nicolas vandon architecte

  • établissement public 
    janvier 2017
    (17 - Charente-Maritime)
    17320 Marennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    commune de Marennes
    Fatigué par plus d'un demi siècle de bons et loyaux services, la tribune du stade Chasseloup-Laubat à Marennes voit sa casquette, culminant à plus de 10M, marquer des signes de corrosion inquiétants. Les vestiaires, dimensionnées pour 2 équipes seulement, limitent l'évolution du club.

    La rénovation/extension se déroule en 2 phases:
    La structure du auvent type cantilever offre un développé de cornières complexe à traiter, de nombreuses membrures sont à remplacer, il est choisi de la remplacer par un réseau de profilés acier massif galvanisé, le toit en fibrociment est donc déposé, il est remplacé par du bac acier.
    Pendant cette phase, il est choisi de liaisonner la charpente au développé de gradins en béton, ainsi un renfort de longerons en sous-face viendra raidir les gradins, répartissant les efforts verticaux et éventuellement de rotation imprimés par le auvent.
    Une fois la structure de la couverture et celle-ci réalisés, la rénovation et l'extension des vestiaires proprement dite peut commencer : les locaux sont évacués, une plateforme arrière liaisonnée à l'existant abritera les futures douches, l'organisation ancienne est renversée, un couloir parcourra l'ensemble du bâtiment, éclairé par des conduits de lumière qui animeront la façade.
  • établissement public 
    janvier 2017
    (17 - Charente-Maritime)
    17320 Marennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    commune de Marennes
    Fatigué par plus d'un demi siècle de bons et loyaux services, la tribune du stade Chasseloup-Laubat à Marennes voit sa casquette, culminant à plus de 10M, marquer des signes de corrosion inquiétants. Les vestiaires, dimensionnées pour 2 équipes seulement, limitent l'évolution du club.

    La rénovation/extension se déroule en 2 phases:
    La structure du auvent type cantilever offre un développé de cornières complexe à traiter, de nombreuses membrures sont à remplacer, il est choisi de la remplacer par un réseau de profilés acier massif galvanisé, le toit en fibrociment est donc déposé, il est remplacé par du bac acier.
    Pendant cette phase, il est choisi de liaisonner la charpente au développé de gradins en béton, ainsi un renfort de longerons en sous-face viendra raidir les gradins, répartissant les efforts verticaux et éventuellement de rotation imprimés par le auvent.
    Une fois la structure de la couverture et celle-ci réalisés, la rénovation et l'extension des vestiaires proprement dite peut commencer : les locaux sont évacués, une plateforme arrière liaisonnée à l'existant abritera les futures douches, l'organisation ancienne est renversée, un couloir parcourra l'ensemble du bâtiment, éclairé par des conduits de lumière qui animeront la façade.
  • établissement public 
    janvier 2017
    (17 - Charente-Maritime)
    17320 Marennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    commune de Marennes
    Fatigué par plus d'un demi siècle de bons et loyaux services, la tribune du stade Chasseloup-Laubat à Marennes voit sa casquette, culminant à plus de 10M, marquer des signes de corrosion inquiétants. Les vestiaires, dimensionnées pour 2 équipes seulement, limitent l'évolution du club.

    La rénovation/extension se déroule en 2 phases:
    La structure du auvent type cantilever offre un développé de cornières complexe à traiter, de nombreuses membrures sont à remplacer, il est choisi de la remplacer par un réseau de profilés acier massif galvanisé, le toit en fibrociment est donc déposé, il est remplacé par du bac acier.
    Pendant cette phase, il est choisi de liaisonner la charpente au développé de gradins en béton, ainsi un renfort de longerons en sous-face viendra raidir les gradins, répartissant les efforts verticaux et éventuellement de rotation imprimés par le auvent.
    Une fois la structure de la couverture et celle-ci réalisés, la rénovation et l'extension des vestiaires proprement dite peut commencer : les locaux sont évacués, une plateforme arrière liaisonnée à l'existant abritera les futures douches, l'organisation ancienne est renversée, un couloir parcourra l'ensemble du bâtiment, éclairé par des conduits de lumière qui animeront la façade.
  • établissement public 
    janvier 2017
    (17 - Charente-Maritime)
    17320 Marennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    commune de Marennes
    Fatigué par plus d'un demi siècle de bons et loyaux services, la tribune du stade Chasseloup-Laubat à Marennes voit sa casquette, culminant à plus de 10M, marquer des signes de corrosion inquiétants. Les vestiaires, dimensionnées pour 2 équipes seulement, limitent l'évolution du club.

