RENAUD BROISSAND

  • Neuf 
    SEPTEMBRE 2012
    (06 - Alpes-Maritimes)
    Chemin de la grande bastide
    06250 MOUGINS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M et Mme PICARD
    Le marché foncier local impacte le découpage parcellaire de la commune en multipliant les lots de manière incohérente. Les parcelles, même si elles doivent avoir une surface minimale pour être constructibles, se présentent le plus souvent, sous la forme de longs rubans de terrain offrant une largeur insuffisante sur la voirie. La parcelle proposée ici n’échappe donc pas ce qui semble devenir une règle.
    Nous sommes donc confrontés à l’obligation de concevoir un projet qui se développe linéairement le long de la profondeur de ce terrain légèrement en pente.
    La villa se faufile entre les obstacles rencontrés (prospects, accident de terrain, pentes, etc.) telle un serpent dans une jungle – « The Snake ».
    Le PLU de la commune ayant été cassé suite à une attaque pour des raisons bassement commerciales, nous avons perdu, par la même occasion, les moyens de proposer un projet conforme aux attentes de notre client en termes d’espace architectural contemporain, d’équipement environnemental, d’usage domestique, etc.
  • Neuf 
    SEPTEMBRE 2012
    (06 - Alpes-Maritimes)
    Chemin de la grande bastide
    06250 MOUGINS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M et Mme PICARD
    Le marché foncier local impacte le découpage parcellaire de la commune en multipliant les lots de manière incohérente. Les parcelles, même si elles doivent avoir une surface minimale pour être constructibles, se présentent le plus souvent, sous la forme de longs rubans de terrain offrant une largeur insuffisante sur la voirie. La parcelle proposée ici n’échappe donc pas ce qui semble devenir une règle.
    Nous sommes donc confrontés à l’obligation de concevoir un projet qui se développe linéairement le long de la profondeur de ce terrain légèrement en pente.
    La villa se faufile entre les obstacles rencontrés (prospects, accident de terrain, pentes, etc.) telle un serpent dans une jungle – « The Snake ».
    Le PLU de la commune ayant été cassé suite à une attaque pour des raisons bassement commerciales, nous avons perdu, par la même occasion, les moyens de proposer un projet conforme aux attentes de notre client en termes d’espace architectural contemporain, d’équipement environnemental, d’usage domestique, etc.
  • Neuf 
    SEPTEMBRE 2012
    (06 - Alpes-Maritimes)
    Chemin de la grande bastide
    06250 MOUGINS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M et Mme PICARD
    Le marché foncier local impacte le découpage parcellaire de la commune en multipliant les lots de manière incohérente. Les parcelles, même si elles doivent avoir une surface minimale pour être constructibles, se présentent le plus souvent, sous la forme de longs rubans de terrain offrant une largeur insuffisante sur la voirie. La parcelle proposée ici n’échappe donc pas ce qui semble devenir une règle.
    Nous sommes donc confrontés à l’obligation de concevoir un projet qui se développe linéairement le long de la profondeur de ce terrain légèrement en pente.
    La villa se faufile entre les obstacles rencontrés (prospects, accident de terrain, pentes, etc.) telle un serpent dans une jungle – « The Snake ».
    Le PLU de la commune ayant été cassé suite à une attaque pour des raisons bassement commerciales, nous avons perdu, par la même occasion, les moyens de proposer un projet conforme aux attentes de notre client en termes d’espace architectural contemporain, d’équipement environnemental, d’usage domestique, etc.
  • Neuf 
    SEPTEMBRE 2012
    (06 - Alpes-Maritimes)
    Chemin de la grande bastide
    06250 MOUGINS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M et Mme PICARD
    Le marché foncier local impacte le découpage parcellaire de la commune en multipliant les lots de manière incohérente. Les parcelles, même si elles doivent avoir une surface minimale pour être constructibles, se présentent le plus souvent, sous la forme de longs rubans de terrain offrant une largeur insuffisante sur la voirie. La parcelle proposée ici n’échappe donc pas ce qui semble devenir une règle.
    Nous sommes donc confrontés à l’obligation de concevoir un projet qui se développe linéairement le long de la profondeur de ce terrain légèrement en pente.
    La villa se faufile entre les obstacles rencontrés (prospects, accident de terrain, pentes, etc.) telle un serpent dans une jungle – « The Snake ».
    Le PLU de la commune ayant été cassé suite à une attaque pour des raisons bassement commerciales, nous avons perdu, par la même occasion, les moyens de proposer un projet conforme aux attentes de notre client en termes d’espace architectural contemporain, d’équipement environnemental, d’usage domestique, etc.
  • Neuf 
    SEPTEMBRE 2012
    (06 - Alpes-Maritimes)
    Chemin de la grande bastide
    06250 MOUGINS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M et Mme PICARD
    Le marché foncier local impacte le découpage parcellaire de la commune en multipliant les lots de manière incohérente. Les parcelles, même si elles doivent avoir une surface minimale pour être constructibles, se présentent le plus souvent, sous la forme de longs rubans de terrain offrant une largeur insuffisante sur la voirie. La parcelle proposée ici n’échappe donc pas ce qui semble devenir une règle.
    Nous sommes donc confrontés à l’obligation de concevoir un projet qui se développe linéairement le long de la profondeur de ce terrain légèrement en pente.
    La villa se faufile entre les obstacles rencontrés (prospects, accident de terrain, pentes, etc.) telle un serpent dans une jungle – « The Snake ».
    Le PLU de la commune ayant été cassé suite à une attaque pour des raisons bassement commerciales, nous avons perdu, par la même occasion, les moyens de proposer un projet conforme aux attentes de notre client en termes d’espace architectural contemporain, d’équipement environnemental, d’usage domestique, etc.
  • Neuf 
    SEPTEMBRE 2012
    (06 - Alpes-Maritimes)
    Chemin de la grande bastide
    06250 MOUGINS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M et Mme PICARD
    Le marché foncier local impacte le découpage parcellaire de la commune en multipliant les lots de manière incohérente. Les parcelles, même si elles doivent avoir une surface minimale pour être constructibles, se présentent le plus souvent, sous la forme de longs rubans de terrain offrant une largeur insuffisante sur la voirie. La parcelle proposée ici n’échappe donc pas ce qui semble devenir une règle.
    Nous sommes donc confrontés à l’obligation de concevoir un projet qui se développe linéairement le long de la profondeur de ce terrain légèrement en pente.
    La villa se faufile entre les obstacles rencontrés (prospects, accident de terrain, pentes, etc.) telle un serpent dans une jungle – « The Snake ».
    Le PLU de la commune ayant été cassé suite à une attaque pour des raisons bassement commerciales, nous avons perdu, par la même occasion, les moyens de proposer un projet conforme aux attentes de notre client en termes d’espace architectural contemporain, d’équipement environnemental, d’usage domestique, etc.