Lautrefabrique Architectes

  • Accueil du public 
    2012
    (999 - Étranger)
    285 chemin de la Galicière
    38160 CHATTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Patchi
    … pays : royaume d’arabie saoudite
    … ville : riyadh
    .…superficie : 707 m²
    … photographe : luc boegly

    Atlantis est un complexe majestueux situé à Dubaï sur Palm Island, île artificielle qui a impressionné le monde entier par son envergure et son ingéniosité. Au rez-de-chaussée de la tour royale Ouest, Patchi ouvre l’unique boutique de chocolat du complexe, en septembre 2014, conçu par lautrefabrique. Patchi, le plus grand chocolatier du Moyen Orient, confie chaque année et depuis plus de dix ans la conception de ces boutiques à lautrefabrique.
    Formes fluides, arrondis, cercles, les architectes proposent un vocabulaire formel particulier pour cette boutique en écho au contexte aquatique du site. Les lignes courbes se déclinent du sol au plafond, du mobilier à l’éclairage. Un éclairage sur mesure conférant une sensation de lumière divine, est diffusé par de grands halos opalescent.
    Pas de comptoir, mais uniquement des boîtes de la gamme extensive des ”Gourmandines”.
    La forme trapézoïdale du plan accentue la perspective et la perception de profondeur de la boutique transformant cette surface exiguë en un espace généreux ouvert sur l’extérieur.
    Le linéaire d’exposition des produits est traité en creux dans les parois qui épousent les contours du trapèze. Les boîtes, barres et tablettes de chocolats sont présentées sur des étagères filantes, sans montants verticaux, dont les espacements varient afin d’accommoder toutes les tailles de produits. Des rails de led installés sous chaque étagère permettent de mettre en valeur le ”facing” des produits.
    La partie inférieure des parois est traitée à l’instar d’un soubassement lisse, dissimulant les placards dans lesquels sont stockés les produits nécessaires au réassort.
    Un agencement de trois tables basses aux lignes arrondies et hauteurs divergentes offre la possibilité d’exposer aux regards des compositions de chocolats au centre du magasin.
    L’arrière boutique s’insère délicatement au dos de la caisse, les portes ”invisibles” ne laissent rien paraître côté vente, les commandes peuvent être préparées en toute discrétion sans perturber l’élégance du magasin.
    L’ébène, les façades blanches, fond noir… Une palette essentiellement basée sur le contraste a été mise au point il y a quelques années en concertation avec Patchi. L’ébène, bois précieux, évoque à la fois l’univers du luxe et la couleur du chocolat. Les basiques blanc et noir permettent de révéler et valoriser les produits colorés.
    Partout où se porte le regard, l’architecture, les matériaux et les couleurs jouent harmonieusement la partition d’un parcours fluide, sophistiqué et gourmand, fidèle à l’image maison de Patchi.
  • Accueil du public 
    2012
    (999 - Étranger)
    285 chemin de la Galicière
    38160 CHATTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Patchi
    … pays : royaume d’arabie saoudite
    … ville : riyadh
    .…superficie : 707 m²
    … photographe : luc boegly

    Atlantis est un complexe majestueux situé à Dubaï sur Palm Island, île artificielle qui a impressionné le monde entier par son envergure et son ingéniosité. Au rez-de-chaussée de la tour royale Ouest, Patchi ouvre l’unique boutique de chocolat du complexe, en septembre 2014, conçu par lautrefabrique. Patchi, le plus grand chocolatier du Moyen Orient, confie chaque année et depuis plus de dix ans la conception de ces boutiques à lautrefabrique.
    Formes fluides, arrondis, cercles, les architectes proposent un vocabulaire formel particulier pour cette boutique en écho au contexte aquatique du site. Les lignes courbes se déclinent du sol au plafond, du mobilier à l’éclairage. Un éclairage sur mesure conférant une sensation de lumière divine, est diffusé par de grands halos opalescent.
    Pas de comptoir, mais uniquement des boîtes de la gamme extensive des ”Gourmandines”.
    La forme trapézoïdale du plan accentue la perspective et la perception de profondeur de la boutique transformant cette surface exiguë en un espace généreux ouvert sur l’extérieur.
    Le linéaire d’exposition des produits est traité en creux dans les parois qui épousent les contours du trapèze. Les boîtes, barres et tablettes de chocolats sont présentées sur des étagères filantes, sans montants verticaux, dont les espacements varient afin d’accommoder toutes les tailles de produits. Des rails de led installés sous chaque étagère permettent de mettre en valeur le ”facing” des produits.
