PHILIPPE PUMAIN

  • • Date de livraison : 1999
    • Ville : Montereau-Fault-Yonne
    • Département : 77
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Montereau
    • Architectes associés : Xavier Fabre et Vincent Speller
    • SHON : 2.800 m2

    Le bâtiment a pour ambition de devenir un nouveau pôle du quartier de Surville. A ce titre, il cherche à s’intégrer au site par la rigueur de son plan, la simplicité de ses lignes et de ses volumes et son échelle comparable à celle des barres de logements qui l’entourent. Toutefois, l’expression architecturale du bâtiment ne tend pas vers une banalisation mais vers l’affirmation de son statut de nouvel édifice public, apte à améliorer l’image et la qualité de vie du quartier. Les matériaux utilisés, comme la brique porteuse saumon et jaune, le métal et le verre de la façade d’entrée et le zinc prépatiné de la toiture en anse de panier assurent la solidité et la durabilité du bâtiment tout en renforçant son image d’équipement public. Les différents services publics occupent le rez-de-chaussée et les deux premiers niveaux, la médiathèque prend place au troisième niveau et s'intègre, avec sa mezzanine, sous la grande voûte en bois couverte en zinc.
  • • Date de livraison : 1999
    • Ville : Montereau-Fault-Yonne
    • Département : 77
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Montereau
    • Architectes associés : Xavier Fabre et Vincent Speller
    • SHON : 2.800 m2

    Le bâtiment a pour ambition de devenir un nouveau pôle du quartier de Surville. A ce titre, il cherche à s’intégrer au site par la rigueur de son plan, la simplicité de ses lignes et de ses volumes et son échelle comparable à celle des barres de logements qui l’entourent. Toutefois, l’expression architecturale du bâtiment ne tend pas vers une banalisation mais vers l’affirmation de son statut de nouvel édifice public, apte à améliorer l’image et la qualité de vie du quartier. Les matériaux utilisés, comme la brique porteuse saumon et jaune, le métal et le verre de la façade d’entrée et le zinc prépatiné de la toiture en anse de panier assurent la solidité et la durabilité du bâtiment tout en renforçant son image d’équipement public. Les différents services publics occupent le rez-de-chaussée et les deux premiers niveaux, la médiathèque prend place au troisième niveau et s'intègre, avec sa mezzanine, sous la grande voûte en bois couverte en zinc.
  • • Date de livraison : 1999
    • Ville : Montereau-Fault-Yonne
    • Département : 77
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Montereau
    • Architectes associés : Xavier Fabre et Vincent Speller
    • SHON : 2.800 m2

    Le bâtiment a pour ambition de devenir un nouveau pôle du quartier de Surville. A ce titre, il cherche à s’intégrer au site par la rigueur de son plan, la simplicité de ses lignes et de ses volumes et son échelle comparable à celle des barres de logements qui l’entourent. Toutefois, l’expression architecturale du bâtiment ne tend pas vers une banalisation mais vers l’affirmation de son statut de nouvel édifice public, apte à améliorer l’image et la qualité de vie du quartier. Les matériaux utilisés, comme la brique porteuse saumon et jaune, le métal et le verre de la façade d’entrée et le zinc prépatiné de la toiture en anse de panier assurent la solidité et la durabilité du bâtiment tout en renforçant son image d’équipement public. Les différents services publics occupent le rez-de-chaussée et les deux premiers niveaux, la médiathèque prend place au troisième niveau et s'intègre, avec sa mezzanine, sous la grande voûte en bois couverte en zinc.
  • • Date de livraison : 1999
    • Ville : Montereau-Fault-Yonne
    • Département : 77
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Montereau
    • Architectes associés : Xavier Fabre et Vincent Speller
    • SHON : 2.800 m2

    Le bâtiment a pour ambition de devenir un nouveau pôle du quartier de Surville. A ce titre, il cherche à s’intégrer au site par la rigueur de son plan, la simplicité de ses lignes et de ses volumes et son échelle comparable à celle des barres de logements qui l’entourent. Toutefois, l’expression architecturale du bâtiment ne tend pas vers une banalisation mais vers l’affirmation de son statut de nouvel édifice public, apte à améliorer l’image et la qualité de vie du quartier. Les matériaux utilisés, comme la brique porteuse saumon et jaune, le métal et le verre de la façade d’entrée et le zinc prépatiné de la toiture en anse de panier assurent la solidité et la durabilité du bâtiment tout en renforçant son image d’équipement public. Les différents services publics occupent le rez-de-chaussée et les deux premiers niveaux, la médiathèque prend place au troisième niveau et s'intègre, avec sa mezzanine, sous la grande voûte en bois couverte en zinc.
  • • Date de livraison : 1999
    • Ville : Montereau-Fault-Yonne
    • Département : 77
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Montereau
    • Architectes associés : Xavier Fabre et Vincent Speller
    • SHON : 2.800 m2

    Le bâtiment a pour ambition de devenir un nouveau pôle du quartier de Surville. A ce titre, il cherche à s’intégrer au site par la rigueur de son plan, la simplicité de ses lignes et de ses volumes et son échelle comparable à celle des barres de logements qui l’entourent. Toutefois, l’expression architecturale du bâtiment ne tend pas vers une banalisation mais vers l’affirmation de son statut de nouvel édifice public, apte à améliorer l’image et la qualité de vie du quartier. Les matériaux utilisés, comme la brique porteuse saumon et jaune, le métal et le verre de la façade d’entrée et le zinc prépatiné de la toiture en anse de panier assurent la solidité et la durabilité du bâtiment tout en renforçant son image d’équipement public. Les différents services publics occupent le rez-de-chaussée et les deux premiers niveaux, la médiathèque prend place au troisième niveau et s'intègre, avec sa mezzanine, sous la grande voûte en bois couverte en zinc.
  • • Date de livraison : 1999
    • Ville : Montereau-Fault-Yonne
    • Département : 77
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Montereau
    • Architectes associés : Xavier Fabre et Vincent Speller
    • SHON : 2.800 m2

    Le bâtiment a pour ambition de devenir un nouveau pôle du quartier de Surville. A ce titre, il cherche à s’intégrer au site par la rigueur de son plan, la simplicité de ses lignes et de ses volumes et son échelle comparable à celle des barres de logements qui l’entourent. Toutefois, l’expression architecturale du bâtiment ne tend pas vers une banalisation mais vers l’affirmation de son statut de nouvel édifice public, apte à améliorer l’image et la qualité de vie du quartier. Les matériaux utilisés, comme la brique porteuse saumon et jaune, le métal et le verre de la façade d’entrée et le zinc prépatiné de la toiture en anse de panier assurent la solidité et la durabilité du bâtiment tout en renforçant son image d’équipement public. Les différents services publics occupent le rez-de-chaussée et les deux premiers niveaux, la médiathèque prend place au troisième niveau et s'intègre, avec sa mezzanine, sous la grande voûte en bois couverte en zinc.