SARL ARCHITECTURE THIERRY LOMBARDI & PASCALE BARTOLI

  • Habitat 
    2018
    (83 - Var)
    Mont des Oiseaux
    83400 Hyères
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    « Build, don’t talk. »

    Ludwig Mies Van Der Rohe

    Située sur les hauteurs du Mont des Oiseaux, sur un site en forte pente, la villa Sentinelle se déploie sur le terrain comme un origami afin de s’intégrer au paysage et d’offrir des cadrages panoramiques sur les salins de Hyères. Il fallait construire sans détruire le lieu, c’est ainsi qu’une maison presque invisible est née.

    La déclivité du terrain est la première source d’inspiration du projet, tel un chemin de ronde qui se déploie sur le site, le projet s’étire sur la largeur du terrain afin d’offrir des vues panoramiques étagées. L’architecture militaire est aussitôt apparue comme une référence incontournable. Le béton laissé brut et le soin apporté aux détails confèrent à cette maison les qualités d’une architecture furtive. Afin d’effacer le projet

    Le projet adossé au terrain est ancré au rocher, le reste du terrain en amont et en aval est laissé le plus naturel possible, les terrassements étant limités à la zone de construction. Les stationnements sont aménagés au bas du terrain. Une série d’emmarchement permet d’accéder au premier niveau du projet, constitué d ‘une grande terrasse, du séjour, de la cuisine et d’un bureau. Les pièces positionnées en enfilades sont mono-orientées sur la vue. Au premier étage, les chambres reprennent cet arrangement, les déhanchements des façades permettant de démultiplier les vues et de privilégier l’ensoleillement des pièces. En partie Sud, la suite parentale bénéficie d’une vue spectaculaire à 180° sur les îles d’Or et les Salins. Au dernier niveau, le roof top constitue l’aboutissement du parcours, avec sa piscine de 10x3 m creusée dans la roche.
  • Habitat 
    2018
    (83 - Var)
    Mont des Oiseaux
    83400 Hyères
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    « Build, don’t talk. »

    Ludwig Mies Van Der Rohe

    Située sur les hauteurs du Mont des Oiseaux, sur un site en forte pente, la villa Sentinelle se déploie sur le terrain comme un origami afin de s’intégrer au paysage et d’offrir des cadrages panoramiques sur les salins de Hyères. Il fallait construire sans détruire le lieu, c’est ainsi qu’une maison presque invisible est née.

    La déclivité du terrain est la première source d’inspiration du projet, tel un chemin de ronde qui se déploie sur le site, le projet s’étire sur la largeur du terrain afin d’offrir des vues panoramiques étagées. L’architecture militaire est aussitôt apparue comme une référence incontournable. Le béton laissé brut et le soin apporté aux détails confèrent à cette maison les qualités d’une architecture furtive. Afin d’effacer le projet

    Le projet adossé au terrain est ancré au rocher, le reste du terrain en amont et en aval est laissé le plus naturel possible, les terrassements étant limités à la zone de construction. Les stationnements sont aménagés au bas du terrain. Une série d’emmarchement permet d’accéder au premier niveau du projet, constitué d ‘une grande terrasse, du séjour, de la cuisine et d’un bureau. Les pièces positionnées en enfilades sont mono-orientées sur la vue. Au premier étage, les chambres reprennent cet arrangement, les déhanchements des façades permettant de démultiplier les vues et de privilégier l’ensoleillement des pièces. En partie Sud, la suite parentale bénéficie d’une vue spectaculaire à 180° sur les îles d’Or et les Salins. Au dernier niveau, le roof top constitue l’aboutissement du parcours, avec sa piscine de 10x3 m creusée dans la roche.
  • Habitat 
    2018
    (83 - Var)
    Mont des Oiseaux
    83400 Hyères
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    « Build, don’t talk. »

    Ludwig Mies Van Der Rohe

    Située sur les hauteurs du Mont des Oiseaux, sur un site en forte pente, la villa Sentinelle se déploie sur le terrain comme un origami afin de s’intégrer au paysage et d’offrir des cadrages panoramiques sur les salins de Hyères. Il fallait construire sans détruire le lieu, c’est ainsi qu’une maison presque invisible est née.

    La déclivité du terrain est la première source d’inspiration du projet, tel un chemin de ronde qui se déploie sur le site, le projet s’étire sur la largeur du terrain afin d’offrir des vues panoramiques étagées. L’architecture militaire est aussitôt apparue comme une référence incontournable. Le béton laissé brut et le soin apporté aux détails confèrent à cette maison les qualités d’une architecture furtive. Afin d’effacer le projet

    Le projet adossé au terrain est ancré au rocher, le reste du terrain en amont et en aval est laissé le plus naturel possible, les terrassements étant limités à la zone de construction. Les stationnements sont aménagés au bas du terrain. Une série d’emmarchement permet d’accéder au premier niveau du projet, constitué d ‘une grande terrasse, du séjour, de la cuisine et d’un bureau. Les pièces positionnées en enfilades sont mono-orientées sur la vue. Au premier étage, les chambres reprennent cet arrangement, les déhanchements des façades permettant de démultiplier les vues et de privilégier l’ensoleillement des pièces. En partie Sud, la suite parentale bénéficie d’une vue spectaculaire à 180° sur les îles d’Or et les Salins. Au dernier niveau, le roof top constitue l’aboutissement du parcours, avec sa piscine de 10x3 m creusée dans la roche.
  • Habitat 
    2018
    (83 - Var)
    Mont des Oiseaux
    83400 Hyères
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    « Build, don’t talk. »

    Ludwig Mies Van Der Rohe

    Située sur les hauteurs du Mont des Oiseaux, sur un site en forte pente, la villa Sentinelle se déploie sur le terrain comme un origami afin de s’intégrer au paysage et d’offrir des cadrages panoramiques sur les salins de Hyères. Il fallait construire sans détruire le lieu, c’est ainsi qu’une maison presque invisible est née.

    La déclivité du terrain est la première source d’inspiration du projet, tel un chemin de ronde qui se déploie sur le site, le projet s’étire sur la largeur du terrain afin d’offrir des vues panoramiques étagées. L’architecture militaire est aussitôt apparue comme une référence incontournable. Le béton laissé brut et le soin apporté aux détails confèrent à cette maison les qualités d’une architecture furtive. Afin d’effacer le projet

    Le projet adossé au terrain est ancré au rocher, le reste du terrain en amont et en aval est laissé le plus naturel possible, les terrassements étant limités à la zone de construction. Les stationnements sont aménagés au bas du terrain. Une série d’emmarchement permet d’accéder au premier niveau du projet, constitué d ‘une grande terrasse, du séjour, de la cuisine et d’un bureau. Les pièces positionnées en enfilades sont mono-orientées sur la vue. Au premier étage, les chambres reprennent cet arrangement, les déhanchements des façades permettant de démultiplier les vues et de privilégier l’ensoleillement des pièces. En partie Sud, la suite parentale bénéficie d’une vue spectaculaire à 180° sur les îles d’Or et les Salins. Au dernier niveau, le roof top constitue l’aboutissement du parcours, avec sa piscine de 10x3 m creusée dans la roche.