    La rénovation/extension se déroule en 2 phases:
    La structure du auvent type cantilever offre un développé de cornières complexe à traiter, de nombreuses membrures sont à remplacer, il est choisi de la remplacer par un réseau de profilés acier massif galvanisé, le toit en fibrociment est donc déposé, il est remplacé par du bac acier.
    Pendant cette phase, il est choisi de liaisonner la charpente au développé de gradins en béton, ainsi un renfort de longerons en sous-face viendra raidir les gradins, répartissant les efforts verticaux et éventuellement de rotation imprimés par le auvent.
    Une fois la structure de la couverture et celle-ci réalisés, la rénovation et l'extension des vestiaires proprement dite peut commencer : les locaux sont évacués, une plateforme arrière liaisonnée à l'existant abritera les futures douches, l'organisation ancienne est renversée, un couloir parcourra l'ensemble du bâtiment, éclairé par des conduits de lumière qui animeront la façade.
  • établissement public 
    janvier 2017
    (17 - Charente-Maritime)
    17320 Marennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    commune de Marennes
    Fatigué par plus d'un demi siècle de bons et loyaux services, la tribune du stade Chasseloup-Laubat à Marennes voit sa casquette, culminant à plus de 10M, marquer des signes de corrosion inquiétants. Les vestiaires, dimensionnées pour 2 équipes seulement, limitent l'évolution du club.

    La rénovation/extension se déroule en 2 phases:
    La structure du auvent type cantilever offre un développé de cornières complexe à traiter, de nombreuses membrures sont à remplacer, il est choisi de la remplacer par un réseau de profilés acier massif galvanisé, le toit en fibrociment est donc déposé, il est remplacé par du bac acier.
    Pendant cette phase, il est choisi de liaisonner la charpente au développé de gradins en béton, ainsi un renfort de longerons en sous-face viendra raidir les gradins, répartissant les efforts verticaux et éventuellement de rotation imprimés par le auvent.
    Une fois la structure de la couverture et celle-ci réalisés, la rénovation et l'extension des vestiaires proprement dite peut commencer : les locaux sont évacués, une plateforme arrière liaisonnée à l'existant abritera les futures douches, l'organisation ancienne est renversée, un couloir parcourra l'ensemble du bâtiment, éclairé par des conduits de lumière qui animeront la façade.
  • établissement public 
    janvier 2017
    (17 - Charente-Maritime)
    17320 Marennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    commune de Marennes
    Fatigué par plus d'un demi siècle de bons et loyaux services, la tribune du stade Chasseloup-Laubat à Marennes voit sa casquette, culminant à plus de 10M, marquer des signes de corrosion inquiétants. Les vestiaires, dimensionnées pour 2 équipes seulement, limitent l'évolution du club.

    La rénovation/extension se déroule en 2 phases:
    La structure du auvent type cantilever offre un développé de cornières complexe à traiter, de nombreuses membrures sont à remplacer, il est choisi de la remplacer par un réseau de profilés acier massif galvanisé, le toit en fibrociment est donc déposé, il est remplacé par du bac acier.
    Pendant cette phase, il est choisi de liaisonner la charpente au développé de gradins en béton, ainsi un renfort de longerons en sous-face viendra raidir les gradins, répartissant les efforts verticaux et éventuellement de rotation imprimés par le auvent.
    Une fois la structure de la couverture et celle-ci réalisés, la rénovation et l'extension des vestiaires proprement dite peut commencer : les locaux sont évacués, une plateforme arrière liaisonnée à l'existant abritera les futures douches, l'organisation ancienne est renversée, un couloir parcourra l'ensemble du bâtiment, éclairé par des conduits de lumière qui animeront la façade.
  • établissement public 
    janvier 2017
    (17 - Charente-Maritime)
    17320 Marennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    commune de Marennes
    Fatigué par plus d'un demi siècle de bons et loyaux services, la tribune du stade Chasseloup-Laubat à Marennes voit sa casquette, culminant à plus de 10M, marquer des signes de corrosion inquiétants. Les vestiaires, dimensionnées pour 2 équipes seulement, limitent l'évolution du club.

