Pascale de Redon

  • Angle Sud-Ouest
    Angle Sud-Ouest
    Neuf 
    Juillet 2001
    (46 - Lot)
    Peyrié
    46700 Soturac
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    L’objectif était de construire une maison qui s’intègre parfaitement dans le paysage naturel, soit économe en énergie, et enfin soit facile à vivre et entretenir.
    L’idée de s’inspirer des séchoirs à tabac s’est imposée, d’une part parce que le site de construction est dans le «Pays au Bois», pays du châtaignier, et d’autre part, parce que le volume simple du séchoir à tabac permet une grande liberté d’aménagement pour une maison individuelle.
    Le volume de la maison est celui des séchoirs à tabac traditionnels du Querçy.
    De manière à créer une cour carrée avec les granges en pierre existantes, il s’inscrit dans la pente naturelle du terrain. Le bardage en châtaignier, réinterprété, s’harmonise avec les granges en pierre et le paysage de bois de châtaignier alentour.
    La grande verrière en façade Sud apporte lumière et chaleur en hiver.
    Les murs et la toiture de la maison sont évidemment isolés thermiquement.
    Le système de chauffage est une chaudière à gaz à condensation.

    Surface habitable : 194m²
    Coût des travaux : 240 000 € HT
  • Vue d'ensemble
    Vue d'ensemble
    Neuf 
    Juillet 2001
    (46 - Lot)
    Peyrié
    46700 Soturac
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    L’objectif était de construire une maison qui s’intègre parfaitement dans le paysage naturel, soit économe en énergie, et enfin soit facile à vivre et entretenir.
    L’idée de s’inspirer des séchoirs à tabac s’est imposée, d’une part parce que le site de construction est dans le «Pays au Bois», pays du châtaignier, et d’autre part, parce que le volume simple du séchoir à tabac permet une grande liberté d’aménagement pour une maison individuelle.
    Le volume de la maison est celui des séchoirs à tabac traditionnels du Querçy.
    De manière à créer une cour carrée avec les granges en pierre existantes, il s’inscrit dans la pente naturelle du terrain. Le bardage en châtaignier, réinterprété, s’harmonise avec les granges en pierre et le paysage de bois de châtaignier alentour.
    La grande verrière en façade Sud apporte lumière et chaleur en hiver.
    Les murs et la toiture de la maison sont évidemment isolés thermiquement.
    Le système de chauffage est une chaudière à gaz à condensation.

    Surface habitable : 194m²
    Coût des travaux : 240 000 € HT
  • Angle Nord-Est
    Angle Nord-Est
    Neuf 
    Juillet 2001
    (46 - Lot)
    Peyrié
    46700 Soturac
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    L’objectif était de construire une maison qui s’intègre parfaitement dans le paysage naturel, soit économe en énergie, et enfin soit facile à vivre et entretenir.
    L’idée de s’inspirer des séchoirs à tabac s’est imposée, d’une part parce que le site de construction est dans le «Pays au Bois», pays du châtaignier, et d’autre part, parce que le volume simple du séchoir à tabac permet une grande liberté d’aménagement pour une maison individuelle.
    Le volume de la maison est celui des séchoirs à tabac traditionnels du Querçy.
    De manière à créer une cour carrée avec les granges en pierre existantes, il s’inscrit dans la pente naturelle du terrain. Le bardage en châtaignier, réinterprété, s’harmonise avec les granges en pierre et le paysage de bois de châtaignier alentour.
    La grande verrière en façade Sud apporte lumière et chaleur en hiver.
    Les murs et la toiture de la maison sont évidemment isolés thermiquement.
    Le système de chauffage est une chaudière à gaz à condensation.

    Surface habitable : 194m²
    Coût des travaux : 240 000 € HT
  • Détail façade Nord
    Détail façade Nord
    Neuf 
    Juillet 2001
    (46 - Lot)
    Peyrié
    46700 Soturac
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    L’objectif était de construire une maison qui s’intègre parfaitement dans le paysage naturel, soit économe en énergie, et enfin soit facile à vivre et entretenir.
    L’idée de s’inspirer des séchoirs à tabac s’est imposée, d’une part parce que le site de construction est dans le «Pays au Bois», pays du châtaignier, et d’autre part, parce que le volume simple du séchoir à tabac permet une grande liberté d’aménagement pour une maison individuelle.
    Le volume de la maison est celui des séchoirs à tabac traditionnels du Querçy.
    De manière à créer une cour carrée avec les granges en pierre existantes, il s’inscrit dans la pente naturelle du terrain. Le bardage en châtaignier, réinterprété, s’harmonise avec les granges en pierre et le paysage de bois de châtaignier alentour.
    La grande verrière en façade Sud apporte lumière et chaleur en hiver.
    Les murs et la toiture de la maison sont évidemment isolés thermiquement.
    Le système de chauffage est une chaudière à gaz à condensation.

