RACOLTA CHAPELA ARCHITECTURES

  • Le projet consiste vers la partie Sud de la parcelle, dans la construction d’une extension des bâtiments utilisés par l’entreprise PROPYPLAST, la surélévation ponctuelle d’une partie de l’usine, l’édification d’une plateforme pour quatre silos à granulats plastiques, l’installation de deux cuves pour le sprinklage, et de la construction d’un bâtiment, au Nord de la parcelle, à l’emplacement, et, dans les limites d’un bâtiment détruit par l’incendie, qui avait dévasté une partie du site construit.

    Parte SUD du projet :
    La superficie à construire, d’environ 1450 m², sera investie par des fonctions diverses, parmi lesquelles un dépôt chaud, un espace de stockage, un réfectoire, des vestiaires. Tous ces composants spacieux sont nécessaires pour une meilleure fonctionnalité des procédées industrielles et techniques. Ce projet vient aussi comme une réponse à l’incendie qui avait dévasté une partie du site construit. Nous avons veillé à concevoir cet édifice afin qu’il soit plus sécurisé contre le danger du feu. Par une double-peau, le nouveau volume se tient à l’écart de bâtiments existants, conduisant ainsi à un ralentissement véhément des flammes. Par le prolongement de deux volumétries déjà existantes il permet la mise en œuvre d’une articulation efficace et esthétique.
    Le tènement qui accueille ce projet dispose d’une déclivité assez peu prononcée. Cette caractéristique topographie est prise en considération et la composition d’ensemble en tient compte.
    Les façades seront en bardage métallique, jouant entre deux couleurs différentes. Les interstices disposeront d’une chromatique spécifique – rouge carmin RAL 3002, le reste sera en bardage vertical gris – SILVER 6906. Cette manière d’approcher l’écriture des façades permet la mise en place d’une architecture résolument contemporaine, audacieuse et bien intégrée dans le paysage environnant.

    Partie Nord de la parcelle :
    La superficie à construire, d’environ 1980 m², sera utilisée pour des ateliers et du stockage. Ce projet vient se positionner à l’emplacement, et, dans les limites d’un bâtiment détruit par l’incendie, qui avait dévasté une partie du site construit. Il vient donc, s’imbriquer entre deux bâtiments, au Nord un petit bâtiment servant aujourd’hui d’entrepôt et au Sud il viendra s’accoler contre l’existant. Notre projet liaisonnera deux entités préexistantes, créant ainsi, une unité d’ensemble.
    Le tènement qui accueille ce projet dispose d’une déclivité et d’une plateforme existante, le projet vient se positionner sur cette dernière.
    Les façades seront en bardage métallique, bardage vertical gris – SILVER 6906.
    A travers ces interventions, le substrat végétal n’est pas altéré, aucun arbre à haute tige n’est sacrifié. Au contraire, nous avons voulons planter quatre arbres (ginkgo biloba) face à la façade qui est tournée vers le cours de la Loire. Tout est en place pour générer une proposition équilibrée, sobre et plaisante au regard.

    • Date de livraison : décembre 2010
    • Ville : Retournac
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Propyplast
    • Coût : 1.000.000 €
    • SHON : 3.400 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Le projet consiste vers la partie Sud de la parcelle, dans la construction d’une extension des bâtiments utilisés par l’entreprise PROPYPLAST, la surélévation ponctuelle d’une partie de l’usine, l’édification d’une plateforme pour quatre silos à granulats plastiques, l’installation de deux cuves pour le sprinklage, et de la construction d’un bâtiment, au Nord de la parcelle, à l’emplacement, et, dans les limites d’un bâtiment détruit par l’incendie, qui avait dévasté une partie du site construit.

    Parte SUD du projet :
    La superficie à construire, d’environ 1450 m², sera investie par des fonctions diverses, parmi lesquelles un dépôt chaud, un espace de stockage, un réfectoire, des vestiaires. Tous ces composants spacieux sont nécessaires pour une meilleure fonctionnalité des procédées industrielles et techniques. Ce projet vient aussi comme une réponse à l’incendie qui avait dévasté une partie du site construit. Nous avons veillé à concevoir cet édifice afin qu’il soit plus sécurisé contre le danger du feu. Par une double-peau, le nouveau volume se tient à l’écart de bâtiments existants, conduisant ainsi à un ralentissement véhément des flammes. Par le prolongement de deux volumétries déjà existantes il permet la mise en œuvre d’une articulation efficace et esthétique.
    Le tènement qui accueille ce projet dispose d’une déclivité assez peu prononcée. Cette caractéristique topographie est prise en considération et la composition d’ensemble en tient compte.
    Les façades seront en bardage métallique, jouant entre deux couleurs différentes. Les interstices disposeront d’une chromatique spécifique – rouge carmin RAL 3002, le reste sera en bardage vertical gris – SILVER 6906. Cette manière d’approcher l’écriture des façades permet la mise en place d’une architecture résolument contemporaine, audacieuse et bien intégrée dans le paysage environnant.

