MCM Architectes

  • établissement public 
    2010
    (44 - Loire-Atlantique)
    Rue des Noelles du Pé - ZAC de la Noé
    44640 SAINT-JEAN-DE-BOISEAU
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ATLANTIQUE HABITATIONS
    Le programme de la ZAC prévoyait sur ce site la réalisation de 22 logements sous la forme de petits collectifs.


    Plusieurs éléments ont déterminés le concept du projet :

    - Le dessin de la parcelle
    - Son orientation
    - La proximité d’un habitat pavillonnaire

    Initialement prévu sous forme de deux immeubles, le projet prévoit la réalisation de trois bâtiments implantés perpendiculairement à la voie principale de desserte.

    Le projet repose sur le concept de la cité jardin et de l’habitat en bande constitué içi par un habitat intermédiaire.

    Ce concept permet de développer des constructions de plus faibles hauteurs et plus à l’échelle des constructions situés à proximité et de retrouver l’esprit de la maison individuelle par l’accolement de logement indépendant avec leur propre accès depuis l’extérieur soit de plain-pied soit par un escalier, ou chaque logement à son propre accès son propre escalier.

    L’implantation perpendiculaire à la voie permet d’optimiser l’orientation est-ouest avec l’ensemble des séjours à l’ouest répondant ainsi aux critères HQE demander dans cette opération.

    L’aspect masse qui aurait pu naître est rompu par le décalage des toitures, par le jeu de pleins et de vides en façades constitués par l’alternance de boîtes en avancée.

    Cette alternance liée à la rupture de rythme dans les volumes des constructions et à la diversité des effets et à sa polychromie varié redonne à l’ensemble un dynamisme emprunt d’urbanité.
  • établissement public 
    2010
    (44 - Loire-Atlantique)
    Rue des Noelles du Pé - ZAC de la Noé
    44640 SAINT-JEAN-DE-BOISEAU
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ATLANTIQUE HABITATIONS
    Le programme de la ZAC prévoyait sur ce site la réalisation de 22 logements sous la forme de petits collectifs.


    Plusieurs éléments ont déterminés le concept du projet :

    - Le dessin de la parcelle
    - Son orientation
    - La proximité d’un habitat pavillonnaire

    Initialement prévu sous forme de deux immeubles, le projet prévoit la réalisation de trois bâtiments implantés perpendiculairement à la voie principale de desserte.

    Le projet repose sur le concept de la cité jardin et de l’habitat en bande constitué içi par un habitat intermédiaire.

    Ce concept permet de développer des constructions de plus faibles hauteurs et plus à l’échelle des constructions situés à proximité et de retrouver l’esprit de la maison individuelle par l’accolement de logement indépendant avec leur propre accès depuis l’extérieur soit de plain-pied soit par un escalier, ou chaque logement à son propre accès son propre escalier.

    L’implantation perpendiculaire à la voie permet d’optimiser l’orientation est-ouest avec l’ensemble des séjours à l’ouest répondant ainsi aux critères HQE demander dans cette opération.

    L’aspect masse qui aurait pu naître est rompu par le décalage des toitures, par le jeu de pleins et de vides en façades constitués par l’alternance de boîtes en avancée.

    Cette alternance liée à la rupture de rythme dans les volumes des constructions et à la diversité des effets et à sa polychromie varié redonne à l’ensemble un dynamisme emprunt d’urbanité.
  • établissement public 
    2010
    (44 - Loire-Atlantique)
    Rue des Noelles du Pé - ZAC de la Noé
    44640 SAINT-JEAN-DE-BOISEAU
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ATLANTIQUE HABITATIONS
    Le programme de la ZAC prévoyait sur ce site la réalisation de 22 logements sous la forme de petits collectifs.


    Plusieurs éléments ont déterminés le concept du projet :

    - Le dessin de la parcelle
    - Son orientation
    - La proximité d’un habitat pavillonnaire

    Initialement prévu sous forme de deux immeubles, le projet prévoit la réalisation de trois bâtiments implantés perpendiculairement à la voie principale de desserte.

    Le projet repose sur le concept de la cité jardin et de l’habitat en bande constitué içi par un habitat intermédiaire.

    Ce concept permet de développer des constructions de plus faibles hauteurs et plus à l’échelle des constructions situés à proximité et de retrouver l’esprit de la maison individuelle par l’accolement de logement indépendant avec leur propre accès depuis l’extérieur soit de plain-pied soit par un escalier, ou chaque logement à son propre accès son propre escalier.

    L’implantation perpendiculaire à la voie permet d’optimiser l’orientation est-ouest avec l’ensemble des séjours à l’ouest répondant ainsi aux critères HQE demander dans cette opération.

    L’aspect masse qui aurait pu naître est rompu par le décalage des toitures, par le jeu de pleins et de vides en façades constitués par l’alternance de boîtes en avancée.

    Cette alternance liée à la rupture de rythme dans les volumes des constructions et à la diversité des effets et à sa polychromie varié redonne à l’ensemble un dynamisme emprunt d’urbanité.
  • établissement public 
    2010
    (44 - Loire-Atlantique)
    Rue des Noelles du Pé - ZAC de la Noé
    44640 SAINT-JEAN-DE-BOISEAU
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    ATLANTIQUE HABITATIONS
    Le programme de la ZAC prévoyait sur ce site la réalisation de 22 logements sous la forme de petits collectifs.


    Plusieurs éléments ont déterminés le concept du projet :

    - Le dessin de la parcelle
    - Son orientation
    - La proximité d’un habitat pavillonnaire

    Initialement prévu sous forme de deux immeubles, le projet prévoit la réalisation de trois bâtiments implantés perpendiculairement à la voie principale de desserte.

    Le projet repose sur le concept de la cité jardin et de l’habitat en bande constitué içi par un habitat intermédiaire.

    Ce concept permet de développer des constructions de plus faibles hauteurs et plus à l’échelle des constructions situés à proximité et de retrouver l’esprit de la maison individuelle par l’accolement de logement indépendant avec leur propre accès depuis l’extérieur soit de plain-pied soit par un escalier, ou chaque logement à son propre accès son propre escalier.

    L’implantation perpendiculaire à la voie permet d’optimiser l’orientation est-ouest avec l’ensemble des séjours à l’ouest répondant ainsi aux critères HQE demander dans cette opération.

    L’aspect masse qui aurait pu naître est rompu par le décalage des toitures, par le jeu de pleins et de vides en façades constitués par l’alternance de boîtes en avancée.

    Cette alternance liée à la rupture de rythme dans les volumes des constructions et à la diversité des effets et à sa polychromie varié redonne à l’ensemble un dynamisme emprunt d’urbanité.