Maison C.

  • Rénovation, rénovation thermique
    Rénovation, rénovation thermique
    La maison existante est située dans le quartier des Enclos à Carnon. C’est un quartier conçu entre les années 70 et 80, suivant une trame orthogonale qui est constitué de maisons à patios mitoyennes. La blancheur des façades et les toitures terrasses confèrent au quartier un caractère moderne et méditerranéen, renforcé par des espaces piétonniers et paysagers (lauriers, palmiers, etc..) qui lui confèrent une ambiance très intime. D’abord petites maisons de vacances (environ 80 m2), le développement de l’agglomération Montpelliéraine a fait de ce quartier un lieu de vie à l’année. Le PLU a libéré des possibilités d’agrandissement par des surélévations mesurées devant représenter maximum 30% de la surface construite en RDC. Il s’agit donc pour la famille C de créer un étage supplémentaire devant accueillir l’espace des enfants, afin d’augmenter les espaces de vie au rez-de-chaussée, et permettre la création d’une belle suite parentale. Un majestueux palmier borde l’espace piétonnier situé au Nord de la maison. Au départ, la famille imagine créer l’extension sur le volume principal de la maison, et une terrasse en vis à vis du palmier. Notre intervention a consisté à remettre en cause ce choix. En effet, la terrasse aurait été située au Nord, et la surélévation aurait créé un masque solaire sur le jardin. Nous avons compris l’attachement des propriétaires à ce palmier et choisi de le mettre en scène dans la maison, y compris depuis la terrasse que nous avons créée au Sud. Nous avons d’abord libéré le séjour en démolissant l’entrée, et des pièces humides. Nous avons ensuite imaginé un escalier central dont le volume crée un puits de lumière qu’il diffuse au cœur de la maison, par une grande baie « tableau » qui cadre le palmier. En façade, elle est exprimée par un cadre saillant en zinc Quartz. Au rez-de-chaussée, l’espace a été repensé avec une chambre parentale, une salle de bain, un sanitaire et un bureau. Des châssis translucides font pénétrer la lumière dans le bureau et la chambre. A l’étage, 2 chambres sont créées avec un accès à la terrasse, ainsi qu’une salle de bain et un sanitaire éclairés également par des châssis translucides par le puits de lumière central. Depuis la terrasse au Sud, le regard traverse le vide créé par l’escalier et profite ainsi de la vue sur le palmier. La surélévation a été réalisée en Ossature Bois. Le PLU imposait une teinte blanche des façades : nous avons donc proposé un bardage brut de planches larges en épicéa peintes en blanc, dans un esprit  « bord de mer ». La volumétrie est simple et reprend strictement le volume Nord du rez-de-chaussée. De plus, elle répond au gabarit de la maison rehaussée en vis à vis, garantissant une homogénéité dans l’îlot.
    34000 Montpellier
    France métropolitaine
    2011
    34 - Hérault
  • Rénovation, rénovation thermique
    Rénovation, rénovation thermique
    La maison existante est située dans le quartier des Enclos à Carnon. C’est un quartier conçu entre les années 70 et 80, suivant une trame orthogonale qui est constitué de maisons à patios mitoyennes. La blancheur des façades et les toitures terrasses confèrent au quartier un caractère moderne et méditerranéen, renforcé par des espaces piétonniers et paysagers (lauriers, palmiers, etc..) qui lui confèrent une ambiance très intime. D’abord petites maisons de vacances (environ 80 m2), le développement de l’agglomération Montpelliéraine a fait de ce quartier un lieu de vie à l’année. Le PLU a libéré des possibilités d’agrandissement par des surélévations mesurées devant représenter maximum 30% de la surface construite en RDC. Il s’agit donc pour la famille C de créer un étage supplémentaire devant accueillir l’espace des enfants, afin d’augmenter les espaces de vie au rez-de-chaussée, et permettre la création d’une belle suite parentale. Un majestueux palmier borde l’espace piétonnier situé au Nord de la maison. Au départ, la famille imagine créer l’extension sur le volume principal de la maison, et une terrasse en vis à vis du palmier. Notre intervention a consisté à remettre en cause ce choix. En effet, la terrasse aurait été située au Nord, et la surélévation aurait créé un masque solaire sur le jardin. Nous avons compris l’attachement des