sur les toits de Bayeux & les flèches de la cathédrale. Le débord de l’étage offre une protection solaire très efficace pour les pièces de vie du rez-de-chaussée.

    L’organisation même de la maison est conditionnée par la faille. Au rez-de-chaussée, cet axe sépare les espaces techniques (cuisine, cellier, WC…) de la pièce à vivre, et à l’étage elle délimite l’espace parental des espaces enfants. A l’étage, la coursive baignée de lumière donne accès aux différentes chambres. Au Sud les trois chambres d’enfants avec leur salle d’eau, et au Nord l’espace parental. Les trois chambres d’enfants ont un accès direct à la coursive extérieure. La découpe dans le plancher sur toute la longueur de l’habitation offre l’ensoleillement du matin et du soir au cœur de la maison.
  • Neuf 
    Juillet 2013
    (14 - Calvados)
    14400 BAYEUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Maîtrise d'ouvrage privée
    Ce projet de maison individuelle se situe dans le centre ville de Bayeux, dans le secteur Nord-Est. La parcelle concernée est axée Nord/Sud, elle est entièrement close de murs pierre. Un dénivelé important (3.00 m) se situe entre le niveau de la rue et celui du terrain. Ainsi la parcelle se situe en hauteur, et offre une certaine tranquillité par rapport à la rue.

    L’accès à la parcelle se fait par une cour basse offrant deux places de stationnement. Cette nouvelle habitation s’accroche sur le mur mitoyen en façades Nord & Est, et dégage ainsi un maximum de terrain pour le jardin et les terrasses. L’habitation s’organise sur deux niveaux en plan en L. Un premier corps de bâtiment sur rue s’adosse au mitoyen, ce volume haut et étroit est traité en maçonnerie enduite de teinte sombre. Ce volume s’ancre dans le sol (+/- 3.00 m), et sert de mur de soutènement à l’escalier pour l’accès à la maison et au jardin.

    La façade Nord sur rue, de forme allongée, est ponctuée de quelques percements de type « meurtrière ». Ces ouvertures apportent un éclairage minimum, et viennent animer cette façade haute et étroite. Quand à la façade Ouest, elle est composée d’un jeu de volumes et de matériaux. Le soubassement maçonné porte un volume en saillie bardé de panneau Eternit de teinte claire. La jonction de ces deux volumes est marquée par une faille vitrée toute hauteur. Cette ouverture de 6.00 m de haut marque l’entrée de la maison, et offre un ensoleillement très généreux au cœur de l’habitation. Cette verticalité de verre se prolonge par une verrière en toiture terrasse. Cette faille est aussi présente dans l’organisation même de la maison, par une découpe totale du plancher sur cette même largeur. Le jeu de volume et de matériaux se retrouve aussi en façade Sud. La paroi maçonnée du rez-de-chaussée, très largement ouverte, supporte à nouveau le volume en saillie de l’étage. Celui-ci est caractérisé par une coursive couverte filant sur la totalité de la longueur de la façade. Ce volume en creux est caractérisé par un bardage bois naturel en mélèze. Cette circulation extérieur à l’étage offre une vue imprenable sur les toits de Bayeux & les flèches de la cathédrale. Le débord de l’étage offre une protection solaire très efficace pour les pièces de vie du rez-de-chaussée.

    L’organisation même de la maison est conditionnée par la faille. Au rez-de-chaussée, cet axe sépare les espaces techniques (cuisine, cellier, WC…) de la pièce à vivre, et à l’étage elle délimite l’espace parental des espaces enfants. A l’étage, la coursive baignée de lumière donne accès aux différentes chambres. Au Sud les trois chambres d’enfants avec leur salle d’eau, et au Nord l’espace parental. Les trois chambres d’enfants ont un accès direct à la coursive extérieure. La découpe dans le plancher sur toute la longueur de l’habitation offre l’ensoleillement du matin et du soir au cœur de la maison.
  • Neuf 
    Juillet 2013
    (14 - Calvados)
    14400 BAYEUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Maîtrise d'ouvrage privée
    Ce projet de maison individuelle se situe dans le centre ville de Bayeux, dans le secteur Nord-Est. La parcelle concernée est axée Nord/Sud, elle est entièrement close de murs pierre. Un dénivelé important (3.00 m) se situe entre le niveau de la rue et celui du terrain. Ainsi la parcelle se situe en hauteur, et offre une certaine tranquillité par rapport à la rue.

