RACOLTA CHAPELA ARCHITECTURES

  • Fortement orienté vers l’Ouest, le terrain surprend par sa déclivité ; la pente moyenne étant de 34 %. De par sa disposition, ce parc a un caractère insulaire. Initiellement, un chemin permettait de parcourir l’entière planimétrie du site. Il fut le point de départ de notre projet. En effet le dessin de ce chemin est devenu le tracé générique de la voirie privée qui est appelée à distribuer les immeubles conçus. La voie distributive vient se finir sur une placette haute qui devient à la fois aire de retournement et belvédère. Elle sera l’espace communautaire, lieu de distribution, parvis des 2 immeubles qui l’entourent.
    Sur ce tènement d’environ 1 ha, nous avons disposé 4 édifices. « L’immeuble de l’Isle », le bâtiment qui se situe au Sud de la placette est la construction la plus emblématique du projet. Elle se compose par l’addition de 2 volumétries différentes. Le volume bas est disposé de telle manière qui puisse constituer avec sa toiture une terrasse pour les maisons en bande qui dessine la partie haute de cet immeuble. Une quinzaine d’habitations occupent la valeur intrinsèque de ce bâtiment, toutes disposant d’une terrasse offrant un joli panorama.
    Au Nord de la placette un autre bâtiment s’assoit sur la pente - « la Demeure de l’Isle ». Disposant de 9 appartements, il porte en lui les formes plastiques et le découpage spatial intérieur semblable à l’Immeuble de l’Isle. Cependant quelques variations d’ordre dimensionnel se trouvent sur l’écriture du pignon. En bas de la pente un édifice composé de 5 appartements se pose d’une manière perpendiculaire à la voirie principale. Son caractère domestique et ses dimensions nous a conduits à nommer cette architecture « Maison de l’Isle ». Tout les bâtiments qui ponctuent notre plan de masse profitent d’une toiture terrasse.
    Le parking fut intégré à la conception du projet ce qui fait que ces éléments sont assumés d’un point de vu paysager et architectural
    Matériaux, matières, textures et coloris, formes et volumes, insertion dans les pentes, la démarche plastique et fonctionnelle, la construction et préservation du paysage, la végétation et les abords, tout fut regardé et pensé, senti et dessiné afin que l’opération soit respectueuse, soigné, sobre et plaisante au regard.


    • Date de livraison : fin 2011
    • Ville : villars (route de bonnefoy)
    • Département : Loire
    • Maitre d'ouvrage : Oliam Immobilier
    • Coût : 3.500.000 €
    • SHON : 3.545 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Fortement orienté vers l’Ouest, le terrain surprend par sa déclivité ; la pente moyenne étant de 34 %. De par sa disposition, ce parc a un caractère insulaire. Initiellement, un chemin permettait de parcourir l’entière planimétrie du site. Il fut le point de départ de notre projet. En effet le dessin de ce chemin est devenu le tracé générique de la voirie privée qui est appelée à distribuer les immeubles conçus. La voie distributive vient se finir sur une placette haute qui devient à la fois aire de retournement et belvédère. Elle sera l’espace communautaire, lieu de distribution, parvis des 2 immeubles qui l’entourent.
    Sur ce tènement d’environ 1 ha, nous avons disposé 4 édifices. « L’immeuble de l’Isle », le bâtiment qui se situe au Sud de la placette est la construction la plus emblématique du projet. Elle se compose par l’addition de 2 volumétries différentes. Le volume bas est disposé de telle manière qui puisse constituer avec sa toiture une terrasse pour les maisons en bande qui dessine la partie haute de cet immeuble. Une quinzaine d’habitations occupent la valeur intrinsèque de ce bâtiment, toutes disposant d’une terrasse offrant un joli panorama.
    Au Nord de la placette un autre bâtiment s’assoit sur la pente - « la Demeure de l’Isle ». Disposant de 9 appartements, il porte en lui les formes plastiques et le découpage spatial intérieur semblable à l’Immeuble de l’Isle. Cependant quelques variations d’ordre dimensionnel se trouvent sur l’écriture du pignon. En bas de la pente un édifice composé de 5 appartements se pose d’une manière perpendiculaire à la voirie principale. Son caractère domestique et ses dimensions nous a conduits à nommer cette architecture « Maison de l’Isle ». Tout les bâtiments qui ponctuent notre plan de masse profitent d’une toiture terrasse.
    Le parking fut intégré à la conception du projet ce qui fait que ces éléments sont assumés d’un point de vu paysager et architectural
    Matériaux, matières, textures et coloris, formes et volumes, insertion dans les pentes, la démarche plastique et fonctionnelle, la construction et préservation du paysage, la végétation et les abords, tout fut regardé et pensé, senti et dessiné afin que l’opération soit respectueuse, soigné, sobre et plaisante au regard.


