MoMa architecture&design

  • Neuf 
    Mai 2010
    (69 - Rhône)
    1 rue Joannes Chol
    69410 Champagne au Mont d’Or
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    Le terrain de M. et Mme Petiot est issu d’une division de parcelle (AH 63) situé à l’angle de l’avenue Lanessan et de la rue Joannes Chol. Son accessibilité est côté Sud sur la rue Joannes Chol. Il occupe une superficie de 234m² et intègre les annexes de la propriété initiale. Il est d’une largeur étroite puisque seulement 9m sépare les limites latérales de la parcelle. Ses 26m de profondeur lui donnent une configuration en bande, sur une topographie plane. Il s’agit de deux annexes de la propriété voisine datant des années 1920/1930. L’une d’entre elles en fond de parcelle servait d’abris de jardin. Son état de délabrement la condamne à la démolition dans le cadre de notre projet. L’autre annexe, implantée sur la limite de référence (rue Joannes Chol) et servant de garage, est une construction en mach fer où repose une toiture terrasse. Cette dernière sera conservée dans son intégralité et réinvestie pour les besoins du projet. Nous avons pris le parti de venir juxtaposer une architecture répondant aux besoins économiques, sociaux et environnementaux des générations actuelles. Cette démarche nous identifie clairement du classicisme des maisons bourgeoises voisines. Elle souligne le glissement de deux architectures qui seront demain les témoins des variations « agogiques » du quartier. Une implantation en équerre nous permet de s’appuyer sur les deux limites de référence, en profitant de l’annexe existante. Cette implantation ménage sur la parcelle une cour minérale multi fonctions (espace d’accueil, espace repas en plein air , espace stationnement de véhicules). Le projet investi l’ensemble de la parcelle à l’échelle d’une maison de ville. Le corps principal du bâtiment est un parallélépipède en béton lazuré, évolutif en volume intérieur. La constitution de sa toiture terrasse gravillonnée permet une extension verticale d’un niveau supplémentaire en attique. Le rattachement avec l’existant est constitué d’une surélévation légère en zinc pré patiné afin de préserver l’assise initiale. La clôture reste à l’identique pour préserver le caractère dominant de la maison bourgeoise voisine. Les matériaux utilisés seront d’un registre contemporain (béton lazuré, métallerie, zinc).
  • Neuf 
    Mai 2010
    (69 - Rhône)
    1 rue Joannes Chol
    69410 Champagne au Mont d’Or
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    Le terrain de M. et Mme Petiot est issu d’une division de parcelle (AH 63) situé à l’angle de l’avenue Lanessan et de la rue Joannes Chol. Son accessibilité est côté Sud sur la rue Joannes Chol. Il occupe une superficie de 234m² et intègre les annexes de la propriété initiale. Il est d’une largeur étroite puisque seulement 9m sépare les limites latérales de la parcelle. Ses 26m de profondeur lui donnent une configuration en bande, sur une topographie plane. Il s’agit de deux annexes de la propriété voisine datant des années 1920/1930. L’une d’entre elles en fond de parcelle servait d’abris de jardin. Son état de délabrement la condamne à la démolition dans le cadre de notre projet. L’autre annexe, implantée sur la limite de référence (rue Joannes Chol) et servant de garage, est une construction en mach fer où repose une toiture terrasse. Cette dernière sera conservée dans son intégralité et réinvestie pour les besoins du projet. Nous avons pris le parti de venir juxtaposer une architecture répondant aux besoins économiques, sociaux et environnementaux des générations actuelles. Cette démarche nous identifie clairement du classicisme des maisons bourgeoises voisines. Elle souligne le glissement de deux architectures qui seront demain les témoins des variations « agogiques » du quartier. Une implantation en équerre nous permet de s’appuyer sur les deux limites de référence, en profitant de l’annexe existante. Cette implantation ménage sur la parcelle une cour minérale multi fonctions (espace d’accueil, espace repas en plein air , espace stationnement de véhicules). Le projet investi l’ensemble de la parcelle à l’échelle d’une maison de ville. Le corps principal du bâtiment est un parallélépipède en béton lazuré, évolutif en volume intérieur. La constitution de sa toiture terrasse gravillonnée permet une extension verticale d’un niveau supplémentaire en attique. Le rattachement avec l’existant est constitué d’une surélévation légère en zinc pré patiné afin de préserver l’assise initiale. La clôture reste à l’identique pour préserver le caractère dominant de la maison bourgeoise voisine. Les matériaux utilisés seront d’un registre contemporain (béton lazuré, métallerie, zinc).
