M2V3 ARCHITECTES

  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    Livraison mars 2018
    (67 - Bas-Rhin)
    27 RUE DE LA GLACIÈRE
    67300 SCHILTIGHEIM
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Ville de Schiltigheim
    Le terrain d’assise du projet est situé dans un ensemble paysagé caractérisé par le parc de l’Aar, des installations sportives et le cours d’eau.
    Le terrain est situé dans la zone N6 (PLU - édition de décembre 2016), ou sont admises les constructions et installations, à condition d'être nécessaires à l'exploitation et à la gestion de jardins familiaux ou partagés, ou de vergers.
    Les jardins existants d'une surface de 8 000 m² datent des années 1940. Les lots sont distribuées selon une trame irrégulière. Les aménagements ont été effectués en auto-construction par les locataires successifs. Une vague d'incendies dans les années 2000 a détruit les plus beaux équipements et a eu pour conséquence de dissuader les particuliers d’investir. L'aspect du lotissement s'en trouve aujourd'hui appauvri et dévalorisé. La Ville souhaite conserver les jardins familiaux pour leurs valeurs patrimoniales et sociales.
    Il est prévu de démolir les anciennes installations (cabanons et clôtures) d’arracher certains arbres et de dépolluer le site en vue de re-découper le terrain et d'augmenter le nombre de jardins de 34 à 56 de superficies équivalentes. De nouvelles gloriettes et clôtures seront construites.
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    Livraison mars 2018
    (67 - Bas-Rhin)
    27 RUE DE LA GLACIÈRE
    67300 SCHILTIGHEIM
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Ville de Schiltigheim
    Le terrain d’assise du projet est situé dans un ensemble paysagé caractérisé par le parc de l’Aar, des installations sportives et le cours d’eau.
    Le terrain est situé dans la zone N6 (PLU - édition de décembre 2016), ou sont admises les constructions et installations, à condition d'être nécessaires à l'exploitation et à la gestion de jardins familiaux ou partagés, ou de vergers.
    Les jardins existants d'une surface de 8 000 m² datent des années 1940. Les lots sont distribuées selon une trame irrégulière. Les aménagements ont été effectués en auto-construction par les locataires successifs. Une vague d'incendies dans les années 2000 a détruit les plus beaux équipements et a eu pour conséquence de dissuader les particuliers d’investir. L'aspect du lotissement s'en trouve aujourd'hui appauvri et dévalorisé. La Ville souhaite conserver les jardins familiaux pour leurs valeurs patrimoniales et sociales.
    Il est prévu de démolir les anciennes installations (cabanons et clôtures) d’arracher certains arbres et de dépolluer le site en vue de re-découper le terrain et d'augmenter le nombre de jardins de 34 à 56 de superficies équivalentes. De nouvelles gloriettes et clôtures seront construites.
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    Livraison mars 2018
    (67 - Bas-Rhin)
    27 RUE DE LA GLACIÈRE
    67300 SCHILTIGHEIM
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Ville de Schiltigheim
    Le terrain d’assise du projet est situé dans un ensemble paysagé caractérisé par le parc de l’Aar, des installations sportives et le cours d’eau.
    Le terrain est situé dans la zone N6 (PLU - édition de décembre 2016), ou sont admises les constructions et installations, à condition d'être nécessaires à l'exploitation et à la gestion de jardins familiaux ou partagés, ou de vergers.
    Les jardins existants d'une surface de 8 000 m² datent des années 1940. Les lots sont distribuées selon une trame irrégulière. Les aménagements ont été effectués en auto-construction par les locataires successifs. Une vague d'incendies dans les années 2000 a détruit les plus beaux équipements et a eu pour conséquence de dissuader les particuliers d’investir. L'aspect du lotissement s'en trouve aujourd'hui appauvri et dévalorisé. La Ville souhaite conserver les jardins familiaux pour leurs valeurs patrimoniales et sociales.
    Il est prévu de démolir les anciennes installations (cabanons et clôtures) d’arracher certains arbres et de dépolluer le site en vue de re-découper le terrain et d'augmenter le nombre de jardins de 34 à 56 de superficies équivalentes. De nouvelles gloriettes et clôtures seront construites.