MoMa architecture&design

  • Rénovation et rénovation thermique 
    Juillet 2009 et Novembre 2011
    (69 - Rhône)
    69730 Genay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    BASF
    Le projet consiste à réaménager complètement la salle de contrôle commune aux unités F08 et F10 pour optimiser l’intégration des postes de travail et équipements des différents utilisateurs. L’aspect plastique du projet a une écriture High Tech à l’extérieur pour donner écho à l’installation environnante et ne pas se prétendre fragile. Cela permet ainsi de traiter les aspects techniques de connexion fluide et structure avec une facilité rarement possible en d’autres lieux. Les matériaux utilisés sont le métal, l’aluminium et le verre.
    Le site peut répondre naturellement, à la nécessité de lumière en utilisant d’une part l’opportunité des puits de lumière créés par les exutoires de fumée, et d’autre part, les percées actuellement opacifiées par des menuiseries métalliques coulissantes. La connexion des accès périphériques par une circulation interne permet la mise en place d’une typologie diagonale, décalée qui évite de conduire le projet dans un attendu commun et met en scène une ambiance ludique et raisonnablement chaleureuse. Les baies sur circulation s’étireront du sol au plafond. La matérialité de surface des circulations sera métallique et brute comme ses sols pour différencier encore plus l’intérieur des différentes salles qui seront de plâtre peint ou de menuiserie bois stratifiée, de couleur. Les portes à l’exception de celle du bureau B3, seront de bois avec imposte en continuité jusqu’au plafond. Les plafonds en résille sur les dégagements seront de dalles minérales sur ossature métallique sur l’ensemble de l’espace restant et recevront les sorties/entrées d’air et l’éclairage. Les zones en correspondance d’implantation directe avec les puits seront calepinés en matériaux translucides alvéolaires multi-paroi de type « Danpalon ». La partie supérieure des cloisons sur 0.40 m de hauteur sera équipée de châssis vitrés sur la plus grande longueur permise entre le bureau B5 et B6, entre le B2 et le B3, et enfin entre B8 et salle de réunion. Le mobilier de rangement sera suivant un principe général placé en périphérie et utilisera en fonction des différents cahiers des charges la totalité de la hauteur, uniquement le bas afin de gagner un plan de travail ou enfin une combinaison des deux. La pièce de documentation et de reprographie se positionnera au centre du dispositif à l’inverse de la salle de réunion dont l’accès se trouvera placé à l’extrémité des déplacements. Les baies extérieures seront traitées pour représenter un lien entre bâtiment industriel et bureau pour jouer encore de l’opposition entre les zones où le public est protégé et celle où sa vigilance doit être permanente. Ainsi de larges panneaux de serrurerie se verront découpés des baies souhaitées pour laisser libre l’accès et la lumière.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Juillet 2009 et Novembre 2011
    (69 - Rhône)
    69730 Genay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    BASF
    Le projet consiste à réaménager complètement la salle de contrôle commune aux unités F08 et F10 pour optimiser l’intégration des postes de travail et équipements des différents utilisateurs. L’aspect plastique du projet a une écriture High Tech à l’extérieur pour donner écho à l’installation environnante et ne pas se prétendre fragile. Cela permet ainsi de traiter les aspects techniques de connexion fluide et structure avec une facilité rarement possible en d’autres lieux. Les matériaux utilisés sont le métal, l’aluminium et le verre.
    Le site peut répondre naturellement, à la nécessité de lumière en utilisant d’une part l’opportunité des puits de lumière créés par les exutoires de fumée, et d’autre part, les percées actuellement opacifiées par des menuiseries métalliques coulissantes. La connexion des accès périphériques par une circulation interne permet la mise en place d’une typologie diagonale, décalée qui évite de conduire le projet dans un attendu commun et met en scène une ambiance ludique et raisonnablement chaleureuse. Les baies sur circulation s’étireront du sol au plafond. La matérialité de surface des circulations sera métallique et brute comme ses sols pour différencier encore plus l’intérieur des différentes salles qui seront de plâtre peint ou de menuiserie bois stratifiée, de couleur. Les portes à l’exception de celle du bureau B3, seront de bois avec imposte en continuité jusqu’au plafond. Les plafonds en résille sur les dégagements seront de dalles minérales sur ossature métallique sur l’ensemble de l’espace restant et recevront les sorties/entrées d’air et l’éclairage. Les zones en correspondance d’implantation directe avec les puits seront calepinés en matériaux translucides alvéolaires multi-paroi de type « Danpalon ». La partie supérieure des cloisons sur 0.40 m de hauteur sera équipée de châssis vitrés sur la plus grande longueur permise entre le bureau B5 et B6, entre le B2 et le B3, et enfin entre B8 et salle de réunion. Le mobilier de rangement sera suivant un principe général placé en périphérie et utilisera en fonction des différents cahiers des charges la totalité de la hauteur, uniquement le bas afin de gagner un plan de travail ou enfin une combinaison des deux. La pièce de documentation et de reprographie se positionnera au centre du dispositif à l’inverse de la salle de réunion dont l’accès se trouvera placé à l’extrémité des déplacements. Les baies extérieures seront traitées pour représenter un lien entre bâtiment industriel et bureau pour jouer encore de l’opposition entre les zones où le public est protégé et celle où sa vigilance doit être permanente. Ainsi de larges panneaux de serrurerie se verront découpés des baies souhaitées pour laisser libre l’accès et la lumière.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Juillet 2009 et Novembre 2011
    (69 - Rhône)
    69730 Genay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    BASF
    Le projet consiste à réaménager complètement la salle de contrôle commune aux unités F08 et F10 pour optimiser l’intégration des postes de travail et équipements des différents utilisateurs. L’aspect plastique du projet a une écriture High Tech à l’extérieur pour donner écho à l’installation environnante et ne pas se prétendre fragile. Cela permet ainsi de traiter les aspects techniques de connexion fluide et structure avec une facilité rarement possible en d’autres lieux. Les matériaux utilisés sont le métal, l’aluminium et le verre.
