RACOLTA CHAPELA ARCHITECTURES

  • Le projet que nous avançons se situe sur la commune de Genilac (42).
    La dimension architecturale a prit corps par le décalage progressif de trois blocs monolithiques qui s’étirent tout au long de la parcelle. Respectant le PLU en vigueur, ces 3 blocs constituent le corpus général du projet. Un premier bloc est disposé au long de la limite séparative Nord ; il intègre les garages et la cuisine, n’excédant jamais les 3.50m de hauteur. Il est introduit par un recul de 5.50 m par rapport à la voirie, espace qui sera utilisé en tant que « stationnement de midi ». Le deuxième bloc dispose dans sa valeur intrinsèque le salon et les chambres de l’étage. Il se décline par une apparence en bois. Le troisième volume est généré par la terrasse et par le débord de toiture en béton banché. Il vient accomplir le geste architectural donnant au tout une force contemporaine, minimaliste, équilibré.
    Une piscine vient se loger dans la continuité de la terrasse Sud. De par sa disposition et son écriture elle s’intègre aisément dans la composition du plan masse.

  • Le projet que nous avançons se situe sur la commune de Genilac (42).
    La dimension architecturale a prit corps par le décalage progressif de trois blocs monolithiques qui s’étirent tout au long de la parcelle. Respectant le PLU en vigueur, ces 3 blocs constituent le corpus général du projet. Un premier bloc est disposé au long de la limite séparative Nord ; il intègre les garages et la cuisine, n’excédant jamais les 3.50m de hauteur. Il est introduit par un recul de 5.50 m par rapport à la voirie, espace qui sera utilisé en tant que « stationnement de midi ». Le deuxième bloc dispose dans sa valeur intrinsèque le salon et les chambres de l’étage. Il se décline par une apparence en bois. Le troisième volume est généré par la terrasse et par le débord de toiture en béton banché. Il vient accomplir le geste architectural donnant au tout une force contemporaine, minimaliste, équilibré.
    Une piscine vient se loger dans la continuité de la terrasse Sud. De par sa disposition et son écriture elle s’intègre aisément dans la composition du plan masse.

  • Le projet que nous avançons se situe sur la commune de Genilac (42).
    La dimension architecturale a prit corps par le décalage progressif de trois blocs monolithiques qui s’étirent tout au long de la parcelle. Respectant le PLU en vigueur, ces 3 blocs constituent le corpus général du projet. Un premier bloc est disposé au long de la limite séparative Nord ; il intègre les garages et la cuisine, n’excédant jamais les 3.50m de hauteur. Il est introduit par un recul de 5.50 m par rapport à la voirie, espace qui sera utilisé en tant que « stationnement de midi ». Le deuxième bloc dispose dans sa valeur intrinsèque le salon et les chambres de l’étage. Il se décline par une apparence en bois. Le troisième volume est généré par la terrasse et par le débord de toiture en béton banché. Il vient accomplir le geste architectural donnant au tout une force contemporaine, minimaliste, équilibré.
    Une piscine vient se loger dans la continuité de la terrasse Sud. De par sa disposition et son écriture elle s’intègre aisément dans la composition du plan masse.

  • Le projet que nous avançons se situe sur la commune de Genilac (42).
    La dimension architecturale a prit corps par le décalage progressif de trois blocs monolithiques qui s’étirent tout au long de la parcelle. Respectant le PLU en vigueur, ces 3 blocs constituent le corpus général du projet. Un premier bloc est disposé au long de la limite séparative Nord ; il intègre les garages et la cuisine, n’excédant jamais les 3.50m de hauteur. Il est introduit par un recul de 5.50 m par rapport à la voirie, espace qui sera utilisé en tant que « stationnement de midi ». Le deuxième bloc dispose dans sa valeur intrinsèque le salon et les chambres de l’étage. Il se décline par une apparence en bois. Le troisième volume est généré par la terrasse et par le débord de toiture en béton banché. Il vient accomplir le geste architectural donnant au tout une force contemporaine, minimaliste, équilibré.
    Une piscine vient se loger dans la continuité de la terrasse Sud. De par sa disposition et son écriture elle s’intègre aisément dans la composition du plan masse.

  • Le projet que nous avançons se situe sur la commune de Genilac (42).
    La dimension architecturale a prit corps par le décalage progressif de trois blocs monolithiques qui s’étirent tout au long de la parcelle. Respectant le PLU en vigueur, ces 3 blocs constituent le corpus général du projet. Un premier bloc est disposé au long de la limite séparative Nord ; il intègre les garages et la cuisine, n’excédant jamais les 3.50m de hauteur. Il est introduit par un recul de 5.50 m par rapport à la voirie, espace qui sera utilisé en tant que « stationnement de midi ». Le deuxième bloc dispose dans sa valeur intrinsèque le salon et les chambres de l’étage. Il se décline par une apparence en bois. Le troisième volume est généré par la terrasse et par le débord de toiture en béton banché. Il vient accomplir le geste architectural donnant au tout une force contemporaine, minimaliste, équilibré.
    Une piscine vient se loger dans la continuité de la terrasse Sud. De par sa disposition et son écriture elle s’intègre aisément dans la composition du plan masse.