    • Date de livraison : fin 2011
    • Ville : villars (route de bonnefoy)
    • Département : Loire
    • Maitre d'ouvrage : Oliam Immobilier
    • Coût : 3.500.000 €
    • SHON : 3.545 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Fortement orienté vers l’Ouest, le terrain surprend par sa déclivité ; la pente moyenne étant de 34 %. De par sa disposition, ce parc a un caractère insulaire. Initiellement, un chemin permettait de parcourir l’entière planimétrie du site. Il fut le point de départ de notre projet. En effet le dessin de ce chemin est devenu le tracé générique de la voirie privée qui est appelée à distribuer les immeubles conçus. La voie distributive vient se finir sur une placette haute qui devient à la fois aire de retournement et belvédère. Elle sera l’espace communautaire, lieu de distribution, parvis des 2 immeubles qui l’entourent.
    Sur ce tènement d’environ 1 ha, nous avons disposé 4 édifices. « L’immeuble de l’Isle », le bâtiment qui se situe au Sud de la placette est la construction la plus emblématique du projet. Elle se compose par l’addition de 2 volumétries différentes. Le volume bas est disposé de telle manière qui puisse constituer avec sa toiture une terrasse pour les maisons en bande qui dessine la partie haute de cet immeuble. Une quinzaine d’habitations occupent la valeur intrinsèque de ce bâtiment, toutes disposant d’une terrasse offrant un joli panorama.
    Au Nord de la placette un autre bâtiment s’assoit sur la pente - « la Demeure de l’Isle ». Disposant de 9 appartements, il porte en lui les formes plastiques et le découpage spatial intérieur semblable à l’Immeuble de l’Isle. Cependant quelques variations d’ordre dimensionnel se trouvent sur l’écriture du pignon. En bas de la pente un édifice composé de 5 appartements se pose d’une manière perpendiculaire à la voirie principale. Son caractère domestique et ses dimensions nous a conduits à nommer cette architecture « Maison de l’Isle ». Tout les bâtiments qui ponctuent notre plan de masse profitent d’une toiture terrasse.
    Le parking fut intégré à la conception du projet ce qui fait que ces éléments sont assumés d’un point de vu paysager et architectural
    Matériaux, matières, textures et coloris, formes et volumes, insertion dans les pentes, la démarche plastique et fonctionnelle, la construction et préservation du paysage, la végétation et les abords, tout fut regardé et pensé, senti et dessiné afin que l’opération soit respectueuse, soigné, sobre et plaisante au regard.


    • Date de livraison : fin 2011
    • Ville : villars (route de bonnefoy)
    • Département : Loire
    • Maitre d'ouvrage : Oliam Immobilier
    • Coût : 3.500.000 €
    • SHON : 3.545 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Fortement orienté vers l’Ouest, le terrain surprend par sa déclivité ; la pente moyenne étant de 34 %. De par sa disposition, ce parc a un caractère insulaire. Initiellement, un chemin permettait de parcourir l’entière planimétrie du site. Il fut le point de départ de notre projet. En effet le dessin de ce chemin est devenu le tracé générique de la voirie privée qui est appelée à distribuer les immeubles conçus. La voie distributive vient se finir sur une placette haute qui devient à la fois aire de retournement et belvédère. Elle sera l’espace communautaire, lieu de distribution, parvis des 2 immeubles qui l’entourent.
    Sur ce tènement d’environ 1 ha, nous avons disposé 4 édifices. « L’immeuble de l’Isle », le bâtiment qui se situe au Sud de la placette est la construction la plus emblématique du projet. Elle se compose par l’addition de 2 volumétries différentes. Le volume bas est disposé de telle manière qui puisse constituer avec sa toiture une terrasse pour les maisons en bande qui dessine la partie haute de cet immeuble. Une quinzaine d’habitations occupent la valeur intrinsèque de ce bâtiment, toutes disposant d’une terrasse offrant un joli panorama.
    Au Nord de la placette un autre bâtiment s’assoit sur la pente - « la Demeure de l’Isle ». Disposant de 9 appartements, il porte en lui les formes plastiques et le découpage spatial intérieur semblable à l’Immeuble de l’Isle. Cependant quelques variations d’ordre dimensionnel se trouvent sur l’écriture du pignon. En bas de la pente un édifice composé de 5 appartements se pose d’une manière perpendiculaire à la voirie principale. Son caractère domestique et ses dimensions nous a conduits à nommer cette architecture « Maison de l’Isle ». Tout les bâtiments qui ponctuent notre plan de masse profitent d’une toiture terrasse.
    Le parking fut intégré à la conception du projet ce qui fait que ces éléments sont assumés d’un point de vu paysager et architectural
    Matériaux, matières, textures et coloris, formes et volumes, insertion dans les pentes, la démarche plastique et fonctionnelle, la construction et préservation du paysage, la végétation et les abords, tout fut regardé et pensé, senti et dessiné afin que l’opération soit respectueuse, soigné, sobre et plaisante au regard.


