MAURIN ARCHITECTURE

  • caserne de pompier, concours d'architecture, architecture bois, architecture morteau
    Vue principale sur la caserne
    établissement public 
    concours non retenu
    (25 - Doubs)
    25500 Morteau
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Prillard Architecture
    Maître d’ouvrage :
    SDIS de Morteau
    Ce projet a été réalisé dans le cadre d'un concours pour le SDIS du Doubs en vue de réaliser la nouvelle caserne de pompier de Morteau.
    Notre parti pris a été de concevoir l'ensemble de la caserne en ossature bois. Les avantages sont de deux ordres : l'un écologique car cela permet de faire travailler la filière bois locale, l'autre étant la réduction des délais de construction.
    La principale contrainte du projet réside dans la nécessité d'optimiser les temps de parcours pour les départs en intervention.
    Le projet allie certaines caractéristiques de l'architecture locale avec une expression plus contemporaine. Le bâtiment administratif a été imaginé comme une succession de volumes « lanternes » qui veillent et sont tournés vers la ville. Le cadrage des vues étant un élément important qui nous a permis d'organiser des espaces conviviaux.
  • caserne en bois
    Vue sur les travées de poids lourds
    établissement public 
    concours non retenu
    (25 - Doubs)
    25500 Morteau
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Prillard Architecture
    Maître d’ouvrage :
    SDIS de Morteau
    Ce projet a été réalisé dans le cadre d'un concours pour le SDIS du Doubs en vue de réaliser la nouvelle caserne de pompier de Morteau.
    Notre parti pris a été de concevoir l'ensemble de la caserne en ossature bois. Les avantages sont de deux ordres : l'un écologique car cela permet de faire travailler la filière bois locale, l'autre étant la réduction des délais de construction.
    La principale contrainte du projet réside dans la nécessité d'optimiser les temps de parcours pour les départs en intervention.
    Le projet allie certaines caractéristiques de l'architecture locale avec une expression plus contemporaine. Le bâtiment administratif a été imaginé comme une succession de volumes « lanternes » qui veillent et sont tournés vers la ville. Le cadrage des vues étant un élément important qui nous a permis d'organiser des espaces conviviaux.
  • Vue sur le foyer
    Vue sur le foyer
    établissement public 
    concours non retenu
    (25 - Doubs)
    25500 Morteau
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Prillard Architecture
    Maître d’ouvrage :
    SDIS de Morteau
    Ce projet a été réalisé dans le cadre d'un concours pour le SDIS du Doubs en vue de réaliser la nouvelle caserne de pompier de Morteau.
    Notre parti pris a été de concevoir l'ensemble de la caserne en ossature bois. Les avantages sont de deux ordres : l'un écologique car cela permet de faire travailler la filière bois locale, l'autre étant la réduction des délais de construction.
    La principale contrainte du projet réside dans la nécessité d'optimiser les temps de parcours pour les départs en intervention.
    Le projet allie certaines caractéristiques de l'architecture locale avec une expression plus contemporaine. Le bâtiment administratif a été imaginé comme une succession de volumes « lanternes » qui veillent et sont tournés vers la ville. Le cadrage des vues étant un élément important qui nous a permis d'organiser des espaces conviviaux.
  • Vue dans les travées de poids lourds
    Vue dans les travées de poids lourds
    établissement public 
    concours non retenu
    (25 - Doubs)
    25500 Morteau
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Prillard Architecture
    Maître d’ouvrage :
    SDIS de Morteau
    Ce projet a été réalisé dans le cadre d'un concours pour le SDIS du Doubs en vue de réaliser la nouvelle caserne de pompier de Morteau.
    Notre parti pris a été de concevoir l'ensemble de la caserne en ossature bois. Les avantages sont de deux ordres : l'un écologique car cela permet de faire travailler la filière bois locale, l'autre étant la réduction des délais de construction.
    La principale contrainte du projet réside dans la nécessité d'optimiser les temps de parcours pour les départs en intervention.
    Le projet allie certaines caractéristiques de l'architecture locale avec une expression plus contemporaine. Le bâtiment administratif a été imaginé comme une succession de volumes « lanternes » qui veillent et sont tournés vers la ville. Le cadrage des vues étant un élément important qui nous a permis d'organiser des espaces conviviaux.