PHILIPPE PUMAIN

  • • Date de livraison : 2002
    • Ville : Paris
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Paris
    • Architectes associés :
    • Coût : 475.000 € HT
    • SHON : 200
    • Nature de la mission : de base Loi MOP

    La maison/musée de Victor Hugo, située place des Vosges, était «handicapée» par l’exiguïté de son espace d’accueil. Profitant de la ré-affectation de l’ancien logement du gardien et d’espaces annexes, le projet a permis la création d’une véritable accueil, avec billetterie et librairie, d’un lieu d’accueil des groupes et d’animation pédagogique et de sanitaires accessibles aux handicapés. Le sol a été refait en dalles de liais dur de Saint-Maximin, les plafonds «à la française» ont été restaurés et un mobilier spécifique en noyer a été réalisé, comprenant : banque d’accueil, présentoirs à livres et objets, meuble vestiaire et de rangement. Parallèlement la volée basse de l’escalier d’honneur a été modifiée pour rendre accessible aux handicapés le nouvel ascenseur. Enfin les réserves situées en combles ont été climatisées.
  • • Date de livraison : 2002
    • Ville : Paris
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Paris
    • Architectes associés :
    • Coût : 475.000 € HT
    • SHON : 200
    • Nature de la mission : de base Loi MOP

    La maison/musée de Victor Hugo, située place des Vosges, était «handicapée» par l’exiguïté de son espace d’accueil. Profitant de la ré-affectation de l’ancien logement du gardien et d’espaces annexes, le projet a permis la création d’une véritable accueil, avec billetterie et librairie, d’un lieu d’accueil des groupes et d’animation pédagogique et de sanitaires accessibles aux handicapés. Le sol a été refait en dalles de liais dur de Saint-Maximin, les plafonds «à la française» ont été restaurés et un mobilier spécifique en noyer a été réalisé, comprenant : banque d’accueil, présentoirs à livres et objets, meuble vestiaire et de rangement. Parallèlement la volée basse de l’escalier d’honneur a été modifiée pour rendre accessible aux handicapés le nouvel ascenseur. Enfin les réserves situées en combles ont été climatisées.
  • • Date de livraison : 2002
    • Ville : Paris
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Paris
    • Architectes associés :
    • Coût : 475.000 € HT
    • SHON : 200
    • Nature de la mission : de base Loi MOP

    La maison/musée de Victor Hugo, située place des Vosges, était «handicapée» par l’exiguïté de son espace d’accueil. Profitant de la ré-affectation de l’ancien logement du gardien et d’espaces annexes, le projet a permis la création d’une véritable accueil, avec billetterie et librairie, d’un lieu d’accueil des groupes et d’animation pédagogique et de sanitaires accessibles aux handicapés. Le sol a été refait en dalles de liais dur de Saint-Maximin, les plafonds «à la française» ont été restaurés et un mobilier spécifique en noyer a été réalisé, comprenant : banque d’accueil, présentoirs à livres et objets, meuble vestiaire et de rangement. Parallèlement la volée basse de l’escalier d’honneur a été modifiée pour rendre accessible aux handicapés le nouvel ascenseur. Enfin les réserves situées en combles ont été climatisées.
  • • Date de livraison : 2002
    • Ville : Paris
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Paris
    • Architectes associés :
    • Coût : 475.000 € HT
    • SHON : 200
    • Nature de la mission : de base Loi MOP

    La maison/musée de Victor Hugo, située place des Vosges, était «handicapée» par l’exiguïté de son espace d’accueil. Profitant de la ré-affectation de l’ancien logement du gardien et d’espaces annexes, le projet a permis la création d’une véritable accueil, avec billetterie et librairie, d’un lieu d’accueil des groupes et d’animation pédagogique et de sanitaires accessibles aux handicapés. Le sol a été refait en dalles de liais dur de Saint-Maximin, les plafonds «à la française» ont été restaurés et un mobilier spécifique en noyer a été réalisé, comprenant : banque d’accueil, présentoirs à livres et objets, meuble vestiaire et de rangement. Parallèlement la volée basse de l’escalier d’honneur a été modifiée pour rendre accessible aux handicapés le nouvel ascenseur. Enfin les réserves situées en combles ont été climatisées.