    Partie Nord de la parcelle :
    La superficie à construire, d’environ 1980 m², sera utilisée pour des ateliers et du stockage. Ce projet vient se positionner à l’emplacement, et, dans les limites d’un bâtiment détruit par l’incendie, qui avait dévasté une partie du site construit. Il vient donc, s’imbriquer entre deux bâtiments, au Nord un petit bâtiment servant aujourd’hui d’entrepôt et au Sud il viendra s’accoler contre l’existant. Notre projet liaisonnera deux entités préexistantes, créant ainsi, une unité d’ensemble.
    Le tènement qui accueille ce projet dispose d’une déclivité et d’une plateforme existante, le projet vient se positionner sur cette dernière.
    Les façades seront en bardage métallique, bardage vertical gris – SILVER 6906.
    A travers ces interventions, le substrat végétal n’est pas altéré, aucun arbre à haute tige n’est sacrifié. Au contraire, nous avons voulons planter quatre arbres (ginkgo biloba) face à la façade qui est tournée vers le cours de la Loire. Tout est en place pour générer une proposition équilibrée, sobre et plaisante au regard.

    • Date de livraison : décembre 2010
    • Ville : Retournac
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Propyplast
    • Coût : 1.000.000 €
    • SHON : 3.400 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Le projet consiste vers la partie Sud de la parcelle, dans la construction d’une extension des bâtiments utilisés par l’entreprise PROPYPLAST, la surélévation ponctuelle d’une partie de l’usine, l’édification d’une plateforme pour quatre silos à granulats plastiques, l’installation de deux cuves pour le sprinklage, et de la construction d’un bâtiment, au Nord de la parcelle, à l’emplacement, et, dans les limites d’un bâtiment détruit par l’incendie, qui avait dévasté une partie du site construit.

    Parte SUD du projet :
    La superficie à construire, d’environ 1450 m², sera investie par des fonctions diverses, parmi lesquelles un dépôt chaud, un espace de stockage, un réfectoire, des vestiaires. Tous ces composants spacieux sont nécessaires pour une meilleure fonctionnalité des procédées industrielles et techniques. Ce projet vient aussi comme une réponse à l’incendie qui avait dévasté une partie du site construit. Nous avons veillé à concevoir cet édifice afin qu’il soit plus sécurisé contre le danger du feu. Par une double-peau, le nouveau volume se tient à l’écart de bâtiments existants, conduisant ainsi à un ralentissement véhément des flammes. Par le prolongement de deux volumétries déjà existantes il permet la mise en œuvre d’une articulation efficace et esthétique.
    Le tènement qui accueille ce projet dispose d’une déclivité assez peu prononcée. Cette caractéristique topographie est prise en considération et la composition d’ensemble en tient compte.
    Les façades seront en bardage métallique, jouant entre deux couleurs différentes. Les interstices disposeront d’une chromatique spécifique – rouge carmin RAL 3002, le reste sera en bardage vertical gris – SILVER 6906. Cette manière d’approcher l’écriture des façades permet la mise en place d’une architecture résolument contemporaine, audacieuse et bien intégrée dans le paysage environnant.

    Partie Nord de la parcelle :
    La superficie à construire, d’environ 1980 m², sera utilisée pour des ateliers et du stockage. Ce projet vient se positionner à l’emplacement, et, dans les limites d’un bâtiment détruit par l’incendie, qui avait dévasté une partie du site construit. Il vient donc, s’imbriquer entre deux bâtiments, au Nord un petit bâtiment servant aujourd’hui d’entrepôt et au Sud il viendra s’accoler contre l’existant. Notre projet liaisonnera deux entités préexistantes, créant ainsi, une unité d’ensemble.
    Le tènement qui accueille ce projet dispose d’une déclivité et d’une plateforme existante, le projet vient se positionner sur cette dernière.
    Les façades seront en bardage métallique, bardage vertical gris – SILVER 6906.
    A travers ces interventions, le substrat végétal n’est pas altéré, aucun arbre à haute tige n’est sacrifié. Au contraire, nous avons voulons planter quatre arbres (ginkgo biloba) face à la façade qui est tournée vers le cours de la Loire. Tout est en place pour générer une proposition équilibrée, sobre et plaisante au regard.

