Luc Demolombe Architecte

  • • Date de livraison : Décembre 2002
    • Ville : Cransac
    • Département : Aveyron
    • Maitre d'ouvrage : SEM 12
    • Architectes associés : J.P. TOURNIER Architecte d’opération
    • Coût : 7 365 000 €
    • SHON : 3765 m2
    • Nature de la mission : Mission complète de maîtrise d’œuvre
    Mandataire lauréat

    La ressource thermale de CRANSAC , ancienne cité minière, est unique : « la montagne qui brûle » présente des émergences de vapeurs chaudes qui sont captées et conduites dans les différentes étuves de soin. Cette particularité de station « sans eau » nous a conduit à un projet tout à fait spécifique..

    Une reconversion écologique : La tradition plusieurs fois millénaire de l’utilisation du bois dans la construction s’est perpétuée en Aveyron. Ainsi, dans les nouveaux thermes de CRANSAC, on découvrira des allusions aux boisages des charpenteries minières. Les bardages en bois rétifié utilisent la toute nouvelle unité de production créée en Aveyron par le CRITT bois avec le soutien du Département.
    C’est un projet qui s’est inscrit dans une préoccupation de Haute Qualité Environnementale par la forme ovale du bâtiment, qui résulte de principes d’optimisation des enveloppes, sa structure bois et sa couverture en zinc qui est une démonstration de façonnage en honneur de la production locale du bassin minier (origine Vieille Montagne).
    Les calories provenant de la géothermie qui sont récupérées par pompes à chaleur.
  • • Date de livraison : Décembre 2002
    • Ville : Cransac
    • Département : Aveyron
    • Maitre d'ouvrage : SEM 12
    • Architectes associés : J.P. TOURNIER Architecte d’opération
    • Coût : 7 365 000 €
    • SHON : 3765 m2
    • Nature de la mission : Mission complète de maîtrise d’œuvre
    Mandataire lauréat

    La ressource thermale de CRANSAC , ancienne cité minière, est unique : « la montagne qui brûle » présente des émergences de vapeurs chaudes qui sont captées et conduites dans les différentes étuves de soin. Cette particularité de station « sans eau » nous a conduit à un projet tout à fait spécifique..

    Une reconversion écologique : La tradition plusieurs fois millénaire de l’utilisation du bois dans la construction s’est perpétuée en Aveyron. Ainsi, dans les nouveaux thermes de CRANSAC, on découvrira des allusions aux boisages des charpenteries minières. Les bardages en bois rétifié utilisent la toute nouvelle unité de production créée en Aveyron par le CRITT bois avec le soutien du Département.
    C’est un projet qui s’est inscrit dans une préoccupation de Haute Qualité Environnementale par la forme ovale du bâtiment, qui résulte de principes d’optimisation des enveloppes, sa structure bois et sa couverture en zinc qui est une démonstration de façonnage en honneur de la production locale du bassin minier (origine Vieille Montagne).
    Les calories provenant de la géothermie qui sont récupérées par pompes à chaleur.
  • • Date de livraison : Décembre 2002
    • Ville : Cransac
    • Département : Aveyron
    • Maitre d'ouvrage : SEM 12
    • Architectes associés : J.P. TOURNIER Architecte d’opération
    • Coût : 7 365 000 €
    • SHON : 3765 m2
    • Nature de la mission : Mission complète de maîtrise d’œuvre
    Mandataire lauréat

    La ressource thermale de CRANSAC , ancienne cité minière, est unique : « la montagne qui brûle » présente des émergences de vapeurs chaudes qui sont captées et conduites dans les différentes étuves de soin. Cette particularité de station « sans eau » nous a conduit à un projet tout à fait spécifique..

    Une reconversion écologique : La tradition plusieurs fois millénaire de l’utilisation du bois dans la construction s’est perpétuée en Aveyron. Ainsi, dans les nouveaux thermes de CRANSAC, on découvrira des allusions aux boisages des charpenteries minières. Les bardages en bois rétifié utilisent la toute nouvelle unité de production créée en Aveyron par le CRITT bois avec le soutien du Département.
    C’est un projet qui s’est inscrit dans une préoccupation de Haute Qualité Environnementale par la forme ovale du bâtiment, qui résulte de principes d’optimisation des enveloppes, sa structure bois et sa couverture en zinc qui est une démonstration de façonnage en honneur de la production locale du bassin minier (origine Vieille Montagne).
    Les calories provenant de la géothermie qui sont récupérées par pompes à chaleur.
  • • Date de livraison : Décembre 2002
    • Ville : Cransac
    • Département : Aveyron
    • Maitre d'ouvrage : SEM 12
    • Architectes associés : J.P. TOURNIER Architecte d’opération
    • Coût : 7 365 000 €
    • SHON : 3765 m2
    • Nature de la mission : Mission complète de maîtrise d’œuvre
    Mandataire lauréat

    La ressource thermale de CRANSAC , ancienne cité minière, est unique : « la montagne qui brûle » présente des émergences de vapeurs chaudes qui sont captées et conduites dans les différentes étuves de soin. Cette particularité de station « sans eau » nous a conduit à un projet tout à fait spécifique..

    Une reconversion écologique : La tradition plusieurs fois millénaire de l’utilisation du bois dans la construction s’est perpétuée en Aveyron. Ainsi, dans les nouveaux thermes de CRANSAC, on découvrira des allusions aux boisages des charpenteries minières. Les bardages en bois rétifié utilisent la toute nouvelle unité de production créée en Aveyron par le CRITT bois avec le soutien du Département.
    C’est un projet qui s’est inscrit dans une préoccupation de Haute Qualité Environnementale par la forme ovale du bâtiment, qui résulte de principes d’optimisation des enveloppes, sa structure bois et sa couverture en zinc qui est une démonstration de façonnage en honneur de la production locale du bassin minier (origine Vieille Montagne).
    Les calories provenant de la géothermie qui sont récupérées par pompes à chaleur.
  • • Date de livraison : Décembre 2002
    • Ville : Cransac
    • Département : Aveyron
    • Maitre d'ouvrage : SEM 12
    • Architectes associés : J.P. TOURNIER Architecte d’opération
    • Coût : 7 365 000 €
    • SHON : 3765 m2
    • Nature de la mission : Mission complète de maîtrise d’œuvre
    Mandataire lauréat

    La ressource thermale de CRANSAC , ancienne cité minière, est unique : « la montagne qui brûle » présente des émergences de vapeurs chaudes qui sont captées et conduites dans les différentes étuves de soin. Cette particularité de station « sans eau » nous a conduit à un projet tout à fait spécifique..

    Une reconversion écologique : La tradition plusieurs fois millénaire de l’utilisation du bois dans la construction s’est perpétuée en Aveyron. Ainsi, dans les nouveaux thermes de CRANSAC, on découvrira des allusions aux boisages des charpenteries minières. Les bardages en bois rétifié utilisent la toute nouvelle unité de production créée en Aveyron par le CRITT bois avec le soutien du Département.
    C’est un projet qui s’est inscrit dans une préoccupation de Haute Qualité Environnementale par la forme ovale du bâtiment, qui résulte de principes d’optimisation des enveloppes, sa structure bois et sa couverture en zinc qui est une démonstration de façonnage en honneur de la production locale du bassin minier (origine Vieille Montagne).
    Les calories provenant de la géothermie qui sont récupérées par pompes à chaleur.