    La partie inférieure des parois est traitée à l’instar d’un soubassement lisse, dissimulant les placards dans lesquels sont stockés les produits nécessaires au réassort.
    Un agencement de trois tables basses aux lignes arrondies et hauteurs divergentes offre la possibilité d’exposer aux regards des compositions de chocolats au centre du magasin.
    L’arrière boutique s’insère délicatement au dos de la caisse, les portes ”invisibles” ne laissent rien paraître côté vente, les commandes peuvent être préparées en toute discrétion sans perturber l’élégance du magasin.
    L’ébène, les façades blanches, fond noir… Une palette essentiellement basée sur le contraste a été mise au point il y a quelques années en concertation avec Patchi. L’ébène, bois précieux, évoque à la fois l’univers du luxe et la couleur du chocolat. Les basiques blanc et noir permettent de révéler et valoriser les produits colorés.
    Partout où se porte le regard, l’architecture, les matériaux et les couleurs jouent harmonieusement la partition d’un parcours fluide, sophistiqué et gourmand, fidèle à l’image maison de Patchi.
  • Accueil du public 
    2012
    (999 - Étranger)
    285 chemin de la Galicière
    38160 CHATTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Patchi
    … pays : royaume d’arabie saoudite
    … ville : riyadh
    .…superficie : 707 m²
    … photographe : luc boegly

    Atlantis est un complexe majestueux situé à Dubaï sur Palm Island, île artificielle qui a impressionné le monde entier par son envergure et son ingéniosité. Au rez-de-chaussée de la tour royale Ouest, Patchi ouvre l’unique boutique de chocolat du complexe, en septembre 2014, conçu par lautrefabrique. Patchi, le plus grand chocolatier du Moyen Orient, confie chaque année et depuis plus de dix ans la conception de ces boutiques à lautrefabrique.
    Formes fluides, arrondis, cercles, les architectes proposent un vocabulaire formel particulier pour cette boutique en écho au contexte aquatique du site. Les lignes courbes se déclinent du sol au plafond, du mobilier à l’éclairage. Un éclairage sur mesure conférant une sensation de lumière divine, est diffusé par de grands halos opalescent.
    Pas de comptoir, mais uniquement des boîtes de la gamme extensive des ”Gourmandines”.
    La forme trapézoïdale du plan accentue la perspective et la perception de profondeur de la boutique transformant cette surface exiguë en un espace généreux ouvert sur l’extérieur.
    Le linéaire d’exposition des produits est traité en creux dans les parois qui épousent les contours du trapèze. Les boîtes, barres et tablettes de chocolats sont présentées sur des étagères filantes, sans montants verticaux, dont les espacements varient afin d’accommoder toutes les tailles de produits. Des rails de led installés sous chaque étagère permettent de mettre en valeur le ”facing” des produits.
    La partie inférieure des parois est traitée à l’instar d’un soubassement lisse, dissimulant les placards dans lesquels sont stockés les produits nécessaires au réassort.
    Un agencement de trois tables basses aux lignes arrondies et hauteurs divergentes offre la possibilité d’exposer aux regards des compositions de chocolats au centre du magasin.
    L’arrière boutique s’insère délicatement au dos de la caisse, les portes ”invisibles” ne laissent rien paraître côté vente, les commandes peuvent être préparées en toute discrétion sans perturber l’élégance du magasin.
    L’ébène, les façades blanches, fond noir… Une palette essentiellement basée sur le contraste a été mise au point il y a quelques années en concertation avec Patchi. L’ébène, bois précieux, évoque à la fois l’univers du luxe et la couleur du chocolat. Les basiques blanc et noir permettent de révéler et valoriser les produits colorés.
    Partout où se porte le regard, l’architecture, les matériaux et les couleurs jouent harmonieusement la partition d’un parcours fluide, sophistiqué et gourmand, fidèle à l’image maison de Patchi.
  • Accueil du public 
    2012
    (999 - Étranger)
    285 chemin de la Galicière
    38160 CHATTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Patchi
    … pays : royaume d’arabie saoudite
    … ville : riyadh
    .…superficie : 707 m²
    … photographe : luc boegly

    Atlantis est un complexe majestueux situé à Dubaï sur Palm Island, île artificielle qui a impressionné le monde entier par son envergure et son ingéniosité. Au rez-de-chaussée de la tour royale Ouest, Patchi ouvre l’unique boutique de chocolat du complexe, en septembre 2014, conçu par lautrefabrique. Patchi, le plus grand chocolatier du Moyen Orient, confie chaque année et depuis plus de dix ans la conception de ces boutiques à lautrefabrique.
