SARL TILT

  • Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (31 - Haute-Garonne)
    31400 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Urbaine, à l’angle de 2 rues du quartier Côte Pavée à Toulouse, la maison d’origine a le charme d’une petite Toulousaine typique. Cependant, les aménagements successifs dont elle a fait les frais n’étaient plus vraiment adaptés à la jeune famille qui en est devenue propriétaire : couloir interminable, escalier extérieur pour accéder à l’étage, cuisine rustique…

    Le projet a donc consisté à trouver un maximum de surface et de volume dans un bâti existant, la surélévation étant impossible, et le jardin déjà petit ne pouvant être sacrifié pour une extension.
    Ainsi l’ensemble des cloisons a été démoli, ainsi que le plancher intermédiaire. Côté jardin, une grande baie est ouverte pour profiter de l’ensoleillement. Un mur de refend est ouvert jusqu’à l’étage pour intégrer l’escalier à l’intérieur, celui de l’extérieur devenu inutile est déposé.

    Ainsi mise à nu, la maison retrouve quelque peu ses qualités d’origine, prête à s’adapter à sa nouvelle vie. Une grande pièce de séjour-cuisine est aménagée au rez-de-chaussée, ouverte sur la terrasse et le jardin. L’ancien séjour mal exposé est transformé en chambre pour les parents et salle d’eau. Un espace en sous-pente est récupéré au passage, créant un bureau ou une chambre d’appoint bien utile pour les amis de passage. L’étage, dont le plancher a été abaissé, profite désormais d’une hauteur plus exploitable pour les chambres des enfants. Un vide sur la salle à manger apporte du volume, une échappée visuelle. Un filet tendu rend le lieu ludique, ou propice à une sieste suspendue…
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (31 - Haute-Garonne)
    31400 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Urbaine, à l’angle de 2 rues du quartier Côte Pavée à Toulouse, la maison d’origine a le charme d’une petite Toulousaine typique. Cependant, les aménagements successifs dont elle a fait les frais n’étaient plus vraiment adaptés à la jeune famille qui en est devenue propriétaire : couloir interminable, escalier extérieur pour accéder à l’étage, cuisine rustique…

    Le projet a donc consisté à trouver un maximum de surface et de volume dans un bâti existant, la surélévation étant impossible, et le jardin déjà petit ne pouvant être sacrifié pour une extension.
    Ainsi l’ensemble des cloisons a été démoli, ainsi que le plancher intermédiaire. Côté jardin, une grande baie est ouverte pour profiter de l’ensoleillement. Un mur de refend est ouvert jusqu’à l’étage pour intégrer l’escalier à l’intérieur, celui de l’extérieur devenu inutile est déposé.

    Ainsi mise à nu, la maison retrouve quelque peu ses qualités d’origine, prête à s’adapter à sa nouvelle vie. Une grande pièce de séjour-cuisine est aménagée au rez-de-chaussée, ouverte sur la terrasse et le jardin. L’ancien séjour mal exposé est transformé en chambre pour les parents et salle d’eau. Un espace en sous-pente est récupéré au passage, créant un bureau ou une chambre d’appoint bien utile pour les amis de passage. L’étage, dont le plancher a été abaissé, profite désormais d’une hauteur plus exploitable pour les chambres des enfants. Un vide sur la salle à manger apporte du volume, une échappée visuelle. Un filet tendu rend le lieu ludique, ou propice à une sieste suspendue…
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (31 - Haute-Garonne)
    31400 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Urbaine, à l’angle de 2 rues du quartier Côte Pavée à Toulouse, la maison d’origine a le charme d’une petite Toulousaine typique. Cependant, les aménagements successifs dont elle a fait les frais n’étaient plus vraiment adaptés à la jeune famille qui en est devenue propriétaire : couloir interminable, escalier extérieur pour accéder à l’étage, cuisine rustique…

    Le projet a donc consisté à trouver un maximum de surface et de volume dans un bâti existant, la surélévation étant impossible, et le jardin déjà petit ne pouvant être sacrifié pour une extension.
    Ainsi l’ensemble des cloisons a été démoli, ainsi que le plancher intermédiaire. Côté jardin, une grande baie est ouverte pour profiter de l’ensoleillement. Un mur de refend est ouvert jusqu’à l’étage pour intégrer l’escalier à l’intérieur, celui de l’extérieur devenu inutile est déposé.