    La rénovation/extension se déroule en 2 phases:
    La structure du auvent type cantilever offre un développé de cornières complexe à traiter, de nombreuses membrures sont à remplacer, il est choisi de la remplacer par un réseau de profilés acier massif galvanisé, le toit en fibrociment est donc déposé, il est remplacé par du bac acier.
    Pendant cette phase, il est choisi de liaisonner la charpente au développé de gradins en béton, ainsi un renfort de longerons en sous-face viendra raidir les gradins, répartissant les efforts verticaux et éventuellement de rotation imprimés par le auvent.
    Une fois la structure de la couverture et celle-ci réalisés, la rénovation et l'extension des vestiaires proprement dite peut commencer : les locaux sont évacués, une plateforme arrière liaisonnée à l'existant abritera les futures douches, l'organisation ancienne est renversée, un couloir parcourra l'ensemble du bâtiment, éclairé par des conduits de lumière qui animeront la façade.
  • établissement public 
    janvier 2017
    (17 - Charente-Maritime)
    17320 Marennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    commune de Marennes
    Fatigué par plus d'un demi siècle de bons et loyaux services, la tribune du stade Chasseloup-Laubat à Marennes voit sa casquette, culminant à plus de 10M, marquer des signes de corrosion inquiétants. Les vestiaires, dimensionnées pour 2 équipes seulement, limitent l'évolution du club.

    La rénovation/extension se déroule en 2 phases:
    La structure du auvent type cantilever offre un développé de cornières complexe à traiter, de nombreuses membrures sont à remplacer, il est choisi de la remplacer par un réseau de profilés acier massif galvanisé, le toit en fibrociment est donc déposé, il est remplacé par du bac acier.
    Pendant cette phase, il est choisi de liaisonner la charpente au développé de gradins en béton, ainsi un renfort de longerons en sous-face viendra raidir les gradins, répartissant les efforts verticaux et éventuellement de rotation imprimés par le auvent.
    Une fois la structure de la couverture et celle-ci réalisés, la rénovation et l'extension des vestiaires proprement dite peut commencer : les locaux sont évacués, une plateforme arrière liaisonnée à l'existant abritera les futures douches, l'organisation ancienne est renversée, un couloir parcourra l'ensemble du bâtiment, éclairé par des conduits de lumière qui animeront la façade.
  • établissement public 
    janvier 2017
    (17 - Charente-Maritime)
    17320 Marennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    commune de Marennes
    Fatigué par plus d'un demi siècle de bons et loyaux services, la tribune du stade Chasseloup-Laubat à Marennes voit sa casquette, culminant à plus de 10M, marquer des signes de corrosion inquiétants. Les vestiaires, dimensionnées pour 2 équipes seulement, limitent l'évolution du club.

    La rénovation/extension se déroule en 2 phases:
    La structure du auvent type cantilever offre un développé de cornières complexe à traiter, de nombreuses membrures sont à remplacer, il est choisi de la remplacer par un réseau de profilés acier massif galvanisé, le toit en fibrociment est donc déposé, il est remplacé par du bac acier.
    Pendant cette phase, il est choisi de liaisonner la charpente au développé de gradins en béton, ainsi un renfort de longerons en sous-face viendra raidir les gradins, répartissant les efforts verticaux et éventuellement de rotation imprimés par le auvent.
    Une fois la structure de la couverture et celle-ci réalisés, la rénovation et l'extension des vestiaires proprement dite peut commencer : les locaux sont évacués, une plateforme arrière liaisonnée à l'existant abritera les futures douches, l'organisation ancienne est renversée, un couloir parcourra l'ensemble du bâtiment, éclairé par des conduits de lumière qui animeront la façade.
  • établissement public 
    janvier 2017
    (17 - Charente-Maritime)
    17320 Marennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    commune de Marennes
    Fatigué par plus d'un demi siècle de bons et loyaux services, la tribune du stade Chasseloup-Laubat à Marennes voit sa casquette, culminant à plus de 10M, marquer des signes de corrosion inquiétants. Les vestiaires, dimensionnées pour 2 équipes seulement, limitent l'évolution du club.

