LOMUS ARCHITECTES

  • Neuf 
    2016
    (92 - Hauts-de-Seine)
    rue François Barrey
    92320 Châtillon
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privée
    Au coeur d’un quartier pavillonnaire, cette surélévation s’inscrit dans une volonté de densification et de mutation de la population (accueil de jeunes
    couples : agrandissement des foyers).
    Le pavillon existant se limitait à un niveau sur rue de 40m² de surface de plancher et un sous-sol en rez-de-jardin, composé d’un séjour, une cuisine et une
    chambre. La surélévation offre un niveau supplémentaire avec combles aménagées, d’une surface de plancher créée de 50m² avec 3 chambres supplémentaires,
    1 salle de bains et 1 dressing.
    Le terrain est situé sur d’anciennes carrières. La structure de l’extension a été privilégiée en bois pour sa légèreté.
    La façade sur rue utilise des matériaux présents dans le quartier : bardage en bois et toiture en zinc sombre.
    En relation avec son jardin, la façade arrière a un langage plus végétal avec la création d’une jardinière haute intégrée au bâtiment en relation au jardin par des plantes grimpantes / tombantes le long de câbles métalliques, ainsi que l’habillage de la surélévation en retrait par un bardage bois.
  • Neuf 
    2016
    (92 - Hauts-de-Seine)
    rue François Barrey
    92320 Châtillon
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privée
    Au coeur d’un quartier pavillonnaire, cette surélévation s’inscrit dans une volonté de densification et de mutation de la population (accueil de jeunes
    couples : agrandissement des foyers).
    Le pavillon existant se limitait à un niveau sur rue de 40m² de surface de plancher et un sous-sol en rez-de-jardin, composé d’un séjour, une cuisine et une
    chambre. La surélévation offre un niveau supplémentaire avec combles aménagées, d’une surface de plancher créée de 50m² avec 3 chambres supplémentaires,
    1 salle de bains et 1 dressing.
    Le terrain est situé sur d’anciennes carrières. La structure de l’extension a été privilégiée en bois pour sa légèreté.
    La façade sur rue utilise des matériaux présents dans le quartier : bardage en bois et toiture en zinc sombre.
    En relation avec son jardin, la façade arrière a un langage plus végétal avec la création d’une jardinière haute intégrée au bâtiment en relation au jardin par des plantes grimpantes / tombantes le long de câbles métalliques, ainsi que l’habillage de la surélévation en retrait par un bardage bois.
  • Neuf 
    2016
    (92 - Hauts-de-Seine)
    rue François Barrey
    92320 Châtillon
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privée
    Au coeur d’un quartier pavillonnaire, cette surélévation s’inscrit dans une volonté de densification et de mutation de la population (accueil de jeunes
    couples : agrandissement des foyers).
    Le pavillon existant se limitait à un niveau sur rue de 40m² de surface de plancher et un sous-sol en rez-de-jardin, composé d’un séjour, une cuisine et une
    chambre. La surélévation offre un niveau supplémentaire avec combles aménagées, d’une surface de plancher créée de 50m² avec 3 chambres supplémentaires,
    1 salle de bains et 1 dressing.
    Le terrain est situé sur d’anciennes carrières. La structure de l’extension a été privilégiée en bois pour sa légèreté.
    La façade sur rue utilise des matériaux présents dans le quartier : bardage en bois et toiture en zinc sombre.
    En relation avec son jardin, la façade arrière a un langage plus végétal avec la création d’une jardinière haute intégrée au bâtiment en relation au jardin par des plantes grimpantes / tombantes le long de câbles métalliques, ainsi que l’habillage de la surélévation en retrait par un bardage bois.
  • Neuf 
    2016
    (92 - Hauts-de-Seine)
    rue François Barrey
    92320 Châtillon
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privée
    Au coeur d’un quartier pavillonnaire, cette surélévation s’inscrit dans une volonté de densification et de mutation de la population (accueil de jeunes
    couples : agrandissement des foyers).
    Le pavillon existant se limitait à un niveau sur rue de 40m² de surface de plancher et un sous-sol en rez-de-jardin, composé d’un séjour, une cuisine et une
    chambre. La surélévation offre un niveau supplémentaire avec combles aménagées, d’une surface de plancher créée de 50m² avec 3 chambres supplémentaires,
    1 salle de bains et 1 dressing.