    Ainsi mise à nu, la maison retrouve quelque peu ses qualités d’origine, prête à s’adapter à sa nouvelle vie. Une grande pièce de séjour-cuisine est aménagée au rez-de-chaussée, ouverte sur la terrasse et le jardin. L’ancien séjour mal exposé est transformé en chambre pour les parents et salle d’eau. Un espace en sous-pente est récupéré au passage, créant un bureau ou une chambre d’appoint bien utile pour les amis de passage. L’étage, dont le plancher a été abaissé, profite désormais d’une hauteur plus exploitable pour les chambres des enfants. Un vide sur la salle à manger apporte du volume, une échappée visuelle. Un filet tendu rend le lieu ludique, ou propice à une sieste suspendue…
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (31 - Haute-Garonne)
    31400 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Urbaine, à l’angle de 2 rues du quartier Côte Pavée à Toulouse, la maison d’origine a le charme d’une petite Toulousaine typique. Cependant, les aménagements successifs dont elle a fait les frais n’étaient plus vraiment adaptés à la jeune famille qui en est devenue propriétaire : couloir interminable, escalier extérieur pour accéder à l’étage, cuisine rustique…

    Le projet a donc consisté à trouver un maximum de surface et de volume dans un bâti existant, la surélévation étant impossible, et le jardin déjà petit ne pouvant être sacrifié pour une extension.
    Ainsi l’ensemble des cloisons a été démoli, ainsi que le plancher intermédiaire. Côté jardin, une grande baie est ouverte pour profiter de l’ensoleillement. Un mur de refend est ouvert jusqu’à l’étage pour intégrer l’escalier à l’intérieur, celui de l’extérieur devenu inutile est déposé.

    Ainsi mise à nu, la maison retrouve quelque peu ses qualités d’origine, prête à s’adapter à sa nouvelle vie. Une grande pièce de séjour-cuisine est aménagée au rez-de-chaussée, ouverte sur la terrasse et le jardin. L’ancien séjour mal exposé est transformé en chambre pour les parents et salle d’eau. Un espace en sous-pente est récupéré au passage, créant un bureau ou une chambre d’appoint bien utile pour les amis de passage. L’étage, dont le plancher a été abaissé, profite désormais d’une hauteur plus exploitable pour les chambres des enfants. Un vide sur la salle à manger apporte du volume, une échappée visuelle. Un filet tendu rend le lieu ludique, ou propice à une sieste suspendue…
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (31 - Haute-Garonne)
    31400 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Urbaine, à l’angle de 2 rues du quartier Côte Pavée à Toulouse, la maison d’origine a le charme d’une petite Toulousaine typique. Cependant, les aménagements successifs dont elle a fait les frais n’étaient plus vraiment adaptés à la jeune famille qui en est devenue propriétaire : couloir interminable, escalier extérieur pour accéder à l’étage, cuisine rustique…

    Le projet a donc consisté à trouver un maximum de surface et de volume dans un bâti existant, la surélévation étant impossible, et le jardin déjà petit ne pouvant être sacrifié pour une extension.
    Ainsi l’ensemble des cloisons a été démoli, ainsi que le plancher intermédiaire. Côté jardin, une grande baie est ouverte pour profiter de l’ensoleillement. Un mur de refend est ouvert jusqu’à l’étage pour intégrer l’escalier à l’intérieur, celui de l’extérieur devenu inutile est déposé.

    Ainsi mise à nu, la maison retrouve quelque peu ses qualités d’origine, prête à s’adapter à sa nouvelle vie. Une grande pièce de séjour-cuisine est aménagée au rez-de-chaussée, ouverte sur la terrasse et le jardin. L’ancien séjour mal exposé est transformé en chambre pour les parents et salle d’eau. Un espace en sous-pente est récupéré au passage, créant un bureau ou une chambre d’appoint bien utile pour les amis de passage. L’étage, dont le plancher a été abaissé, profite désormais d’une hauteur plus exploitable pour les chambres des enfants. Un vide sur la salle à manger apporte du volume, une échappée visuelle. Un filet tendu rend le lieu ludique, ou propice à une sieste suspendue…
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (31 - Haute-Garonne)
    31400 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Urbaine, à l’angle de 2 rues du quartier Côte Pavée à Toulouse, la maison d’origine a le charme d’une petite Toulousaine typique. Cependant, les aménagements successifs dont elle a fait les frais n’étaient plus vraiment adaptés à la jeune famille qui en est devenue propriétaire : couloir interminable, escalier extérieur pour accéder à l’étage, cuisine rustique…

    Le projet a donc consisté à trouver un maximum de surface et de volume dans un bâti existant, la surélévation étant impossible, et le jardin déjà petit ne pouvant être sacrifié pour une extension.
    Ainsi l’ensemble des cloisons a été démoli, ainsi que le plancher intermédiaire. Côté jardin, une grande baie est ouverte pour profiter de l’ensoleillement. Un mur de refend est ouvert jusqu’à l’étage pour intégrer l’escalier à l’intérieur, celui de l’extérieur devenu inutile est déposé.