    Formes fluides, arrondis, cercles, les architectes proposent un vocabulaire formel particulier pour cette boutique en écho au contexte aquatique du site. Les lignes courbes se déclinent du sol au plafond, du mobilier à l’éclairage. Un éclairage sur mesure conférant une sensation de lumière divine, est diffusé par de grands halos opalescent.
    Pas de comptoir, mais uniquement des boîtes de la gamme extensive des ”Gourmandines”.
    La forme trapézoïdale du plan accentue la perspective et la perception de profondeur de la boutique transformant cette surface exiguë en un espace généreux ouvert sur l’extérieur.
    Le linéaire d’exposition des produits est traité en creux dans les parois qui épousent les contours du trapèze. Les boîtes, barres et tablettes de chocolats sont présentées sur des étagères filantes, sans montants verticaux, dont les espacements varient afin d’accommoder toutes les tailles de produits. Des rails de led installés sous chaque étagère permettent de mettre en valeur le ”facing” des produits.
    La partie inférieure des parois est traitée à l’instar d’un soubassement lisse, dissimulant les placards dans lesquels sont stockés les produits nécessaires au réassort.
    Un agencement de trois tables basses aux lignes arrondies et hauteurs divergentes offre la possibilité d’exposer aux regards des compositions de chocolats au centre du magasin.
    L’arrière boutique s’insère délicatement au dos de la caisse, les portes ”invisibles” ne laissent rien paraître côté vente, les commandes peuvent être préparées en toute discrétion sans perturber l’élégance du magasin.
    L’ébène, les façades blanches, fond noir… Une palette essentiellement basée sur le contraste a été mise au point il y a quelques années en concertation avec Patchi. L’ébène, bois précieux, évoque à la fois l’univers du luxe et la couleur du chocolat. Les basiques blanc et noir permettent de révéler et valoriser les produits colorés.
    Partout où se porte le regard, l’architecture, les matériaux et les couleurs jouent harmonieusement la partition d’un parcours fluide, sophistiqué et gourmand, fidèle à l’image maison de Patchi.
  • Accueil du public 
    2012
    (999 - Étranger)
    285 chemin de la Galicière
    38160 CHATTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Patchi
    … pays : royaume d’arabie saoudite
    … ville : riyadh
    .…superficie : 707 m²
    … photographe : luc boegly

    Atlantis est un complexe majestueux situé à Dubaï sur Palm Island, île artificielle qui a impressionné le monde entier par son envergure et son ingéniosité. Au rez-de-chaussée de la tour royale Ouest, Patchi ouvre l’unique boutique de chocolat du complexe, en septembre 2014, conçu par lautrefabrique. Patchi, le plus grand chocolatier du Moyen Orient, confie chaque année et depuis plus de dix ans la conception de ces boutiques à lautrefabrique.
    Formes fluides, arrondis, cercles, les architectes proposent un vocabulaire formel particulier pour cette boutique en écho au contexte aquatique du site. Les lignes courbes se déclinent du sol au plafond, du mobilier à l’éclairage. Un éclairage sur mesure conférant une sensation de lumière divine, est diffusé par de grands halos opalescent.
    Pas de comptoir, mais uniquement des boîtes de la gamme extensive des ”Gourmandines”.
    La forme trapézoïdale du plan accentue la perspective et la perception de profondeur de la boutique transformant cette surface exiguë en un espace généreux ouvert sur l’extérieur.
    Le linéaire d’exposition des produits est traité en creux dans les parois qui épousent les contours du trapèze. Les boîtes, barres et tablettes de chocolats sont présentées sur des étagères filantes, sans montants verticaux, dont les espacements varient afin d’accommoder toutes les tailles de produits. Des rails de led installés sous chaque étagère permettent de mettre en valeur le ”facing” des produits.
    La partie inférieure des parois est traitée à l’instar d’un soubassement lisse, dissimulant les placards dans lesquels sont stockés les produits nécessaires au réassort.
    Un agencement de trois tables basses aux lignes arrondies et hauteurs divergentes offre la possibilité d’exposer aux regards des compositions de chocolats au centre du magasin.