    • Date de livraison : fin 2011
    • Ville : villars (route de bonnefoy)
    • Département : Loire
    • Maitre d'ouvrage : Oliam Immobilier
    • Coût : 3.500.000 €
    • SHON : 3.545 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Fortement orienté vers l’Ouest, le terrain surprend par sa déclivité ; la pente moyenne étant de 34 %. De par sa disposition, ce parc a un caractère insulaire. Initiellement, un chemin permettait de parcourir l’entière planimétrie du site. Il fut le point de départ de notre projet. En effet le dessin de ce chemin est devenu le tracé générique de la voirie privée qui est appelée à distribuer les immeubles conçus. La voie distributive vient se finir sur une placette haute qui devient à la fois aire de retournement et belvédère. Elle sera l’espace communautaire, lieu de distribution, parvis des 2 immeubles qui l’entourent.
    Sur ce tènement d’environ 1 ha, nous avons disposé 4 édifices. « L’immeuble de l’Isle », le bâtiment qui se situe au Sud de la placette est la construction la plus emblématique du projet. Elle se compose par l’addition de 2 volumétries différentes. Le volume bas est disposé de telle manière qui puisse constituer avec sa toiture une terrasse pour les maisons en bande qui dessine la partie haute de cet immeuble. Une quinzaine d’habitations occupent la valeur intrinsèque de ce bâtiment, toutes disposant d’une terrasse offrant un joli panorama.
    Au Nord de la placette un autre bâtiment s’assoit sur la pente - « la Demeure de l’Isle ». Disposant de 9 appartements, il porte en lui les formes plastiques et le découpage spatial intérieur semblable à l’Immeuble de l’Isle. Cependant quelques variations d’ordre dimensionnel se trouvent sur l’écriture du pignon. En bas de la pente un édifice composé de 5 appartements se pose d’une manière perpendiculaire à la voirie principale. Son caractère domestique et ses dimensions nous a conduits à nommer cette architecture « Maison de l’Isle ». Tout les bâtiments qui ponctuent notre plan de masse profitent d’une toiture terrasse.
    Le parking fut intégré à la conception du projet ce qui fait que ces éléments sont assumés d’un point de vu paysager et architectural
    Matériaux, matières, textures et coloris, formes et volumes, insertion dans les pentes, la démarche plastique et fonctionnelle, la construction et préservation du paysage, la végétation et les abords, tout fut regardé et pensé, senti et dessiné afin que l’opération soit respectueuse, soigné, sobre et plaisante au regard.


