Maison C.

  • Neuf
    Neuf
    La maison est construite sur un terrain arboré de pins centenaires, clôt par un clapas de pierres sèches, qui offre une vue dominante à l’Ouest vers le Pic Saint Loup. Le programme consiste en la réalisation d’une maison individuelle, avec piscine et dépendance (logement gardien) La conception propose une façon d’habiter respectueuse de son site d’accueil (construction, végétation) et sa mise en valeur par le biais d’une intervention contemporaine minimaliste, tant dans l’expressions architecturale que dans la préservation du site : topographie, végétation et sol naturel non impactés par le projet. L’habitation principale est composée de deux corps de bâtiments parallèles et légèrement décalé, s’étirant sur un axe Nord-Sud, et créant un effet de faille qui marque l’entrée de la maison. Le premier, au Nord, accueille les pièces de vie de la maison (séjour, salle à manger, cuisine, bureau) ainsi que la suite du propriétaire. Le second, au sud, 3 chambres avec salles d’eau. Ainsi, la maison offre des espaces traversants, prolongés par des espaces extérieurs qui invitent à profiter du site naturel à toute heure de la journée et à différentes saisons. Ils proposent des ambiances différentes : patios intimes, terrasse plongeoir, plage, etc… qui inondent de lumière les espaces intérieurs. L’accès piéton existant, encadré par deux piles en pierres et marqué par deux pins centenaires, est conservé. Il dessert un petit parvis traité en béton lissé et donne accès, soit à la dépendance, soit à l’habitation principale. Cet accès est mis en scène par un cheminement rectiligne guidant jusqu’à la faille intérieure et offrant une perspective visuelle jusqu’à la piscine et à la terrasse à l’Ouest. Sur la façade Est du volume des chambres, très opaque et longée par le cheminement d’entrée, un grand percement offre un cadrage sur le site naturel à l’Ouest, au travers d’un patio, invitant à le découvrir. Des éléments de bois participent à l’ambiance naturelle du site : terrasses, résilles pour protection solaire et/ou intimité. Certains murs (soubassement de l’habitation – dépendance) reçoivent un parement en pierres, en écho au mur d’enceinte (clapas) du terrain.
    34170 Castelnau le Lez
    France métropolitaine
    2013
    34 - Hérault
  • Neuf
    Neuf
    La maison est construite sur un terrain arboré de pins centenaires, clôt par un clapas de pierres sèches, qui offre une vue dominante à l’Ouest vers le Pic Saint Loup. Le programme consiste en la réalisation d’une maison individuelle, avec piscine et dépendance (logement gardien) La conception propose une façon d’habiter respectueuse de son site d’accueil (construction, végétation) et sa mise en valeur par le biais d’une intervention contemporaine minimaliste, tant dans l’expressions architecturale que dans la préservation du site : topographie, végétation et sol naturel non impactés par le projet. L’habitation principale est composée de deux corps de bâtiments parallèles et légèrement décalé, s’étirant sur un axe Nord-Sud, et créant un effet de faille qui marque l’entrée de la maison. Le premier, au Nord, accueille les pièces de vie de la maison (séjour, salle à manger, cuisine, bureau) ainsi que la suite du propriétaire. Le second, au sud, 3 chambres avec salles d’eau. Ainsi, la maison offre des espaces traversants, prolongés par des espaces extérieurs qui invitent à profiter du site naturel à toute heure de la journée et à différentes saisons. Ils proposent des ambiances différentes : patios intimes, terrasse plongeoir, plage, etc… qui inondent de lumière les espaces intérieurs. L’accès piéton existant, encadré par deux piles en pierres et marqué par deux pins centenaires, est conservé. Il dessert un petit parvis traité en béton lissé et donne accès, soit à la dépendance, soit à l’habitation principale. Cet accès est mis en scène par un cheminement rectiligne guidant jusqu’à la faille intérieure et offrant une perspective visuelle jusqu’à la piscine et à la terrasse à l’Ouest. Sur la façade Est du volume des chambres, très opaque et longée par le cheminement d’entrée, un grand percement offre un cadrage sur le site naturel à l’Ouest, au travers d’un patio, invitant à le découvrir. Des éléments de bois participent à l’ambiance naturelle du site : terrasses, résilles pour protection solaire et/ou intimité. Certains murs (soubassement de l’habitation – dépendance) reçoivent un parement en pierres, en écho au mur d’enceinte (clapas) du terrain.