    L’accès à la parcelle se fait par une cour basse offrant deux places de stationnement. Cette nouvelle habitation s’accroche sur le mur mitoyen en façades Nord & Est, et dégage ainsi un maximum de terrain pour le jardin et les terrasses. L’habitation s’organise sur deux niveaux en plan en L. Un premier corps de bâtiment sur rue s’adosse au mitoyen, ce volume haut et étroit est traité en maçonnerie enduite de teinte sombre. Ce volume s’ancre dans le sol (+/- 3.00 m), et sert de mur de soutènement à l’escalier pour l’accès à la maison et au jardin.

    La façade Nord sur rue, de forme allongée, est ponctuée de quelques percements de type « meurtrière ». Ces ouvertures apportent un éclairage minimum, et viennent animer cette façade haute et étroite. Quand à la façade Ouest, elle est composée d’un jeu de volumes et de matériaux. Le soubassement maçonné porte un volume en saillie bardé de panneau Eternit de teinte claire. La jonction de ces deux volumes est marquée par une faille vitrée toute hauteur. Cette ouverture de 6.00 m de haut marque l’entrée de la maison, et offre un ensoleillement très généreux au cœur de l’habitation. Cette verticalité de verre se prolonge par une verrière en toiture terrasse. Cette faille est aussi présente dans l’organisation même de la maison, par une découpe totale du plancher sur cette même largeur. Le jeu de volume et de matériaux se retrouve aussi en façade Sud. La paroi maçonnée du rez-de-chaussée, très largement ouverte, supporte à nouveau le volume en saillie de l’étage. Celui-ci est caractérisé par une coursive couverte filant sur la totalité de la longueur de la façade. Ce volume en creux est caractérisé par un bardage bois naturel en mélèze. Cette circulation extérieur à l’étage offre une vue imprenable sur les toits de Bayeux & les flèches de la cathédrale. Le débord de l’étage offre une protection solaire très efficace pour les pièces de vie du rez-de-chaussée.

    L’organisation même de la maison est conditionnée par la faille. Au rez-de-chaussée, cet axe sépare les espaces techniques (cuisine, cellier, WC…) de la pièce à vivre, et à l’étage elle délimite l’espace parental des espaces enfants. A l’étage, la coursive baignée de lumière donne accès aux différentes chambres. Au Sud les trois chambres d’enfants avec leur salle d’eau, et au Nord l’espace parental. Les trois chambres d’enfants ont un accès direct à la coursive extérieure. La découpe dans le plancher sur toute la longueur de l’habitation offre l’ensoleillement du matin et du soir au cœur de la maison.
  • Neuf 
    Juillet 2013
    (14 - Calvados)
    14400 BAYEUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Maîtrise d'ouvrage privée
    Ce projet de maison individuelle se situe dans le centre ville de Bayeux, dans le secteur Nord-Est. La parcelle concernée est axée Nord/Sud, elle est entièrement close de murs pierre. Un dénivelé important (3.00 m) se situe entre le niveau de la rue et celui du terrain. Ainsi la parcelle se situe en hauteur, et offre une certaine tranquillité par rapport à la rue.

