LES ATELIERS TRISTAN & SAGITTA

  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2020
    (78 - Yvelines)
    78440 Gargenville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    -
    A l’image des murs à pêches de Montreuil, le site présente un intérêt patrimonial, tant dans sa morphologie parcellaire que dans sa partie construite. Il témoigne d’une activité maraîchère passée sophistiquée attachée à un territoire géologiquement spécifique au Vexin. Notre projet propose de valoriser ce patrimoine, et les pratiques encore présentes sur le site. le mur est conservé à l’alignement le long de la rue Jean Lemaire. Les jardins sont conservés et transformés en potagers partagés. Le réseau viaire proposé est non carrossable. Il permet de réaliser une économie d’aménagement et d’entretien considérable. Les jardins partagés sont des espaces entretenus par les habitants, cela réduit les coûts de gestion pour les bailleurs et propriétaires. Des poulaillers offrent une réduction des déchets organiques de l’ordre de 100 kg par pondeuse et par an. Les logements sont équipés en toiture de système de chauffage solaire et de cheminée assurant une ventilation naturelle en été. Le mode constructif en poteau poutre offre des possibilités de transformation et renouvellement du bâti contrairement à des voiles de béton. La mixité programmatique avec des commerces et des équipements permet un usage de la voiture raisonné et offre un échange social fort entre les habitants.
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2020
    (78 - Yvelines)
    78440 Gargenville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    -
    A l’image des murs à pêches de Montreuil, le site présente un intérêt patrimonial, tant dans sa morphologie parcellaire que dans sa partie construite. Il témoigne d’une activité maraîchère passée sophistiquée attachée à un territoire géologiquement spécifique au Vexin. Notre projet propose de valoriser ce patrimoine, et les pratiques encore présentes sur le site. le mur est conservé à l’alignement le long de la rue Jean Lemaire. Les jardins sont conservés et transformés en potagers partagés. Le réseau viaire proposé est non carrossable. Il permet de réaliser une économie d’aménagement et d’entretien considérable. Les jardins partagés sont des espaces entretenus par les habitants, cela réduit les coûts de gestion pour les bailleurs et propriétaires. Des poulaillers offrent une réduction des déchets organiques de l’ordre de 100 kg par pondeuse et par an. Les logements sont équipés en toiture de système de chauffage solaire et de cheminée assurant une ventilation naturelle en été. Le mode constructif en poteau poutre offre des possibilités de transformation et renouvellement du bâti contrairement à des voiles de béton. La mixité programmatique avec des commerces et des équipements permet un usage de la voiture raisonné et offre un échange social fort entre les habitants.
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2020
    (78 - Yvelines)
    78440 Gargenville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    -
    A l’image des murs à pêches de Montreuil, le site présente un intérêt patrimonial, tant dans sa morphologie parcellaire que dans sa partie construite. Il témoigne d’une activité maraîchère passée sophistiquée attachée à un territoire géologiquement spécifique au Vexin. Notre projet propose de valoriser ce patrimoine, et les pratiques encore présentes sur le site. le mur est conservé à l’alignement le long de la rue Jean Lemaire. Les jardins sont conservés et transformés en potagers partagés. Le réseau viaire proposé est non carrossable. Il permet de réaliser une économie d’aménagement et d’entretien considérable. Les jardins partagés sont des espaces entretenus par les habitants, cela réduit les coûts de gestion pour les bailleurs et propriétaires. Des poulaillers offrent une réduction des déchets organiques de l’ordre de 100 kg par pondeuse et par an. Les logements sont équipés en toiture de système de chauffage solaire et de cheminée assurant une ventilation naturelle en été. Le mode constructif en poteau poutre offre des possibilités de transformation et renouvellement du bâti contrairement à des voiles de béton. La mixité programmatique avec des commerces et des équipements permet un usage de la voiture raisonné et offre un échange social fort entre les habitants.
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2020
    (78 - Yvelines)
    78440 Gargenville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    -
    A l’image des murs à pêches de Montreuil, le site présente un intérêt patrimonial, tant dans sa morphologie parcellaire que dans sa partie construite. Il témoigne d’une activité maraîchère passée sophistiquée attachée à un territoire géologiquement spécifique au Vexin. Notre projet propose de valoriser ce patrimoine, et les pratiques encore présentes sur le site. le mur est conservé à l’alignement le long de la rue Jean Lemaire. Les jardins sont conservés et transformés en potagers partagés. Le réseau viaire proposé est non carrossable. Il permet de réaliser une économie d’aménagement et d’entretien considérable. Les jardins partagés sont des espaces entretenus par les habitants, cela réduit les coûts de gestion pour les bailleurs et propriétaires. Des poulaillers offrent une réduction des déchets organiques de l’ordre de 100 kg par pondeuse et par an. Les logements sont équipés en toiture de système de chauffage solaire et de cheminée assurant une ventilation naturelle en été. Le mode constructif en poteau poutre offre des possibilités de transformation et renouvellement du bâti contrairement à des voiles de béton. La mixité programmatique avec des commerces et des équipements permet un usage de la voiture raisonné et offre un échange social fort entre les habitants.
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2020
    (78 - Yvelines)
    78440 Gargenville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    -
    A l’image des murs à pêches de Montreuil, le site présente un intérêt patrimonial, tant dans sa morphologie parcellaire que dans sa partie construite. Il témoigne d’une activité maraîchère passée sophistiquée attachée à un territoire géologiquement spécifique au Vexin. Notre projet propose de valoriser ce patrimoine, et les pratiques encore présentes sur le site. le mur est conservé à l’alignement le long de la rue Jean Lemaire. Les jardins sont conservés et transformés en potagers partagés. Le réseau viaire proposé est non carrossable. Il permet de réaliser une économie d’aménagement et d’entretien considérable. Les jardins partagés sont des espaces entretenus par les habitants, cela réduit les coûts de gestion pour les bailleurs et propriétaires. Des poulaillers offrent une réduction des déchets organiques de l’ordre de 100 kg par pondeuse et par an. Les logements sont équipés en toiture de système de chauffage solaire et de cheminée assurant une ventilation naturelle en été. Le mode constructif en poteau poutre offre des possibilités de transformation et renouvellement du bâti contrairement à des voiles de béton. La mixité programmatique avec des commerces et des équipements permet un usage de la voiture raisonné et offre un échange social fort entre les habitants.