Patrick Schweitzer & Associés Architectes

  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    Accueil du public 
    Lieu de travail 
    établissement public 
    2011
    (67 - Bas-Rhin)
    67000 STRASBOURG
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ENA
    Le projet consiste au réaménagement intérieur d’une partie du Rez-de-Chaussée du bâtiment de la « Commanderie Saint-Jean » abritant les locaux de l’Ecole Nationale d’Administration à Strasbourg. En parallèle, une extension est implantée à l’ouest du bâtiment historique et reliée à celui-ci grâce à une passerelle au premier niveau. Les quatre façades du bâtiment d’extension de l’ENA emploient un vocabulaire architectural commun, réinterprété selon l’orientation des façades et leurs vis-à-vis. Elles sont principalement en mur à ossature bois, à l’exception des cages d’escalier et du rez-de-chaussée qui sont réalisées en béton, plus résistant aux dégradations et à l’accrochage des structures du mur végétal. Ce procédé permet d’avoir une façade libre, indépendante de la structure. Le bâtiment possède une volumétrie simple, qui vient dynamiser les volumes de l’amphithéâtre et de la passerelle de liaison avec le bâtiment existant. Des panneaux photovoltaïques sont implantés entre les vitrages de la façade Sud, créant ainsi un jeu entre surface opaque, transparente et réfléchissante.

    L’ENA fut l’un des premiers bâtiments de France à recevoir la certification NF HQE Bâtiment Tertiaires.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    Accueil du public 
    Lieu de travail 
    établissement public 
    2011
    (67 - Bas-Rhin)
    67000 STRASBOURG
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ENA
    Le projet consiste au réaménagement intérieur d’une partie du Rez-de-Chaussée du bâtiment de la « Commanderie Saint-Jean » abritant les locaux de l’Ecole Nationale d’Administration à Strasbourg. En parallèle, une extension est implantée à l’ouest du bâtiment historique et reliée à celui-ci grâce à une passerelle au premier niveau. Les quatre façades du bâtiment d’extension de l’ENA emploient un vocabulaire architectural commun, réinterprété selon l’orientation des façades et leurs vis-à-vis. Elles sont principalement en mur à ossature bois, à l’exception des cages d’escalier et du rez-de-chaussée qui sont réalisées en béton, plus résistant aux dégradations et à l’accrochage des structures du mur végétal. Ce procédé permet d’avoir une façade libre, indépendante de la structure. Le bâtiment possède une volumétrie simple, qui vient dynamiser les volumes de l’amphithéâtre et de la passerelle de liaison avec le bâtiment existant. Des panneaux photovoltaïques sont implantés entre les vitrages de la façade Sud, créant ainsi un jeu entre surface opaque, transparente et réfléchissante.

    L’ENA fut l’un des premiers bâtiments de France à recevoir la certification NF HQE Bâtiment Tertiaires.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    Accueil du public 
    Lieu de travail 
    établissement public 
    2011
    (67 - Bas-Rhin)
    67000 STRASBOURG
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ENA
    Le projet consiste au réaménagement intérieur d’une partie du Rez-de-Chaussée du bâtiment de la « Commanderie Saint-Jean » abritant les locaux de l’Ecole Nationale d’Administration à Strasbourg. En parallèle, une extension est implantée à l’ouest du bâtiment historique et reliée à celui-ci grâce à une passerelle au premier niveau. Les quatre façades du bâtiment d’extension de l’ENA emploient un vocabulaire architectural commun, réinterprété selon l’orientation des façades et leurs vis-à-vis. Elles sont principalement en mur à ossature bois, à l’exception des cages d’escalier et du rez-de-chaussée qui sont réalisées en béton, plus résistant aux dégradations et à l’accrochage des structures du mur végétal. Ce procédé permet d’avoir une façade libre, indépendante de la structure. Le bâtiment possède une volumétrie simple, qui vient dynamiser les volumes de l’amphithéâtre et de la passerelle de liaison avec le bâtiment existant. Des panneaux photovoltaïques sont implantés entre les vitrages de la façade Sud, créant ainsi un jeu entre surface opaque, transparente et réfléchissante.

    L’ENA fut l’un des premiers bâtiments de France à recevoir la certification NF HQE Bâtiment Tertiaires.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    Accueil du public 
    Lieu de travail 
    établissement public 
    2011
    (67 - Bas-Rhin)
    67000 STRASBOURG
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ENA
    Le projet consiste au réaménagement intérieur d’une partie du Rez-de-Chaussée du bâtiment de la « Commanderie Saint-Jean » abritant les locaux de l’Ecole Nationale d’Administration à Strasbourg. En parallèle, une extension est implantée à l’ouest du bâtiment historique et reliée à celui-ci grâce à une passerelle au premier niveau. Les quatre façades du bâtiment d’extension de l’ENA emploient un vocabulaire architectural commun, réinterprété selon l’orientation des façades et leurs vis-à-vis. Elles sont principalement en mur à ossature bois, à l’exception des cages d’escalier et du rez-de-chaussée qui sont réalisées en béton, plus résistant aux dégradations et à l’accrochage des structures du mur végétal. Ce procédé permet d’avoir une façade libre, indépendante de la structure. Le bâtiment possède une volumétrie simple, qui vient dynamiser les volumes de l’amphithéâtre et de la passerelle de liaison avec le bâtiment existant. Des panneaux photovoltaïques sont implantés entre les vitrages de la façade Sud, créant ainsi un jeu entre surface opaque, transparente et réfléchissante.

    L’ENA fut l’un des premiers bâtiments de France à recevoir la certification NF HQE Bâtiment Tertiaires.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    Accueil du public 
    Lieu de travail 
    établissement public 
    2011
    (67 - Bas-Rhin)
    67000 STRASBOURG
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ENA
    Le projet consiste au réaménagement intérieur d’une partie du Rez-de-Chaussée du bâtiment de la « Commanderie Saint-Jean » abritant les locaux de l’Ecole Nationale d’Administration à Strasbourg. En parallèle, une extension est implantée à l’ouest du bâtiment historique et reliée à celui-ci grâce à une passerelle au premier niveau. Les quatre façades du bâtiment d’extension de l’ENA emploient un vocabulaire architectural commun, réinterprété selon l’orientation des façades et leurs vis-à-vis. Elles sont principalement en mur à ossature bois, à l’exception des cages d’escalier et du rez-de-chaussée qui sont réalisées en béton, plus résistant aux dégradations et à l’accrochage des structures du mur végétal. Ce procédé permet d’avoir une façade libre, indépendante de la structure. Le bâtiment possède une volumétrie simple, qui vient dynamiser les volumes de l’amphithéâtre et de la passerelle de liaison avec le bâtiment existant. Des panneaux photovoltaïques sont implantés entre les vitrages de la façade Sud, créant ainsi un jeu entre surface opaque, transparente et réfléchissante.

    L’ENA fut l’un des premiers bâtiments de France à recevoir la certification NF HQE Bâtiment Tertiaires.