propriétaires à ce palmier et choisi de le mettre en scène dans la maison, y compris depuis la terrasse que nous avons créée au Sud. Nous avons d’abord libéré le séjour en démolissant l’entrée, et des pièces humides. Nous avons ensuite imaginé un escalier central dont le volume crée un puits de lumière qu’il diffuse au cœur de la maison, par une grande baie « tableau » qui cadre le palmier. En façade, elle est exprimée par un cadre saillant en zinc Quartz. Au rez-de-chaussée, l’espace a été repensé avec une chambre parentale, une salle de bain, un sanitaire et un bureau. Des châssis translucides font pénétrer la lumière dans le bureau et la chambre. A l’étage, 2 chambres sont créées avec un accès à la terrasse, ainsi qu’une salle de bain et un sanitaire éclairés également par des châssis translucides par le puits de lumière central. Depuis la terrasse au Sud, le regard traverse le vide créé par l’escalier et profite ainsi de la vue sur le palmier. La surélévation a été réalisée en Ossature Bois. Le PLU imposait une teinte blanche des façades : nous avons donc proposé un bardage brut de planches larges en épicéa peintes en blanc, dans un esprit  « bord de mer ». La volumétrie est simple et reprend strictement le volume Nord du rez-de-chaussée. De plus, elle répond au gabarit de la maison rehaussée en vis à vis, garantissant une homogénéité dans l’îlot.
    34000 Montpellier
    France métropolitaine
    2011
    34 - Hérault
  • Rénovation, rénovation thermique
    Rénovation, rénovation thermique
    La maison existante est située dans le quartier des Enclos à Carnon. C’est un quartier conçu entre les années 70 et 80, suivant une trame orthogonale qui est constitué de maisons à patios mitoyennes. La blancheur des façades et les toitures terrasses confèrent au quartier un caractère moderne et méditerranéen, renforcé par des espaces piétonniers et paysagers (lauriers, palmiers, etc..) qui lui confèrent une ambiance très intime. D’abord petites maisons de vacances (environ 80 m2), le développement de l’agglomération Montpelliéraine a fait de ce quartier un lieu de vie à l’année. Le PLU a libéré des possibilités d’agrandissement par des surélévations mesurées devant représenter maximum 30% de la surface construite en RDC. Il s’agit donc pour la famille C de créer un étage supplémentaire devant accueillir l’espace des enfants, afin d’augmenter les espaces de vie au rez-de-chaussée, et permettre la création d’une belle suite parentale. Un majestueux palmier borde l’espace piétonnier situé au Nord de la maison. Au départ, la famille imagine créer l’extension sur le volume principal de la maison, et une terrasse en vis à vis du palmier. Notre intervention a consisté à remettre en cause ce choix. En effet, la terrasse aurait été située au Nord, et la surélévation aurait créé un masque solaire sur le jardin. Nous avons compris l’attachement des propriétaires à ce palmier et choisi de le mettre en scène dans la maison, y compris depuis la terrasse que nous avons créée au Sud. Nous avons d’abord libéré le séjour en démolissant l’entrée, et des pièces humides. Nous avons ensuite imaginé un escalier central dont le volume crée un puits de lumière qu’il diffuse au cœur de la maison, par une grande baie « tableau » qui cadre le palmier. En façade, elle est exprimée par un cadre saillant en zinc Quartz. Au rez-de-chaussée, l’espace a été repensé avec une chambre parentale, une salle de bain, un sanitaire et un bureau. Des châssis translucides font pénétrer la lumière dans le bureau et la chambre. A l’étage, 2 chambres sont créées avec un accès à la terrasse, ainsi qu’une salle de bain et un sanitaire éclairés également par des châssis translucides par le puits de lumière central. Depuis la terrasse au Sud, le regard traverse le vide créé par l’escalier et profite ainsi de la vue sur le palmier. La surélévation a été réalisée en Ossature Bois. Le PLU imposait une teinte blanche des façades : nous avons donc proposé un bardage brut de planches larges en épicéa peintes en blanc, dans un esprit  « bord de mer ». La volumétrie est simple et reprend strictement le volume Nord du rez-de-chaussée. De plus, elle répond au gabarit de la maison rehaussée en vis à vis, garantissant une homogénéité dans l’îlot.
    34000 Montpellier
    France métropolitaine
    2011
    34 - Hérault