PHILIPPE BOGACZ ARCHITECTE

  • • Date de livraison : juillet 2006
    • Ville : Perrier
    • Département : Puy-de-Dôme (63)
    • Maitre d'ouvrage : Commune de Perrier
    • Coût : 414 375€ht
    • SHON : 344m²
    • Nature de la mission : Diagnostic, Relevé, Base + Exe, OPC

    LE SITE: UN BOURG ENTRE FALAISE ET RIVIERE
    Entre la falaise troglodyte du plateau de Pardines et la Couze de Pavin, l'église fonctionne comme une rotule et organise le village du haut de son socle, délimitant schématiquement au Nord la zone d'habitat du village, et au Sud, le long de la Couze de Pavin, une zone d'équipements publics puis de parcelles rurales non bâties.

    UN SECTEUR A DOMINANTE PUBLIQUE DISTRIBUE PAR LA PLACE DU MEZEL
    La mairie, la poste, le bâtiment des Abeilles et l'école forment le noyau central des équipements publics de la commune.
    En vis à vis, les terrains de sports et la salle polyvalente complètent ce plateau d'équipements.
    Le choix de garder l'école sur son emplacement actuel s'inscrit dans cette logique avec des avantages (espace pour le stationnement, poly-fonctionnalité de l'école hors temps scolaire,…) et des contraintes (proximité de la zone inondable).

    Ce bâtiment neuf est construit en vis à vis du bâtiment de l'école existante, le long des arbres, et en lien avec la mairie pour une mise en valeur réciproque, une économie de moyens et un renforcement de la valeur du site.
  • • Date de livraison : juillet 2006
    • Ville : Perrier
    • Département : Puy-de-Dôme (63)
    • Maitre d'ouvrage : Commune de Perrier
    • Coût : 414 375€ht
    • SHON : 344m²
    • Nature de la mission : Diagnostic, Relevé, Base + Exe, OPC

    LE SITE: UN BOURG ENTRE FALAISE ET RIVIERE
    Entre la falaise troglodyte du plateau de Pardines et la Couze de Pavin, l'église fonctionne comme une rotule et organise le village du haut de son socle, délimitant schématiquement au Nord la zone d'habitat du village, et au Sud, le long de la Couze de Pavin, une zone d'équipements publics puis de parcelles rurales non bâties.

    UN SECTEUR A DOMINANTE PUBLIQUE DISTRIBUE PAR LA PLACE DU MEZEL
    La mairie, la poste, le bâtiment des Abeilles et l'école forment le noyau central des équipements publics de la commune.
    En vis à vis, les terrains de sports et la salle polyvalente complètent ce plateau d'équipements.
    Le choix de garder l'école sur son emplacement actuel s'inscrit dans cette logique avec des avantages (espace pour le stationnement, poly-fonctionnalité de l'école hors temps scolaire,…) et des contraintes (proximité de la zone inondable).

    Ce bâtiment neuf est construit en vis à vis du bâtiment de l'école existante, le long des arbres, et en lien avec la mairie pour une mise en valeur réciproque, une économie de moyens et un renforcement de la valeur du site.
  • • Date de livraison : juillet 2006
    • Ville : Perrier
    • Département : Puy-de-Dôme (63)
    • Maitre d'ouvrage : Commune de Perrier
    • Coût : 414 375€ht
    • SHON : 344m²
    • Nature de la mission : Diagnostic, Relevé, Base + Exe, OPC

    LE SITE: UN BOURG ENTRE FALAISE ET RIVIERE
    Entre la falaise troglodyte du plateau de Pardines et la Couze de Pavin, l'église fonctionne comme une rotule et organise le village du haut de son socle, délimitant schématiquement au Nord la zone d'habitat du village, et au Sud, le long de la Couze de Pavin, une zone d'équipements publics puis de parcelles rurales non bâties.

    UN SECTEUR A DOMINANTE PUBLIQUE DISTRIBUE PAR LA PLACE DU MEZEL
    La mairie, la poste, le bâtiment des Abeilles et l'école forment le noyau central des équipements publics de la commune.
    En vis à vis, les terrains de sports et la salle polyvalente complètent ce plateau d'équipements.
    Le choix de garder l'école sur son emplacement actuel s'inscrit dans cette logique avec des avantages (espace pour le stationnement, poly-fonctionnalité de l'école hors temps scolaire,…) et des contraintes (proximité de la zone inondable).

    Ce bâtiment neuf est construit en vis à vis du bâtiment de l'école existante, le long des arbres, et en lien avec la mairie pour une mise en valeur réciproque, une économie de moyens et un renforcement de la valeur du site.