    Le terrain est situé sur d’anciennes carrières. La structure de l’extension a été privilégiée en bois pour sa légèreté.
    La façade sur rue utilise des matériaux présents dans le quartier : bardage en bois et toiture en zinc sombre.
    En relation avec son jardin, la façade arrière a un langage plus végétal avec la création d’une jardinière haute intégrée au bâtiment en relation au jardin par des plantes grimpantes / tombantes le long de câbles métalliques, ainsi que l’habillage de la surélévation en retrait par un bardage bois.
  • Neuf 
    2016
    (92 - Hauts-de-Seine)
    rue François Barrey
    92320 Châtillon
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privée
    Au coeur d’un quartier pavillonnaire, cette surélévation s’inscrit dans une volonté de densification et de mutation de la population (accueil de jeunes
    couples : agrandissement des foyers).
    Le pavillon existant se limitait à un niveau sur rue de 40m² de surface de plancher et un sous-sol en rez-de-jardin, composé d’un séjour, une cuisine et une
    chambre. La surélévation offre un niveau supplémentaire avec combles aménagées, d’une surface de plancher créée de 50m² avec 3 chambres supplémentaires,
    1 salle de bains et 1 dressing.
    Le terrain est situé sur d’anciennes carrières. La structure de l’extension a été privilégiée en bois pour sa légèreté.
    La façade sur rue utilise des matériaux présents dans le quartier : bardage en bois et toiture en zinc sombre.
    En relation avec son jardin, la façade arrière a un langage plus végétal avec la création d’une jardinière haute intégrée au bâtiment en relation au jardin par des plantes grimpantes / tombantes le long de câbles métalliques, ainsi que l’habillage de la surélévation en retrait par un bardage bois.
  • Neuf 
    2016
    (92 - Hauts-de-Seine)
    rue François Barrey
    92320 Châtillon
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privée
    Au coeur d’un quartier pavillonnaire, cette surélévation s’inscrit dans une volonté de densification et de mutation de la population (accueil de jeunes
    couples : agrandissement des foyers).
    Le pavillon existant se limitait à un niveau sur rue de 40m² de surface de plancher et un sous-sol en rez-de-jardin, composé d’un séjour, une cuisine et une
    chambre. La surélévation offre un niveau supplémentaire avec combles aménagées, d’une surface de plancher créée de 50m² avec 3 chambres supplémentaires,
    1 salle de bains et 1 dressing.
    Le terrain est situé sur d’anciennes carrières. La structure de l’extension a été privilégiée en bois pour sa légèreté.
    La façade sur rue utilise des matériaux présents dans le quartier : bardage en bois et toiture en zinc sombre.
    En relation avec son jardin, la façade arrière a un langage plus végétal avec la création d’une jardinière haute intégrée au bâtiment en relation au jardin par des plantes grimpantes / tombantes le long de câbles métalliques, ainsi que l’habillage de la surélévation en retrait par un bardage bois.
  • Neuf 
    2016
    (92 - Hauts-de-Seine)
    rue François Barrey
    92320 Châtillon
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privée
    Au coeur d’un quartier pavillonnaire, cette surélévation s’inscrit dans une volonté de densification et de mutation de la population (accueil de jeunes
    couples : agrandissement des foyers).
    Le pavillon existant se limitait à un niveau sur rue de 40m² de surface de plancher et un sous-sol en rez-de-jardin, composé d’un séjour, une cuisine et une
    chambre. La surélévation offre un niveau supplémentaire avec combles aménagées, d’une surface de plancher créée de 50m² avec 3 chambres supplémentaires,
    1 salle de bains et 1 dressing.
    Le terrain est situé sur d’anciennes carrières. La structure de l’extension a été privilégiée en bois pour sa légèreté.
    La façade sur rue utilise des matériaux présents dans le quartier : bardage en bois et toiture en zinc sombre.
    En relation avec son jardin, la façade arrière a un langage plus végétal avec la création d’une jardinière haute intégrée au bâtiment en relation au jardin par des plantes grimpantes / tombantes le long de câbles métalliques, ainsi que l’habillage de la surélévation en retrait par un bardage bois.