Office d'Architecture Virgile Guenot

  • Détail du plafond
    Détail du plafond
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (66 - Pyrénées-Orientales)
    66130 BOULETERNERE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particuliers
    Cette chapelle privée – en partie creusée dans la roche - a fait l'objet de divers travaux de restauration commandés et dirigés par le propriétaire. Notamment, un faux-plafond en lambris de bois massif a été réalisé au cours de l'été 2011. Sous l'effet de l'humidité ambiante particulièrement abondante, le plafond s'est partiellement effondré quelques mois après la fin des travaux.
    L'agence a été sollicitée pour poser un diagnostic complet et trouver une solution pérenne. Nous avons proposé et dirigé trois axes de restauration : la mise en place d'une VMC basse-consommation, l'isolation du plafond (afin de réduire les déperditions thermiques du salon situé à l'étage) ainsi qu'un lambrissage à claire-voie (permettant aux lames de dilater librement).

    Principales caractéristiques de l'opération :
    # Mission : complète
    # BE thermique : Solarte (66)
    # Surface : 18 m²
    # Avancement : réceptionné
    # Coût des travaux : 6 585 euros HT (TCE)
    # Système constructif : ossature en bois massif
    # Isolation : laine de roche + frein-vapeur
    # Ventilation : simple-flux hygro A basse-consommation
  • Le menuisier Axel SOLER (66) est chargé des finitions : poser les tasseaux (peints en noir) et le lambris.
    Le menuisier Axel SOLER (66) est chargé des finitions : poser les tasseaux (peints en noir) et le lambris.
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (66 - Pyrénées-Orientales)
    66130 BOULETERNERE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particuliers
    Cette chapelle privée – en partie creusée dans la roche - a fait l'objet de divers travaux de restauration commandés et dirigés par le propriétaire. Notamment, un faux-plafond en lambris de bois massif a été réalisé au cours de l'été 2011. Sous l'effet de l'humidité ambiante particulièrement abondante, le plafond s'est partiellement effondré quelques mois après la fin des travaux.
    L'agence a été sollicitée pour poser un diagnostic complet et trouver une solution pérenne. Nous avons proposé et dirigé trois axes de restauration : la mise en place d'une VMC basse-consommation, l'isolation du plafond (afin de réduire les déperditions thermiques du salon situé à l'étage) ainsi qu'un lambrissage à claire-voie (permettant aux lames de dilater librement).

    Principales caractéristiques de l'opération :
    # Mission : complète
    # BE thermique : Solarte (66)
    # Surface : 18 m²
    # Avancement : réceptionné
    # Coût des travaux : 6 585 euros HT (TCE)
    # Système constructif : ossature en bois massif
    # Isolation : laine de roche + frein-vapeur
    # Ventilation : simple-flux hygro A basse-consommation