    L’arrière boutique s’insère délicatement au dos de la caisse, les portes ”invisibles” ne laissent rien paraître côté vente, les commandes peuvent être préparées en toute discrétion sans perturber l’élégance du magasin.
    L’ébène, les façades blanches, fond noir… Une palette essentiellement basée sur le contraste a été mise au point il y a quelques années en concertation avec Patchi. L’ébène, bois précieux, évoque à la fois l’univers du luxe et la couleur du chocolat. Les basiques blanc et noir permettent de révéler et valoriser les produits colorés.
    Partout où se porte le regard, l’architecture, les matériaux et les couleurs jouent harmonieusement la partition d’un parcours fluide, sophistiqué et gourmand, fidèle à l’image maison de Patchi.
  • Accueil du public 
    2012
    (999 - Étranger)
    285 chemin de la Galicière
    38160 CHATTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Patchi
    … pays : royaume d’arabie saoudite
    … ville : riyadh
    .…superficie : 707 m²
    … photographe : luc boegly

    Atlantis est un complexe majestueux situé à Dubaï sur Palm Island, île artificielle qui a impressionné le monde entier par son envergure et son ingéniosité. Au rez-de-chaussée de la tour royale Ouest, Patchi ouvre l’unique boutique de chocolat du complexe, en septembre 2014, conçu par lautrefabrique. Patchi, le plus grand chocolatier du Moyen Orient, confie chaque année et depuis plus de dix ans la conception de ces boutiques à lautrefabrique.
    Formes fluides, arrondis, cercles, les architectes proposent un vocabulaire formel particulier pour cette boutique en écho au contexte aquatique du site. Les lignes courbes se déclinent du sol au plafond, du mobilier à l’éclairage. Un éclairage sur mesure conférant une sensation de lumière divine, est diffusé par de grands halos opalescent.
    Pas de comptoir, mais uniquement des boîtes de la gamme extensive des ”Gourmandines”.
    La forme trapézoïdale du plan accentue la perspective et la perception de profondeur de la boutique transformant cette surface exiguë en un espace généreux ouvert sur l’extérieur.
    Le linéaire d’exposition des produits est traité en creux dans les parois qui épousent les contours du trapèze. Les boîtes, barres et tablettes de chocolats sont présentées sur des étagères filantes, sans montants verticaux, dont les espacements varient afin d’accommoder toutes les tailles de produits. Des rails de led installés sous chaque étagère permettent de mettre en valeur le ”facing” des produits.
    La partie inférieure des parois est traitée à l’instar d’un soubassement lisse, dissimulant les placards dans lesquels sont stockés les produits nécessaires au réassort.
    Un agencement de trois tables basses aux lignes arrondies et hauteurs divergentes offre la possibilité d’exposer aux regards des compositions de chocolats au centre du magasin.
    L’arrière boutique s’insère délicatement au dos de la caisse, les portes ”invisibles” ne laissent rien paraître côté vente, les commandes peuvent être préparées en toute discrétion sans perturber l’élégance du magasin.
    L’ébène, les façades blanches, fond noir… Une palette essentiellement basée sur le contraste a été mise au point il y a quelques années en concertation avec Patchi. L’ébène, bois précieux, évoque à la fois l’univers du luxe et la couleur du chocolat. Les basiques blanc et noir permettent de révéler et valoriser les produits colorés.
    Partout où se porte le regard, l’architecture, les matériaux et les couleurs jouent harmonieusement la partition d’un parcours fluide, sophistiqué et gourmand, fidèle à l’image maison de Patchi.
  • Accueil du public 
    2012
    (999 - Étranger)
    285 chemin de la Galicière
    38160 CHATTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Patchi
    … pays : royaume d’arabie saoudite
    … ville : riyadh
    .…superficie : 707 m²
    … photographe : luc boegly

    Atlantis est un complexe majestueux situé à Dubaï sur Palm Island, île artificielle qui a impressionné le monde entier par son envergure et son ingéniosité. Au rez-de-chaussée de la tour royale Ouest, Patchi ouvre l’unique boutique de chocolat du complexe, en septembre 2014, conçu par lautrefabrique. Patchi, le plus grand chocolatier du Moyen Orient, confie chaque année et depuis plus de dix ans la conception de ces boutiques à lautrefabrique.