    34170 Castelnau le Lez
    France métropolitaine
    2013
    34 - Hérault
  • Neuf
    Neuf
    La maison est construite sur un terrain arboré de pins centenaires, clôt par un clapas de pierres sèches, qui offre une vue dominante à l’Ouest vers le Pic Saint Loup. Le programme consiste en la réalisation d’une maison individuelle, avec piscine et dépendance (logement gardien) La conception propose une façon d’habiter respectueuse de son site d’accueil (construction, végétation) et sa mise en valeur par le biais d’une intervention contemporaine minimaliste, tant dans l’expressions architecturale que dans la préservation du site : topographie, végétation et sol naturel non impactés par le projet. L’habitation principale est composée de deux corps de bâtiments parallèles et légèrement décalé, s’étirant sur un axe Nord-Sud, et créant un effet de faille qui marque l’entrée de la maison. Le premier, au Nord, accueille les pièces de vie de la maison (séjour, salle à manger, cuisine, bureau) ainsi que la suite du propriétaire. Le second, au sud, 3 chambres avec salles d’eau. Ainsi, la maison offre des espaces traversants, prolongés par des espaces extérieurs qui invitent à profiter du site naturel à toute heure de la journée et à différentes saisons. Ils proposent des ambiances différentes : patios intimes, terrasse plongeoir, plage, etc… qui inondent de lumière les espaces intérieurs. L’accès piéton existant, encadré par deux piles en pierres et marqué par deux pins centenaires, est conservé. Il dessert un petit parvis traité en béton lissé et donne accès, soit à la dépendance, soit à l’habitation principale. Cet accès est mis en scène par un cheminement rectiligne guidant jusqu’à la faille intérieure et offrant une perspective visuelle jusqu’à la piscine et à la terrasse à l’Ouest. Sur la façade Est du volume des chambres, très opaque et longée par le cheminement d’entrée, un grand percement offre un cadrage sur le site naturel à l’Ouest, au travers d’un patio, invitant à le découvrir. Des éléments de bois participent à l’ambiance naturelle du site : terrasses, résilles pour protection solaire et/ou intimité. Certains murs (soubassement de l’habitation – dépendance) reçoivent un parement en pierres, en écho au mur d’enceinte (clapas) du terrain.
    34170 Castelnau le Lez
    France métropolitaine
    2013
    34 - Hérault
  • Neuf
    Neuf
    La maison est construite sur un terrain arboré de pins centenaires, clôt par un clapas de pierres sèches, qui offre une vue dominante à l’Ouest vers le Pic Saint Loup. Le programme consiste en la réalisation d’une maison individuelle, avec piscine et dépendance (logement gardien) La conception propose une façon d’habiter respectueuse de son site d’accueil (construction, végétation) et sa mise en valeur par le biais d’une intervention contemporaine minimaliste, tant dans l’expressions architecturale que dans la préservation du site : topographie, végétation et sol naturel non impactés par le projet. L’habitation principale est composée de deux corps de bâtiments parallèles et légèrement décalé, s’étirant sur un axe Nord-Sud, et créant un effet de faille qui marque l’entrée de la maison. Le premier, au Nord, accueille les pièces de vie de la maison (séjour, salle à manger, cuisine, bureau) ainsi que la suite du propriétaire. Le second, au sud, 3 chambres avec salles d’eau. Ainsi, la maison offre des espaces traversants, prolongés par des espaces extérieurs qui invitent à profiter du site naturel à toute heure de la journée et à différentes saisons. Ils proposent des ambiances différentes : patios intimes, terrasse plongeoir, plage, etc… qui inondent de lumière les espaces intérieurs. L’accès piéton existant, encadré par deux piles en pierres et marqué par deux pins centenaires, est conservé. Il dessert un petit parvis traité en béton lissé et donne accès, soit à la dépendance, soit à l’habitation principale. Cet accès est mis en scène par un cheminement rectiligne guidant jusqu’à la faille intérieure et offrant une perspective visuelle jusqu’à la piscine et à la terrasse à l’Ouest. Sur la façade Est du volume des chambres, très opaque et longée par le cheminement d’entrée, un grand percement offre un cadrage sur le site naturel à l’Ouest, au travers d’un patio, invitant à le découvrir. Des éléments de bois participent à l’ambiance naturelle du site : terrasses, résilles pour protection solaire et/ou intimité. Certains murs (soubassement de l’habitation – dépendance) reçoivent un parement en pierres, en écho au mur d’enceinte (clapas) du terrain.