    • Date de livraison : fin 2011
    • Ville : villars (route de bonnefoy)
    • Département : Loire
    • Maitre d'ouvrage : Oliam Immobilier
    • Coût : 3.500.000 €
    • SHON : 3.545 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Fortement orienté vers l’Ouest, le terrain surprend par sa déclivité ; la pente moyenne étant de 34 %. De par sa disposition, ce parc a un caractère insulaire. Initiellement, un chemin permettait de parcourir l’entière planimétrie du site. Il fut le point de départ de notre projet. En effet le dessin de ce chemin est devenu le tracé générique de la voirie privée qui est appelée à distribuer les immeubles conçus. La voie distributive vient se finir sur une placette haute qui devient à la fois aire de retournement et belvédère. Elle sera l’espace communautaire, lieu de distribution, parvis des 2 immeubles qui l’entourent.
    Sur ce tènement d’environ 1 ha, nous avons disposé 4 édifices. « L’immeuble de l’Isle », le bâtiment qui se situe au Sud de la placette est la construction la plus emblématique du projet. Elle se compose par l’addition de 2 volumétries différentes. Le volume bas est disposé de telle manière qui puisse constituer avec sa toiture une terrasse pour les maisons en bande qui dessine la partie haute de cet immeuble. Une quinzaine d’habitations occupent la valeur intrinsèque de ce bâtiment, toutes disposant d’une terrasse offrant un joli panorama.
    Au Nord de la placette un autre bâtiment s’assoit sur la pente - « la Demeure de l’Isle ». Disposant de 9 appartements, il porte en lui les formes plastiques et le découpage spatial intérieur semblable à l’Immeuble de l’Isle. Cependant quelques variations d’ordre dimensionnel se trouvent sur l’écriture du pignon. En bas de la pente un édifice composé de 5 appartements se pose d’une manière perpendiculaire à la voirie principale. Son caractère domestique et ses dimensions nous a conduits à nommer cette architecture « Maison de l’Isle ». Tout les bâtiments qui ponctuent notre plan de masse profitent d’une toiture terrasse.
    Le parking fut intégré à la conception du projet ce qui fait que ces éléments sont assumés d’un point de vu paysager et architectural
    Matériaux, matières, textures et coloris, formes et volumes, insertion dans les pentes, la démarche plastique et fonctionnelle, la construction et préservation du paysage, la végétation et les abords, tout fut regardé et pensé, senti et dessiné afin que l’opération soit respectueuse, soigné, sobre et plaisante au regard.


    • Date de livraison : fin 2011
    • Ville : villars (route de bonnefoy)
    • Département : Loire
    • Maitre d'ouvrage : Oliam Immobilier
    • Coût : 3.500.000 €
    • SHON : 3.545 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Fortement orienté vers l’Ouest, le terrain surprend par sa déclivité ; la pente moyenne étant de 34 %. De par sa disposition, ce parc a un caractère insulaire. Initiellement, un chemin permettait de parcourir l’entière planimétrie du site. Il fut le point de départ de notre projet. En effet le dessin de ce chemin est devenu le tracé générique de la voirie privée qui est appelée à distribuer les immeubles conçus. La voie distributive vient se finir sur une placette haute qui devient à la fois aire de retournement et belvédère. Elle sera l’espace communautaire, lieu de distribution, parvis des 2 immeubles qui l’entourent.
    Sur ce tènement d’environ 1 ha, nous avons disposé 4 édifices. « L’immeuble de l’Isle », le bâtiment qui se situe au Sud de la placette est la construction la plus emblématique du projet. Elle se compose par l’addition de 2 volumétries différentes. Le volume bas est disposé de telle manière qui puisse constituer avec sa toiture une terrasse pour les maisons en bande qui dessine la partie haute de cet immeuble. Une quinzaine d’habitations occupent la valeur intrinsèque de ce bâtiment, toutes disposant d’une terrasse offrant un joli panorama.
    Au Nord de la placette un autre bâtiment s’assoit sur la pente - « la Demeure de l’Isle ». Disposant de 9 appartements, il porte en lui les formes plastiques et le découpage spatial intérieur semblable à l’Immeuble de l’Isle. Cependant quelques variations d’ordre dimensionnel se trouvent sur l’écriture du pignon. En bas de la pente un édifice composé de 5 appartements se pose d’une manière perpendiculaire à la voirie principale. Son caractère domestique et ses dimensions nous a conduits à nommer cette architecture « Maison de l’Isle ». Tout les bâtiments qui ponctuent notre plan de masse profitent d’une toiture terrasse.
    Le parking fut intégré à la conception du projet ce qui fait que ces éléments sont assumés d’un point de vu paysager et architectural
    Matériaux, matières, textures et coloris, formes et volumes, insertion dans les pentes, la démarche plastique et fonctionnelle, la construction et préservation du paysage, la végétation et les abords, tout fut regardé et pensé, senti et dessiné afin que l’opération soit respectueuse, soigné, sobre et plaisante au regard.