    La rénovation/extension se déroule en 2 phases:
    La structure du auvent type cantilever offre un développé de cornières complexe à traiter, de nombreuses membrures sont à remplacer, il est choisi de la remplacer par un réseau de profilés acier massif galvanisé, le toit en fibrociment est donc déposé, il est remplacé par du bac acier.
    Pendant cette phase, il est choisi de liaisonner la charpente au développé de gradins en béton, ainsi un renfort de longerons en sous-face viendra raidir les gradins, répartissant les efforts verticaux et éventuellement de rotation imprimés par le auvent.
    Une fois la structure de la couverture et celle-ci réalisés, la rénovation et l'extension des vestiaires proprement dite peut commencer : les locaux sont évacués, une plateforme arrière liaisonnée à l'existant abritera les futures douches, l'organisation ancienne est renversée, un couloir parcourra l'ensemble du bâtiment, éclairé par des conduits de lumière qui animeront la façade.
  • établissement public 
    janvier 2017
    (17 - Charente-Maritime)
    17320 Marennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    commune de Marennes
    Fatigué par plus d'un demi siècle de bons et loyaux services, la tribune du stade Chasseloup-Laubat à Marennes voit sa casquette, culminant à plus de 10M, marquer des signes de corrosion inquiétants. Les vestiaires, dimensionnées pour 2 équipes seulement, limitent l'évolution du club.

    La rénovation/extension se déroule en 2 phases:
    La structure du auvent type cantilever offre un développé de cornières complexe à traiter, de nombreuses membrures sont à remplacer, il est choisi de la remplacer par un réseau de profilés acier massif galvanisé, le toit en fibrociment est donc déposé, il est remplacé par du bac acier.
    Pendant cette phase, il est choisi de liaisonner la charpente au développé de gradins en béton, ainsi un renfort de longerons en sous-face viendra raidir les gradins, répartissant les efforts verticaux et éventuellement de rotation imprimés par le auvent.
    Une fois la structure de la couverture et celle-ci réalisés, la rénovation et l'extension des vestiaires proprement dite peut commencer : les locaux sont évacués, une plateforme arrière liaisonnée à l'existant abritera les futures douches, l'organisation ancienne est renversée, un couloir parcourra l'ensemble du bâtiment, éclairé par des conduits de lumière qui animeront la façade.
  • établissement public 
    janvier 2017
    (17 - Charente-Maritime)
    17320 Marennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    commune de Marennes
    Fatigué par plus d'un demi siècle de bons et loyaux services, la tribune du stade Chasseloup-Laubat à Marennes voit sa casquette, culminant à plus de 10M, marquer des signes de corrosion inquiétants. Les vestiaires, dimensionnées pour 2 équipes seulement, limitent l'évolution du club.

    La rénovation/extension se déroule en 2 phases:
    La structure du auvent type cantilever offre un développé de cornières complexe à traiter, de nombreuses membrures sont à remplacer, il est choisi de la remplacer par un réseau de profilés acier massif galvanisé, le toit en fibrociment est donc déposé, il est remplacé par du bac acier.
    Pendant cette phase, il est choisi de liaisonner la charpente au développé de gradins en béton, ainsi un renfort de longerons en sous-face viendra raidir les gradins, répartissant les efforts verticaux et éventuellement de rotation imprimés par le auvent.
    Une fois la structure de la couverture et celle-ci réalisés, la rénovation et l'extension des vestiaires proprement dite peut commencer : les locaux sont évacués, une plateforme arrière liaisonnée à l'existant abritera les futures douches, l'organisation ancienne est renversée, un couloir parcourra l'ensemble du bâtiment, éclairé par des conduits de lumière qui animeront la façade.
  • établissement public 
    janvier 2017
    (17 - Charente-Maritime)
    17320 Marennes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    commune de Marennes
    Fatigué par plus d'un demi siècle de bons et loyaux services, la tribune du stade Chasseloup-Laubat à Marennes voit sa casquette, culminant à plus de 10M, marquer des signes de corrosion inquiétants. Les vestiaires, dimensionnées pour 2 équipes seulement, limitent l'évolution du club.

    La rénovation/extension se déroule en 2 phases:
    La structure du auvent type cantilever offre un développé de cornières complexe à traiter, de nombreuses membrures sont à remplacer, il est choisi de la remplacer par un réseau de profilés acier massif galvanisé, le toit en fibrociment est donc déposé, il est remplacé par du bac acier.
    Pendant cette phase, il est choisi de liaisonner la charpente au développé de gradins en béton, ainsi un renfort de longerons en sous-face viendra raidir les gradins, répartissant les efforts verticaux et éventuellement de rotation imprimés par le auvent.
    Une fois la structure de la couverture et celle-ci réalisés, la rénovation et l'extension des vestiaires proprement dite peut commencer : les locaux sont évacués, une plateforme arrière liaisonnée à l'existant abritera les futures douches, l'organisation ancienne est renversée, un couloir parcourra l'ensemble du bâtiment, éclairé par des conduits de lumière qui animeront la façade.