    Surface habitable : 194m²
    Coût des travaux : 240 000 € HT
  • Article Architecture Intérieure Créé Juillet-Août 2006
    Article Architecture Intérieure Créé Juillet-Août 2006
    Neuf 
    Juillet 2001
    (46 - Lot)
    Peyrié
    46700 Soturac
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    L’objectif était de construire une maison qui s’intègre parfaitement dans le paysage naturel, soit économe en énergie, et enfin soit facile à vivre et entretenir.
    L’idée de s’inspirer des séchoirs à tabac s’est imposée, d’une part parce que le site de construction est dans le «Pays au Bois», pays du châtaignier, et d’autre part, parce que le volume simple du séchoir à tabac permet une grande liberté d’aménagement pour une maison individuelle.
    Le volume de la maison est celui des séchoirs à tabac traditionnels du Querçy.
    De manière à créer une cour carrée avec les granges en pierre existantes, il s’inscrit dans la pente naturelle du terrain. Le bardage en châtaignier, réinterprété, s’harmonise avec les granges en pierre et le paysage de bois de châtaignier alentour.
    La grande verrière en façade Sud apporte lumière et chaleur en hiver.
    Les murs et la toiture de la maison sont évidemment isolés thermiquement.
    Le système de chauffage est une chaudière à gaz à condensation.

    Surface habitable : 194m²
    Coût des travaux : 240 000 € HT
  • Article Architecture Intérieure Créé Juillet-Août 2006
    Article Architecture Intérieure Créé Juillet-Août 2006
    Neuf 
    Juillet 2001
    (46 - Lot)
    Peyrié
    46700 Soturac
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    L’objectif était de construire une maison qui s’intègre parfaitement dans le paysage naturel, soit économe en énergie, et enfin soit facile à vivre et entretenir.
    L’idée de s’inspirer des séchoirs à tabac s’est imposée, d’une part parce que le site de construction est dans le «Pays au Bois», pays du châtaignier, et d’autre part, parce que le volume simple du séchoir à tabac permet une grande liberté d’aménagement pour une maison individuelle.
    Le volume de la maison est celui des séchoirs à tabac traditionnels du Querçy.
    De manière à créer une cour carrée avec les granges en pierre existantes, il s’inscrit dans la pente naturelle du terrain. Le bardage en châtaignier, réinterprété, s’harmonise avec les granges en pierre et le paysage de bois de châtaignier alentour.
    La grande verrière en façade Sud apporte lumière et chaleur en hiver.
    Les murs et la toiture de la maison sont évidemment isolés thermiquement.
    Le système de chauffage est une chaudière à gaz à condensation.

    Surface habitable : 194m²
    Coût des travaux : 240 000 € HT
  • Article Architecture Intérieure Créé Juillet-Août 2006
    Article Architecture Intérieure Créé Juillet-Août 2006
    Neuf 
    Juillet 2001
    (46 - Lot)
    Peyrié
    46700 Soturac
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    L’objectif était de construire une maison qui s’intègre parfaitement dans le paysage naturel, soit économe en énergie, et enfin soit facile à vivre et entretenir.
    L’idée de s’inspirer des séchoirs à tabac s’est imposée, d’une part parce que le site de construction est dans le «Pays au Bois», pays du châtaignier, et d’autre part, parce que le volume simple du séchoir à tabac permet une grande liberté d’aménagement pour une maison individuelle.
    Le volume de la maison est celui des séchoirs à tabac traditionnels du Querçy.
    De manière à créer une cour carrée avec les granges en pierre existantes, il s’inscrit dans la pente naturelle du terrain. Le bardage en châtaignier, réinterprété, s’harmonise avec les granges en pierre et le paysage de bois de châtaignier alentour.
    La grande verrière en façade Sud apporte lumière et chaleur en hiver.
    Les murs et la toiture de la maison sont évidemment isolés thermiquement.
    Le système de chauffage est une chaudière à gaz à condensation.

    Surface habitable : 194m²
    Coût des travaux : 240 000 € HT
  • Article Architecture Intérieure Créé Juillet-Août 2006
    Article Architecture Intérieure Créé Juillet-Août 2006
    Neuf 
    Juillet 2001
    (46 - Lot)
    Peyrié
    46700 Soturac
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    L’objectif était de construire une maison qui s’intègre parfaitement dans le paysage naturel, soit économe en énergie, et enfin soit facile à vivre et entretenir.
    L’idée de s’inspirer des séchoirs à tabac s’est imposée, d’une part parce que le site de construction est dans le «Pays au Bois», pays du châtaignier, et d’autre part, parce que le volume simple du séchoir à tabac permet une grande liberté d’aménagement pour une maison individuelle.
    Le volume de la maison est celui des séchoirs à tabac traditionnels du Querçy.
    De manière à créer une cour carrée avec les granges en pierre existantes, il s’inscrit dans la pente naturelle du terrain. Le bardage en châtaignier, réinterprété, s’harmonise avec les granges en pierre et le paysage de bois de châtaignier alentour.
    La grande verrière en façade Sud apporte lumière et chaleur en hiver.
    Les murs et la toiture de la maison sont évidemment isolés thermiquement.
    Le système de chauffage est une chaudière à gaz à condensation.

    Surface habitable : 194m²
    Coût des travaux : 240 000 € HT