MALABAR ARCHITECTES

  • Habitat 
    2015
    (76 - Seine-Maritime)
    76 Rouen
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    François Leclerq architectes et urbanistes
    Maître d’ouvrage :
    CIRMAD Prospectives [BOUYGUES]
    Le projet pose la question des rapports, a priori contradictoires, entre la cohérence d’un ensemble et l’autonomie formelle de ses éléments. Il s’agit d’un travail sur l’identité autant que sur l’usage.
  • Habitat 
    2015
    (76 - Seine-Maritime)
    76 Rouen
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    François Leclerq architectes et urbanistes
    Maître d’ouvrage :
    CIRMAD Prospectives [BOUYGUES]
    Le projet pose la question des rapports, a priori contradictoires, entre la cohérence d’un ensemble et l’autonomie formelle de ses éléments. Il s’agit d’un travail sur l’identité autant que sur l’usage.
  • Habitat 
    2015
    (76 - Seine-Maritime)
    76 Rouen
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    François Leclerq architectes et urbanistes
    Maître d’ouvrage :
    CIRMAD Prospectives [BOUYGUES]
    Le projet pose la question des rapports, a priori contradictoires, entre la cohérence d’un ensemble et l’autonomie formelle de ses éléments. Il s’agit d’un travail sur l’identité autant que sur l’usage.
  • Habitat 
    2015
    (76 - Seine-Maritime)
    76 Rouen
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    François Leclerq architectes et urbanistes
    Maître d’ouvrage :
    CIRMAD Prospectives [BOUYGUES]
    Le projet pose la question des rapports, a priori contradictoires, entre la cohérence d’un ensemble et l’autonomie formelle de ses éléments. Il s’agit d’un travail sur l’identité autant que sur l’usage.
  • Habitat 
    2015
    (76 - Seine-Maritime)
    76 Rouen
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    François Leclerq architectes et urbanistes
    Maître d’ouvrage :
    CIRMAD Prospectives [BOUYGUES]
    Le projet pose la question des rapports, a priori contradictoires, entre la cohérence d’un ensemble et l’autonomie formelle de ses éléments. Il s’agit d’un travail sur l’identité autant que sur l’usage.