    Formes fluides, arrondis, cercles, les architectes proposent un vocabulaire formel particulier pour cette boutique en écho au contexte aquatique du site. Les lignes courbes se déclinent du sol au plafond, du mobilier à l’éclairage. Un éclairage sur mesure conférant une sensation de lumière divine, est diffusé par de grands halos opalescent.
    Pas de comptoir, mais uniquement des boîtes de la gamme extensive des ”Gourmandines”.
    La forme trapézoïdale du plan accentue la perspective et la perception de profondeur de la boutique transformant cette surface exiguë en un espace généreux ouvert sur l’extérieur.
    Le linéaire d’exposition des produits est traité en creux dans les parois qui épousent les contours du trapèze. Les boîtes, barres et tablettes de chocolats sont présentées sur des étagères filantes, sans montants verticaux, dont les espacements varient afin d’accommoder toutes les tailles de produits. Des rails de led installés sous chaque étagère permettent de mettre en valeur le ”facing” des produits.
    La partie inférieure des parois est traitée à l’instar d’un soubassement lisse, dissimulant les placards dans lesquels sont stockés les produits nécessaires au réassort.
    Un agencement de trois tables basses aux lignes arrondies et hauteurs divergentes offre la possibilité d’exposer aux regards des compositions de chocolats au centre du magasin.
    L’arrière boutique s’insère délicatement au dos de la caisse, les portes ”invisibles” ne laissent rien paraître côté vente, les commandes peuvent être préparées en toute discrétion sans perturber l’élégance du magasin.
    L’ébène, les façades blanches, fond noir… Une palette essentiellement basée sur le contraste a été mise au point il y a quelques années en concertation avec Patchi. L’ébène, bois précieux, évoque à la fois l’univers du luxe et la couleur du chocolat. Les basiques blanc et noir permettent de révéler et valoriser les produits colorés.
    Partout où se porte le regard, l’architecture, les matériaux et les couleurs jouent harmonieusement la partition d’un parcours fluide, sophistiqué et gourmand, fidèle à l’image maison de Patchi.
  • Accueil du public 
    2012
    (999 - Étranger)
    285 chemin de la Galicière
    38160 CHATTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Patchi
    … pays : royaume d’arabie saoudite
    … ville : riyadh
    .…superficie : 707 m²
    … photographe : luc boegly

    Atlantis est un complexe majestueux situé à Dubaï sur Palm Island, île artificielle qui a impressionné le monde entier par son envergure et son ingéniosité. Au rez-de-chaussée de la tour royale Ouest, Patchi ouvre l’unique boutique de chocolat du complexe, en septembre 2014, conçu par lautrefabrique. Patchi, le plus grand chocolatier du Moyen Orient, confie chaque année et depuis plus de dix ans la conception de ces boutiques à lautrefabrique.
    Formes fluides, arrondis, cercles, les architectes proposent un vocabulaire formel particulier pour cette boutique en écho au contexte aquatique du site. Les lignes courbes se déclinent du sol au plafond, du mobilier à l’éclairage. Un éclairage sur mesure conférant une sensation de lumière divine, est diffusé par de grands halos opalescent.
    Pas de comptoir, mais uniquement des boîtes de la gamme extensive des ”Gourmandines”.
    La forme trapézoïdale du plan accentue la perspective et la perception de profondeur de la boutique transformant cette surface exiguë en un espace généreux ouvert sur l’extérieur.
    Le linéaire d’exposition des produits est traité en creux dans les parois qui épousent les contours du trapèze. Les boîtes, barres et tablettes de chocolats sont présentées sur des étagères filantes, sans montants verticaux, dont les espacements varient afin d’accommoder toutes les tailles de produits. Des rails de led installés sous chaque étagère permettent de mettre en valeur le ”facing” des produits.
    La partie inférieure des parois est traitée à l’instar d’un soubassement lisse, dissimulant les placards dans lesquels sont stockés les produits nécessaires au réassort.
    Un agencement de trois tables basses aux lignes arrondies et hauteurs divergentes offre la possibilité d’exposer aux regards des compositions de chocolats au centre du magasin.
    L’arrière boutique s’insère délicatement au dos de la caisse, les portes ”invisibles” ne laissent rien paraître côté vente, les commandes peuvent être préparées en toute discrétion sans perturber l’élégance du magasin.