    34170 Castelnau le Lez
    France métropolitaine
    2013
    34 - Hérault
  • Neuf
    Neuf
    La maison est construite sur un terrain arboré de pins centenaires, clôt par un clapas de pierres sèches, qui offre une vue dominante à l’Ouest vers le Pic Saint Loup. Le programme consiste en la réalisation d’une maison individuelle, avec piscine et dépendance (logement gardien) La conception propose une façon d’habiter respectueuse de son site d’accueil (construction, végétation) et sa mise en valeur par le biais d’une intervention contemporaine minimaliste, tant dans l’expressions architecturale que dans la préservation du site : topographie, végétation et sol naturel non impactés par le projet. L’habitation principale est composée de deux corps de bâtiments parallèles et légèrement décalé, s’étirant sur un axe Nord-Sud, et créant un effet de faille qui marque l’entrée de la maison. Le premier, au Nord, accueille les pièces de vie de la maison (séjour, salle à manger, cuisine, bureau) ainsi que la suite du propriétaire. Le second, au sud, 3 chambres avec salles d’eau. Ainsi, la maison offre des espaces traversants, prolongés par des espaces extérieurs qui invitent à profiter du site naturel à toute heure de la journée et à différentes saisons. Ils proposent des ambiances différentes : patios intimes, terrasse plongeoir, plage, etc… qui inondent de lumière les espaces intérieurs. L’accès piéton existant, encadré par deux piles en pierres et marqué par deux pins centenaires, est conservé. Il dessert un petit parvis traité en béton lissé et donne accès, soit à la dépendance, soit à l’habitation principale. Cet accès est mis en scène par un cheminement rectiligne guidant jusqu’à la faille intérieure et offrant une perspective visuelle jusqu’à la piscine et à la terrasse à l’Ouest. Sur la façade Est du volume des chambres, très opaque et longée par le cheminement d’entrée, un grand percement offre un cadrage sur le site naturel à l’Ouest, au travers d’un patio, invitant à le découvrir. Des éléments de bois participent à l’ambiance naturelle du site : terrasses, résilles pour protection solaire et/ou intimité. Certains murs (soubassement de l’habitation – dépendance) reçoivent un parement en pierres, en écho au mur d’enceinte (clapas) du terrain.
    34170 Castelnau le Lez
    France métropolitaine
    2013
    34 - Hérault
  • Neuf
    Neuf
    La maison est construite sur un terrain arboré de pins centenaires, clôt par un clapas de pierres sèches, qui offre une vue dominante à l’Ouest vers le Pic Saint Loup. Le programme consiste en la réalisation d’une maison individuelle, avec piscine et dépendance (logement gardien) La conception propose une façon d’habiter respectueuse de son site d’accueil (construction, végétation) et sa mise en valeur par le biais d’une intervention contemporaine minimaliste, tant dans l’expressions architecturale que dans la préservation du site : topographie, végétation et sol naturel non impactés par le projet. L’habitation principale est composée de deux corps de bâtiments parallèles et légèrement décalé, s’étirant sur un axe Nord-Sud, et créant un effet de faille qui marque l’entrée de la maison. Le premier, au Nord, accueille les pièces de vie de la maison (séjour, salle à manger, cuisine, bureau) ainsi que la suite du propriétaire. Le second, au sud, 3 chambres avec salles d’eau. Ainsi, la maison offre des espaces traversants, prolongés par des espaces extérieurs qui invitent à profiter du site naturel à toute heure de la journée et à différentes saisons. Ils proposent des ambiances différentes : patios intimes, terrasse plongeoir, plage, etc… qui inondent de lumière les espaces intérieurs. L’accès piéton existant, encadré par deux piles en pierres et marqué par deux pins centenaires, est conservé. Il dessert un petit parvis traité en béton lissé et donne accès, soit à la dépendance, soit à l’habitation principale. Cet accès est mis en scène par un cheminement rectiligne guidant jusqu’à la faille intérieure et offrant une perspective visuelle jusqu’à la piscine et à la terrasse à l’Ouest. Sur la façade Est du volume des chambres, très opaque et longée par le cheminement d’entrée, un grand percement offre un cadrage sur le site naturel à l’Ouest, au travers d’un patio, invitant à le découvrir. Des éléments de bois participent à l’ambiance naturelle du site : terrasses, résilles pour protection solaire et/ou intimité. Certains murs (soubassement de l’habitation – dépendance) reçoivent un parement en pierres, en écho au mur d’enceinte (clapas) du terrain.