    • Date de livraison : décembre 2010
    • Ville : Retournac
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Propyplast
    • Coût : 1.000.000 €
    • SHON : 3.400 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Le projet consiste vers la partie Sud de la parcelle, dans la construction d’une extension des bâtiments utilisés par l’entreprise PROPYPLAST, la surélévation ponctuelle d’une partie de l’usine, l’édification d’une plateforme pour quatre silos à granulats plastiques, l’installation de deux cuves pour le sprinklage, et de la construction d’un bâtiment, au Nord de la parcelle, à l’emplacement, et, dans les limites d’un bâtiment détruit par l’incendie, qui avait dévasté une partie du site construit.

    Parte SUD du projet :
    La superficie à construire, d’environ 1450 m², sera investie par des fonctions diverses, parmi lesquelles un dépôt chaud, un espace de stockage, un réfectoire, des vestiaires. Tous ces composants spacieux sont nécessaires pour une meilleure fonctionnalité des procédées industrielles et techniques. Ce projet vient aussi comme une réponse à l’incendie qui avait dévasté une partie du site construit. Nous avons veillé à concevoir cet édifice afin qu’il soit plus sécurisé contre le danger du feu. Par une double-peau, le nouveau volume se tient à l’écart de bâtiments existants, conduisant ainsi à un ralentissement véhément des flammes. Par le prolongement de deux volumétries déjà existantes il permet la mise en œuvre d’une articulation efficace et esthétique.
    Le tènement qui accueille ce projet dispose d’une déclivité assez peu prononcée. Cette caractéristique topographie est prise en considération et la composition d’ensemble en tient compte.
    Les façades seront en bardage métallique, jouant entre deux couleurs différentes. Les interstices disposeront d’une chromatique spécifique – rouge carmin RAL 3002, le reste sera en bardage vertical gris – SILVER 6906. Cette manière d’approcher l’écriture des façades permet la mise en place d’une architecture résolument contemporaine, audacieuse et bien intégrée dans le paysage environnant.

    Partie Nord de la parcelle :
    La superficie à construire, d’environ 1980 m², sera utilisée pour des ateliers et du stockage. Ce projet vient se positionner à l’emplacement, et, dans les limites d’un bâtiment détruit par l’incendie, qui avait dévasté une partie du site construit. Il vient donc, s’imbriquer entre deux bâtiments, au Nord un petit bâtiment servant aujourd’hui d’entrepôt et au Sud il viendra s’accoler contre l’existant. Notre projet liaisonnera deux entités préexistantes, créant ainsi, une unité d’ensemble.
    Le tènement qui accueille ce projet dispose d’une déclivité et d’une plateforme existante, le projet vient se positionner sur cette dernière.
    Les façades seront en bardage métallique, bardage vertical gris – SILVER 6906.
    A travers ces interventions, le substrat végétal n’est pas altéré, aucun arbre à haute tige n’est sacrifié. Au contraire, nous avons voulons planter quatre arbres (ginkgo biloba) face à la façade qui est tournée vers le cours de la Loire. Tout est en place pour générer une proposition équilibrée, sobre et plaisante au regard.

    • Date de livraison : décembre 2010
    • Ville : Retournac
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Propyplast
    • Coût : 1.000.000 €
    • SHON : 3.400 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Le projet consiste vers la partie Sud de la parcelle, dans la construction d’une extension des bâtiments utilisés par l’entreprise PROPYPLAST, la surélévation ponctuelle d’une partie de l’usine, l’édification d’une plateforme pour quatre silos à granulats plastiques, l’installation de deux cuves pour le sprinklage, et de la construction d’un bâtiment, au Nord de la parcelle, à l’emplacement, et, dans les limites d’un bâtiment détruit par l’incendie, qui avait dévasté une partie du site construit.

    Parte SUD du projet :
    La superficie à construire, d’environ 1450 m², sera investie par des fonctions diverses, parmi lesquelles un dépôt chaud, un espace de stockage, un réfectoire, des vestiaires. Tous ces composants spacieux sont nécessaires pour une meilleure fonctionnalité des procédées industrielles et techniques. Ce projet vient aussi comme une réponse à l’incendie qui avait dévasté une partie du site construit. Nous avons veillé à concevoir cet édifice afin qu’il soit plus sécurisé contre le danger du feu. Par une double-peau, le nouveau volume se tient à l’écart de bâtiments existants, conduisant ainsi à un ralentissement véhément des flammes. Par le prolongement de deux volumétries déjà existantes il permet la mise en œuvre d’une articulation efficace et esthétique.
    Le tènement qui accueille ce projet dispose d’une déclivité assez peu prononcée. Cette caractéristique topographie est prise en considération et la composition d’ensemble en tient compte.
    Les façades seront en bardage métallique, jouant entre deux couleurs différentes. Les interstices disposeront d’une chromatique spécifique – rouge carmin RAL 3002, le reste sera en bardage vertical gris – SILVER 6906. Cette manière d’approcher l’écriture des façades permet la mise en place d’une architecture résolument contemporaine, audacieuse et bien intégrée dans le paysage environnant.