    Le site peut répondre naturellement, à la nécessité de lumière en utilisant d’une part l’opportunité des puits de lumière créés par les exutoires de fumée, et d’autre part, les percées actuellement opacifiées par des menuiseries métalliques coulissantes. La connexion des accès périphériques par une circulation interne permet la mise en place d’une typologie diagonale, décalée qui évite de conduire le projet dans un attendu commun et met en scène une ambiance ludique et raisonnablement chaleureuse. Les baies sur circulation s’étireront du sol au plafond. La matérialité de surface des circulations sera métallique et brute comme ses sols pour différencier encore plus l’intérieur des différentes salles qui seront de plâtre peint ou de menuiserie bois stratifiée, de couleur. Les portes à l’exception de celle du bureau B3, seront de bois avec imposte en continuité jusqu’au plafond. Les plafonds en résille sur les dégagements seront de dalles minérales sur ossature métallique sur l’ensemble de l’espace restant et recevront les sorties/entrées d’air et l’éclairage. Les zones en correspondance d’implantation directe avec les puits seront calepinés en matériaux translucides alvéolaires multi-paroi de type « Danpalon ». La partie supérieure des cloisons sur 0.40 m de hauteur sera équipée de châssis vitrés sur la plus grande longueur permise entre le bureau B5 et B6, entre le B2 et le B3, et enfin entre B8 et salle de réunion. Le mobilier de rangement sera suivant un principe général placé en périphérie et utilisera en fonction des différents cahiers des charges la totalité de la hauteur, uniquement le bas afin de gagner un plan de travail ou enfin une combinaison des deux. La pièce de documentation et de reprographie se positionnera au centre du dispositif à l’inverse de la salle de réunion dont l’accès se trouvera placé à l’extrémité des déplacements. Les baies extérieures seront traitées pour représenter un lien entre bâtiment industriel et bureau pour jouer encore de l’opposition entre les zones où le public est protégé et celle où sa vigilance doit être permanente. Ainsi de larges panneaux de serrurerie se verront découpés des baies souhaitées pour laisser libre l’accès et la lumière.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Juillet 2009 et Novembre 2011
    (69 - Rhône)
    69730 Genay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    BASF
    Le projet consiste à réaménager complètement la salle de contrôle commune aux unités F08 et F10 pour optimiser l’intégration des postes de travail et équipements des différents utilisateurs. L’aspect plastique du projet a une écriture High Tech à l’extérieur pour donner écho à l’installation environnante et ne pas se prétendre fragile. Cela permet ainsi de traiter les aspects techniques de connexion fluide et structure avec une facilité rarement possible en d’autres lieux. Les matériaux utilisés sont le métal, l’aluminium et le verre.