    L’ébène, les façades blanches, fond noir… Une palette essentiellement basée sur le contraste a été mise au point il y a quelques années en concertation avec Patchi. L’ébène, bois précieux, évoque à la fois l’univers du luxe et la couleur du chocolat. Les basiques blanc et noir permettent de révéler et valoriser les produits colorés.
    Partout où se porte le regard, l’architecture, les matériaux et les couleurs jouent harmonieusement la partition d’un parcours fluide, sophistiqué et gourmand, fidèle à l’image maison de Patchi.
  • Accueil du public 
    2012
    (999 - Étranger)
    285 chemin de la Galicière
    38160 CHATTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Patchi
    … pays : royaume d’arabie saoudite
    … ville : riyadh
    .…superficie : 707 m²
    … photographe : luc boegly

    Atlantis est un complexe majestueux situé à Dubaï sur Palm Island, île artificielle qui a impressionné le monde entier par son envergure et son ingéniosité. Au rez-de-chaussée de la tour royale Ouest, Patchi ouvre l’unique boutique de chocolat du complexe, en septembre 2014, conçu par lautrefabrique. Patchi, le plus grand chocolatier du Moyen Orient, confie chaque année et depuis plus de dix ans la conception de ces boutiques à lautrefabrique.
    Formes fluides, arrondis, cercles, les architectes proposent un vocabulaire formel particulier pour cette boutique en écho au contexte aquatique du site. Les lignes courbes se déclinent du sol au plafond, du mobilier à l’éclairage. Un éclairage sur mesure conférant une sensation de lumière divine, est diffusé par de grands halos opalescent.
    Pas de comptoir, mais uniquement des boîtes de la gamme extensive des ”Gourmandines”.
    La forme trapézoïdale du plan accentue la perspective et la perception de profondeur de la boutique transformant cette surface exiguë en un espace généreux ouvert sur l’extérieur.
    Le linéaire d’exposition des produits est traité en creux dans les parois qui épousent les contours du trapèze. Les boîtes, barres et tablettes de chocolats sont présentées sur des étagères filantes, sans montants verticaux, dont les espacements varient afin d’accommoder toutes les tailles de produits. Des rails de led installés sous chaque étagère permettent de mettre en valeur le ”facing” des produits.
    La partie inférieure des parois est traitée à l’instar d’un soubassement lisse, dissimulant les placards dans lesquels sont stockés les produits nécessaires au réassort.
    Un agencement de trois tables basses aux lignes arrondies et hauteurs divergentes offre la possibilité d’exposer aux regards des compositions de chocolats au centre du magasin.
    L’arrière boutique s’insère délicatement au dos de la caisse, les portes ”invisibles” ne laissent rien paraître côté vente, les commandes peuvent être préparées en toute discrétion sans perturber l’élégance du magasin.
    L’ébène, les façades blanches, fond noir… Une palette essentiellement basée sur le contraste a été mise au point il y a quelques années en concertation avec Patchi. L’ébène, bois précieux, évoque à la fois l’univers du luxe et la couleur du chocolat. Les basiques blanc et noir permettent de révéler et valoriser les produits colorés.
    Partout où se porte le regard, l’architecture, les matériaux et les couleurs jouent harmonieusement la partition d’un parcours fluide, sophistiqué et gourmand, fidèle à l’image maison de Patchi.
  • Accueil du public 
    2012
    (999 - Étranger)
    285 chemin de la Galicière
    38160 CHATTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Patchi
    … pays : royaume d’arabie saoudite
    … ville : riyadh
    .…superficie : 707 m²
    … photographe : luc boegly

    Atlantis est un complexe majestueux situé à Dubaï sur Palm Island, île artificielle qui a impressionné le monde entier par son envergure et son ingéniosité. Au rez-de-chaussée de la tour royale Ouest, Patchi ouvre l’unique boutique de chocolat du complexe, en septembre 2014, conçu par lautrefabrique. Patchi, le plus grand chocolatier du Moyen Orient, confie chaque année et depuis plus de dix ans la conception de ces boutiques à lautrefabrique.
    Formes fluides, arrondis, cercles, les architectes proposent un vocabulaire formel particulier pour cette boutique en écho au contexte aquatique du site. Les lignes courbes se déclinent du sol au plafond, du mobilier à l’éclairage. Un éclairage sur mesure conférant une sensation de lumière divine, est diffusé par de grands halos opalescent.
    Pas de comptoir, mais uniquement des boîtes de la gamme extensive des ”Gourmandines”.
