Philippe Freiman s'associe à soon architectes !

  • • Date de livraison : Phase ACT
    • Ville : Stains - 93230
    • Maitre d'ouvrage : OPH de Seine Saint Denis
    • Architectes associés : Ph. Freiman, O. Boiron. Assistés de L. Levisalles, C. Bossis
    • Coût : 2,3 M€ht - SHON : 1 623 m²
    • Mission complète

    Le centre historique de Stains se réduit à quelques rues constituées de petits immeubles et de maisons. Le projet se propose d’offrir à la ville un nouvel espace public sous forme d’une venelle ordonnancée par une séquence de volumes de briques et de plantations, évocation des dispositifs de la Cité Jardin toute proche. Sur les rues, deux petits immeubles collectifs sont traités à l’image de deux maisonnées, dégagés de la mitoyenneté. Ils sont évidés sur un angle par la présence des halls vitrés qui viennent signaler les débouchés de la nouvelle voie publique. Pour exister, cette venelle doit être un lieu d’usage et de rencontre, parcouru par les stanois et les nouveaux habitants : nous y plaçons les accès aux logements, ainsi que ceux aux locaux de service et au parking.
    Entre la venelle et l'intimité des logements, un espace linéaire intermédiaire est proposé. Il réunit les espaces partagés du projet : les deux halls collectifs, les jardins plantés et les locaux communs.
  • • Date de livraison : Phase ACT
    • Ville : Stains - 93230
    • Maitre d'ouvrage : OPH de Seine Saint Denis
    • Architectes associés : Ph. Freiman, O. Boiron. Assistés de L. Levisalles, C. Bossis
    • Coût : 2,3 M€ht - SHON : 1 623 m²
    • Mission complète

    Le centre historique de Stains se réduit à quelques rues constituées de petits immeubles et de maisons. Le projet se propose d’offrir à la ville un nouvel espace public sous forme d’une venelle ordonnancée par une séquence de volumes de briques et de plantations, évocation des dispositifs de la Cité Jardin toute proche. Sur les rues, deux petits immeubles collectifs sont traités à l’image de deux maisonnées, dégagés de la mitoyenneté. Ils sont évidés sur un angle par la présence des halls vitrés qui viennent signaler les débouchés de la nouvelle voie publique. Pour exister, cette venelle doit être un lieu d’usage et de rencontre, parcouru par les stanois et les nouveaux habitants : nous y plaçons les accès aux logements, ainsi que ceux aux locaux de service et au parking.
    Entre la venelle et l'intimité des logements, un espace linéaire intermédiaire est proposé. Il réunit les espaces partagés du projet : les deux halls collectifs, les jardins plantés et les locaux communs.
  • • Date de livraison : Phase ACT
    • Ville : Stains - 93230
    • Maitre d'ouvrage : OPH de Seine Saint Denis
    • Architectes associés : Ph. Freiman, O. Boiron. Assistés de L. Levisalles, C. Bossis
    • Coût : 2,3 M€ht - SHON : 1 623 m²
    • Mission complète

    Le centre historique de Stains se réduit à quelques rues constituées de petits immeubles et de maisons. Le projet se propose d’offrir à la ville un nouvel espace public sous forme d’une venelle ordonnancée par une séquence de volumes de briques et de plantations, évocation des dispositifs de la Cité Jardin toute proche. Sur les rues, deux petits immeubles collectifs sont traités à l’image de deux maisonnées, dégagés de la mitoyenneté. Ils sont évidés sur un angle par la présence des halls vitrés qui viennent signaler les débouchés de la nouvelle voie publique. Pour exister, cette venelle doit être un lieu d’usage et de rencontre, parcouru par les stanois et les nouveaux habitants : nous y plaçons les accès aux logements, ainsi que ceux aux locaux de service et au parking.
    Entre la venelle et l'intimité des logements, un espace linéaire intermédiaire est proposé. Il réunit les espaces partagés du projet : les deux halls collectifs, les jardins plantés et les locaux communs.
  • • Date de livraison : Phase ACT
    • Ville : Stains - 93230
    • Maitre d'ouvrage : OPH de Seine Saint Denis
    • Architectes associés : Ph. Freiman, O. Boiron. Assistés de L. Levisalles, C. Bossis
    • Coût : 2,3 M€ht - SHON : 1 623 m²
    • Mission complète

    Le centre historique de Stains se réduit à quelques rues constituées de petits immeubles et de maisons. Le projet se propose d’offrir à la ville un nouvel espace public sous forme d’une venelle ordonnancée par une séquence de volumes de briques et de plantations, évocation des dispositifs de la Cité Jardin toute proche. Sur les rues, deux petits immeubles collectifs sont traités à l’image de deux maisonnées, dégagés de la mitoyenneté. Ils sont évidés sur un angle par la présence des halls vitrés qui viennent signaler les débouchés de la nouvelle voie publique. Pour exister, cette venelle doit être un lieu d’usage et de rencontre, parcouru par les stanois et les nouveaux habitants : nous y plaçons les accès aux logements, ainsi que ceux aux locaux de service et au parking.
    Entre la venelle et l'intimité des logements, un espace linéaire intermédiaire est proposé. Il réunit les espaces partagés du projet : les deux halls collectifs, les jardins plantés et les locaux communs.
  • • Date de livraison : Phase ACT
    • Ville : Stains - 93230
    • Maitre d'ouvrage : OPH de Seine Saint Denis
    • Architectes associés : Ph. Freiman, O. Boiron. Assistés de L. Levisalles, C. Bossis
    • Coût : 2,3 M€ht - SHON : 1 623 m²
    • Mission complète

    Le centre historique de Stains se réduit à quelques rues constituées de petits immeubles et de maisons. Le projet se propose d’offrir à la ville un nouvel espace public sous forme d’une venelle ordonnancée par une séquence de volumes de briques et de plantations, évocation des dispositifs de la Cité Jardin toute proche. Sur les rues, deux petits immeubles collectifs sont traités à l’image de deux maisonnées, dégagés de la mitoyenneté. Ils sont évidés sur un angle par la présence des halls vitrés qui viennent signaler les débouchés de la nouvelle voie publique. Pour exister, cette venelle doit être un lieu d’usage et de rencontre, parcouru par les stanois et les nouveaux habitants : nous y plaçons les accès aux logements, ainsi que ceux aux locaux de service et au parking.
    Entre la venelle et l'intimité des logements, un espace linéaire intermédiaire est proposé. Il réunit les espaces partagés du projet : les deux halls collectifs, les jardins plantés et les locaux communs.