PIERRE LOUIS CARLIER ARCHITECTES

  • Le Colysée « maison folie »
    Le Colysée « maison folie »
    Une collectivité 
    2004
    (59 - Nord)
    Avenue du Colysée
    59130 LAMBERSART
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    VILLE DE LAMBERSART
    Dans le cadre de la mise en valeur des berges de la Deûle, la Ville de Lambersart a programmé la construction d’une structure d’accueil regroupant diverses activités (tourisme, loisirs, culture, restauration, etc.). Cette maison « sur la plaine » jouera un rôle important à l’occasion des manifestations consacrées à « Lille 2004, capitale européenne de la culture ». Elle s’inscrit dans un aménagement global du site, dialoguant avec un ensemble de jardins contemporains. Le bâtiment prend l’aspect d’un monolithe sculpté dans le bois et dont les façades exposées au nord et à l’est apparaissent comme une grande vitrine ouverte sur la plaine, vaste écran de communication sur lequel s’inscriront de multiples messages, et laissant apparaître l’animation intérieure. Il est agrémenté en son centre d’un emmarchement monumental desservant chacun des niveaux, accédant enfin à un belvédère favorisant la découverte du panorama environnant. Ce «grand escalier» tiendra lieu aussi de tribune/gradins permettant la mise en scène de spectacles terrestres ou aquatiques sur le plan d’eau du « Grand Tournant » conférant ainsi à cet ensemble une dimension supplémentaire. La « Maison sur la plaine » deviendra alors le point de ralliement de tous les promeneurs à la recherche d’une halte récréative et reposante.
  • Le Colysée « maison folie »
    Le Colysée « maison folie »
    Une collectivité 
    2004
    (59 - Nord)
    Avenue du Colysée
    59130 LAMBERSART
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    VILLE DE LAMBERSART
    Dans le cadre de la mise en valeur des berges de la Deûle, la Ville de Lambersart a programmé la construction d’une structure d’accueil regroupant diverses activités (tourisme, loisirs, culture, restauration, etc.). Cette maison « sur la plaine » jouera un rôle important à l’occasion des manifestations consacrées à « Lille 2004, capitale européenne de la culture ». Elle s’inscrit dans un aménagement global du site, dialoguant avec un ensemble de jardins contemporains. Le bâtiment prend l’aspect d’un monolithe sculpté dans le bois et dont les façades exposées au nord et à l’est apparaissent comme une grande vitrine ouverte sur la plaine, vaste écran de communication sur lequel s’inscriront de multiples messages, et laissant apparaître l’animation intérieure. Il est agrémenté en son centre d’un emmarchement monumental desservant chacun des niveaux, accédant enfin à un belvédère favorisant la découverte du panorama environnant. Ce «grand escalier» tiendra lieu aussi de tribune/gradins permettant la mise en scène de spectacles terrestres ou aquatiques sur le plan d’eau du « Grand Tournant » conférant ainsi à cet ensemble une dimension supplémentaire. La « Maison sur la plaine » deviendra alors le point de ralliement de tous les promeneurs à la recherche d’une halte récréative et reposante.
  • Le Colysée « maison folie »
    Le Colysée « maison folie »
    Une collectivité 
    2004
    (59 - Nord)
    Avenue du Colysée
    59130 LAMBERSART
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    VILLE DE LAMBERSART
    Dans le cadre de la mise en valeur des berges de la Deûle, la Ville de Lambersart a programmé la construction d’une structure d’accueil regroupant diverses activités (tourisme, loisirs, culture, restauration, etc.). Cette maison « sur la plaine » jouera un rôle important à l’occasion des manifestations consacrées à « Lille 2004, capitale européenne de la culture ». Elle s’inscrit dans un aménagement global du site, dialoguant avec un ensemble de jardins contemporains. Le bâtiment prend l’aspect d’un monolithe sculpté dans le bois et dont les façades exposées au nord et à l’est apparaissent comme une grande vitrine ouverte sur la plaine, vaste écran de communication sur lequel s’inscriront de multiples messages, et laissant apparaître l’animation intérieure. Il est agrémenté en son centre d’un emmarchement monumental desservant chacun des niveaux, accédant enfin à un belvédère favorisant la découverte du panorama environnant. Ce «grand escalier» tiendra lieu aussi de tribune/gradins permettant la mise en scène de spectacles terrestres ou aquatiques sur le plan d’eau du « Grand Tournant » conférant ainsi à cet ensemble une dimension supplémentaire. La « Maison sur la plaine » deviendra alors le point de ralliement de tous les promeneurs à la recherche d’une halte récréative et reposante.