    L’accès à la parcelle se fait par une cour basse offrant deux places de stationnement. Cette nouvelle habitation s’accroche sur le mur mitoyen en façades Nord & Est, et dégage ainsi un maximum de terrain pour le jardin et les terrasses. L’habitation s’organise sur deux niveaux en plan en L. Un premier corps de bâtiment sur rue s’adosse au mitoyen, ce volume haut et étroit est traité en maçonnerie enduite de teinte sombre. Ce volume s’ancre dans le sol (+/- 3.00 m), et sert de mur de soutènement à l’escalier pour l’accès à la maison et au jardin.

    La façade Nord sur rue, de forme allongée, est ponctuée de quelques percements de type « meurtrière ». Ces ouvertures apportent un éclairage minimum, et viennent animer cette façade haute et étroite. Quand à la façade Ouest, elle est composée d’un jeu de volumes et de matériaux. Le soubassement maçonné porte un volume en saillie bardé de panneau Eternit de teinte claire. La jonction de ces deux volumes est marquée par une faille vitrée toute hauteur. Cette ouverture de 6.00 m de haut marque l’entrée de la maison, et offre un ensoleillement très généreux au cœur de l’habitation. Cette verticalité de verre se prolonge par une verrière en toiture terrasse. Cette faille est aussi présente dans l’organisation même de la maison, par une découpe totale du plancher sur cette même largeur. Le jeu de volume et de matériaux se retrouve aussi en façade Sud. La paroi maçonnée du rez-de-chaussée, très largement ouverte, supporte à nouveau le volume en saillie de l’étage. Celui-ci est caractérisé par une coursive couverte filant sur la totalité de la longueur de la façade. Ce volume en creux est caractérisé par un bardage bois naturel en mélèze. Cette circulation extérieur à l’étage offre une vue imprenable sur les toits de Bayeux & les flèches de la cathédrale. Le débord de l’étage offre une protection solaire très efficace pour les pièces de vie du rez-de-chaussée.

    L’organisation même de la maison est conditionnée par la faille. Au rez-de-chaussée, cet axe sépare les espaces techniques (cuisine, cellier, WC…) de la pièce à vivre, et à l’étage elle délimite l’espace parental des espaces enfants. A l’étage, la coursive baignée de lumière donne accès aux différentes chambres. Au Sud les trois chambres d’enfants avec leur salle d’eau, et au Nord l’espace parental. Les trois chambres d’enfants ont un accès direct à la coursive extérieure. La découpe dans le plancher sur toute la longueur de l’habitation offre l’ensoleillement du matin et du soir au cœur de la maison.
  • Neuf 
    Juillet 2013
    (14 - Calvados)
    14400 BAYEUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Maîtrise d'ouvrage privée
    Ce projet de maison individuelle se situe dans le centre ville de Bayeux, dans le secteur Nord-Est. La parcelle concernée est axée Nord/Sud, elle est entièrement close de murs pierre. Un dénivelé important (3.00 m) se situe entre le niveau de la rue et celui du terrain. Ainsi la parcelle se situe en hauteur, et offre une certaine tranquillité par rapport à la rue.

    L’accès à la parcelle se fait par une cour basse offrant deux places de stationnement. Cette nouvelle habitation s’accroche sur le mur mitoyen en façades Nord & Est, et dégage ainsi un maximum de terrain pour le jardin et les terrasses. L’habitation s’organise sur deux niveaux en plan en L. Un premier corps de bâtiment sur rue s’adosse au mitoyen, ce volume haut et étroit est traité en maçonnerie enduite de teinte sombre. Ce volume s’ancre dans le sol (+/- 3.00 m), et sert de mur de soutènement à l’escalier pour l’accès à la maison et au jardin.