    • Date de livraison : fin 2011
    • Ville : villars (route de bonnefoy)
    • Département : Loire
    • Maitre d'ouvrage : Oliam Immobilier
    • Coût : 3.500.000 €
    • SHON : 3.545 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Fortement orienté vers l’Ouest, le terrain surprend par sa déclivité ; la pente moyenne étant de 34 %. De par sa disposition, ce parc a un caractère insulaire. Initiellement, un chemin permettait de parcourir l’entière planimétrie du site. Il fut le point de départ de notre projet. En effet le dessin de ce chemin est devenu le tracé générique de la voirie privée qui est appelée à distribuer les immeubles conçus. La voie distributive vient se finir sur une placette haute qui devient à la fois aire de retournement et belvédère. Elle sera l’espace communautaire, lieu de distribution, parvis des 2 immeubles qui l’entourent.
    Sur ce tènement d’environ 1 ha, nous avons disposé 4 édifices. « L’immeuble de l’Isle », le bâtiment qui se situe au Sud de la placette est la construction la plus emblématique du projet. Elle se compose par l’addition de 2 volumétries différentes. Le volume bas est disposé de telle manière qui puisse constituer avec sa toiture une terrasse pour les maisons en bande qui dessine la partie haute de cet immeuble. Une quinzaine d’habitations occupent la valeur intrinsèque de ce bâtiment, toutes disposant d’une terrasse offrant un joli panorama.
    Au Nord de la placette un autre bâtiment s’assoit sur la pente - « la Demeure de l’Isle ». Disposant de 9 appartements, il porte en lui les formes plastiques et le découpage spatial intérieur semblable à l’Immeuble de l’Isle. Cependant quelques variations d’ordre dimensionnel se trouvent sur l’écriture du pignon. En bas de la pente un édifice composé de 5 appartements se pose d’une manière perpendiculaire à la voirie principale. Son caractère domestique et ses dimensions nous a conduits à nommer cette architecture « Maison de l’Isle ». Tout les bâtiments qui ponctuent notre plan de masse profitent d’une toiture terrasse.
    Le parking fut intégré à la conception du projet ce qui fait que ces éléments sont assumés d’un point de vu paysager et architectural
    Matériaux, matières, textures et coloris, formes et volumes, insertion dans les pentes, la démarche plastique et fonctionnelle, la construction et préservation du paysage, la végétation et les abords, tout fut regardé et pensé, senti et dessiné afin que l’opération soit respectueuse, soigné, sobre et plaisante au regard.


    • Date de livraison : fin 2011
    • Ville : villars (route de bonnefoy)
    • Département : Loire
    • Maitre d'ouvrage : Oliam Immobilier
    • Coût : 3.500.000 €
    • SHON : 3.545 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Fortement orienté vers l’Ouest, le terrain surprend par sa déclivité ; la pente moyenne étant de 34 %. De par sa disposition, ce parc a un caractère insulaire. Initiellement, un chemin permettait de parcourir l’entière planimétrie du site. Il fut le point de départ de notre projet. En effet le dessin de ce chemin est devenu le tracé générique de la voirie privée qui est appelée à distribuer les immeubles conçus. La voie distributive vient se finir sur une placette haute qui devient à la fois aire de retournement et belvédère. Elle sera l’espace communautaire, lieu de distribution, parvis des 2 immeubles qui l’entourent.
    Sur ce tènement d’environ 1 ha, nous avons disposé 4 édifices. « L’immeuble de l’Isle », le bâtiment qui se situe au Sud de la placette est la construction la plus emblématique du projet. Elle se compose par l’addition de 2 volumétries différentes. Le volume bas est disposé de telle manière qui puisse constituer avec sa toiture une terrasse pour les maisons en bande qui dessine la partie haute de cet immeuble. Une quinzaine d’habitations occupent la valeur intrinsèque de ce bâtiment, toutes disposant d’une terrasse offrant un joli panorama.
    Au Nord de la placette un autre bâtiment s’assoit sur la pente - « la Demeure de l’Isle ». Disposant de 9 appartements, il porte en lui les formes plastiques et le découpage spatial intérieur semblable à l’Immeuble de l’Isle. Cependant quelques variations d’ordre dimensionnel se trouvent sur l’écriture du pignon. En bas de la pente un édifice composé de 5 appartements se pose d’une manière perpendiculaire à la voirie principale. Son caractère domestique et ses dimensions nous a conduits à nommer cette architecture « Maison de l’Isle ». Tout les bâtiments qui ponctuent notre plan de masse profitent d’une toiture terrasse.
    Le parking fut intégré à la conception du projet ce qui fait que ces éléments sont assumés d’un point de vu paysager et architectural
    Matériaux, matières, textures et coloris, formes et volumes, insertion dans les pentes, la démarche plastique et fonctionnelle, la construction et préservation du paysage, la végétation et les abords, tout fut regardé et pensé, senti et dessiné afin que l’opération soit respectueuse, soigné, sobre et plaisante au regard.