  • Neuf 
    Mai 2010
    (69 - Rhône)
    1 rue Joannes Chol
    69410 Champagne au Mont d’Or
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    Le terrain de M. et Mme Petiot est issu d’une division de parcelle (AH 63) situé à l’angle de l’avenue Lanessan et de la rue Joannes Chol. Son accessibilité est côté Sud sur la rue Joannes Chol. Il occupe une superficie de 234m² et intègre les annexes de la propriété initiale. Il est d’une largeur étroite puisque seulement 9m sépare les limites latérales de la parcelle. Ses 26m de profondeur lui donnent une configuration en bande, sur une topographie plane. Il s’agit de deux annexes de la propriété voisine datant des années 1920/1930. L’une d’entre elles en fond de parcelle servait d’abris de jardin. Son état de délabrement la condamne à la démolition dans le cadre de notre projet. L’autre annexe, implantée sur la limite de référence (rue Joannes Chol) et servant de garage, est une construction en mach fer où repose une toiture terrasse. Cette dernière sera conservée dans son intégralité et réinvestie pour les besoins du projet. Nous avons pris le parti de venir juxtaposer une architecture répondant aux besoins économiques, sociaux et environnementaux des générations actuelles. Cette démarche nous identifie clairement du classicisme des maisons bourgeoises voisines. Elle souligne le glissement de deux architectures qui seront demain les témoins des variations « agogiques » du quartier. Une implantation en équerre nous permet de s’appuyer sur les deux limites de référence, en profitant de l’annexe existante. Cette implantation ménage sur la parcelle une cour minérale multi fonctions (espace d’accueil, espace repas en plein air , espace stationnement de véhicules). Le projet investi l’ensemble de la parcelle à l’échelle d’une maison de ville. Le corps principal du bâtiment est un parallélépipède en béton lazuré, évolutif en volume intérieur. La constitution de sa toiture terrasse gravillonnée permet une extension verticale d’un niveau supplémentaire en attique. Le rattachement avec l’existant est constitué d’une surélévation légère en zinc pré patiné afin de préserver l’assise initiale. La clôture reste à l’identique pour préserver le caractère dominant de la maison bourgeoise voisine. Les matériaux utilisés seront d’un registre contemporain (béton lazuré, métallerie, zinc).
  • Neuf 
    Mai 2010
    (69 - Rhône)
    1 rue Joannes Chol
    69410 Champagne au Mont d’Or
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    Le terrain de M. et Mme Petiot est issu d’une division de parcelle (AH 63) situé à l’angle de l’avenue Lanessan et de la rue Joannes Chol. Son accessibilité est côté Sud sur la rue Joannes Chol. Il occupe une superficie de 234m² et intègre les annexes de la propriété initiale. Il est d’une largeur étroite puisque seulement 9m sépare les limites latérales de la parcelle. Ses 26m de profondeur lui donnent une configuration en bande, sur une topographie plane. Il s’agit de deux annexes de la propriété voisine datant des années 1920/1930. L’une d’entre elles en fond de parcelle servait d’abris de jardin. Son état de délabrement la condamne à la démolition dans le cadre de notre projet. L’autre annexe, implantée sur la limite de référence (rue Joannes Chol) et servant de garage, est une construction en mach fer où repose une toiture terrasse. Cette dernière sera conservée dans son intégralité et réinvestie pour les besoins du projet. Nous avons pris le parti de venir juxtaposer une architecture répondant aux besoins économiques, sociaux et environnementaux des générations actuelles. Cette démarche nous identifie clairement du classicisme des maisons bourgeoises voisines. Elle souligne le glissement de deux architectures qui seront demain les témoins des variations « agogiques » du quartier. Une implantation en équerre nous permet de s’appuyer sur les deux limites de référence, en profitant de l’annexe existante. Cette implantation ménage sur la parcelle une cour minérale multi fonctions (espace d’accueil, espace repas en plein air , espace stationnement de véhicules). Le projet investi l’ensemble de la parcelle à l’échelle d’une maison de ville. Le corps principal du bâtiment est un parallélépipède en béton lazuré, évolutif en volume intérieur. La constitution de sa toiture terrasse gravillonnée permet une extension verticale d’un niveau supplémentaire en attique. Le rattachement avec l’existant est constitué d’une surélévation légère en zinc pré patiné afin de préserver l’assise initiale. La clôture reste à l’identique pour préserver le caractère dominant de la maison bourgeoise voisine. Les matériaux utilisés seront d’un registre contemporain (béton lazuré, métallerie, zinc).
  • Neuf 
    Mai 2010
    (69 - Rhône)
    1 rue Joannes Chol
    69410 Champagne au Mont d’Or
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    Le terrain de M. et Mme Petiot est issu d’une division de parcelle (AH 63) situé à l’angle de l’avenue Lanessan et de la rue Joannes Chol. Son accessibilité est côté Sud sur la rue Joannes Chol. Il occupe une superficie de 234m² et intègre les annexes de la propriété initiale. Il est d’une largeur étroite puisque seulement 9m sépare les limites latérales de la parcelle. Ses 26m de profondeur lui donnent une configuration en bande, sur une topographie plane. Il s’agit de deux annexes de la propriété voisine datant des années 1920/1930. L’une d’entre elles en fond de parcelle servait d’abris de jardin. Son état de délabrement la condamne à la démolition dans le cadre de notre projet. L’autre annexe, implantée sur la limite de référence (rue Joannes Chol) et servant de garage, est une construction en mach fer où repose une toiture terrasse. Cette dernière sera conservée dans son intégralité et réinvestie pour les besoins du projet. Nous avons pris le parti de venir juxtaposer une architecture répondant aux besoins économiques, sociaux et environnementaux des générations actuelles. Cette démarche nous identifie clairement du classicisme des maisons bourgeoises voisines. Elle souligne le glissement de deux architectures qui seront demain les témoins des variations « agogiques » du quartier. Une implantation en équerre nous permet de s’appuyer sur les deux limites de référence, en profitant de l’annexe existante. Cette implantation ménage sur la parcelle une cour minérale multi fonctions (espace d’accueil, espace repas en plein air , espace stationnement de véhicules). Le projet investi l’ensemble de la parcelle à l’échelle d’une maison de ville. Le corps principal du bâtiment est un parallélépipède en béton lazuré, évolutif en volume intérieur. La constitution de sa toiture terrasse gravillonnée permet une extension verticale d’un niveau supplémentaire en attique. Le rattachement avec l’existant est constitué d’une surélévation légère en zinc pré patiné afin de préserver l’assise initiale. La clôture reste à l’identique pour préserver le caractère dominant de la maison bourgeoise voisine. Les matériaux utilisés seront d’un registre contemporain (béton lazuré, métallerie, zinc).