    La façade Nord sur rue, de forme allongée, est ponctuée de quelques percements de type « meurtrière ». Ces ouvertures apportent un éclairage minimum, et viennent animer cette façade haute et étroite. Quand à la façade Ouest, elle est composée d’un jeu de volumes et de matériaux. Le soubassement maçonné porte un volume en saillie bardé de panneau Eternit de teinte claire. La jonction de ces deux volumes est marquée par une faille vitrée toute hauteur. Cette ouverture de 6.00 m de haut marque l’entrée de la maison, et offre un ensoleillement très généreux au cœur de l’habitation. Cette verticalité de verre se prolonge par une verrière en toiture terrasse. Cette faille est aussi présente dans l’organisation même de la maison, par une découpe totale du plancher sur cette même largeur. Le jeu de volume et de matériaux se retrouve aussi en façade Sud. La paroi maçonnée du rez-de-chaussée, très largement ouverte, supporte à nouveau le volume en saillie de l’étage. Celui-ci est caractérisé par une coursive couverte filant sur la totalité de la longueur de la façade. Ce volume en creux est caractérisé par un bardage bois naturel en mélèze. Cette circulation extérieur à l’étage offre une vue imprenable sur les toits de Bayeux & les flèches de la cathédrale. Le débord de l’étage offre une protection solaire très efficace pour les pièces de vie du rez-de-chaussée.

    L’organisation même de la maison est conditionnée par la faille. Au rez-de-chaussée, cet axe sépare les espaces techniques (cuisine, cellier, WC…) de la pièce à vivre, et à l’étage elle délimite l’espace parental des espaces enfants. A l’étage, la coursive baignée de lumière donne accès aux différentes chambres. Au Sud les trois chambres d’enfants avec leur salle d’eau, et au Nord l’espace parental. Les trois chambres d’enfants ont un accès direct à la coursive extérieure. La découpe dans le plancher sur toute la longueur de l’habitation offre l’ensoleillement du matin et du soir au cœur de la maison.
  • Neuf 
    Juillet 2013
    (14 - Calvados)
    14400 BAYEUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Maîtrise d'ouvrage privée
    Ce projet de maison individuelle se situe dans le centre ville de Bayeux, dans le secteur Nord-Est. La parcelle concernée est axée Nord/Sud, elle est entièrement close de murs pierre. Un dénivelé important (3.00 m) se situe entre le niveau de la rue et celui du terrain. Ainsi la parcelle se situe en hauteur, et offre une certaine tranquillité par rapport à la rue.

    L’accès à la parcelle se fait par une cour basse offrant deux places de stationnement. Cette nouvelle habitation s’accroche sur le mur mitoyen en façades Nord & Est, et dégage ainsi un maximum de terrain pour le jardin et les terrasses. L’habitation s’organise sur deux niveaux en plan en L. Un premier corps de bâtiment sur rue s’adosse au mitoyen, ce volume haut et étroit est traité en maçonnerie enduite de teinte sombre. Ce volume s’ancre dans le sol (+/- 3.00 m), et sert de mur de soutènement à l’escalier pour l’accès à la maison et au jardin.

    La façade Nord sur rue, de forme allongée, est ponctuée de quelques percements de type « meurtrière ». Ces ouvertures apportent un éclairage minimum, et viennent animer cette façade haute et étroite. Quand à la façade Ouest, elle est composée d’un jeu de volumes et de matériaux. Le soubassement maçonné porte un volume en saillie bardé de panneau Eternit de teinte claire. La jonction de ces deux volumes est marquée par une faille vitrée toute hauteur. Cette ouverture de 6.00 m de haut marque l’entrée de la maison, et offre un ensoleillement très généreux au cœur de l’habitation. Cette verticalité de verre se prolonge par une verrière en toiture terrasse. Cette faille est aussi présente dans l’organisation même de la maison, par une découpe totale du plancher sur cette même largeur. Le jeu de volume et de matériaux se retrouve aussi en façade Sud. La paroi maçonnée du rez-de-chaussée, très largement ouverte, supporte à nouveau le volume en saillie de l’étage. Celui-ci est caractérisé par une coursive couverte filant sur la totalité de la longueur de la façade. Ce volume en creux est caractérisé par un bardage bois naturel en mélèze. Cette circulation extérieur à l’étage offre une vue imprenable sur les toits de Bayeux & les flèches de la cathédrale. Le débord de l’étage offre une protection solaire très efficace pour les pièces de vie du rez-de-chaussée.