    • Date de livraison : fin 2011
    • Ville : villars (route de bonnefoy)
    • Département : Loire
    • Maitre d'ouvrage : Oliam Immobilier
    • Coût : 3.500.000 €
    • SHON : 3.545 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Fortement orienté vers l’Ouest, le terrain surprend par sa déclivité ; la pente moyenne étant de 34 %. De par sa disposition, ce parc a un caractère insulaire. Initiellement, un chemin permettait de parcourir l’entière planimétrie du site. Il fut le point de départ de notre projet. En effet le dessin de ce chemin est devenu le tracé générique de la voirie privée qui est appelée à distribuer les immeubles conçus. La voie distributive vient se finir sur une placette haute qui devient à la fois aire de retournement et belvédère. Elle sera l’espace communautaire, lieu de distribution, parvis des 2 immeubles qui l’entourent.
    Sur ce tènement d’environ 1 ha, nous avons disposé 4 édifices. « L’immeuble de l’Isle », le bâtiment qui se situe au Sud de la placette est la construction la plus emblématique du projet. Elle se compose par l’addition de 2 volumétries différentes. Le volume bas est disposé de telle manière qui puisse constituer avec sa toiture une terrasse pour les maisons en bande qui dessine la partie haute de cet immeuble. Une quinzaine d’habitations occupent la valeur intrinsèque de ce bâtiment, toutes disposant d’une terrasse offrant un joli panorama.
    Au Nord de la placette un autre bâtiment s’assoit sur la pente - « la Demeure de l’Isle ». Disposant de 9 appartements, il porte en lui les formes plastiques et le découpage spatial intérieur semblable à l’Immeuble de l’Isle. Cependant quelques variations d’ordre dimensionnel se trouvent sur l’écriture du pignon. En bas de la pente un édifice composé de 5 appartements se pose d’une manière perpendiculaire à la voirie principale. Son caractère domestique et ses dimensions nous a conduits à nommer cette architecture « Maison de l’Isle ». Tout les bâtiments qui ponctuent notre plan de masse profitent d’une toiture terrasse.
    Le parking fut intégré à la conception du projet ce qui fait que ces éléments sont assumés d’un point de vu paysager et architectural
    Matériaux, matières, textures et coloris, formes et volumes, insertion dans les pentes, la démarche plastique et fonctionnelle, la construction et préservation du paysage, la végétation et les abords, tout fut regardé et pensé, senti et dessiné afin que l’opération soit respectueuse, soigné, sobre et plaisante au regard.


