MCM Architectes

  • Une collectivité 
    2015
    (50 - Manche)
    Le Tertre Burel: allée de Tombelaine
    50170 PONTORSON
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    COMMUNE DE PONTORSON
    L’école de musique et la médiathèque jouent chacun de leur identité propre à travers un vocabulaire faisant référence à la métaphore appliqué à leur destination.

    D’un côté, l’école de musique s’exprime sous forme de « boîtes à musique » qui , en usant du décalage horizontale et vertical , rappellent le clavier du piano ou les touches d’un instrument à vent. Les mailles des parement de zinc percées formant brise soleil ajoutent la notion de carte perforée qui fait penser aux orgues de Barbarie.

    En contrepoint, la Médiathèque joue sur le registre du livre, des pages, du rappel de l’origine du livre (cellulose) par un volume simple bardé de lames de bois verticales dans une atmosphère calme et sereine.
  • Une collectivité 
    2015
    (50 - Manche)
    Le Tertre Burel: allée de Tombelaine
    50170 PONTORSON
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    COMMUNE DE PONTORSON
    L’école de musique et la médiathèque jouent chacun de leur identité propre à travers un vocabulaire faisant référence à la métaphore appliqué à leur destination.

    D’un côté, l’école de musique s’exprime sous forme de « boîtes à musique » qui , en usant du décalage horizontale et vertical , rappellent le clavier du piano ou les touches d’un instrument à vent. Les mailles des parement de zinc percées formant brise soleil ajoutent la notion de carte perforée qui fait penser aux orgues de Barbarie.

    En contrepoint, la Médiathèque joue sur le registre du livre, des pages, du rappel de l’origine du livre (cellulose) par un volume simple bardé de lames de bois verticales dans une atmosphère calme et sereine.
  • Une collectivité 
    2015
    (50 - Manche)
    Le Tertre Burel: allée de Tombelaine
    50170 PONTORSON
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    COMMUNE DE PONTORSON
    L’école de musique et la médiathèque jouent chacun de leur identité propre à travers un vocabulaire faisant référence à la métaphore appliqué à leur destination.

    D’un côté, l’école de musique s’exprime sous forme de « boîtes à musique » qui , en usant du décalage horizontale et vertical , rappellent le clavier du piano ou les touches d’un instrument à vent. Les mailles des parement de zinc percées formant brise soleil ajoutent la notion de carte perforée qui fait penser aux orgues de Barbarie.

    En contrepoint, la Médiathèque joue sur le registre du livre, des pages, du rappel de l’origine du livre (cellulose) par un volume simple bardé de lames de bois verticales dans une atmosphère calme et sereine.
  • Une collectivité 
    2015
    (50 - Manche)
    Le Tertre Burel: allée de Tombelaine
    50170 PONTORSON
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    COMMUNE DE PONTORSON
    L’école de musique et la médiathèque jouent chacun de leur identité propre à travers un vocabulaire faisant référence à la métaphore appliqué à leur destination.

    D’un côté, l’école de musique s’exprime sous forme de « boîtes à musique » qui , en usant du décalage horizontale et vertical , rappellent le clavier du piano ou les touches d’un instrument à vent. Les mailles des parement de zinc percées formant brise soleil ajoutent la notion de carte perforée qui fait penser aux orgues de Barbarie.

    En contrepoint, la Médiathèque joue sur le registre du livre, des pages, du rappel de l’origine du livre (cellulose) par un volume simple bardé de lames de bois verticales dans une atmosphère calme et sereine.
  • Une collectivité 
    2015
    (50 - Manche)
    Le Tertre Burel: allée de Tombelaine
    50170 PONTORSON
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    COMMUNE DE PONTORSON
    L’école de musique et la médiathèque jouent chacun de leur identité propre à travers un vocabulaire faisant référence à la métaphore appliqué à leur destination.

    D’un côté, l’école de musique s’exprime sous forme de « boîtes à musique » qui , en usant du décalage horizontale et vertical , rappellent le clavier du piano ou les touches d’un instrument à vent. Les mailles des parement de zinc percées formant brise soleil ajoutent la notion de carte perforée qui fait penser aux orgues de Barbarie.

    En contrepoint, la Médiathèque joue sur le registre du livre, des pages, du rappel de l’origine du livre (cellulose) par un volume simple bardé de lames de bois verticales dans une atmosphère calme et sereine.