    34170 Castelnau le Lez
    France métropolitaine
    2013
    34 - Hérault
  • Neuf
    Neuf
    La maison est construite sur un terrain arboré de pins centenaires, clôt par un clapas de pierres sèches, qui offre une vue dominante à l’Ouest vers le Pic Saint Loup. Le programme consiste en la réalisation d’une maison individuelle, avec piscine et dépendance (logement gardien) La conception propose une façon d’habiter respectueuse de son site d’accueil (construction, végétation) et sa mise en valeur par le biais d’une intervention contemporaine minimaliste, tant dans l’expressions architecturale que dans la préservation du site : topographie, végétation et sol naturel non impactés par le projet. L’habitation principale est composée de deux corps de bâtiments parallèles et légèrement décalé, s’étirant sur un axe Nord-Sud, et créant un effet de faille qui marque l’entrée de la maison. Le premier, au Nord, accueille les pièces de vie de la maison (séjour, salle à manger, cuisine, bureau) ainsi que la suite du propriétaire. Le second, au sud, 3 chambres avec salles d’eau. Ainsi, la maison offre des espaces traversants, prolongés par des espaces extérieurs qui invitent à profiter du site naturel à toute heure de la journée et à différentes saisons. Ils proposent des ambiances différentes : patios intimes, terrasse plongeoir, plage, etc… qui inondent de lumière les espaces intérieurs. L’accès piéton existant, encadré par deux piles en pierres et marqué par deux pins centenaires, est conservé. Il dessert un petit parvis traité en béton lissé et donne accès, soit à la dépendance, soit à l’habitation principale. Cet accès est mis en scène par un cheminement rectiligne guidant jusqu’à la faille intérieure et offrant une perspective visuelle jusqu’à la piscine et à la terrasse à l’Ouest. Sur la façade Est du volume des chambres, très opaque et longée par le cheminement d’entrée, un grand percement offre un cadrage sur le site naturel à l’Ouest, au travers d’un patio, invitant à le découvrir. Des éléments de bois participent à l’ambiance naturelle du site : terrasses, résilles pour protection solaire et/ou intimité. Certains murs (soubassement de l’habitation – dépendance) reçoivent un parement en pierres, en écho au mur d’enceinte (clapas) du terrain.
    34170 Castelnau le Lez
    France métropolitaine
    2013
    34 - Hérault
  • Neuf
    Neuf
    La maison est construite sur un terrain arboré de pins centenaires, clôt par un clapas de pierres sèches, qui offre une vue dominante à l’Ouest vers le Pic Saint Loup. Le programme consiste en la réalisation d’une maison individuelle, avec piscine et dépendance (logement gardien) La conception propose une façon d’habiter respectueuse de son site d’accueil (construction, végétation) et sa mise en valeur par le biais d’une intervention contemporaine minimaliste, tant dans l’expressions architecturale que dans la préservation du site : topographie, végétation et sol naturel non impactés par le projet. L’habitation principale est composée de deux corps de bâtiments parallèles et légèrement décalé, s’étirant sur un axe Nord-Sud, et créant un effet de faille qui marque l’entrée de la maison. Le premier, au Nord, accueille les pièces de vie de la maison (séjour, salle à manger, cuisine, bureau) ainsi que la suite du propriétaire. Le second, au sud, 3 chambres avec salles d’eau. Ainsi, la maison offre des espaces traversants, prolongés par des espaces extérieurs qui invitent à profiter du site naturel à toute heure de la journée et à différentes saisons. Ils proposent des ambiances différentes : patios intimes, terrasse plongeoir, plage, etc… qui inondent de lumière les espaces intérieurs. L’accès piéton existant, encadré par deux piles en pierres et marqué par deux pins centenaires, est conservé. Il dessert un petit parvis traité en béton lissé et donne accès, soit à la dépendance, soit à l’habitation principale. Cet accès est mis en scène par un cheminement rectiligne guidant jusqu’à la faille intérieure et offrant une perspective visuelle jusqu’à la piscine et à la terrasse à l’Ouest. Sur la façade Est du volume des chambres, très opaque et longée par le cheminement d’entrée, un grand percement offre un cadrage sur le site naturel à l’Ouest, au travers d’un patio, invitant à le découvrir. Des éléments de bois participent à l’ambiance naturelle du site : terrasses, résilles pour protection solaire et/ou intimité. Certains murs (soubassement de l’habitation – dépendance) reçoivent un parement en pierres, en écho au mur d’enceinte (clapas) du terrain.
    34170 Castelnau le Lez
    France métropolitaine
    2013
    34 - Hérault