    • Date de livraison : fin 2011
    • Ville : villars (route de bonnefoy)
    • Département : Loire
    • Maitre d'ouvrage : Oliam Immobilier
    • Coût : 3.500.000 €
    • SHON : 3.545 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Fortement orienté vers l’Ouest, le terrain surprend par sa déclivité ; la pente moyenne étant de 34 %. De par sa disposition, ce parc a un caractère insulaire. Initiellement, un chemin permettait de parcourir l’entière planimétrie du site. Il fut le point de départ de notre projet. En effet le dessin de ce chemin est devenu le tracé générique de la voirie privée qui est appelée à distribuer les immeubles conçus. La voie distributive vient se finir sur une placette haute qui devient à la fois aire de retournement et belvédère. Elle sera l’espace communautaire, lieu de distribution, parvis des 2 immeubles qui l’entourent.
    Sur ce tènement d’environ 1 ha, nous avons disposé 4 édifices. « L’immeuble de l’Isle », le bâtiment qui se situe au Sud de la placette est la construction la plus emblématique du projet. Elle se compose par l’addition de 2 volumétries différentes. Le volume bas est disposé de telle manière qui puisse constituer avec sa toiture une terrasse pour les maisons en bande qui dessine la partie haute de cet immeuble. Une quinzaine d’habitations occupent la valeur intrinsèque de ce bâtiment, toutes disposant d’une terrasse offrant un joli panorama.
    Au Nord de la placette un autre bâtiment s’assoit sur la pente - « la Demeure de l’Isle ». Disposant de 9 appartements, il porte en lui les formes plastiques et le découpage spatial intérieur semblable à l’Immeuble de l’Isle. Cependant quelques variations d’ordre dimensionnel se trouvent sur l’écriture du pignon. En bas de la pente un édifice composé de 5 appartements se pose d’une manière perpendiculaire à la voirie principale. Son caractère domestique et ses dimensions nous a conduits à nommer cette architecture « Maison de l’Isle ». Tout les bâtiments qui ponctuent notre plan de masse profitent d’une toiture terrasse.
    Le parking fut intégré à la conception du projet ce qui fait que ces éléments sont assumés d’un point de vu paysager et architectural
    Matériaux, matières, textures et coloris, formes et volumes, insertion dans les pentes, la démarche plastique et fonctionnelle, la construction et préservation du paysage, la végétation et les abords, tout fut regardé et pensé, senti et dessiné afin que l’opération soit respectueuse, soigné, sobre et plaisante au regard.


    • Date de livraison : fin 2011
    • Ville : villars (route de bonnefoy)
    • Département : Loire
    • Maitre d'ouvrage : Oliam Immobilier
    • Coût : 3.500.000 €
    • SHON : 3.545 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier
  • Fortement orienté vers l’Ouest, le terrain surprend par sa déclivité ; la pente moyenne étant de 34 %. De par sa disposition, ce parc a un caractère insulaire. Initiellement, un chemin permettait de parcourir l’entière planimétrie du site. Il fut le point de départ de notre projet. En effet le dessin de ce chemin est devenu le tracé générique de la voirie privée qui est appelée à distribuer les immeubles conçus. La voie distributive vient se finir sur une placette haute qui devient à la fois aire de retournement et belvédère. Elle sera l’espace communautaire, lieu de distribution, parvis des 2 immeubles qui l’entourent.
    Sur ce tènement d’environ 1 ha, nous avons disposé 4 édifices. « L’immeuble de l’Isle », le bâtiment qui se situe au Sud de la placette est la construction la plus emblématique du projet. Elle se compose par l’addition de 2 volumétries différentes. Le volume bas est disposé de telle manière qui puisse constituer avec sa toiture une terrasse pour les maisons en bande qui dessine la partie haute de cet immeuble. Une quinzaine d’habitations occupent la valeur intrinsèque de ce bâtiment, toutes disposant d’une terrasse offrant un joli panorama.
    Au Nord de la placette un autre bâtiment s’assoit sur la pente - « la Demeure de l’Isle ». Disposant de 9 appartements, il porte en lui les formes plastiques et le découpage spatial intérieur semblable à l’Immeuble de l’Isle. Cependant quelques variations d’ordre dimensionnel se trouvent sur l’écriture du pignon. En bas de la pente un édifice composé de 5 appartements se pose d’une manière perpendiculaire à la voirie principale. Son caractère domestique et ses dimensions nous a conduits à nommer cette architecture « Maison de l’Isle ». Tout les bâtiments qui ponctuent notre plan de masse profitent d’une toiture terrasse.
    Le parking fut intégré à la conception du projet ce qui fait que ces éléments sont assumés d’un point de vu paysager et architectural
    Matériaux, matières, textures et coloris, formes et volumes, insertion dans les pentes, la démarche plastique et fonctionnelle, la construction et préservation du paysage, la végétation et les abords, tout fut regardé et pensé, senti et dessiné afin que l’opération soit respectueuse, soigné, sobre et plaisante au regard.


    • Date de livraison : fin 2011
    • Ville : villars (route de bonnefoy)
    • Département : Loire
    • Maitre d'ouvrage : Oliam Immobilier
    • Coût : 3.500.000 €
    • SHON : 3.545 m2
    • Nature de la mission : PC/DCE/suivi de chantier