villa mille lieux à Pierrevert

  • vue depuis l'entrée longeant le mur claustra de marbre
    vue depuis l'entrée longeant le mur claustra de marbre
    Neuf
    Neuf
    Ce projet né d’un site et d’un programme où tout semblait être paradoxe ! Situé dans un quartier pavillonnaire, dominant le centre historique du village de Pierrevert, le terrain se confronte à des situations de vis-à-vis importantes, mais s’ouvre largement au Sud, offrant une vue dégagée sur les collines et le clocher en contrebas. Il fallait donc s’ouvrir sur le paysage lointain mais se protéger du contexte immédiat. Nos clients avaient par ailleurs des souhaits diamétralement opposés, tandis que madame rêvait d’une « maison balinaise », cherchant l’effacement de la limite entre l’intérieur et l’extérieur ; Monsieur souhaitait construire un « riad marocain », son havre de paix coupé du monde extérieur. La maison est une stratification de deux « philosophies d’habiter », unies par un long mur qui nous guide depuis l’entrée de la parcelle pour venir s’enrouler dans la maison et lier les deux niveaux.
    France métropolitaine
    2015
    04 - Alpes-de-Haute-Provence
  • vue de nuit
    vue de la façade principale de nuit avec la paroi d'onyx translucide
    Neuf
    Neuf
    Ce projet né d’un site et d’un programme où tout semblait être paradoxe ! Situé dans un quartier pavillonnaire, dominant le centre historique du village de Pierrevert, le terrain se confronte à des situations de vis-à-vis importantes, mais s’ouvre largement au Sud, offrant une vue dégagée sur les collines et le clocher en contrebas. Il fallait donc s’ouvrir sur le paysage lointain mais se protéger du contexte immédiat. Nos clients avaient par ailleurs des souhaits diamétralement opposés, tandis que madame rêvait d’une « maison balinaise », cherchant l’effacement de la limite entre l’intérieur et l’extérieur ; Monsieur souhaitait construire un « riad marocain », son havre de paix coupé du monde extérieur. La maison est une stratification de deux « philosophies d’habiter », unies par un long mur qui nous guide depuis l’entrée de la parcelle pour venir s’enrouler dans la maison et lier les deux niveaux.
    France métropolitaine
    2015
    04 - Alpes-de-Haute-Provence
  • stratification béton
    stratification des masses de béton brut
    Neuf
    Neuf
    Ce projet né d’un site et d’un programme où tout semblait être paradoxe ! Situé dans un quartier pavillonnaire, dominant le centre historique du village de Pierrevert, le terrain se confronte à des situations de vis-à-vis importantes, mais s’ouvre largement au Sud, offrant une vue dégagée sur les collines et le clocher en contrebas. Il fallait donc s’ouvrir sur le paysage lointain mais se protéger du contexte immédiat. Nos clients avaient par ailleurs des souhaits diamétralement opposés, tandis que madame rêvait d’une « maison balinaise », cherchant l’effacement de la limite entre l’intérieur et l’extérieur ; Monsieur souhaitait construire un « riad marocain », son havre de paix coupé du monde extérieur. La maison est une stratification de deux « philosophies d’habiter », unies par un long mur qui nous guide depuis l’entrée de la parcelle pour venir s’enrouler dans la maison et lier les deux niveaux.
    France métropolitaine
    2015
    04 - Alpes-de-Haute-Provence
  • vue de la coursive intérieure
    vue de la coursive intérieure longeant le mur d'onyx
    Neuf
    Neuf
    Ce projet né d’un site et d’un programme où tout semblait être paradoxe ! Situé dans un quartier pavillonnaire, dominant le centre historique du village de Pierrevert, le terrain se confronte à des situations de vis-à-vis importantes, mais s’ouvre largement au Sud, offrant une vue dégagée sur les collines et le clocher en contrebas. Il fallait donc s’ouvrir sur le paysage lointain mais se protéger du contexte immédiat. Nos clients avaient par ailleurs des souhaits diamétralement opposés, tandis que madame rêvait d’une « maison balinaise », cherchant l’effacement de la limite entre l’intérieur et l’extérieur ; Monsieur souhaitait construire un « riad marocain », son havre de paix coupé du monde extérieur. La maison est une stratification de deux « philosophies d’habiter », unies par un long mur qui nous guide depuis l’entrée de la parcelle pour venir s’enrouler dans la maison et lier les deux niveaux.
    France métropolitaine
    2015
    04 - Alpes-de-Haute-Provence
  • hall
    halle d'entrée, masse, béton et lumière
    Neuf
    Neuf
    Ce projet né d’un site et d’un programme où tout semblait être paradoxe ! Situé dans un quartier pavillonnaire, dominant le centre historique du village de Pierrevert, le terrain se confronte à des situations de vis-à-vis importantes, mais s’ouvre largement au Sud, offrant une vue dégagée sur les collines et le clocher en contrebas. Il fallait donc s’ouvrir sur le paysage lointain mais se protéger du contexte immédiat. Nos clients avaient par ailleurs des souhaits diamétralement opposés, tandis que madame rêvait d’une « maison balinaise », cherchant l’effacement de la limite entre l’intérieur et l’extérieur ; Monsieur souhaitait construire un « riad marocain », son havre de paix coupé du monde extérieur. La maison est une stratification de deux « philosophies d’habiter », unies par un long mur qui nous guide depuis l’entrée de la parcelle pour venir s’enrouler dans la maison et lier les deux niveaux.
    France métropolitaine
    2015
    04 - Alpes-de-Haute-Provence
  • schema
    schéma de principe compositionnel
    Neuf
    Neuf
    Ce projet né d’un site et d’un programme où tout semblait être paradoxe ! Situé dans un quartier pavillonnaire, dominant le centre historique du village de Pierrevert, le terrain se confronte à des situations de vis-à-vis importantes, mais s’ouvre largement au Sud, offrant une vue dégagée sur les collines et le clocher en contrebas. Il fallait donc s’ouvrir sur le paysage lointain mais se protéger du contexte immédiat. Nos clients avaient par ailleurs des souhaits diamétralement opposés, tandis que madame rêvait d’une « maison balinaise », cherchant l’effacement de la limite entre l’intérieur et l’extérieur ; Monsieur souhaitait construire un « riad marocain », son havre de paix coupé du monde extérieur. La maison est une stratification de deux « philosophies d’habiter », unies par un long mur qui nous guide depuis l’entrée de la parcelle pour venir s’enrouler dans la maison et lier les deux niveaux.
    France métropolitaine
    2015
    04 - Alpes-de-Haute-Provence