Philippe Capelier / BLUE TANGO ARCHITECTURES

  • établissement public 
    2010
    (34 - Hérault)
    Chemin du pioch michel
    34110 Frontignan
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Conseil général de l'hérault
    La halle des sports Nikola Karabatic pose la question de l’intégration d’un bâtiment hors d’échelle par rapport à son environnement.
    Comment inclure dans une zone périurbaine pavillonnaire une construction de 2 000m2 et de 10m de haut ?

    Notre réponse est double : les volumes ont été adoucis par des courbes, tant en plan qu’en volumes, ces courbes insèrent la halle de sport naturellement dans le terrain vallonné ; et nous avons choisi le bois comme matériau de construction, matière « sympathique » par essence, moins brutale que le béton ou l’acier. La douceur des volumes, la blondeur du bois atténuent sensiblement l’impact du bâtiment dans son environnement et lui confèrent la forme organique d’une baleine échouée.

    Ces courbures et ces matières se retrouvent à l’intérieur ; l’orthogonalité impérative pour les terrains de sport est reconstituée par la trame en plafond des luminaires et des panneaux de chauffage.
    L’éclairage naturel est assuré par de grandes baies protégées de brise-soleils : des lames de bardage pivotent pour laisser pénétrer la lumière.
    Ce bâtiment raconte le sport comme moment de détente et de rencontres.
  • établissement public 
    2010
    (34 - Hérault)
    Chemin du pioch michel
    34110 Frontignan
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Conseil général de l'hérault
    La halle des sports Nikola Karabatic pose la question de l’intégration d’un bâtiment hors d’échelle par rapport à son environnement.
    Comment inclure dans une zone périurbaine pavillonnaire une construction de 2 000m2 et de 10m de haut ?

    Notre réponse est double : les volumes ont été adoucis par des courbes, tant en plan qu’en volumes, ces courbes insèrent la halle de sport naturellement dans le terrain vallonné ; et nous avons choisi le bois comme matériau de construction, matière « sympathique » par essence, moins brutale que le béton ou l’acier. La douceur des volumes, la blondeur du bois atténuent sensiblement l’impact du bâtiment dans son environnement et lui confèrent la forme organique d’une baleine échouée.

    Ces courbures et ces matières se retrouvent à l’intérieur ; l’orthogonalité impérative pour les terrains de sport est reconstituée par la trame en plafond des luminaires et des panneaux de chauffage.
    L’éclairage naturel est assuré par de grandes baies protégées de brise-soleils : des lames de bardage pivotent pour laisser pénétrer la lumière.
    Ce bâtiment raconte le sport comme moment de détente et de rencontres.
  • établissement public 
    2010
    (34 - Hérault)
    Chemin du pioch michel
    34110 Frontignan
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Conseil général de l'hérault
    La halle des sports Nikola Karabatic pose la question de l’intégration d’un bâtiment hors d’échelle par rapport à son environnement.
    Comment inclure dans une zone périurbaine pavillonnaire une construction de 2 000m2 et de 10m de haut ?

    Notre réponse est double : les volumes ont été adoucis par des courbes, tant en plan qu’en volumes, ces courbes insèrent la halle de sport naturellement dans le terrain vallonné ; et nous avons choisi le bois comme matériau de construction, matière « sympathique » par essence, moins brutale que le béton ou l’acier. La douceur des volumes, la blondeur du bois atténuent sensiblement l’impact du bâtiment dans son environnement et lui confèrent la forme organique d’une baleine échouée.

    Ces courbures et ces matières se retrouvent à l’intérieur ; l’orthogonalité impérative pour les terrains de sport est reconstituée par la trame en plafond des luminaires et des panneaux de chauffage.
    L’éclairage naturel est assuré par de grandes baies protégées de brise-soleils : des lames de bardage pivotent pour laisser pénétrer la lumière.
    Ce bâtiment raconte le sport comme moment de détente et de rencontres.
  • établissement public 
    2010
    (34 - Hérault)
    Chemin du pioch michel
    34110 Frontignan
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Conseil général de l'hérault
    La halle des sports Nikola Karabatic pose la question de l’intégration d’un bâtiment hors d’échelle par rapport à son environnement.
    Comment inclure dans une zone périurbaine pavillonnaire une construction de 2 000m2 et de 10m de haut ?

    Notre réponse est double : les volumes ont été adoucis par des courbes, tant en plan qu’en volumes, ces courbes insèrent la halle de sport naturellement dans le terrain vallonné ; et nous avons choisi le bois comme matériau de construction, matière « sympathique » par essence, moins brutale que le béton ou l’acier. La douceur des volumes, la blondeur du bois atténuent sensiblement l’impact du bâtiment dans son environnement et lui confèrent la forme organique d’une baleine échouée.

    Ces courbures et ces matières se retrouvent à l’intérieur ; l’orthogonalité impérative pour les terrains de sport est reconstituée par la trame en plafond des luminaires et des panneaux de chauffage.
    L’éclairage naturel est assuré par de grandes baies protégées de brise-soleils : des lames de bardage pivotent pour laisser pénétrer la lumière.
    Ce bâtiment raconte le sport comme moment de détente et de rencontres.