PHILIPPE PUMAIN

  • • Date de livraison : 2007
    • Ville : Paris
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : Département de Paris
    • Architectes associés :
    • Coût : 6.150.000 € HT
    • SHON : 3.082 m2 (restructuration) et 1.195 m2 (extension)
    • Nature de la mission : de base Loi MOP

    Le projet concerne la réhabilitation-extension de l'ancien Lycée Ampère situé rue des Panoyaux, transformé en collège. En dehors des extensions prévues, le projet permet de redonner son intégrité à la cour du collège et d'agrandir notablement celle de la maternelle. Le corps de bâtiment bordant la parcelle à l’Ouest, édifié en maçonnerie avec enduit ciment dans les années 50, qui apparaît en contradiction avec l'architecture des autres bâtiments, homogène et typique des opérations scolaires de la fin du 19ème siècle, en pierre calcaire ocre clair et brique rouge est reconstruit en brique claire "moulée main" soulignée par des linteaux en brique rouge. Les bâtiments neufs implantés à l'alignement sur les rues sont également traité en brique, sans rechercher un mimétisme hors de propos avec l’existant. Les façades des constructions neuves autour de la cour maternelle sont traitées d'une façon simple et contemporaine avec une présence importante d'éléments bois.
  • • Date de livraison : 2007
    • Ville : Paris
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : Département de Paris
    • Architectes associés :
    • Coût : 6.150.000 € HT
    • SHON : 3.082 m2 (restructuration) et 1.195 m2 (extension)
    • Nature de la mission : de base Loi MOP

    Le projet concerne la réhabilitation-extension de l'ancien Lycée Ampère situé rue des Panoyaux, transformé en collège. En dehors des extensions prévues, le projet permet de redonner son intégrité à la cour du collège et d'agrandir notablement celle de la maternelle. Le corps de bâtiment bordant la parcelle à l’Ouest, édifié en maçonnerie avec enduit ciment dans les années 50, qui apparaît en contradiction avec l'architecture des autres bâtiments, homogène et typique des opérations scolaires de la fin du 19ème siècle, en pierre calcaire ocre clair et brique rouge est reconstruit en brique claire "moulée main" soulignée par des linteaux en brique rouge. Les bâtiments neufs implantés à l'alignement sur les rues sont également traité en brique, sans rechercher un mimétisme hors de propos avec l’existant. Les façades des constructions neuves autour de la cour maternelle sont traitées d'une façon simple et contemporaine avec une présence importante d'éléments bois.
  • • Date de livraison : 2007
    • Ville : Paris
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : Département de Paris
    • Architectes associés :
    • Coût : 6.150.000 € HT
    • SHON : 3.082 m2 (restructuration) et 1.195 m2 (extension)
    • Nature de la mission : de base Loi MOP

    Le projet concerne la réhabilitation-extension de l'ancien Lycée Ampère situé rue des Panoyaux, transformé en collège. En dehors des extensions prévues, le projet permet de redonner son intégrité à la cour du collège et d'agrandir notablement celle de la maternelle. Le corps de bâtiment bordant la parcelle à l’Ouest, édifié en maçonnerie avec enduit ciment dans les années 50, qui apparaît en contradiction avec l'architecture des autres bâtiments, homogène et typique des opérations scolaires de la fin du 19ème siècle, en pierre calcaire ocre clair et brique rouge est reconstruit en brique claire "moulée main" soulignée par des linteaux en brique rouge. Les bâtiments neufs implantés à l'alignement sur les rues sont également traité en brique, sans rechercher un mimétisme hors de propos avec l’existant. Les façades des constructions neuves autour de la cour maternelle sont traitées d'une façon simple et contemporaine avec une présence importante d'éléments bois.
  • • Date de livraison : 2007
    • Ville : Paris
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : Département de Paris
    • Architectes associés :
    • Coût : 6.150.000 € HT
    • SHON : 3.082 m2 (restructuration) et 1.195 m2 (extension)
    • Nature de la mission : de base Loi MOP

    Le projet concerne la réhabilitation-extension de l'ancien Lycée Ampère situé rue des Panoyaux, transformé en collège. En dehors des extensions prévues, le projet permet de redonner son intégrité à la cour du collège et d'agrandir notablement celle de la maternelle. Le corps de bâtiment bordant la parcelle à l’Ouest, édifié en maçonnerie avec enduit ciment dans les années 50, qui apparaît en contradiction avec l'architecture des autres bâtiments, homogène et typique des opérations scolaires de la fin du 19ème siècle, en pierre calcaire ocre clair et brique rouge est reconstruit en brique claire "moulée main" soulignée par des linteaux en brique rouge. Les bâtiments neufs implantés à l'alignement sur les rues sont également traité en brique, sans rechercher un mimétisme hors de propos avec l’existant. Les façades des constructions neuves autour de la cour maternelle sont traitées d'une façon simple et contemporaine avec une présence importante d'éléments bois.
  • • Date de livraison : 2007
    • Ville : Paris
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : Département de Paris
    • Architectes associés :
    • Coût : 6.150.000 € HT
    • SHON : 3.082 m2 (restructuration) et 1.195 m2 (extension)
    • Nature de la mission : de base Loi MOP

    Le projet concerne la réhabilitation-extension de l'ancien Lycée Ampère situé rue des Panoyaux, transformé en collège. En dehors des extensions prévues, le projet permet de redonner son intégrité à la cour du collège et d'agrandir notablement celle de la maternelle. Le corps de bâtiment bordant la parcelle à l’Ouest, édifié en maçonnerie avec enduit ciment dans les années 50, qui apparaît en contradiction avec l'architecture des autres bâtiments, homogène et typique des opérations scolaires de la fin du 19ème siècle, en pierre calcaire ocre clair et brique rouge est reconstruit en brique claire "moulée main" soulignée par des linteaux en brique rouge. Les bâtiments neufs implantés à l'alignement sur les rues sont également traité en brique, sans rechercher un mimétisme hors de propos avec l’existant. Les façades des constructions neuves autour de la cour maternelle sont traitées d'une façon simple et contemporaine avec une présence importante d'éléments bois.
  • • Date de livraison : 2007
    • Ville : Paris
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : Département de Paris
    • Architectes associés :
    • Coût : 6.150.000 € HT
    • SHON : 3.082 m2 (restructuration) et 1.195 m2 (extension)
    • Nature de la mission : de base Loi MOP

    Le projet concerne la réhabilitation-extension de l'ancien Lycée Ampère situé rue des Panoyaux, transformé en collège. En dehors des extensions prévues, le projet permet de redonner son intégrité à la cour du collège et d'agrandir notablement celle de la maternelle. Le corps de bâtiment bordant la parcelle à l’Ouest, édifié en maçonnerie avec enduit ciment dans les années 50, qui apparaît en contradiction avec l'architecture des autres bâtiments, homogène et typique des opérations scolaires de la fin du 19ème siècle, en pierre calcaire ocre clair et brique rouge est reconstruit en brique claire "moulée main" soulignée par des linteaux en brique rouge. Les bâtiments neufs implantés à l'alignement sur les rues sont également traité en brique, sans rechercher un mimétisme hors de propos avec l’existant. Les façades des constructions neuves autour de la cour maternelle sont traitées d'une façon simple et contemporaine avec une présence importante d'éléments bois.