    La forme trapézoïdale du plan accentue la perspective et la perception de profondeur de la boutique transformant cette surface exiguë en un espace généreux ouvert sur l’extérieur.
    Le linéaire d’exposition des produits est traité en creux dans les parois qui épousent les contours du trapèze. Les boîtes, barres et tablettes de chocolats sont présentées sur des étagères filantes, sans montants verticaux, dont les espacements varient afin d’accommoder toutes les tailles de produits. Des rails de led installés sous chaque étagère permettent de mettre en valeur le ”facing” des produits.
    La partie inférieure des parois est traitée à l’instar d’un soubassement lisse, dissimulant les placards dans lesquels sont stockés les produits nécessaires au réassort.
    Un agencement de trois tables basses aux lignes arrondies et hauteurs divergentes offre la possibilité d’exposer aux regards des compositions de chocolats au centre du magasin.
    L’arrière boutique s’insère délicatement au dos de la caisse, les portes ”invisibles” ne laissent rien paraître côté vente, les commandes peuvent être préparées en toute discrétion sans perturber l’élégance du magasin.
    L’ébène, les façades blanches, fond noir… Une palette essentiellement basée sur le contraste a été mise au point il y a quelques années en concertation avec Patchi. L’ébène, bois précieux, évoque à la fois l’univers du luxe et la couleur du chocolat. Les basiques blanc et noir permettent de révéler et valoriser les produits colorés.
    Partout où se porte le regard, l’architecture, les matériaux et les couleurs jouent harmonieusement la partition d’un parcours fluide, sophistiqué et gourmand, fidèle à l’image maison de Patchi.
  • Accueil du public 
    2012
    (999 - Étranger)
    285 chemin de la Galicière
    38160 CHATTE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Patchi
    … pays : royaume d’arabie saoudite
    … ville : riyadh
    .…superficie : 707 m²
    … photographe : luc boegly

    Atlantis est un complexe majestueux situé à Dubaï sur Palm Island, île artificielle qui a impressionné le monde entier par son envergure et son ingéniosité. Au rez-de-chaussée de la tour royale Ouest, Patchi ouvre l’unique boutique de chocolat du complexe, en septembre 2014, conçu par lautrefabrique. Patchi, le plus grand chocolatier du Moyen Orient, confie chaque année et depuis plus de dix ans la conception de ces boutiques à lautrefabrique.
    Formes fluides, arrondis, cercles, les architectes proposent un vocabulaire formel particulier pour cette boutique en écho au contexte aquatique du site. Les lignes courbes se déclinent du sol au plafond, du mobilier à l’éclairage. Un éclairage sur mesure conférant une sensation de lumière divine, est diffusé par de grands halos opalescent.
    Pas de comptoir, mais uniquement des boîtes de la gamme extensive des ”Gourmandines”.
    La forme trapézoïdale du plan accentue la perspective et la perception de profondeur de la boutique transformant cette surface exiguë en un espace généreux ouvert sur l’extérieur.
    Le linéaire d’exposition des produits est traité en creux dans les parois qui épousent les contours du trapèze. Les boîtes, barres et tablettes de chocolats sont présentées sur des étagères filantes, sans montants verticaux, dont les espacements varient afin d’accommoder toutes les tailles de produits. Des rails de led installés sous chaque étagère permettent de mettre en valeur le ”facing” des produits.
    La partie inférieure des parois est traitée à l’instar d’un soubassement lisse, dissimulant les placards dans lesquels sont stockés les produits nécessaires au réassort.
    Un agencement de trois tables basses aux lignes arrondies et hauteurs divergentes offre la possibilité d’exposer aux regards des compositions de chocolats au centre du magasin.
    L’arrière boutique s’insère délicatement au dos de la caisse, les portes ”invisibles” ne laissent rien paraître côté vente, les commandes peuvent être préparées en toute discrétion sans perturber l’élégance du magasin.
    L’ébène, les façades blanches, fond noir… Une palette essentiellement basée sur le contraste a été mise au point il y a quelques années en concertation avec Patchi. L’ébène, bois précieux, évoque à la fois l’univers du luxe et la couleur du chocolat. Les basiques blanc et noir permettent de révéler et valoriser les produits colorés.
    Partout où se porte le regard, l’architecture, les matériaux et les couleurs jouent harmonieusement la partition d’un parcours fluide, sophistiqué et gourmand, fidèle à l’image maison de Patchi.