    L’organisation même de la maison est conditionnée par la faille. Au rez-de-chaussée, cet axe sépare les espaces techniques (cuisine, cellier, WC…) de la pièce à vivre, et à l’étage elle délimite l’espace parental des espaces enfants. A l’étage, la coursive baignée de lumière donne accès aux différentes chambres. Au Sud les trois chambres d’enfants avec leur salle d’eau, et au Nord l’espace parental. Les trois chambres d’enfants ont un accès direct à la coursive extérieure. La découpe dans le plancher sur toute la longueur de l’habitation offre l’ensoleillement du matin et du soir au cœur de la maison.
  • Neuf 
    Juillet 2013
    (14 - Calvados)
    14400 BAYEUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Maîtrise d'ouvrage privée
    Ce projet de maison individuelle se situe dans le centre ville de Bayeux, dans le secteur Nord-Est. La parcelle concernée est axée Nord/Sud, elle est entièrement close de murs pierre. Un dénivelé important (3.00 m) se situe entre le niveau de la rue et celui du terrain. Ainsi la parcelle se situe en hauteur, et offre une certaine tranquillité par rapport à la rue.

    L’accès à la parcelle se fait par une cour basse offrant deux places de stationnement. Cette nouvelle habitation s’accroche sur le mur mitoyen en façades Nord & Est, et dégage ainsi un maximum de terrain pour le jardin et les terrasses. L’habitation s’organise sur deux niveaux en plan en L. Un premier corps de bâtiment sur rue s’adosse au mitoyen, ce volume haut et étroit est traité en maçonnerie enduite de teinte sombre. Ce volume s’ancre dans le sol (+/- 3.00 m), et sert de mur de soutènement à l’escalier pour l’accès à la maison et au jardin.

    La façade Nord sur rue, de forme allongée, est ponctuée de quelques percements de type « meurtrière ». Ces ouvertures apportent un éclairage minimum, et viennent animer cette façade haute et étroite. Quand à la façade Ouest, elle est composée d’un jeu de volumes et de matériaux. Le soubassement maçonné porte un volume en saillie bardé de panneau Eternit de teinte claire. La jonction de ces deux volumes est marquée par une faille vitrée toute hauteur. Cette ouverture de 6.00 m de haut marque l’entrée de la maison, et offre un ensoleillement très généreux au cœur de l’habitation. Cette verticalité de verre se prolonge par une verrière en toiture terrasse. Cette faille est aussi présente dans l’organisation même de la maison, par une découpe totale du plancher sur cette même largeur. Le jeu de volume et de matériaux se retrouve aussi en façade Sud. La paroi maçonnée du rez-de-chaussée, très largement ouverte, supporte à nouveau le volume en saillie de l’étage. Celui-ci est caractérisé par une coursive couverte filant sur la totalité de la longueur de la façade. Ce volume en creux est caractérisé par un bardage bois naturel en mélèze. Cette circulation extérieur à l’étage offre une vue imprenable sur les toits de Bayeux & les flèches de la cathédrale. Le débord de l’étage offre une protection solaire très efficace pour les pièces de vie du rez-de-chaussée.

    L’organisation même de la maison est conditionnée par la faille. Au rez-de-chaussée, cet axe sépare les espaces techniques (cuisine, cellier, WC…) de la pièce à vivre, et à l’étage elle délimite l’espace parental des espaces enfants. A l’étage, la coursive baignée de lumière donne accès aux différentes chambres. Au Sud les trois chambres d’enfants avec leur salle d’eau, et au Nord l’espace parental. Les trois chambres d’enfants ont un accès direct à la coursive extérieure. La découpe dans le plancher sur toute la longueur de l’habitation offre l’ensoleillement du matin et du soir au cœur de la maison.