    Le site peut répondre naturellement, à la nécessité de lumière en utilisant d’une part l’opportunité des puits de lumière créés par les exutoires de fumée, et d’autre part, les percées actuellement opacifiées par des menuiseries métalliques coulissantes. La connexion des accès périphériques par une circulation interne permet la mise en place d’une typologie diagonale, décalée qui évite de conduire le projet dans un attendu commun et met en scène une ambiance ludique et raisonnablement chaleureuse. Les baies sur circulation s’étireront du sol au plafond. La matérialité de surface des circulations sera métallique et brute comme ses sols pour différencier encore plus l’intérieur des différentes salles qui seront de plâtre peint ou de menuiserie bois stratifiée, de couleur. Les portes à l’exception de celle du bureau B3, seront de bois avec imposte en continuité jusqu’au plafond. Les plafonds en résille sur les dégagements seront de dalles minérales sur ossature métallique sur l’ensemble de l’espace restant et recevront les sorties/entrées d’air et l’éclairage. Les zones en correspondance d’implantation directe avec les puits seront calepinés en matériaux translucides alvéolaires multi-paroi de type « Danpalon ». La partie supérieure des cloisons sur 0.40 m de hauteur sera équipée de châssis vitrés sur la plus grande longueur permise entre le bureau B5 et B6, entre le B2 et le B3, et enfin entre B8 et salle de réunion. Le mobilier de rangement sera suivant un principe général placé en périphérie et utilisera en fonction des différents cahiers des charges la totalité de la hauteur, uniquement le bas afin de gagner un plan de travail ou enfin une combinaison des deux. La pièce de documentation et de reprographie se positionnera au centre du dispositif à l’inverse de la salle de réunion dont l’accès se trouvera placé à l’extrémité des déplacements. Les baies extérieures seront traitées pour représenter un lien entre bâtiment industriel et bureau pour jouer encore de l’opposition entre les zones où le public est protégé et celle où sa vigilance doit être permanente. Ainsi de larges panneaux de serrurerie se verront découpés des baies souhaitées pour laisser libre l’accès et la lumière.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Juillet 2009 et Novembre 2011
    (69 - Rhône)
    69730 Genay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    BASF
    Le projet consiste à réaménager complètement la salle de contrôle commune aux unités F08 et F10 pour optimiser l’intégration des postes de travail et équipements des différents utilisateurs. L’aspect plastique du projet a une écriture High Tech à l’extérieur pour donner écho à l’installation environnante et ne pas se prétendre fragile. Cela permet ainsi de traiter les aspects techniques de connexion fluide et structure avec une facilité rarement possible en d’autres lieux. Les matériaux utilisés sont le métal, l’aluminium et le verre.
    Le site peut répondre naturellement, à la nécessité de lumière en utilisant d’une part l’opportunité des puits de lumière créés par les exutoires de fumée, et d’autre part, les percées actuellement opacifiées par des menuiseries métalliques coulissantes. La connexion des accès périphériques par une circulation interne permet la mise en place d’une typologie diagonale, décalée qui évite de conduire le projet dans un attendu commun et met en scène une ambiance ludique et raisonnablement chaleureuse. Les baies sur circulation s’étireront du sol au plafond. La matérialité de surface des circulations sera métallique et brute comme ses sols pour différencier encore plus l’intérieur des différentes salles qui seront de plâtre peint ou de menuiserie bois stratifiée, de couleur. Les portes à l’exception de celle du bureau B3, seront de bois avec imposte en continuité jusqu’au plafond. Les plafonds en résille sur les dégagements seront de dalles minérales sur ossature métallique sur l’ensemble de l’espace restant et recevront les sorties/entrées d’air et l’éclairage. Les zones en correspondance d’implantation directe avec les puits seront calepinés en matériaux translucides alvéolaires multi-paroi de type « Danpalon ». La partie supérieure des cloisons sur 0.40 m de hauteur sera équipée de châssis vitrés sur la plus grande longueur permise entre le bureau B5 et B6, entre le B2 et le B3, et enfin entre B8 et salle de réunion. Le mobilier de rangement sera suivant un principe général placé en périphérie et utilisera en fonction des différents cahiers des charges la totalité de la hauteur, uniquement le bas afin de gagner un plan de travail ou enfin une combinaison des deux. La pièce de documentation et de reprographie se positionnera au centre du dispositif à l’inverse de la salle de réunion dont l’accès se trouvera placé à l’extrémité des déplacements. Les baies extérieures seront traitées pour représenter un lien entre bâtiment industriel et bureau pour jouer encore de l’opposition entre les zones où le public est protégé et celle où sa vigilance doit être permanente. Ainsi de larges panneaux de serrurerie se verront découpés des baies souhaitées pour laisser libre l’accès et la lumière.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Juillet 2009 et Novembre 2011
    (69 - Rhône)
    69730 Genay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    BASF
    Le projet consiste à réaménager complètement la salle de contrôle commune aux unités F08 et F10 pour optimiser l’intégration des postes de travail et équipements des différents utilisateurs. L’aspect plastique du projet a une écriture High Tech à l’extérieur pour donner écho à l’installation environnante et ne pas se prétendre fragile. Cela permet ainsi de traiter les aspects techniques de connexion fluide et structure avec une facilité rarement possible en d’autres lieux. Les matériaux utilisés sont le métal, l’aluminium et le verre.