    Ainsi mise à nu, la maison retrouve quelque peu ses qualités d’origine, prête à s’adapter à sa nouvelle vie. Une grande pièce de séjour-cuisine est aménagée au rez-de-chaussée, ouverte sur la terrasse et le jardin. L’ancien séjour mal exposé est transformé en chambre pour les parents et salle d’eau. Un espace en sous-pente est récupéré au passage, créant un bureau ou une chambre d’appoint bien utile pour les amis de passage. L’étage, dont le plancher a été abaissé, profite désormais d’une hauteur plus exploitable pour les chambres des enfants. Un vide sur la salle à manger apporte du volume, une échappée visuelle. Un filet tendu rend le lieu ludique, ou propice à une sieste suspendue…
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (31 - Haute-Garonne)
    31400 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Urbaine, à l’angle de 2 rues du quartier Côte Pavée à Toulouse, la maison d’origine a le charme d’une petite Toulousaine typique. Cependant, les aménagements successifs dont elle a fait les frais n’étaient plus vraiment adaptés à la jeune famille qui en est devenue propriétaire : couloir interminable, escalier extérieur pour accéder à l’étage, cuisine rustique…

    Le projet a donc consisté à trouver un maximum de surface et de volume dans un bâti existant, la surélévation étant impossible, et le jardin déjà petit ne pouvant être sacrifié pour une extension.
    Ainsi l’ensemble des cloisons a été démoli, ainsi que le plancher intermédiaire. Côté jardin, une grande baie est ouverte pour profiter de l’ensoleillement. Un mur de refend est ouvert jusqu’à l’étage pour intégrer l’escalier à l’intérieur, celui de l’extérieur devenu inutile est déposé.

    Ainsi mise à nu, la maison retrouve quelque peu ses qualités d’origine, prête à s’adapter à sa nouvelle vie. Une grande pièce de séjour-cuisine est aménagée au rez-de-chaussée, ouverte sur la terrasse et le jardin. L’ancien séjour mal exposé est transformé en chambre pour les parents et salle d’eau. Un espace en sous-pente est récupéré au passage, créant un bureau ou une chambre d’appoint bien utile pour les amis de passage. L’étage, dont le plancher a été abaissé, profite désormais d’une hauteur plus exploitable pour les chambres des enfants. Un vide sur la salle à manger apporte du volume, une échappée visuelle. Un filet tendu rend le lieu ludique, ou propice à une sieste suspendue…
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (31 - Haute-Garonne)
    31400 Toulouse
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Urbaine, à l’angle de 2 rues du quartier Côte Pavée à Toulouse, la maison d’origine a le charme d’une petite Toulousaine typique. Cependant, les aménagements successifs dont elle a fait les frais n’étaient plus vraiment adaptés à la jeune famille qui en est devenue propriétaire : couloir interminable, escalier extérieur pour accéder à l’étage, cuisine rustique…

    Le projet a donc consisté à trouver un maximum de surface et de volume dans un bâti existant, la surélévation étant impossible, et le jardin déjà petit ne pouvant être sacrifié pour une extension.
    Ainsi l’ensemble des cloisons a été démoli, ainsi que le plancher intermédiaire. Côté jardin, une grande baie est ouverte pour profiter de l’ensoleillement. Un mur de refend est ouvert jusqu’à l’étage pour intégrer l’escalier à l’intérieur, celui de l’extérieur devenu inutile est déposé.

    Ainsi mise à nu, la maison retrouve quelque peu ses qualités d’origine, prête à s’adapter à sa nouvelle vie. Une grande pièce de séjour-cuisine est aménagée au rez-de-chaussée, ouverte sur la terrasse et le jardin. L’ancien séjour mal exposé est transformé en chambre pour les parents et salle d’eau. Un espace en sous-pente est récupéré au passage, créant un bureau ou une chambre d’appoint bien utile pour les amis de passage. L’étage, dont le plancher a été abaissé, profite désormais d’une hauteur plus exploitable pour les chambres des enfants. Un vide sur la salle à manger apporte du volume, une échappée visuelle. Un filet tendu rend le lieu ludique, ou propice à une sieste suspendue…