PIERRE LOUIS CARLIER ARCHITECTES

  • World Trade Center
    World Trade Center
    Un professionnel 
    Concours 2002
    (999 - Étranger)
    18 rue Jean Moulin
    59000 LILLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    LMDC
    Les twins towers ne doivent pas disparaître, toutefois le respect que l’on doit aux victimes de « l’abominable » ne permet pas d’envisager leur reconstruction ! Nous pensons que le concept de mémorial doit être présent dans le ciel de New York, offert à la vue de tous, visible du lointain semblable à de gigantesques balises. La nuit, cet ensemble prendra l’aspect de deux flambeaux dressés dans le ciel de Manhattan, et veillant sur la ville, lumières d’espérance et de vie, symboles d’une renaissance attendue. Aussi, notre proposition consiste t-elle à rétablir la présence et la volumétrie des tours en une sorte de négatif, un volume vide, le « vide de l’absence ». Leur tracé au sol sera respecté. Il s’exprimera par deux plans d’eau de 63 mètres de côté surmontés d’un espace correspondant à la hauteur des 110 niveaux préexistants.
    Ces tours immatérielles seront délimitées de la façon suivante : Sur deux faces, nous proposons la construction d’un bâtiment en forme de V; l’ensemble de ce double V symbolisant la victoire sur l’adversité et la victoire du peuple américain qui retrouve ainsi sa dignité. Ces deux monolithes protégeront symboliquement « l’espace sacré » qui sera refermé sur les deux autres cotés par des parois de verres sur lesquelles pourront s’imprimer certains messages (textes, portraits des 2823 victimes…).Afin qu’elles se projettent dans l’avenir, ces tours ressuscitées seront conçues, tant sur le plan esthétique que sur le plan technique, selon les méthodes les plus performantes et les plus expérimentales qui soient.
  • World Trade Center
    World Trade Center
    Un professionnel 
    Concours 2002
    (999 - Étranger)
    18 rue Jean Moulin
    59000 LILLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    LMDC
    Les twins towers ne doivent pas disparaître, toutefois le respect que l’on doit aux victimes de « l’abominable » ne permet pas d’envisager leur reconstruction ! Nous pensons que le concept de mémorial doit être présent dans le ciel de New York, offert à la vue de tous, visible du lointain semblable à de gigantesques balises. La nuit, cet ensemble prendra l’aspect de deux flambeaux dressés dans le ciel de Manhattan, et veillant sur la ville, lumières d’espérance et de vie, symboles d’une renaissance attendue. Aussi, notre proposition consiste t-elle à rétablir la présence et la volumétrie des tours en une sorte de négatif, un volume vide, le « vide de l’absence ». Leur tracé au sol sera respecté. Il s’exprimera par deux plans d’eau de 63 mètres de côté surmontés d’un espace correspondant à la hauteur des 110 niveaux préexistants.
    Ces tours immatérielles seront délimitées de la façon suivante : Sur deux faces, nous proposons la construction d’un bâtiment en forme de V; l’ensemble de ce double V symbolisant la victoire sur l’adversité et la victoire du peuple américain qui retrouve ainsi sa dignité. Ces deux monolithes protégeront symboliquement « l’espace sacré » qui sera refermé sur les deux autres cotés par des parois de verres sur lesquelles pourront s’imprimer certains messages (textes, portraits des 2823 victimes…).Afin qu’elles se projettent dans l’avenir, ces tours ressuscitées seront conçues, tant sur le plan esthétique que sur le plan technique, selon les méthodes les plus performantes et les plus expérimentales qui soient.
  • World Trade Center
    World Trade Center
    Un professionnel 
    Concours 2002
    (999 - Étranger)
    18 rue Jean Moulin
    59000 LILLE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    LMDC
    Les twins towers ne doivent pas disparaître, toutefois le respect que l’on doit aux victimes de « l’abominable » ne permet pas d’envisager leur reconstruction ! Nous pensons que le concept de mémorial doit être présent dans le ciel de New York, offert à la vue de tous, visible du lointain semblable à de gigantesques balises. La nuit, cet ensemble prendra l’aspect de deux flambeaux dressés dans le ciel de Manhattan, et veillant sur la ville, lumières d’espérance et de vie, symboles d’une renaissance attendue. Aussi, notre proposition consiste t-elle à rétablir la présence et la volumétrie des tours en une sorte de négatif, un volume vide, le « vide de l’absence ». Leur tracé au sol sera respecté. Il s’exprimera par deux plans d’eau de 63 mètres de côté surmontés d’un espace correspondant à la hauteur des 110 niveaux préexistants.
    Ces tours immatérielles seront délimitées de la façon suivante : Sur deux faces, nous proposons la construction d’un bâtiment en forme de V; l’ensemble de ce double V symbolisant la victoire sur l’adversité et la victoire du peuple américain qui retrouve ainsi sa dignité. Ces deux monolithes protégeront symboliquement « l’espace sacré » qui sera refermé sur les deux autres cotés par des parois de verres sur lesquelles pourront s’imprimer certains messages (textes, portraits des 2823 victimes…).Afin qu’elles se projettent dans l’avenir, ces tours ressuscitées seront conçues, tant sur le plan esthétique que sur le plan technique, selon les méthodes les plus performantes et les plus expérimentales qui soient.