    Le site peut répondre naturellement, à la nécessité de lumière en utilisant d’une part l’opportunité des puits de lumière créés par les exutoires de fumée, et d’autre part, les percées actuellement opacifiées par des menuiseries métalliques coulissantes. La connexion des accès périphériques par une circulation interne permet la mise en place d’une typologie diagonale, décalée qui évite de conduire le projet dans un attendu commun et met en scène une ambiance ludique et raisonnablement chaleureuse. Les baies sur circulation s’étireront du sol au plafond. La matérialité de surface des circulations sera métallique et brute comme ses sols pour différencier encore plus l’intérieur des différentes salles qui seront de plâtre peint ou de menuiserie bois stratifiée, de couleur. Les portes à l’exception de celle du bureau B3, seront de bois avec imposte en continuité jusqu’au plafond. Les plafonds en résille sur les dégagements seront de dalles minérales sur ossature métallique sur l’ensemble de l’espace restant et recevront les sorties/entrées d’air et l’éclairage. Les zones en correspondance d’implantation directe avec les puits seront calepinés en matériaux translucides alvéolaires multi-paroi de type « Danpalon ». La partie supérieure des cloisons sur 0.40 m de hauteur sera équipée de châssis vitrés sur la plus grande longueur permise entre le bureau B5 et B6, entre le B2 et le B3, et enfin entre B8 et salle de réunion. Le mobilier de rangement sera suivant un principe général placé en périphérie et utilisera en fonction des différents cahiers des charges la totalité de la hauteur, uniquement le bas afin de gagner un plan de travail ou enfin une combinaison des deux. La pièce de documentation et de reprographie se positionnera au centre du dispositif à l’inverse de la salle de réunion dont l’accès se trouvera placé à l’extrémité des déplacements. Les baies extérieures seront traitées pour représenter un lien entre bâtiment industriel et bureau pour jouer encore de l’opposition entre les zones où le public est protégé et celle où sa vigilance doit être permanente. Ainsi de larges panneaux de serrurerie se verront découpés des baies souhaitées pour laisser libre l’accès et la lumière.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Juillet 2009 et Novembre 2011
    (69 - Rhône)
    69730 Genay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    BASF
    Le projet consiste à réaménager complètement la salle de contrôle commune aux unités F08 et F10 pour optimiser l’intégration des postes de travail et équipements des différents utilisateurs. L’aspect plastique du projet a une écriture High Tech à l’extérieur pour donner écho à l’installation environnante et ne pas se prétendre fragile. Cela permet ainsi de traiter les aspects techniques de connexion fluide et structure avec une facilité rarement possible en d’autres lieux. Les matériaux utilisés sont le métal, l’aluminium et le verre.
    Le site peut répondre naturellement, à la nécessité de lumière en utilisant d’une part l’opportunité des puits de lumière créés par les exutoires de fumée, et d’autre part, les percées actuellement opacifiées par des menuiseries métalliques coulissantes. La connexion des accès périphériques par une circulation interne permet la mise en place d’une typologie diagonale, décalée qui évite de conduire le projet dans un attendu commun et met en scène une ambiance ludique et raisonnablement chaleureuse. Les baies sur circulation s’étireront du sol au plafond. La matérialité de surface des circulations sera métallique et brute comme ses sols pour différencier encore plus l’intérieur des différentes salles qui seront de plâtre peint ou de menuiserie bois stratifiée, de couleur. Les portes à l’exception de celle du bureau B3, seront de bois avec imposte en continuité jusqu’au plafond. Les plafonds en résille sur les dégagements seront de dalles minérales sur ossature métallique sur l’ensemble de l’espace restant et recevront les sorties/entrées d’air et l’éclairage. Les zones en correspondance d’implantation directe avec les puits seront calepinés en matériaux translucides alvéolaires multi-paroi de type « Danpalon ». La partie supérieure des cloisons sur 0.40 m de hauteur sera équipée de châssis vitrés sur la plus grande longueur permise entre le bureau B5 et B6, entre le B2 et le B3, et enfin entre B8 et salle de réunion. Le mobilier de rangement sera suivant un principe général placé en périphérie et utilisera en fonction des différents cahiers des charges la totalité de la hauteur, uniquement le bas afin de gagner un plan de travail ou enfin une combinaison des deux. La pièce de documentation et de reprographie se positionnera au centre du dispositif à l’inverse de la salle de réunion dont l’accès se trouvera placé à l’extrémité des déplacements. Les baies extérieures seront traitées pour représenter un lien entre bâtiment industriel et bureau pour jouer encore de l’opposition entre les zones où le public est protégé et celle où sa vigilance doit être permanente. Ainsi de larges panneaux de serrurerie se verront découpés des baies souhaitées pour laisser libre l’accès et la lumière.