    Partie Nord de la parcelle :
    La superficie à construire, d’environ 1980 m², sera utilisée pour des ateliers et du stockage. Ce projet vient se positionner à l’emplacement, et, dans les limites d’un bâtiment détruit par l’incendie, qui avait dévasté une partie du site construit. Il vient donc, s’imbriquer entre deux bâtiments, au Nord un petit bâtiment servant aujourd’hui d’entrepôt et au Sud il viendra s’accoler contre l’existant. Notre projet liaisonnera deux entités préexistantes, créant ainsi, une unité d’ensemble.
    Le tènement qui accueille ce projet dispose d’une déclivité et d’une plateforme existante, le projet vient se positionner sur cette dernière.
    Les façades seront en bardage métallique, bardage vertical gris – SILVER 6906.
    A travers ces interventions, le substrat végétal n’est pas altéré, aucun arbre à haute tige n’est sacrifié. Au contraire, nous avons voulons planter quatre arbres (ginkgo biloba) face à la façade qui est tournée vers le cours de la Loire. Tout est en place pour générer une proposition équilibrée, sobre et plaisante au regard.

    • Date de livraison : décembre 2010
    • Ville : Retournac
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Propyplast
    • Coût : 1.000.000 €
    • SHON : 3.400 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Le projet consiste vers la partie Sud de la parcelle, dans la construction d’une extension des bâtiments utilisés par l’entreprise PROPYPLAST, la surélévation ponctuelle d’une partie de l’usine, l’édification d’une plateforme pour quatre silos à granulats plastiques, l’installation de deux cuves pour le sprinklage, et de la construction d’un bâtiment, au Nord de la parcelle, à l’emplacement, et, dans les limites d’un bâtiment détruit par l’incendie, qui avait dévasté une partie du site construit.

    Parte SUD du projet :
    La superficie à construire, d’environ 1450 m², sera investie par des fonctions diverses, parmi lesquelles un dépôt chaud, un espace de stockage, un réfectoire, des vestiaires. Tous ces composants spacieux sont nécessaires pour une meilleure fonctionnalité des procédées industrielles et techniques. Ce projet vient aussi comme une réponse à l’incendie qui avait dévasté une partie du site construit. Nous avons veillé à concevoir cet édifice afin qu’il soit plus sécurisé contre le danger du feu. Par une double-peau, le nouveau volume se tient à l’écart de bâtiments existants, conduisant ainsi à un ralentissement véhément des flammes. Par le prolongement de deux volumétries déjà existantes il permet la mise en œuvre d’une articulation efficace et esthétique.
    Le tènement qui accueille ce projet dispose d’une déclivité assez peu prononcée. Cette caractéristique topographie est prise en considération et la composition d’ensemble en tient compte.
    Les façades seront en bardage métallique, jouant entre deux couleurs différentes. Les interstices disposeront d’une chromatique spécifique – rouge carmin RAL 3002, le reste sera en bardage vertical gris – SILVER 6906. Cette manière d’approcher l’écriture des façades permet la mise en place d’une architecture résolument contemporaine, audacieuse et bien intégrée dans le paysage environnant.

    Partie Nord de la parcelle :
    La superficie à construire, d’environ 1980 m², sera utilisée pour des ateliers et du stockage. Ce projet vient se positionner à l’emplacement, et, dans les limites d’un bâtiment détruit par l’incendie, qui avait dévasté une partie du site construit. Il vient donc, s’imbriquer entre deux bâtiments, au Nord un petit bâtiment servant aujourd’hui d’entrepôt et au Sud il viendra s’accoler contre l’existant. Notre projet liaisonnera deux entités préexistantes, créant ainsi, une unité d’ensemble.
    Le tènement qui accueille ce projet dispose d’une déclivité et d’une plateforme existante, le projet vient se positionner sur cette dernière.
    Les façades seront en bardage métallique, bardage vertical gris – SILVER 6906.
    A travers ces interventions, le substrat végétal n’est pas altéré, aucun arbre à haute tige n’est sacrifié. Au contraire, nous avons voulons planter quatre arbres (ginkgo biloba) face à la façade qui est tournée vers le cours de la Loire. Tout est en place pour générer une proposition équilibrée, sobre et plaisante au regard.

    • Date de livraison : décembre 2010
    • Ville : Retournac
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Propyplast
    • Coût : 1.000.000 €
    • SHON : 3.400 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier