PANARCHITECTURE SARL

  • Habitat 
    2019
    (13 - Bouches-du-Rhône)
    ZAC Régny Marseille 9e
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    HABITAT MARSEILLE PROVENCE
    Le projet se situe dans la ZAC REGNY, sur une parcelle d’angle ouverte sur le futur boulevard Urbain Sud et sur le boulevard Sainte Marguerite.
Elle se compose d’un plot en R+4 situé à l’angle de la parcelle et de deux ailes en R+1 déployées depuis ce plot et s’alignant sur les axes majeurs du site, regroupant des appartements en Duplex.
    Ce scénario permet de garantir une inscription urbaine en deux actes, entre la future façade du Boulevard Urbain Sud, les logements intermédiaires et les trembles actuels.

    A L’échelle urbaine, ce bâtiment offre une image adaptée au site et à ses qualités paysagères, un point d’articulation avec le futur boulevard urbain Sud.
    Les deux façades sont traitées de manière homogène, afin d’obtenir un front urbain commun entre les deux boulevards. L’intention est de créer une épaisseur capable. Une trame composée de poteaux et de poutres, offrant la possibilité de contrôler la lumière, de traiter l’acoustique et d’offrir des terrasses protégées.
    Ces balcons génèrent des jeux de pleins et de vides, offrant des doubles ou triples hauteurs sur les terrasses et le parvis et dynamisant l’écriture de la façade.
    Cette trame permet de créer une figure architecturale verticale rayonnant sur les dégagements visuels du site. Elle crée un effet de quadrillage, de plein et de vide qui suffit à composer et ordonner les façades.
    La tonalité d'ensemble évoque la minéralité des roches locales des calanques, affirmant une architecture méditerranéenne.
  • Habitat 
    2019
    (13 - Bouches-du-Rhône)
    ZAC Régny Marseille 9e
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    HABITAT MARSEILLE PROVENCE
    Le projet se situe dans la ZAC REGNY, sur une parcelle d’angle ouverte sur le futur boulevard Urbain Sud et sur le boulevard Sainte Marguerite.
Elle se compose d’un plot en R+4 situé à l’angle de la parcelle et de deux ailes en R+1 déployées depuis ce plot et s’alignant sur les axes majeurs du site, regroupant des appartements en Duplex.
    Ce scénario permet de garantir une inscription urbaine en deux actes, entre la future façade du Boulevard Urbain Sud, les logements intermédiaires et les trembles actuels.

    A L’échelle urbaine, ce bâtiment offre une image adaptée au site et à ses qualités paysagères, un point d’articulation avec le futur boulevard urbain Sud.
    Les deux façades sont traitées de manière homogène, afin d’obtenir un front urbain commun entre les deux boulevards. L’intention est de créer une épaisseur capable. Une trame composée de poteaux et de poutres, offrant la possibilité de contrôler la lumière, de traiter l’acoustique et d’offrir des terrasses protégées.
    Ces balcons génèrent des jeux de pleins et de vides, offrant des doubles ou triples hauteurs sur les terrasses et le parvis et dynamisant l’écriture de la façade.
    Cette trame permet de créer une figure architecturale verticale rayonnant sur les dégagements visuels du site. Elle crée un effet de quadrillage, de plein et de vide qui suffit à composer et ordonner les façades.
    La tonalité d'ensemble évoque la minéralité des roches locales des calanques, affirmant une architecture méditerranéenne.
  • Habitat 
    2019
    (13 - Bouches-du-Rhône)
    ZAC Régny Marseille 9e
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    HABITAT MARSEILLE PROVENCE
    Le projet se situe dans la ZAC REGNY, sur une parcelle d’angle ouverte sur le futur boulevard Urbain Sud et sur le boulevard Sainte Marguerite.
Elle se compose d’un plot en R+4 situé à l’angle de la parcelle et de deux ailes en R+1 déployées depuis ce plot et s’alignant sur les axes majeurs du site, regroupant des appartements en Duplex.
    Ce scénario permet de garantir une inscription urbaine en deux actes, entre la future façade du Boulevard Urbain Sud, les logements intermédiaires et les trembles actuels.

    A L’échelle urbaine, ce bâtiment offre une image adaptée au site et à ses qualités paysagères, un point d’articulation avec le futur boulevard urbain Sud.
    Les deux façades sont traitées de manière homogène, afin d’obtenir un front urbain commun entre les deux boulevards. L’intention est de créer une épaisseur capable. Une trame composée de poteaux et de poutres, offrant la possibilité de contrôler la lumière, de traiter l’acoustique et d’offrir des terrasses protégées.
    Ces balcons génèrent des jeux de pleins et de vides, offrant des doubles ou triples hauteurs sur les terrasses et le parvis et dynamisant l’écriture de la façade.
    Cette trame permet de créer une figure architecturale verticale rayonnant sur les dégagements visuels du site. Elle crée un effet de quadrillage, de plein et de vide qui suffit à composer et ordonner les façades.
    La tonalité d'ensemble évoque la minéralité des roches locales des calanques, affirmant une architecture méditerranéenne.